Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
temple / contempler (français) - Le mot du jour - Forum Babel
temple / contempler (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Chusé Antón



Inscrit le: 25 Feb 2005
Messages: 744

Messageécrit le Saturday 29 Nov 08, 23:03 Répondre en citant ce message   

Le mot contempler provient du latin classique contemplari: regarder attentivement et aussi considérer par la pensée.
En espagnol contemplar avec les deux mêmes sens.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2714
Lieu: Nissa

Messageécrit le Sunday 30 Nov 08, 0:50 Répondre en citant ce message   

Je ne suis pas pleinement convaincu du sens « considérer par la pensée » de contemplor en latin classique car il me semble bien (mais il faudrait vérifier) que, dans cet usage, le verbe est toujours accompagné de animo « par la pensée », une adjonction qui montrerait que cette précision n'est pas dans le verbe lui-même.

L'étymologie de contemplor (à l'actif contemplō) est curieuse et a des rapports avec celle de consīderō « considérer » car ce sont initialement deux termes de la langue augurale, formés avec le préfixe cum « avec » et, respectivement, avec leurs sens premiers, sur templum « espace carré délimité par l'augure, dans le ciel et sur la terre, à l'intérieur duquel il recueille et interprète les présages » et sur sīdus (gén. sīderis) « groupe d'étoiles formant une figure, constellation ».

Il s'agissait donc dans les deux cas d'un « être avec » d'une portion du ciel, d'une con-centration sur celle-ci afin d'y percevoir les avenirs. Mais les mots se sont affaiblis, sīdus a pu désigner un astre isolé et templum, soit le ciel tout entier (templa caelī), soit un endroit consacré aux dieux et, spécifiquement, un temple. De même, contempler et considérer ont pu désigner l'examen attentif d'à peu près n'importe quoi …

Quant à templum, il provient d'un *tem-lo- sur la racine *tem- « couper » puisqu'il s'agissait d'un espace délimité par des lignes qui le coupaient du monde profane. C'est une formation analogue à celle du grec τέμενος [témenos] « enclos divin ».
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Chusé Antón



Inscrit le: 25 Feb 2005
Messages: 744

Messageécrit le Sunday 30 Nov 08, 21:00 Répondre en citant ce message   

Merci, Outis. Tu es un puits de sagesse et ça nous permet d´aller jusqu´au fond du temps pour en savoir plus sur le mot qu´on propose.

En espagnol,oui, le verbe contemplar a le sens de considérer par la pensée: Nosostros contemplamos (nous avons réflexionné sur)la posibilidad de... Nous contemplons la possibilité de...

Sur considérer c´est la peine, mais il y a un mois on a presenté a Saragosse une association medicale de soins paliatifs et on m´a demandé un nom aragonais. Je leur ai proposé CUSIRAR. Ce mot veut dire, en aragonais, soigner, surveiller qui vient du latin considerare, mais je ne savais pas rien de sidus et des étoiles. Merci de nouveau.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2782
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Thursday 11 Dec 08, 12:44 Répondre en citant ce message   

Citation:
templum « espace carré délimité par l'augure, dans le ciel et sur la terre, à l'intérieur duquel il recueille et interprète les présages »


Très bonne consideration...ça suffit voir le "fegato di Piacenza", qui represente le foie d'un animal sacrifical, mais aussi une portion de ciel.

http://it.wikipedia.org/wiki/Fegato_di_Piacenza

http://www.sullacrestadellonda.it/mitologia/etruschifegato.htm

Existe une theorie qui veut que le foie soit une partie du corps qui represente, en terre, l'Italie. Des autres parties du corps auraient representées les autres terres.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10768
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 10 Feb 17, 12:30 Répondre en citant ce message   

- Donald Trump used Brexit as his template for an anti-establishment insurgency founded on falsehoods and smears against foreigners.
= Trump a utilisé le Brexit comme modèle pour une attaque anti-système basée sur le mensonge et la diffamation contre les étrangers.

[ The Guardian - 07.02.2017 ]


Royaume-Uni template (variante : templet)
- TECHN. gabarit - FIG patron / modèle
- CONSTR. traverse

Français templet
- sorte de règle graduée dans les métiers à tisser


[ etymonline ]

- template (n.)
1670s, templet "horizontal piece under a girder or beam," probably from French templet "weaver's stretcher," diminutive of temple, which meant the same thing, from Latin templum "plank, rafter," also "consecrated place" (see temple (n.1)).
The meaning "pattern or gauge for shaping a piece of work" is first recorded 1819 in this form, earlier temple (1680s); the form was altered mid-19c., probably influenced by plate [Barnhart], but the pronunciation did not begin to shift until more recently (templet is still the primary entry for the word in Century Dictionary).


- temple (n.1)
"building for worship, edifice dedicated to the service of a deity or deities," Old English tempel, from Latin templum "piece of ground consecrated for the taking of auspices, building for worship of a god," of uncertain signification.
Commonly referred to PIE root *tem- "to cut" (see tome), on notion of "place reserved or cut out" [Watkins], or to root *temp- "to stretch" [Klein, de Vaan], on notion of "cleared (measured) space in front of an altar" (see tenet and temple (n.2)), the notion being perhaps the "stretched" string that marks off the ground. Compare Greek temenos "sacred area around a temple," literally "place cut off," from stem of temnein "to cut." Figurative sense of "any place regarded as occupied by divine presence" was in Old English. Applied to Jewish synagogues from 1590s.


