Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Où prononce-t-on réellement "dels" tel qui s'écrit - Forum langue d'oc - Forum Babel
Où prononce-t-on réellement "dels" tel qui s'écrit
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum langue d'oc
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Invidia



Inscrit le: 24 Jul 2008
Messages: 441
Lieu: Gasconha (França)

Messageécrit le Monday 16 Nov 09, 1:17 Répondre en citant ce message   

Tu es donc bien d'accord que la graphie alibertine n'a pour seul but que d'homogénéiser à l'écrit des parlers parfois fort dissemblables, via un étymologisme parfois surréaliste. Il faut alors se poser au moins deux questions :

- Est-on franchement certain que le limousin et l'oc toulousain constituent un même ensemble linguistique ? Ce dernier n'est-il pas bien plus proche du catalan que des parlers dits nord-occitans tellement spécifiques, à moitié d'oïl il faut bien dire dans leur phonétisme (mais comment les gens pourraient-ils le savoir en l'état actuel des langues, francisées jusqu'à la moelle) ? Ce n'est pas le lieu mais je suis persuadé aujourd'hui que le domaine linguistique occitan est probablement la plus grosse supercherie intellectuelle des 150 dernières années. Je ne conseille à personne de plancher sur la question, parce que ça fait de la peine à un moment donné de voir voler en éclats des illusions un peu romantiques (elles ont été les miennes). Mais bon, il faut le dire maintenant, à l'heure où agonisent les langues romanes de la France méridionale, oser mettre dans un même ensemble des modalités aussi dissemblables que le nissart, le gascon, l'auvergnat, ... c'est une blague gigantesque quand les Italiens reconnaissent deux langues lombardes ou que les Espagnols à juste titre distinguent le navarro-aragonais et le cantabre du castillan. En plus d'être une erreur stratégique dans certains contrées de la dite Occitanie (taire le terme de "provençal" pour vanter la culture autochtone de Provence, c'est une connerie de marketing).

- Le risque n'est-il pas sur le long terme que l'écrit influence l'oral ? C'est déjà le cas chez les calandrons qui ont énormément de mal avec l'accent tonique qu'ils ne savent plus placer (d'où "la ba'ka" pour "la 'bako"). Plus dangereux encore, on constate chez les jeunes apprenants de limousin une véritable tendance à méridionaliser leurs parlers sur un modèle occitan médian propagé par les médias ou via les contacts entre occitanistes. Et là je suis désolé, il y a un facteur de "vergonha", un véritable non-dit chez les Limousins qui ont honte pour nombre d'entre eux du moindre caractère "exotique" de leur parler. Ce que certains Languedociens un peu crétins ne se lassent pas de faire remarquer, croyant probablement que l'occitan dont ils font pourtant la promotion, ne se résume qu'à "bou du cong". Le paradoxe de l'idéal occitan, c'est quand même l'art de faire la promotion de la diversité sans jamais l'admettre vraiment.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Lutz



Inscrit le: 03 Jun 2008
Messages: 105
Lieu: Òc • Tolosa (Toulouse)

Messageécrit le Monday 16 Nov 09, 3:11 Répondre en citant ce message   

Invidia a écrit:
Tu es donc bien d'accord que la graphie alibertine n'a pour seul but que d'homogénéiser à l'écrit des parlers parfois fort dissemblables, via un étymologisme parfois surréaliste

Je suis d'accord pour dire qu'elle est un système cohérent pour l'intercompréhension écrite. Elle n'homogénise que dalle, car même utilisée « des Alpes au Pyrénées » elle respecte les parler locaux. Je ne la trouve pas surréaliste.

Citation:
Est-on franchement certain que le limousin et l'oc toulousain constituent un même ensemble linguistique ? Ce dernier n'est-il pas bien plus proche du catalan que des parlers dits nord-occitans tellement spécifiques, à moitié d'oïl il faut bien dire dans leur phonétisme

Je laisse les linguistes faire leur boulot, moi je ne le suis pas. Je constate juste, en pratiquant la langue, que le limousin c'est juste la même langue que la mienne, prononcée un peu différemment. Le catalan, c'est un cousin, avec des différences, mais qui « sonne » peut-être plus comme ici.
Je laisse aux limousins le soin de savoir s'ils se sentent occitans (ceux que je connais sont formels, c'est oui).

