Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Qu'est-ce qu'un mot ? - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
Qu'est-ce qu'un mot ?
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Psychedelik Barakî



Inscrit le: 06 Dec 2005
Messages: 458
Lieu: Djiblou, Wallifornie

Messageécrit le Wednesday 13 Jan 10, 11:44 Répondre en citant ce message   

Sujet issu de cette discussion sur les langues polysynthétiques :
http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=3734


Maurice a écrit:
NOTE : on parle de mot mais je n'ai jamais vu une définition générale de ce que c'est qu'un mot. Dans chaque langue, on sait très bien (en général) ce que c'est qu'un mot pour la langue considérée, mais les critères de définition ne sont pas transposables d'une langue à l'autre.
Je dis "en général", mais en allemand, ce n'est pas évident.
Qu'on ne vienne pas me dire que c'est du texte séparé par des espaces, parce que :
1°) pour moi l'écriture ne fait pas partie de la langue, c'est un autre moyen de communiquer, souvent fortement relié à la langue et parfois (chinois) pas du tout
2°) Même si on admettait de tenir compte de l'écriture, parfois il n'y a pas de séparateur de mot dans l'écriture (thaï, etc) ou au contraire, les espaces ne sont pas toujours des séparateurs de mots (vietnamien)

Pour moi un mot c'était effectivement un groupe de lettres entre deux espaces (ou de la ponctuation), mais après réflexion, c'est vrai qu'c'est pas toujours valable...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
hubertus



Inscrit le: 04 May 2009
Messages: 95
Lieu: Lutetia

Messageécrit le Wednesday 13 Jan 10, 16:03 Répondre en citant ce message   

Ne confondons pas mot (concept lié à l'écriture) et lemme (concept lié à la sémantique).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Psychedelik Barakî



Inscrit le: 06 Dec 2005
Messages: 458
Lieu: Djiblou, Wallifornie

Messageécrit le Wednesday 13 Jan 10, 16:36 Répondre en citant ce message   

Et qu'est-ce qu'un(e) lemme ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1700
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Wednesday 13 Jan 10, 16:56 Répondre en citant ce message   

Pourrais-tu expliquer cette notion (importante) du mot lemme, liée à la sémantique, qui pour moi n'a jamais été qu'un terme mathématique, les dicos étant très peu loquaces sur ce sens linguistique .
Évidemment, la définition de mot , considéré comme un ensemble de lettres (ordonnés, il s'entend) n'est valable que pour le typographe (ancienne imprimerie), sinon on court tout droit dans le sophisme du livre: un livre, c'est un ensemble de phrases, de mots, de lettres, donc je n'ai pas besoin de lire, puisque je connais mon alphabet. Je n'ai jusqu'à présent pas eu de réponse satisfaisante sur ce sophisme.
Modif: Psyché a répondu juste avant mon envoi!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Gaspard



Inscrit le: 06 Aug 2008
Messages: 214
Lieu: France

Messageécrit le Friday 22 Jan 10, 20:39 Répondre en citant ce message   

Les linguistes parlent de morphèmes (il semble que ce soit la même chose que lemme). Le morphème est la 'brique' sémantique du langage. Les morphèmes sont composés de phonèmes qui sont les 'sons' de base de la langue. La notion de mot est effectivement mal définie. Mais elle est utile, elle permet d'utiliser les dictionnaires!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
hubertus



Inscrit le: 04 May 2009
Messages: 95
Lieu: Lutetia

Messageécrit le Friday 22 Jan 10, 23:43 Répondre en citant ce message   

Un lemme est constitué de 1 ou plusieurs morphèmes. Ce concept n'a rien avoir avec l'écriture même si on l'explique ici en écrivant.

exemple : "ouvrons" constitué de deux morphèmes "ouvr" et "ons", "refaire" constitué de deux morphèmes "re" et "faire"
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Horatius
Animateur


Inscrit le: 11 Apr 2008
Messages: 695

Messageécrit le Saturday 23 Jan 10, 13:09 Répondre en citant ce message   

Le concept de lemme est lié à la sémantique (idée d'unité sémantique) : c'est une manière possible de cerner la notion (fuyante) de "mot".