On appréciera, plus haut dans ce Fil, la "tonicité" du style outisien !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 10 Feb 17, 16:18 Répondre en citant ce message   

José a écrit:
Français templet
- sorte de règle graduée dans les métiers à tisser

Le mot n'est pas dans le TLF mais on le déniche chez Littré comme variante d'une temple - de genre féminin - qui a les sens très techniques suivants :

1. Outil de charron.
2. Instrument pour tenir l'étoffe tendue sur le métier.
Pour diriger la largeur de la toile, l'ouvrier se sert d'un instrument appelé temple, qui est une petite règle de bois ayant des dents ou hoches en forme de crémaillère, [Dict. des arts et mét, Tisserand]
On dit aussi templu.
Les temples ou templus, [Tarif des douanes, 1869 p. 140]
3. Au plur. Terme de pêche. Perches horizontales qui servent à construire les bourdigues.
(Variante de bordigue).

La première question qui se pose est celle du rapport entre cette temple-ci et l'édifice religieux du même nom. J'avoue avoir des doutes.
Godefroy aussi qui, dans son complément, fait de l'outil temple une ancienne forme de tempe sans rapport avec l'autre temple. Je rappelle qu'en anglais, tempe se dit toujours temple.
La deuxième question dépend de la précédente : si nous avons affaire à deux homonymes, de quel temple le verbe contempler (du latin contemplo) est-il dérivé ?

Cette affaire se complique quand on cherche du côté de tempe.
Les tempes, tout le monde connaît cette partie de la tête. Mais le mot est issu d'un tempus homonyme du latin tempus "temps". On a essayé d'établir un rapport entre les deux tempus mais à juger de l'intérêt que Benveniste et Vendryes ont porté à la question, les deux mots n'ont très probablement aucun rapport entre eux.
L'affaire se complique encore un peu plus quand on découvre dans le TLF un tempe 1 qui a le sens que nous venons de voir, et un tempe 2 qui a grosso modo les sens de l'outil temple que nous avons trouvé chez Littré (voir mon précédent post).

En résumé, si nous connaissons l'origine de tempe et de temple dans leurs acceptions courantes, nous ignorons d'où vient le terme technique aux divers noms (tempe, temple, templet, templu, temploir) :
- de tempus "tempe" ?
- de tempus "temps" ?
- de templum "temple" ?
- d'un étymon qui reste à découvrir ?

Sans compter qu'il y a peut-être plus d'un outil qui se cachent sous le terme en question ...


Dernière édition par Papou JC le Friday 10 Feb 17, 19:23; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 10 Feb 17, 17:10 Répondre en citant ce message   

Je découvre dans le wiktionnaire que l'anglais template est passé en français comme terme du langage de la programmation informatique :

template \tɛm.plɛt\, \tɑ̃.plɛt\ masculin

(Anglicisme informatique) Modèle de conception de logiciel ou de présentation des données.
Un template est défini par la balise <xsl:template /> à laquelle plusieurs attributs peuvent être associés. — (Ludovic Roland, Structurez vos données avec XML, OpenClassrooms, 17 janvier 2014)
(Programmation par objets) Objet défini partiellement, sans considération envers le type des données avec lesquelles il sera finalement utilisé. Il permet de créer des classes génériques et des fonctions génériques.
L'utilisateur doit adapter les options de compilation des différents modules de son programme pour ne générer qu'une seule version de l'instanciation d'un template. — (Philippe Prados, La qualité en C++, Philippe PRADOS, 1 janvier 1996)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 10 Feb 17, 17:51 Répondre en citant ce message   

Au moins pour l'outil de charron et le terme de pêche, je rapprocherais volontiers tempe de timon, dont le TLF dit ceci :

Étymol. et Hist. 1. Ca 1150 « longue pièce de bois solidaire de l'avant-train d'une voiture, charrue, de chaque côté de laquelle on attelle une bête de trait » [...] 3. 1265 « gouvernail d'un navire ». Du lat. pop. timonem, acc. de timo, att. dep. la fin du ves., altér. du lat. temo, -onis « flèche d'un char, d'une charrue, perche, traverse ».

Ernout et Meillet, article temo : Ce terme technique du vocabulaire de la carrosserie peut provenir du gaulois.
L'insertion ou épenthèse en diachronie d'un p (ou d'un b) après le m est, je crois, un phénomène assez fréquent et naturel, non ? (Cf. dompter, sous l'influence de compter).

Une chose pour moi est claire : les étymologies données plus haut par Etymonline (dans le post de José) sont fausses.

Il reste à vérifier que la tempe / temple du tisserand a une parenté fonctionnelle avec le terme de pêche et de charronnerie. La pièce de bois en question semble avoir des encoches qui permettent d'y déplacer un objet et de le fixer à divers endroits en fonction de sa taille et des besoins. D'où l'impression d'une règle graduée, et par suite de modèle, d'étalon.

Pour ce qui est de contempler, je n'ai pas un iota à changer ou à ajouter dans le savant message d'Outis.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008