Citation:
Ce n'est pas le lieu mais je suis persuadé aujourd'hui que le domaine linguistique occitan est probablement la plus grosse supercherie intellectuelle des 150 dernières années.

C'est ton point de vue. Moi plus je pratique avec les autres parlers, plus je vois un grand pays. L'apprentissage de la langue m'intéresse plus pour charrer à l'apéro avec les gascons, provençaux, limousins… que pour plancher dans un bouquin à noter telle ou telle différence.

Citation:
Mais bon, il faut le dire maintenant, à l'heure où agonisent les langues romanes de la France méridionale, oser mettre dans un même ensemble des modalités aussi dissemblables que le nissart, le gascon, l'auvergnat, ... c'est une blague gigantesque quand les Italiens reconnaissent deux langues lombardes ou que les Espagnols à juste titre distinguent le navarro-aragonais et le cantabre du castillan.

Un ensemble regroupe, mais n'uniformise nullement ! Personne ne demande à ce que les différents dialectes d'oc soient écrasés par un « occitan standard » qui du reste n'existe pas !
Ceci dit, je vois bien comment tu ressens les choses, mais pas bien où tu veux en venir… tu aimes ta langue ? Que souhaites-tu pour elle ?

Citation:
Plus dangereux encore, on constate chez les jeunes apprenants de limousin une véritable tendance à méridionaliser leurs parlers sur un modèle occitan médian propagé par les médias ou via les contacts entre occitanistes.

Je n'ai pas constaté cela. Pour les calendrons, un còp de mai >> que les profs fassent leur boulot !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Invidia



Inscrit le: 24 Jul 2008
Messages: 441
Lieu: Gasconha (França)

Messageécrit le Monday 16 Nov 09, 13:20 Répondre en citant ce message   

Lutz a écrit:
Je suis d'accord pour dire qu'elle est un système cohérent pour l'intercompréhension écrite. Elle n'homogénise que dalle, car même utilisée « des Alpes au Pyrénées » elle respecte les parler locaux. Je ne la trouve pas surréaliste.

Elle respecte seulement les parlers méridionaux qui par leurs propriétés phonétiques, peuvent toujours se lire aisément selon le code graphique médiéval. Je suis désolé mais en limousin et auvergnat, la graphie alibertine pose de terribles problèmes de cohérence graphique. Ton ami, s'il a une connaissance honnête de son limousin, pourra , je le pense, te dire qu'effectivement, on pourrait trouver un autre code graphique plus homogène pour les seuls parlers nord-occitans.

Maintenant, les mouvements régionalistes du Limousin, contrairement à ceux d'Auvergne, ont fait le choix d'ancrer le Limousin dans l'occitanisme : c'est un choix respectable, un peu étrange historiquement (trouver des liens historiques entre Toulouse et le Limousin, il faut se lever tôt) mais qu'il faut accepter, même si comme je le dis, il ne me semble pas judicieux pour maintenir réellement les spécificités du limousin. Ainsi donc, comme la population du Limousin ne se reconnaîtra pas dans cette méridionalisation à pas forcé, l'usage d'une graphie occitane en Limousin condamne ses promoteurs à ne jamais pouvoir faire entendre leurs voix. Donc, c'est sans-doute pour les occitanistes limousophones un regain de fierté mais c'est stratégiquement suicidaire dans une région comme le Limousin identitairement laminé par la francisation et qui ne se reconnait plus à la marge que dans des écrits "patoisants". On ne fait pas une politique linguistique sans le peuple.

Citation:
Je laisse les linguistes faire leur boulot, moi je ne le suis pas. Je constate juste, en pratiquant la langue, que le limousin c'est juste la même langue que la mienne, prononcée un peu différemment. Le catalan, c'est un cousin, avec des différences, mais qui « sonne » peut-être plus comme ici.
Je laisse aux limousins le soin de savoir s'ils se sentent occitans (ceux que je connais sont formels, c'est oui).

