Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
L'autre nom des villes - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
L'autre nom des villes
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11039
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 23 Apr 08, 13:40 Répondre en citant ce message   

Outis a écrit:
À part ça, je reste surpris de ne rencontrer dans ce sujet, non des noms alternatifs, mais des qualificatifs laudateurs, probablement jamais utilisés dans le discours. Pourtant, les villes doivent bien posséder aussi des noms populaires, comme Paname pour Paris …

Je pense que peu de villes, en France du moins, ont des noms populaires, c'est vrai que c'est étonnant. Les noms alternatifs cités dans ce fil sont effectivement des noms utilisés dans le discours écrit, presse essentiellement.

En Rhône-Alpes, on trouve dans le langage populaire, plutôt jeune ou étudiant :
- Gre pour Grenoble
- St-E [sainté] pour Saint-Etienne
- Chambé pour Chambéry
- Bourg [bourk] pour Bourg-en-Bresse (simple raccourci)
Mais ce ne sont que des diminutifs, pas des appellations alternatives.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
prstprsi



Inscrit le: 22 Oct 2005
Messages: 396
Lieu: Bratislava

Messageécrit le Wednesday 23 Apr 08, 14:21 Répondre en citant ce message   

Bratislava a un nom en allemand: Pressburg (slovacisé en Prešporok) et en hongrois: Pozsony. Ces noms étaient en fait utilisés par le passé. Le nom de Bratislava est utilisé officiellement depuis le 6 mars 1919.

En argot, on peut dire Blava.

A noter que les Hongrois appellent toujours la ville Pozsony.


Bordeaux: Bordox ou à l'écrit: Bdx


Dernière édition par prstprsi le Saturday 26 Apr 08, 1:31; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
yves



Inscrit le: 07 Aug 2007
Messages: 397
Lieu: Nevers

Messageécrit le Wednesday 23 Apr 08, 16:45 Répondre en citant ce message   

Bratislava n'existait pas avant ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Poyon



Inscrit le: 24 Jul 2005
Messages: 765
Lieu: Liège (Waremme)

Messageécrit le Wednesday 23 Apr 08, 17:09 Répondre en citant ce message   

La Nouvelle Orléans : "The big easy" : la grande "facile", sous entendu "salope" (désolé)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3517
Lieu: Nissa

Messageécrit le Wednesday 23 Apr 08, 17:35 Répondre en citant ce message   

prstprsi a écrit:
Bordeaux: Bordox ou à l'écrit: Bdx

Répugnant. On dirait le nom d'un désinfectant pour bordels …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
prstprsi



Inscrit le: 22 Oct 2005
Messages: 396
Lieu: Bratislava

Messageécrit le Wednesday 23 Apr 08, 18:40 Répondre en citant ce message   

yves a écrit:
Bratislava n'existait pas avant ?


Je ne comprends pas la question... Si, mais sous d'autres noms:



Outis a écrit:
Répugnant. On dirait le nom d'un désinfectant pour bordels …


Oui. Nous essayons juste de rétablir par-là la différence entre prononciation et graphie.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
brennos



Inscrit le: 19 Nov 2004
Messages: 616
Lieu: La Nouvelle-Orléans

Messageécrit le Wednesday 23 Apr 08, 19:12 Répondre en citant ce message   

La Nouvelle-orleans : NOLA, The Crescent City, Big Easy.

A noter que "big easy" est u7n terme qui n'est jamais utilisé par les habitants


Dernière édition par brennos le Thursday 24 Apr 08, 19:33; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Kophos



Inscrit le: 08 Jan 2008
Messages: 177
Lieu: Limousin

Messageécrit le Wednesday 23 Apr 08, 19:59 Répondre en citant ce message   

Il semble bien que ce soit une tendance générale : dès que le nom d'une ville est un peu long (disons, plus de trois syllabes), l'usage courant l'abrège. Dans la vie courante on ne dira pas "je vais à Gif-sur-Yvette" (ou à Brive-La-Gaillarde, ou à Clermont-Ferrand, ou à Colombey-les-deux-églises...) mais "je vais à Gif" (ou à Brive, ou à Clermont, ou à Colombey...).

Quant aux Espagnols, ils disent volontiers Barna pour Barcelona (Barcelone).