Une autre manière est d'adopter un point de vue syntaxique :
Un mot est un ensemble de sons qui peut jouer une fonction grammaticale dans une phrase : il restera alors au linguiste à lister, dans une langue donnée, toutes ces fonctions possibles. Les mots pouvant jouer les mêmes fonctions grammaticales appartiennent à la même "catégorie" (ou nature grammaticale).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Psychedelik Barakî



Inscrit le: 06 Dec 2005
Messages: 458
Lieu: Djiblou, Wallifornie

Messageécrit le Monday 01 Feb 10, 15:48 Répondre en citant ce message   

hubertus a écrit:
exemple : "ouvrons" constitué de deux morphèmes "ouvr" et "ons", "refaire" constitué de deux morphèmes "re" et "faire"

Mais pourquoi pas "ouv" et puis "rons" ? C'est le radical de "ouvrir" qui fait conserver le r dans le premier morphème ? (J'allais dire "syllabe" ...)

Horatius a écrit:
Le concept de lemme est lié à la sémantique (idée d'unité sémantique) : c'est une manière possible de cerner la notion (fuyante) de "mot".
Et maintenant que j'y pense, est-ce qu'un mot peut ne rien vouloir dire ? Je veux dire le phonème "Blurk" est un mot (pour moi) mais pas un lemme alors puisqu'il n'exprime aucune idée sémantique (pour l'instant et en français, j'entends). Est-ce qu'on peut le considérer comme un mot ?

Et donc aussi, si on part du principe qu'un mot est effectivement un morphème et que le morphème est la brique sémantique du langage, on ne peut pas considérer les phrases du type "Hottentottententententoonstelling"* comme un mot vu que les "morphèmes" seraient "Hottentotten tenten tentoonstelling" si je ne me trompe pas. Oui ? Non ? C'est peut-être pas clair c'que j'viens d'écrire...

*Exposition de tentes Hottentots, dont on a déjà parlé dans le sujet "mot le plus long"
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Horatius
Animateur


Inscrit le: 11 Apr 2008
Messages: 695

Messageécrit le Monday 01 Feb 10, 19:30 Répondre en citant ce message   

Des confusions dans votre message, Psychedelik Barakî !

Psychedelik Barakî a écrit:
Mais pourquoi pas "ouv" et puis "rons" ?
Parce que le morphème désinentiel de 1ère personne du pluriel au présent est "ons" (nous parl-ons) et que le morphème lexical est "ouvr" que l'on retrouve dans "ouvr-ir", "ouvr-ira"...

Psychedelik Barakî a écrit:
un mot est effectivement un morphème
Un mot est un groupe de morphèmes.

Psychedelik Barakî a écrit:
est-ce qu'un mot peut ne rien vouloir dire ? Je veux dire le phonème "Blurk" est un mot (pour moi) mais pas un lemme
Blurk n'est pas un "phonème", c'est un ensemble formé de 5 phonèmes.
Que voulez-vous dire ? La linguistique travaille sur des énoncés : pour que votre "Blurk" existe, il faut qu'il figure dans un énoncé. Un énoncé contenant un élément dénué de sens est sans pertinence d'un point de vue sémantique. Peut-être pensez-vous à quelque chose comme le Grand Combat d'Henri Michaux :

Citation:
LE GRAND COMBAT

Il l'emparouille te l'endosque contre terre ;
Il le rague et le roupète jusqu'à son drâle ;
Il le pratèle et le libuque et lui baruffle les ouillais ;
Il le tocarde et le marmine,
Le manage rape à ri et ripe à ra.