Enfin voyons ... Plus personne ne parle le limousin. Et à ce rythme, toutes les langues romanes sont notre langue prononcée différemment. Moi en tout cas, en tant que Gascon, je ne peux pas reconnaître dans cette langue ma langue : à mes oreilles, c'est un langage à moitié d'oïl :

http://prosodia.uab.cat/atlasintonacion/enquestas/Lemosin/Gora/index.html#maptasks

http://crdo.risc.cnrs.fr/data/quint/enonceGartempaud.wav

On est à des années-lumières du languedocien du Donezan ... Clairement, ces modalités annoncent l'arpitan et le poitevin-saintongeais.


Citation:
C'est ton point de vue. Moi plus je pratique avec les autres parlers, plus je vois un grand pays. L'apprentissage de la langue m'intéresse plus pour charrer à l'apéro avec les gascons, provençaux, limousins… que pour plancher dans un bouquin à noter telle ou telle différence.

Tu vis dans un monde qui n'existe plus je le crains. C'est sympathique mais dans la pratique, c'est le français que les gens utilisent ... Et puis, la qualité de la langue des jeunes gasconophones ... La languedociansiation est stupéfiante. On ne reconnait plus du tout la langue ancestrale. Dans la mesure où les occitanistes gascons sont généralement béarnais, ils pourraient faire l'effort de prendre un accent béarnais.

http://crdo.risc.cnrs.fr/exist/crdo/rechercher.xq?term1=*&field1=Toutes&mode1=near&langue=Occitan%2FGascon&howmany=100

Celui de Momas est bon :
http://crdo.risc.cnrs.fr/data/thesoc/64-MOMAS.wav

Citation:
Un ensemble regroupe, mais n'uniformise nullement ! Personne ne demande à ce que les différents dialectes d'oc soient écrasés par un « occitan standard » qui du reste n'existe pas !
Ceci dit, je vois bien comment tu ressens les choses, mais pas bien où tu veux en venir… tu aimes ta langue ? Que souhaites-tu pour elle ?

Tu ne penses pas à long terme. Crois-tu réellement que dans 30-40 ans, deux générations de calendrons élevés dans l'idée d'une nation occitane, ne feront pas le sacrifice de variantes locales qui ne sont plus parlées au profit d'un oc standard comme pour toute nation qui se respecte (d'où dans mon combat, la nécessité de nier la nation occitane) ? Nous verrons tous deux probablement ce jour-là. Maintenant, il ne faut pas se leurrer : l'oc ne sera plus qu'une langue minorisée, détenue par ce qu'il faudra appeler au sens propre une "communauté", au fond un loisir un peu décadent pour quelques centaines d'individus hyper-sensibles.


Citation:
Je n'ai pas constaté cela. Pour les calendrons, un còp de mai >> que les profs fassent leur boulot !

Les profs n'ont pas les compétences nécessaires, il n'est plus possible de sauver la langue.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
claudius



Inscrit le: 22 Sep 2006
Messages: 284
Lieu: Bucarest

Messageécrit le Monday 16 Nov 09, 21:51 Répondre en citant ce message   

Invidia, tu tires dans tous les sens pourvu que ça colle avec ton idéologie. Alors maintenant il faut écrire "des" et pas "dels" pour les pauvres étudiants en occitan qui ne comprennent rien, mais écrire "los, les, lei, li" ça ça ne va pas les embrouiller. La graphie alibertine n'est pas faite pour coller à tel ou à tel dialecte, elle est faite pour coller à l'histoire de l'occitan et pour unifier le mieux possible les dialectes occitans. Certes elle n'est pas parfaite, mais c'est toujours mieux que de faire chacun sa soupe de son côté. D'autant plus que les grands dialectes (le limousin, le gascon, le provençal par exemple) utilisent aussi une graphie adaptée qui est tout aussi lisible pour quelqu'un qui parle un autre dialecte, on ne va pas créer une graphie pour chaque village ...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Invidia



Inscrit le: 24 Jul 2008
Messages: 441
Lieu: Gasconha (França)

Messageécrit le Monday 16 Nov 09, 22:12 Répondre en citant ce message   

Je te renvoie le compliment, tu fais coller à ta propre idéologie, à savoir le fait que tu es persuadé de l'existence d'une langue dialectisée et fragmentée, ce qui n'a rien d'évident scientifiquement et historiquement. C'est pour cela que cela ne te pose aucun problème : tu penses que tout se vaut. Tu es même prêt à ce que les nouvelles générations ne sachent plus prononcer correctement la langue dans ton souci d'unification. C'est idiot dans ce cas précis, parce que plus personne depuis que les Catalans nous ont quittés, ne prononce "délss". On uniformise sur des bases inexistantes. Une vraie uniformisation serait "des".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
claudius