Et citons certains diminutifs "branchés" : Saint-Trop' (Saint-Tropez) par exemple.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3517
Lieu: Nissa

Messageécrit le Wednesday 23 Apr 08, 20:47 Répondre en citant ce message   

Kophos a écrit:
… on ne dira pas "je vais à Gif-sur-Yvette" (ou à Brive-La-Gaillarde, ou à Clermont-Ferrand, ou à Colombey-les-deux-églises...) mais "je vais à Gif" (ou à Brive, ou à Clermont, ou à Colombey...).

Ce n'est pas une abbréviation, on continue simplement à utiliser le nom authentique des villes, indépendamment des décisions boursouflantes de conseils municipaux en délire ou de ministres de l'Intérieur souhaitant éviter les homonymies.

En tout cas, quand j'étais un enfant parisien et que les excursions dominicales en vallée de Chevreuse étaient banales à la belle saison, on allait simplement à Gif ou à St-Rémy. Il faudrait savoir quand on a affublé tous ces noms de villes de protubérances disgracieuses et pour quelle raison …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
yves



Inscrit le: 07 Aug 2007
Messages: 397
Lieu: Nevers

Messageécrit le Wednesday 23 Apr 08, 23:02 Répondre en citant ce message   

Pour Clermont-Ferrand, il ne s'agit pas d'une protubérance administrative, mais du regroupement de deux bourgs : Clermont et Montferrand. Bien entendu, il s'agissait quand même alors d'une décision administrative de Louis XIII.
Bien entendu, en Auvergne, on parle plus souvent de "Clermont" (ou de "Montferrand" pour le sport), mais en Picardie, si on demande un train pour Clermont, on peut être surpris.
Plus de précision ici.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11039
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 24 Apr 08, 13:25 Répondre en citant ce message   

Poyon a écrit:
La Nouvelle Orléans : "The big easy" : la grande "facile", sous entendu "salope" (désolé)

C'est une interprétation "libre" ou as-tu une source fiable, Poyon ?!

Non que ta traduction me choque. Mais d'après ce que j'ai trouvé :

- easy viendrait d'une référence au style easy-going (= cool, pas prise de tête) lié au monde du jazz de la ville
- big en réf. à Big Apple, pour marquer la différence de style et de rythme de vie avec New York

L'appellation Big Easy ne daterait que de 1970, date de la sortie du roman éponyme de James Conaway. Le film Big Easy inspiré de ce film date d'une vingtaine d'années et met en scène Dennis Quaid et Ellen Barkin.

Citation:
Meaning

Nickname for New Orleans, USA, referring to the easy-going, laid back attitude to life that jazz musicians and local residents indulge in there.

Origin

The origin of this is hard to determine. The name wasn't in common use until the publication of James Conaways' novel of the same name in 1970. Prior to that New Orleans was known as the Crescent City and some residents still prefer that nickname, viewing the Big Easy as a media-based import.

It's likely that Conaway picked up the name from existing slang. There are reports of a jazz club called the Big Easy, dating back to the early 20th century. Nevertheless, no evidence to substantiate those reports can be found. In fact, we can find no references to the term before 1970 that relate to New Orleans.

There's some link between this phrase and the Big Apple. The most plausible account of an origin for Big Apple is that it originated in the race tracks of New Orleans. It has been suggested that 'Big Easy' was coined in direct contrast to 'Big Apple', demonstrating New Orleans' more relaxed style.

Conaways' novel was used as the basis of a film that was released in 1987, also called Big Easy. The film, starring Dennis Quaid and Ellen Barkin, was a popular success and this was when the name came into the popular consciousness.

Source : phrases.org.uk


Dernière édition par José le Wednesday 21 Dec 11, 15:28; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Kova



Inscrit le: 27 Apr 2007
Messages: 140
Lieu: Angoulême

Messageécrit le Friday 25 Apr 08, 20:29 Répondre en citant ce message   

José a écrit:
Poyon a écrit:
La Nouvelle Orléans : "The big easy" : la grande "facile", sous entendu "salope" (désolé)

C'est une interprétation libre ou as-tu une source fiable, Poyon ?!

