Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
chire (québécois) - Le mot du jour - Forum Babel
chire (québécois)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le vendredi 10 oct 08, 18:23 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Un mot québécois pour célébrer le prochain sommet de la francophonie, du 17 au 19 octobre 2008 à Québec.
À cette occasion, le maire de Québec, Régis Labeaume, s'est exprimé pour dire ce qu'il pensait du président de la république française, Nicolas Sarkozy :
Citation:
Le gars est énergique, mais je trouve qu'il est parfois épars, il part sur des chires. Je trouve que ça manque de cohérence.


Une chire, c'est une embardée. On dit : prendre une chire.
C'est un mouvement de rotation d'un bâtiment à l'ancre, produit par un fort courant ou un grand vent arrière.
Par extension :
Fuite précipitée, course accélérée. Exemple : Quand la police est arrivée, je te dis que le voleur a pris une chire.

Le verbe : chirer (le bateau a chiré sur son ancre)
par extension :
Glisser hors de sa voie, faire une digression inutile en dehors de son sujet.

L'adjectif : chireux, chireuse
celui qui est généralement à côté de sa voie, manque de pondération, de jugement.

(source : Glossaire du parler français du Canada)

En fait cette expression reprend le sens du mot "épars" (dispersé, d'où ; difficile à cerner, diffus)


Ce mot québécois vient de... l'anglais sheer : pur, simple FAUX ! voir msg de Xavier plus bas [ José ]
mais aussi sheer cliffs : falaises à pic.

En fait, le sens du mot français vient du verbe to sheer away (faire une embardée)


Ils sont francs ces Québécois !
En fait, ce maire est atypique et il est réputé pour son langage coloré.
Il vient de s'en prendre à une ministre, d'où cette déclaration :
Citation:

Les gens aiment ça un politicien qui dit ce qu'il pense, mais on vit dangereusement quand on le fait. Quand on utilise des expressions inhabituelles en politique, on se fait sauter dessus. Le danger qui me guette ? et tout politicien ? c'est de se refermer dans ma coquille et utiliser la langue de bois. Ce matin, c'est un peu l'envie que j'avais. Coudonc, je vais faire comme les autres politiciens : j'en dirai peu, j'en dirai moins, je serai moins flamboyant, mais moins honnête, moins transparent.

(source : Le Soleil)

Tant pis si cela fait mal, je préfère quand même les personnes flamboyantes, honnêtes et transparentes !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le vendredi 10 oct 08, 19:38 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Shear en anglais signifie cisaillement. Il désigne une déformation latérale dans un solide ou la surface dans laquelle cette déformation s'est produite. Il peut donc être verbe ou substantif. to sheer comme verbe signifie clairement dévier de sa course.

La première fois que j'ai entendu chire, c'est quand j'étais enfant et que je faisais du vélo avec mes cousin(e)s plus vieux. Ils m'apprenaient à faire des chires dans le gravier (la gravel, qu'on dit). C'était la première fois que j'entendais ce mot. La chire était la marque laissée dans le gravier causée par un freinage soudain, accentué et soutenu. Vu l'historique du mot qui semble remonter à la navigation, un dit probablement chire vu qu'il y a dérapage lors du freinage.

Plus tard j'ai appris le mot shear en physique, et j'ai alors fait le lien avec le chire de mon enfance. L'étymologie de sheer, en anglais, est incertaine, mais probablement reliée à shear. D'ailleurs, chirer ressemble drôlement à déchirer, mot dont l'origine est commune à celle de shear et sheer.

prendre une chire signifie déraper (appliqué à la marine c'était dévier); comme le verbe anglais to sheer. On le retrouve au Québec dès 1899 (écrit) et on l'a adapté aux transports modernes.

Partir sur une chire, comme je le comprends, c'est partir en dérapant.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le vendredi 10 oct 08, 20:45 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Concernant l'anglais sheer, j'avais lu l'Oxford (oald).
Mais en cherchant dans le Century, je constate deux termes distincts :
-sheer = pur
-sheer : faire une embardée (terme de marine)
du néerlandais scheren.

Il existe une variante de ce verbe, qui ne semble guère utilisée aujourd'hui : to shear.
Mais ce verbe est différent de to shear, apparenté à déchirer, avec une racine indo-européenne *sker pour désigner l'idée de couper.
Cette racine semble être à l'origine de ces deux termes.

shear et sheer se prononcent de la même façon.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 mai 2007
Messages: 1150
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le vendredi 10 oct 08, 20:52 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je n'ai rien pu trouver sur les dictionnaires à consulter sur notre forum, mais (sachant que des milliers de familles flamandes sont émigrées au Canada au 19ième) n'y aurait-il un emprunt canadien au flamand "schuren"?
Zwielicht a cité: "La première fois que j'ai entendu chire, c'est quand j'étais enfant et que je faisais du vélo avec mes cousin(e)s plus vieux. Ils m'apprenaient à faire des chires dans le gravier (la gravel, qu'on dit). C'était la première fois que j'entendais ce mot. La chire était la marque laissée dans le gravier causée par un freinage soudain, accentué et soutenu. Vu l'historique du mot qui semble remonter à la navigation, un dit probablement chire vu qu'il y a dérapage lors du freinage."
Il faut ajouter que 'schuren' est parfois prononcé "schieren" par les est-flamands, dont beaucoup se sont installés au Canada.


