Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
galimafrer (québécois) - Le mot du jour - Forum Babel
galimafrer (québécois)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Zwielicht



Inscrit le: 30 Jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le Friday 04 Apr 08, 15:59 Répondre en citant ce message   

galimafrer, verbe

Ce verbe familier, signifiant* manger par gourmandise, mais sans le souci de bien se nourrir, n'est entériné dans aucun dictionnaire que je sache. On peut lui rapprocher les verbes mangeailler et grignoter.

Il viendrait de galimafrée, une espèce de fricassée composée de plusieurs restes de viande (Académie, dès 1694). Ce nom est utilisé dès le 14e siècle (calimafrée) et le mets qu'il désigne semble n'avoir pas bonne réputation. Au sens figuré, le substantif galimafrée (parfois galimaphrée) désigne une bouillie, un mélange.. On peut surement le relier à galimatias, qui est un discours embrouillé et confus. En anglais on retrouve gallimaufry qui a la signification figurée de bouillie, et qui vient du français. Wiktionnaire donne l'origine du picard mafrer (manger beaucoup) précédé de galer (s'amuser).

*La définition que je donne est tirée de l'usage que mon père fait de ce verbe. Elle peut varier selon les régions; je suis Québecois et mon père aussi (Bas St-Laurent). Si quiconque connait ce verbe, j'aimerais savoir dans quelles régions il est utilisé et ce qu'il signifie. Également, j'aimerais savoir s'il figure dans des glossaires quelconques (il n'est pas dans ceux que j'ai).

Le mets galimafrée est virtuellement inconnu au Québec (corrigez-moi si je me trompe). Je trouve donc fascinant que mon père utilise ce verbe bien qu'il n'ait jamais figuré dans aucun dictionnaire officiel et qu'il soit (à ma connaissance) absent des médias. Le verbe a probablement traversé l'Atlantique avec nos ancêtres français, il y a donc plus ou moins 300 ans.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3412
Lieu: Nissa

Messageécrit le Monday 07 Apr 08, 10:22 Répondre en citant ce message   

Ce mot, galimafrée, a été trouvé quelque part par Théonie Roussopoulou, traductrice d'un livre de cuisine grecque pour touristes (La Cuisine grecque, éd. Toumbis, 1989), qui l'utilise pour rendre τασκεμπάπ « tas-kebab », un ragoût de veau ou d'agneau aux oignons et à la tomate.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Bertrand Macameau



Inscrit le: 31 Aug 2019
Messages: 1
Lieu: Montréal

Messageécrit le Saturday 31 Aug 19, 14:45 Répondre en citant ce message   

Je suis né et j'ai grandi au nord-ouest du Québec. Dans notre coin dépaysé, le mot galimafrer était couramment utilisé par tout le monde dans le sens de manger par gourmandise, sans faim, avec plaisir,
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3417
Lieu: Massalia

Messageécrit le Saturday 31 Aug 19, 16:24 Répondre en citant ce message   

Et voilà un mot du jour qui revient à la vie par ce nouveau post ...

Quelques recherches rapides..
Le substantif dont parlait alors Outis, galimafrée est bien attesté dans plusieurs dictionnaires, y compris le Larousse en ligne. C'est donc un met culinaire à base de viande. On trouve diverses recettes avec bœuf, veau, mouton...

Il est attesté bien avant 1989 puisqu'on le trouve dans le Dictionnaire du Bon Ménager ....publié en 1721.

Par ailleurs, le verbe passé en argot est présent chez San-Antonio.

Des linguistes du Québec s'y sont intéressés et la Revue linguistique " Travaux de linguistique québécoise , Volume 1" donne une autre expression de même sens qui relie sur le plan sémantique le verbe au substantif :

Citation:
" J'ai fait des pâtisseries pour le temps des Fêtes : c'est pas pour manger à la galimafrée." ( Saint-Gervais)


Enfin, une autre Revue , Revue de linguistique comparée , cite le verbe gamafrer au sens de :
Citation:
Blesser, mâfrer, mâchurer de manière grossière .


Et considère que ce nouveau verbe gamafrer est une réduction de galimafrer.
Je cite:

Citation:
"C'est une réduction de galimafrer, resté dans galimafrée."


Et... on remonte encore dans le temps : le fameux ragôut fait de restes de viandes est attesté chez Rabelais.
La galimafrée des bigots.
Un peu plus tard, on retrouve le terme chez Montaigne dans ces Essais , avec le sens de " mélange de mauvais goût"
"
Citation:
je m'en voys faire une galimafrée de plusieurs articles "


Au XVIII ème, on parle de galimafrée de musique


Pour désigner un jeu d'instrument de mauvais goût..

Grâce au Québec , nous retrouvons trace de trésors lexicaux disparus...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3412
Lieu: Nissa

Messageécrit le Saturday 31 Aug 19, 16:45 Répondre en citant ce message   

En tout cas, le Wiktionnaire consacre un article détaillé à la galimafrée.

L'aricle fait référence à un picard mafrer « manger beaucoup » qui m'a fait penser à s'empiffrer et à bâfrer dans le même champ sémantique, ainsi, bien sûr, qu'à l'allemand fressen « dévorer, manger en parlant des animaux ».

(j'écrivais avant d'avoir lu rejsi qui en saura plus que moi sur fressen sourire )
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3417
Lieu: Massalia

Messageécrit le Saturday 31 Aug 19, 17:22 Répondre en citant ce message   

Le sens a visiblement évolué un peu au cours des siècles. De manger, consommer une sorte de" macédoine", de mélange de mauvais gout et de le digérer facilement, on est passé à notre époque à bâfrer, manger goulûment, s'empiffrer.

C'est bien le sens du " fressen" allemand.

Amusée de découvrir dans un texte allemand du XVIIIe, une expression allemande reprenant cette idée d'avaler des choses composites et de mauvais goût et de les digérer.
Je trouve :
" wie ein Galimafree geniessen une verdauen" =
Déguster et digérer comme une galimafree. "
Directement traduit de cette expression
" manger à la galimafree"
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008