Inscrit le: 22 Sep 2006
Messages: 284
Lieu: Bucarest

Messageécrit le Monday 16 Nov 09, 22:37 Répondre en citant ce message   

Ce n'est pas idiot puisque "del" + "-s" = "dels", ça frise l'arthmétique mort de rire Tout le monde depuis des siècles prononce "chapeau" chapo pourtant tu continues à l'écrire comme ça. Je ne vois pas pourquoi tu t'insurges contre l'orthographe si ce n'est dans une optique de polémique. Comme tu n'aimes pas l'exemple du français, tu accepteras qu'aucun anglais ne lit "pleasure" ou "wednesday" comme ça s'écrit, sans parler de ses arabes qui n'écrivent pas les voyelles et ces chinois avec leurs petits dessins roulement des yeux
L'écriture n'est pas qu'une suite logique de lettres, c'est aussi les vestiges d'un passé, la marque d'une identité.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Invidia



Inscrit le: 24 Jul 2008
Messages: 441
Lieu: Gasconha (França)

Messageécrit le Tuesday 17 Nov 09, 0:53 Répondre en citant ce message   

Aux dernières nouvelles, l'occitan n'était ni la langue de la mondialisation économique, ni celle d'un Etat de 60 millions de personnes disposant d'un réseau éducatif performant et complet. Selon mes informations, il ne s'agit que d'une langue romane parlée couramment par une génération condamnée à disparaître dans les 20 ans qui viennent et maladroitement reprise par de jeunes bonnes âmes qui s'imaginent avoir changé le cours de l'Histoire en allant manifester à Carcassonne.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Lutz



Inscrit le: 03 Jun 2008
Messages: 105
Lieu: Òc • Tolosa (Toulouse)

Messageécrit le Tuesday 17 Nov 09, 6:12 Répondre en citant ce message   

Invidia a écrit:
Tu vis dans un monde qui n'existe plus je le crains.

Je vis dans un monde qui espère.

La maison brûle. Tu n'as peut-être pas tort, nous ne sauverons peut-être pas tous les meubles. Mais en attendant on se bouge pour en sauver le maximum.
Je te repose la question sérieusement : selon toi, que convient-il de faire ?

Citation:
Et puis, la qualité de la langue des jeunes gasconophones ... La languedociansiation est stupéfiante. On ne reconnait plus du tout la langue ancestrale. Dans la mesure où les occitanistes gascons sont généralement béarnais, ils pourraient faire l'effort de prendre un accent béarnais.

Va à la Torn deu Borrèu, parle aux jeunes, enseigne-leur ! Tu seras le bienvenu, les jeunes béranais tiennent au béarnais ! sourire

Citation:
Tu ne penses pas à long terme. Crois-tu réellement que dans 30-40 ans, deux générations de calendrons élevés dans l'idée d'une nation occitane, ne feront pas le sacrifice de variantes locales qui ne sont plus parlées au profit d'un oc standard comme pour toute nation qui se respecte (d'où dans mon combat, la nécessité de nier la nation occitane) ?

Je pense qu'on peut enseigner la langue dans un certain respect des variétés. Il risque d'être relatif, comme tu soulignes, et comme j'ai dit plus haut, il s'agira de faire au mieux.
Ceci dit, je me répète, mais question vision à long terme : quelle est la tienne ? Le béarnais cher à ton cœur, sans nouveaux locuteurs, il est mort dans 20 ans. C'est pas ce que j'appelle une vision à long terme non plus.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
claudius



Inscrit le: 22 Sep 2006
Messages: 284
Lieu: Bucarest

Messageécrit le Tuesday 17 Nov 09, 21:12 Répondre en citant ce message   

Heureusement qu'il y a eu dans l'Histoire des "jeunes bonnes âmes" qui ont cru en la démocratie, en la liberté, en le droit des femmes etc... L'occitan n'est plus parlé couramment par la génération dont tu parles, mais il est parlé plus souvent par des jeunes, sur le net, dans les écoles, de plus en plus. Il faut arrêter les bouquins poussiéreux et les promenades dans la campagne déserte, tu découvrirais que les occitanistes ne sont pas tels que tu crois. Je préfère vivre dans le monde de Lutz, un monde où on espère, on dit bien que l'espoir meurt en dernier très content
Pour en revenir au sujet, un bon linguiste ne fait pas de hiérarchie entre les langues, il n'y a donc pas de différence entre l'anglais, le chinois, le quechua et l'occitan, ce sont des langues, elles ont toutes la même chance à pouvoir être parlées, pratiquées et reconnues.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
lo provençau



