Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
L'arverno-limousin - Forum langue d'oc - Forum Babel
L'arverno-limousin
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum langue d'oc
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Duriatos



Inscrit le: 17 Jan 2016
Messages: 50
Lieu: Hong Kong

Messageécrit le Monday 25 Jan 16, 8:50 Répondre en citant ce message   

Assez d'accord avec Valeia. Sauf que, ecrire 'au' sistematiquement 'o' (comme dans le mot 'chose') ca n'annule aucun marqueur phonologique, pour donner un exemple concret. C'est plutot le conservatisme inherent qui empeche toute evolution graphique. Le parisien s'ecrit donc comme il se prononcait a la renaissance ou meme parfois avant (grosso modo). Meme chose pour les occitanistes qui ecrive des parlers du XXeme et XXieme siecle avec des regles du Moyen-Age.

Pour revenir au debat d'origine, ayant ete tres au contact du bas-marchois, et comprenant tres bien le languedocien et le provencal, considerer ce permier parler comme ne formant qu'une seule et meme langue avec les deux derniers me parait juste abherant. Le fait de considerer le marchois comme etant d'oc ne se justifie que sur certains points d'ailleurs. La phonetique est elle, bien plus oil, par exemple. On se retoruve dans une situation plus ou moins similaire avec celle de catalan => langue pont. Le manque d'etudes approfondies sur les parlers marchois est juste une honte pour la linguistique mondiale (de meme que le manque de travaux sur le lorrain et le comtois). Ces parlers presentent une evolution toute particuliere. Et le concept de Medioromanie est interessant pour observer les fait linguistiques differemment que sur le mode "oc vs oil". A noter aussi que le marchois finalement est certainement aujourd'hui ce que le poitevin etait il y a bien longtemps. Une question interessante aussi : comment explique l'oilisation de parlers d'oc? Une pretendue influence parisienne ne me parait pas realiste.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Haut-Berrichon



Inscrit le: 27 Feb 2015
Messages: 30
Lieu: Saint-Amand Montrond

Messageécrit le Saturday 24 Sep 16, 14:03 Répondre en citant ce message   

L'oïlisation s'expliquerait par plusieurs facteurs: les baillis du roi venus du nord avec leur langue, en Bourbonnais et alentours au Moyen-Age vers le XIII° siècle, ensuite l'effet de la francisation des élites à partir du XVI° (notamment pour le Berry, c'est à partir de là que l'on considère la fin de l'oïlisation du berrichon, originellement d'oc) et du XVII° siècle pour le Bourbonnais et particulièrement Moulins (on a les mêmes bornes pour la Bourgogne: la bourgeoisie dijonnaise abandonne le bourguignon à partir du XVII° siècle).
Enfin le coup de grâce: la scolarisation au cours du XIX° siècle (il y avait déjà pas mal d'écoles ouvertes dans les villages avant la Loi Ferry de 1881-1882). Un érudit régionaliste tel que Hugues Lapaire (Sancoins, sud-Cher) considérait autour des années 1880, que la population dans sa grande majorité avait perdu son parler régional.
Il faut ajouter le deuxième coup de grâce: l'industrialisation, Montluçon a perdu son caractère oc à partir des années 1870-1900 car de nombreux paysans du Bocage bourbonnais (parler d'oïl) sont venus à Montluçon pour travailler dans les usines, ils ont investi le centre-ville mais aussi les alentours (La Biache, Dessertines,...). Il s'est passé la même chose dans le nord Creuse, sensible, car relié depuis le Moyen-Age aux réseaux des marchés du Bourbonnais, du sud-Indre et du sud-Cher.
C'est donc une oïlisation progressive sur plusieurs siècles.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum langue d'oc Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Page 5 sur 5









phpBB (c) 2001-2008