Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Sequana - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
Sequana
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Jiicé



Inscrit le: 25 Nov 2006
Messages: 193
Lieu: France, centre

Messageécrit le Wednesday 29 Nov 06, 21:06 Répondre en citant ce message   

J'ai rencontré les deux orthographes, trouvé Héduens dans une Histoire de la Franche-Comté (Que sais-je, 1981), vérifié dans le Gaffiot :
« Ædui (Hædui) Eduens, peuple de la Gaule, entre la Loire et la Saône. »
Les Séquanes, coincés entre les Helvètes et les Héduens, H pour l'équilibre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jiicé



Inscrit le: 25 Nov 2006
Messages: 193
Lieu: France, centre

Messageécrit le Sunday 03 Dec 06, 11:46 Répondre en citant ce message   

Un membre du forum m'envoie en privé ce message dont je le remercie mais qui mérite de figurer sur ce fil.

Claude HENNUY a écrit:
Je suis d'avis que les Sequani tirent leur nom des deux cours d'eau qui prennent leurs sources dans leur territoire, et que Seine et Saône ont bien une origine linguistique commune : *SAK-ANA ; les mutations vocaliques si fréquentes ont fait le reste : SEKANA, SEQUINA pour l'un, SAKONA pour l'autre. D'autres tribus celtiques ont adopté le nom du (des) cours d'eau principal(-paux) arrosant leur territoire (pagus). Je citerai les Scabiens du Pagus Scabiosus, aux sources de l'Escaut et de la Scarpe (même racine SKAL/R-), les Hennuyers du Pays de Hainaut, sur les rives de la Haine (B), les Lommaciens sur celles de la Lomme (B), les Sambriens sur celles de la Sambre (B), etc. Seulement, bien souvent, seul le nom de leur pays (pagus) nous est parvenu, celui de ces petites ethnies ayant été englobées par les plus puissants de leurs voisins. Le nom des Séquanais, habitant la Séquanie, nous est parvenu exceptionnellement. N'oublions pas que les noms des rivières sont antérieurs aux Celtes, qu'ils sont pré-celtiques. BERGEROL & TULOU ont écrit, dans leur Dictionnaire encycl (Paris 1892): Séquanie, Ancienne cité gauloise qui comprenait la Franche-Comté et la partie de la Bourgogne située près des sources de la Seine. La racine SAK- (SEK-, SIK-, SOK-, SUK-) est pré-indo-européenne, c'est une base oronymique qui se concrétise admirablement au Col de la Seigne (Alpes- frontière franco-italienne, 2512 m. d'alt.) au SO du Mont Blanc. Seine et Saône tirent donc leur nom de la crête qui sépare leurs bassins.


Dernière édition par Jiicé le Tuesday 16 Oct 07, 21:07; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3119
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Sunday 03 Dec 06, 12:09 Répondre en citant ce message   

J'ai compris: Il faut ouvrir un sujet sur les Toponymes d'origine préceltique mort de rire
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jiicé



Inscrit le: 25 Nov 2006
Messages: 193
Lieu: France, centre

Messageécrit le Sunday 03 Dec 06, 12:51 Répondre en citant ce message   

Pour le Robert historique, sacer, sacré de même que sanctus, saint, « se rattachent à une racine indoeuropéenne *sak ». Il n'est pas impossible que cette racine soit également celle qu'évoque Claude HENNUY (et sec, me souffle un esprit malin ? Non, sec est parent du grec iskhnos, de même sens et se rattache à la racine du sanscrit siñcati, « il verse »). Quant à Sein, l'île, ce n'est pas le masculin de Seine roulement des yeux
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Skipp



Inscrit le: 01 Dec 2006
Messages: 737
Lieu: Durocortorum

Messageécrit le Thursday 07 Dec 06, 14:17 Répondre en citant ce message   

A propos de la Sequana... Il y'a un mystère que les dernières théories semblent résoudre. Les langues celtes parlées sur le continent on transformé le K indo-européen en P. Les spécialistes se sont donc longtemps posés la question de savoir pourquoi le nom antique de la Seine n'était il alors pas Sepana... Comme l'a écrit Nikura l'on a retrouvé de nombreux toponymes pré-celtiques mais pourtant bien indo-européens sur les anciens territoires celtes. Après de nombreuses études, l'on a conclu qu'avant les expansions celtes de l'Hallstatt (vers -900 à -800) et de la Tène (vers -400) l'Ouest de l'Europe devait être peuplée de locuteurs de langues proches des langues italiques. C'est ce que les spécialistes (B.SERGENT entre autres) appelent la famille Macro-italique. Ce que l'on peut traduire par italique au sens large car si l'on sait que le vocabulaire semblait proche des langues italiques antiques l'on ne connait pas les particularités de ces langues.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Liliane