Inscrit le: 28 Mar 2005
Messages: 177

Messageécrit le Tuesday 17 Nov 09, 21:47 Répondre en citant ce message   

Invidia a écrit:
Aux dernières nouvelles, l'occitan n'était ni la langue de la mondialisation économique, ni celle d'un Etat de 60 millions de personnes disposant d'un réseau éducatif performant et complet. Selon mes informations, il ne s'agit que d'une langue romane parlée couramment par une génération condamnée à disparaître dans les 20 ans qui viennent et maladroitement reprise par de jeunes bonnes âmes qui s'imaginent avoir changé le cours de l'Histoire en allant manifester à Carcassonne.


Et bien merci de les laisser tranquille ces jeunes bonnes âmes.

Si tu considère ceci comme un combat inutile, ne vient pas nous rebattre les oreilles avec ton discours dernierdesmohicanesque.

Si pour toi c'est mort, mets toi à l'anglais ou au mandarin. Que des gens disent deLs au lieu de deS ça ne change pas grand chose finalement.

Mais j'imagine que tu suppose que l'on parle le même français qu'il y a 50 ans, où les gens disaient "évidaM-Man", "teL-Lman" et non pas "évidamôn", "telmôn" comme aujourd'hui pour évidemment, tellement.

Et puis tous ces francais qui disent le "j'été" au lieu de 'j'étè" pour j'étais, tu en fais quoi.

Sans parler dans anglais du nord qui disent "coup", "djouss" au lieu de la prononciation oxfordienne "keup", djeust" (Cup, just )
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Lutz



Inscrit le: 03 Jun 2008
Messages: 105
Lieu: Òc • Tolosa (Toulouse)

Messageécrit le Wednesday 18 Nov 09, 16:16 Répondre en citant ce message   

Voilà le monde qui n'existe plus, où on se fend bien la gueule dans notre langue morte ! Clin d'œil

http://www.btvnoticies.cat/2009/11/14/info-occita-aranes-4/

très content
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
claudius



Inscrit le: 22 Sep 2006
Messages: 284
Lieu: Bucarest

Messageécrit le Wednesday 18 Nov 09, 19:28 Répondre en citant ce message   

Te mercegi fòrça fòrça Lutz per aquesta videò très content Fa plaser de véser tant de monde d'Occitània tota e de Catalonha amassa per aparar la lenga nòstra !! Ai mostrat lo monde d'ara que parla occitan.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Invidia



Inscrit le: 24 Jul 2008
Messages: 441
Lieu: Gasconha (França)

Messageécrit le Friday 20 Nov 09, 21:24 Répondre en citant ce message   

Lutz a écrit:
La maison brûle. Tu n'as peut-être pas tort, nous ne sauverons peut-être pas tous les meubles. Mais en attendant on se bouge pour en sauver le maximum.
Je te repose la question sérieusement : selon toi, que convient-il de faire ?

Admettre que c'est fini, que le monde d'oc ne ressuscitera jamais. J'hésite encore sur la démarche à suivre : une mort digne dans le silence ou au contraire signifier le meurtre ? Si tu es capable de vivre avec l'idée que le dit occitan n'est plus la langue d'une terre mais d'une communauté minoritaire, c'est bien, moi je ne peux pas l'admettre.

Lutz a écrit:
Va à la Torn deu Borrèu, parle aux jeunes, enseigne-leur ! Tu seras le bienvenu, les jeunes béranais tiennent au béarnais ! sourire

Je préfèrerais qu'ils tiennent au Béarn.

Lutz a écrit:
Je pense qu'on peut enseigner la langue dans un certain respect des variétés. Il risque d'être relatif, comme tu soulignes, et comme j'ai dit plus haut, il s'agira de faire au mieux.
Ceci dit, je me répète, mais question vision à long terme : quelle est la tienne ? Le béarnais cher à ton cœur, sans nouveaux locuteurs, il est mort dans 20 ans. C'est pas ce que j'appelle une vision à long terme non plus.