Dernière édition par felyrops le vendredi 10 oct 08, 20:56; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 oct 2005
Messages: 6528
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le vendredi 10 oct 08, 20:52 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Faire des chires à vélo, c'est donc faire du dérapage contrôlé.

Dernière édition par Jacques le samedi 11 oct 08, 4:57; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le vendredi 10 oct 08, 22:08 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Jacques a écrit:
Faire des chires à vélo, c'est donc faire du dérapage controlé.
Oui et non.. les chires les plus impresionnantes (en termes de marques laissées) sont celles où le vélo s'arrête. C'est qu'en vélo, spécifiquement, la chire est la trace laissée sur le sol. Tandis qu'en général, une chire, c'est une dérive, un dérapage voir une débarque. Un dérapage contrôlé laissera quand même des traces.
felyrops a écrit:
Je n'ai rien pu trouver sur les dictionnaires à consulter sur notre forum, mais (sachant que des milliers de familles flamandes sont émigrées au Canada au 19ième) n'y aurait-il un emprunt canadien au flamand "schuren"?
Il me semble plus probable que ce soient les Anglais qui aient adopté sheer des Néerlandais / Flamands (voir message de Xavier), puis les Québecois qui l'aient adopté des Anglais. Il n'y a pas beaucoup de Flamands qui sont immigrés au Québec.

L'essentiel de mon premier message (qui m'a valu quelques recherches et corrections) est que chire dérive de l'anglais sheer en tant que verbe et non de sheer en tant qu'adjectif (avec son sens de clair, brillant, pur, à pic).

Le verbe to shear quant à lui est utilisé en ingénierie, physique, météorologie, géologie, mais quand même rarement.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 mai 2007
Messages: 1150
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le samedi 11 oct 08, 0:36 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Beaucoup de flamands, émigrés d'abord au Canada, sont descendus sur Detroit, où ils forment toujours une importante colonie, avec un journal en flamand, qui existe toujours: http://64.233.183.104/search?q=cache:EIrMCDm1aWcJ:en.wikipedia.org/wiki/Gazette_van_Detroit+Gazette+van+Detroit&hl=en&ct=clnk&cd=2&gl=uk
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le samedi 11 oct 08, 2:56 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

J'avais un prof dont le nom de famille était Flamand*, mais sinon c'est rare au Québec.. Je crois que les Flamands se sont plus rendus au Canada anglais et aux États-Unis.


*Flamand, et non flamand. C'est-à-dire, que littéralement Flamand.. tout comme d'autres sont des Litalien.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 fév 2007
Messages: 2628
Lieu: Nissa

Messageécrit le samedi 11 oct 08, 9:15 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

TLFi (s.u. déchirer) a écrit:
Issu, avec substitution du préf. -* à es-, de l'a. fr. escirer « déchirer » (B. DE STE-MAURE, Ducs, éd. C. Fahlin, 33674; demeuré dans les dial. de l'est), lui-même issu de l'a. b. frq. *skerian « séparer, diviser » que l'on peut déduire de l'a. h. all. biskerian « privare, frustrare, separare », simple skerian (GRAFF t. VI, col. 532-533). L'étymon a. b. frq. skîran (EWFS2) « râcler, gratter » se rattachant à un groupe de mots germ. reposant sur la notion de « uni, lisse » fait difficulté du point de vue sémantique.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 mai 2007
Messages: 1150
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le samedi 11 oct 08, 18:47 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Dans déchirer je retrouve le néerlandais "scheuren".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 fév 2007
Messages: 2628
Lieu: Nissa

Messageécrit le samedi 11 oct 08, 23:22 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Déjà plus haut :

felyrops a écrit:
… n'y aurait-il un emprunt canadien au flamand "schuren"?
[…]
Il faut ajouter que 'schuren' est parfois prononcé "schieren" par les est-flamands …


C'est une volonté de ne jamais traduire en français les mots flamands que tu cites ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Zwielicht



Inscrit le: 30 jan 2007
Messages: 1223
Lieu: la rencontre des eaux

Messageécrit le mardi 14 oct 08, 20:08 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Xavier a écrit:
Tant pis si cela fait mal, je préfère quand même les personnes flamboyantes, honnêtes et transparentes.

Je te présente un politicien québecois qui n'a pas la langue dans sa poche.
http://www.cyberpresse.ca/actualites/elections-2008/partis/bloc-quebecois/200810/12/01-28860-duceppe-traite-un-depute-conservateur-dimbecile.php
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008