Non que ta traduction me choque. Mais d'après ce que j'ai trouvé :

- easy viendrait d'une référence au style easy-going (= cool, pas prise de tête) lié au monde du jazz de la ville
- big en réf. à Big Apple, pour marquer la différence de style et de rythme de vie avec New York

L'appellation Big Easy ne daterait que de 1970, date de la sortie du roman éponyme (et ici, l'emploi d'éponyme est correct) de James Conaway. Le film Big Easy inspiré de ce film date d'une vingtaine d'années et met en scène Dennis Quaid et Ellen Barkin.

Ici, "Big Easy" joue sur les deux tableaux. Il y a bien la référence musicale, qui est privilégié (c'est plus vendeur). Mais avant cela, La Nouvelle Orléans jouissait d'une réputation sulfureuse. En effet, cette ville abritait un nombre impréssionnant de bordels et d'hôtels de passe.




S'ajoute a cela cette source wikipédia :

Wikipédia a écrit:
1724 : Le fait que la Louisiane fût dépourvue de structures sociales, politiques et religieuses rigides donnait à tous le sentiment d'une liberté accrue. Selon les registres paroissiaux de l'époque, la moitié des catholiques de La Nouvelle-Orléans ne faisaient pas leurs pâques et n'entraient que rarement dans l'église Saint-Louis. La fréquentation des Indiens aux mœurs plus libres, notamment en matière sexuelle, a dû contribuer à l'évolution des mentalités. En quelques années, arrivèrent de France plus de 1 300 femmes, dont 160 prostituées. Les cas de bigamie n'étaient pas rares et beaucoup de Français prenaient de jeunes Indiennes comme maîtresses. Bref, la ville de La Nouvelle-Orléans abritait une communauté cosmopolite, multiraciale et même, par certains aspects, interlope.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
yves



Inscrit le: 07 Aug 2007
Messages: 397
Lieu: Nevers

Messageécrit le Saturday 26 Apr 08, 0:34 Répondre en citant ce message   

Outis a écrit:
Kophos a écrit:
… on ne dira pas "je vais à Gif-sur-Yvette" (ou à Brive-La-Gaillarde, ou à Clermont-Ferrand, ou à Colombey-les-deux-églises...) mais "je vais à Gif" (ou à Brive, ou à Clermont, ou à Colombey...).

Ce n'est pas une abbréviation, on continue simplement à utiliser le nom authentique des villes, indépendamment des décisions boursouflantes de conseils municipaux en délire ou de ministres de l'Intérieur souhaitant éviter les homonymies.

Il est quand même bien pratique de pouvoir différencier les innombrables localités ayant le même nom de base.
De toute façon, localement, quel que soit le nom complet (officiel ou "authentique"), on aura tendance à l'abréger.

Anecdote : ayant comme référence Bourg-en-Bresse, lorsque je veux citer une ville en "Bourg" sans le nom complet, j'ai tendance à dire "bourk", ce qui surprend ! Et si je dis "bour", alors là, pour moi, ça montre bien la différence entre les deux villes. (c'est un marquage d'extranéité ?)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
aboukhaldoun



Inscrit le: 11 Apr 2008
Messages: 441
Lieu: Bruxelles/Tripoli (Liban)/Homs (Syrie)

Messageécrit le Saturday 26 Apr 08, 19:11 Répondre en citant ce message   

N'oublions pas:

Montevideo (Urugay) - je vois une montagne.
Baalbek (Liban) - la cité du dieu Baal.
Ahmadabad (Inde) - la cité d'Ahmad.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3517
Lieu: Nissa

Messageécrit le Sunday 27 Apr 08, 11:03 Répondre en citant ce message   

aboukhaldoun a écrit:
Ahmadabad (Inde) - la cité d'Ahmad.

S'il s'agit de la ville de l'Inde, elle a été renommée ainsi par le sultan Ahmed (XVe s.) qui ne devait pas manquer d'une grande estime de lui-même. Elle se nommait auparavant Karṇavatī (celle qui a des oreilles).

À noter que son nom en gujarati (la langue qui y est parlée) est Ahmdâvâd et y signifie « ville poussiéreuse ».

Le nom Ahmadabad est beaucoup plus courant pour des villes iraniennes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4 ... 10, 11, 12  Suivante
Page 3 sur 12









phpBB (c) 2001-2008