Mais le béarnais est mort voyons. Pour plusieurs raisons. Phénomène naturel d'intégration économique à la France. Culpabilisation des locuteurs à la fois par la France et les occitanistes qui dans les années 70 moquaient les derniers paysans (à ce titre, la graphie alibertine aura définitivement empêché la transmission orale d'être complétée : le snobisme intellectuel l'a emporté sur le réalisme). J'en veux énormément à l'occitanisme d'avoir rendu les Béarnais assez mièvres alors que le Béarn était la région la plus chauvine de France avec les Basques. Le petit patriotisme local aurait pu être utilisé pour sauver les meubles : il ne plaisait pas à l'occitanisme qui ne jurait que par l'ouverture sur le monde. On voit où ça mène ce genre de discours apatrides : à Toulouse, au nom de l'ouverture sur le monde, la jeunesse mondine envoie chier l'oc.

Et puis, tabou suprême : comment sauver le béarnais quand les Béarnais sont en minorité en Béarn ? Comment générer de la sympathie autour d'une langue qui n'est pas celle des ancêtres de la plupart des habitants du Béarn d'aujourd'hui ? L'occitanisme n'ose pas se poser ce genre de questions contrairement aux Catalans en Espagne.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
claudius



Inscrit le: 22 Sep 2006
Messages: 284
Lieu: Bucarest

Messageécrit le Saturday 21 Nov 09, 21:34 Répondre en citant ce message   

Citation:
Je préfèrerais qu'ils tiennent au Béarn.

Citation:
quand les Béarnais sont en minorité en Béarn


Ta pensée extra-occitane se précise de plus en plus, c'est pas joli joli mort de rire

Citation:
Comment générer de la sympathie autour d'une langue qui n'est pas celle des ancêtres de la plupart des habitants du Béarn d'aujourd'hui ? L'occitanisme n'ose pas se poser ce genre de questions contrairement aux Catalans en Espagne.

Tu sembles oublier que la situation du catalan et de l'occitan sont très différentes : le catalan est bien établi, enseigné, reconnu par la constitution espagnole et a bien le loisir de se poser ce genre de questions. L'occitan doit penser à sa survie et il y a des sujets plus importants pour l'instant.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Invidia



Inscrit le: 24 Jul 2008
Messages: 441
Lieu: Gasconha (França)

Messageécrit le Saturday 21 Nov 09, 21:44 Répondre en citant ce message   

claudius a écrit:
Ta pensée extra-occitane se précise de plus en plus, c'est pas joli joli mort de rire

Parce que les occitanistes sont les seuls patriotes d'Europe occidentale qui s'interdisent d'aimer l'Occitanie ? De toute façon, tu ne sais rien de mon positionnement politique : je suis probablement bien plus à gauche que tu ne l'es. N'empêche, la question de la substitution démographique est réelle, ne vous étonnez pas de ne pas comprendre les réactions des jeunes toulousains. Il y a 30 ans, l'occitanisme politique avait le courage de dénoncer l'héliotropisme colonial ou la mobilité nationale (mobilité des fonctionnaires, exode rural, ...).

Citation:
Tu sembles oublier que la situation du catalan et de l'occitan sont très différentes : le catalan est bien établi, enseigné, reconnu par la constitution espagnole et a bien le loisir de se poser ce genre de questions. L'occitan doit penser à sa survie et il y a des sujets plus importants pour l'instant.

Parce que penser la survie de l'occitan, ce n'est pas poser la question de qui doit le parler ? Comment imposer à la majeure partie des habitants de l'Occitanie une langue qui n'est pas la leur ? Les occitanistes refusent de questionner la réalité, préférant se calfeutrer dans une bien-pensance planante. Il faudra que vous définissiez un jour une stratégie cohérente : l'oc, pour qui ? Comment ? Pourquoi ? Je pressens les réponses : l'oc pour ceux qui le veulent, sur le temps libre, parce que c'est cool. On n'ira pas loin avec de telles mièvreries ...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum langue d'oc Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Page 2 sur 4









phpBB (c) 2001-2008