Inscrit le: 20 Mar 2006
Messages: 785
Lieu: Côtes d'Armor

Messageécrit le Sunday 04 Mar 07, 23:14 Répondre en citant ce message   

C'est grâce à Sequana fille de Bacchus, convoitée par de nombreux Dieux que naquit la Seine.
Quand Neptune décida de l'enlever, Sequana courut à travers les contrées jusqu'en Bourgogne pour lui échapper, mais Neptune la rattrapa.
Sequana appela alors à son secours Bacchus et son amie Cérès, la déesse des moissons.
Ils décidèrent pour la cacher de la transformer en fleuve...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Liliane



Inscrit le: 20 Mar 2006
Messages: 785
Lieu: Côtes d'Armor

Messageécrit le Monday 05 Mar 07, 0:09 Répondre en citant ce message   

La Seine qui devrait s'appeler "Yonne"...
En effet, le débit de l'Yonne est supérieur à celui de la Seine à la confluence ;
normalement lorsque deux cours d'eau se rejoignent, on garde le nom du cours d'eau principal...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2849
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Monday 05 Mar 07, 11:02 Répondre en citant ce message   

En tout cas ce qui est intéressant comme je l’avais dit au départ de ce fil de discussion c’est qu’en grec on a conservé le nom de Σηκουάνας, (Sikouana) soit Sequana pour l’appellation de la Seine
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
gilou



Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 1526
Lieu: Paris et Rambouillet

Messageécrit le Monday 05 Mar 07, 12:34 Répondre en citant ce message   

Citation:
Il y'a un mystère que les dernières théories semblent résoudre. Les langues celtes parlées sur le continent on transformé le K indo-européen en P.

C'est le KW labiovélaire indo-européen (le W devrait être en exposant, mais je ne sais pas faire fonctionner les tags <sup></sup> sur ce forum) en fait qui va évoluer vers le K (par perte de la labialité de l'articulation) ou vers P (par perte de la vélarité de l'articulation).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11064
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 05 Mar 07, 12:53 Répondre en citant ce message   

Je suis né et j'ai grandi dans l'Yonne, alors merci Liliane d'avoir réparé cette erreur historique et d'avoir rendu à l'Yonne...ce qui ne lui a de fait jamais appartenu, à savoir l'appellation Yonne du confluent jusqu'à l'embouchure. Pour info, l'Yonne et la Seine se rencontrent à Montereau-Fault-Yonne (Seine-et-Marne). Quelqu'un a-t-il une idée du sens et de l'origine de "fault"?
Finalement, c'est pas plus mal que la Seine l'ait emporté sur l'Yonne : "Sous le Pont Mirabeau coule l'Yonne", ça sonne pas si bien!
Sur un site italien, j'ai trouvé : Isicauna (Yonne) = la poissonneuse, du celtique "esika" : pêcher
On retrouve cette racine dans "Icaunais" : habitant de l'Yonne
Apparemment, l'Yonne et la Seine portaient le même nom d'Isicauna puis Sequana car les Gaulois considéraient qu'elles étaient les bras d'une seule et même rivière.
L'ancien entraîneur de l'A.J. Auxerre Guy ROUX est quelquefois surnommé l"icône icaunaise.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Liliane



Inscrit le: 20 Mar 2006
Messages: 785
Lieu: Côtes d'Armor

Messageécrit le Monday 05 Mar 07, 14:43 Répondre en citant ce message   

José a écrit:
Finalement, c'est pas plus mal que la Seine l'ait emporté sur l'Yonne : "Sous le Pont Mirabeau coule l'Yonne", ça sonne pas si bien!

Pas plus que "faire du bateau-mouche sur l'Yonne" d'ailleurs Clin d'œil

"Fault" ou "Faut" selon Wikipédia, "viendrait du verbe faillir dans son sens ancien de chuter"...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6475
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Sunday 22 Apr 07, 16:29 Répondre en citant ce message   

Liliane a écrit:
La Seine qui devrait s'appeler "Yonne"...
En effet, le débit de l'Yonne est supérieur à celui de la Seine à la confluence ;
normalement lorsque deux cours d'eau se rejoignent, on garde le nom du cours d'eau principal...

J'ai entendu une histoire semblable à l'ecole primaire pendant les années 60. Les oies sauvages remonteraient les fleuves. On a remarqué qu'au confluent, elle remontent l'Yonne...


Dernière édition par Jacques le Sunday 22 Apr 07, 16:36; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
JeanClaude



Inscrit le: 10 Jan 2007
Messages: 27
Lieu: REIMS

Messageécrit le Saturday 15 Mar 08, 15:03 Répondre en citant ce message   

Comment , au fil des temps, le qu de Sequana a disparu pour donner Seine ?
Est-ce parce que Sequana était à l'époque Gauloise accentué sur la première syllabe de sorte que le qu à disparu ? Mais alors pourquoi le n est-il resté?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Page 3 sur 3









phpBB (c) 2001-2008