Ce sont des mots qui ne veulent rien dire : l'absence de valeur sémantique (directe) en fait un objet de poésie ; on peut néanmoins identifier des mots par une analyse morphosyntaxique : "emparouille" est un verbe ; "ouillais" est un nom pluriel jouant la fonction d'objet direct...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Psychedelik Barakî



Inscrit le: 06 Dec 2005
Messages: 458
Lieu: Djiblou, Wallifornie

Messageécrit le Tuesday 02 Feb 10, 11:48 Répondre en citant ce message   

Ha je ne connaissais pas ce texte, mais ce n'est pas exactement ça que je voulais dire.

Bon alors Blurk ne peut exister en tant que lemme sans contexte puisque dénué de sens.
Mais je n'ai pas bien compris la différence entre lemme et morphème alors...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1700
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Tuesday 02 Feb 10, 15:44 Répondre en citant ce message   

Merci d'abord de vos lumières!
Malgré ces infos, je ne vois pas non plus tout à fait clair:
Horatiu a écrit:
Un mot est un groupe de morphèmes.

Hubertus a écrit:
Un lemme est constitué de 1 ou plusieurs morphèmes.

Ce n'est donc pas ça qui les différentie.
Et puis, tous les mots du dictionnaire n'ont-ils pas un sens (provisoire, complété par les autres mots de la phrase et le contexte), c'est à dire que les dicos sont composés de lemmes plutôt que de mots?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Horatius
Animateur


Inscrit le: 11 Apr 2008
Messages: 695

Messageécrit le Tuesday 02 Feb 10, 19:42 Répondre en citant ce message   

Je ne suis pas spécialiste de sémantique, mais voici en gros les choses telles que je les comprends (sans me cacher que tout n'est pas parfaitement satisfaisant) :

Le "lemme" est un concept qui permet à la sémantique d'appréhender la notion de mot. Il est aussi appelé (et plus souvent je crois) "lexie" : c'est une unité signifiante autonome qui peut, de ce fait, constituer une entrée de dictionnaire. Parler de "lexie" (ou 'lemme") plutôt que de mot permet d'identifier le mot composé "chemin de fer" comme une seule et unique lexie, dans la mesure où les mots qui la constituent (chemin, fer) ont perdu toute autonomie (les notions de fer et de chemin ont été oubliées).
La lexie (ou lemme) est une unité autonome, c'est-à-dire qu'elle peut signifier seule, sans être associée à autre chose : "marchons" est une lexie simple (ou lemme simple) puisqu'elle signifie seule et peut être combinée en tant que telle avec d'autres mots pour former un énoncé. le "ons" de "marchons" n'est pas un lemme car il ne peut pas être employé seul pour signifier.

Le "lemme" (ou lexie) a beau être la plus petite unité signifiante autonome, il peut (mais pas obligatoirement : désolé si je n'ai pas précisé cela dans mon précédent message) être décomposé en morphèmes : le morphème est la plus petite unité signifiante du discours, même non-autonome.
On distingue les morphèmes lexicaux et les morphèmes grammaticaux (selon les linguistes, ils peuvent porter des noms différents).
Dans "marchons", on distingue le morphème radical "march" et le morphème désinentiel "ons". L'un et l'autre, pris isolément, ne signifie pas (ce ne sont donc pas des lemmes, ou lexies). Mais combinés l'un à l'autre, on reconnaît que le premier indique la notion de "déplacement à pied" et le second celle de "première personne du pluriel".
Cependant, comme le disait Hubertus, un lemme ou lexie peut n'être formé que d'un morphème : "moustique" n'est pas décomposable.
"Injustement" est formé de trois morphèmes : "in" = la négation, "just" = conforme à la justice, "ement" = de manière.
Ici, on voit que la notion de morphème croise celle de préfixe / radical / suffixe, l'utilisation de la notion permet simplement de reconnaître à chacun une valeur sémantique.

J'espère que j'ai été à peu près clair. Maintenant, je ne prétends pas maîtriser tout cela à la perfection, loin de là !..
Par ailleurs, il me semble que la notion de "mot (ou lexie, ou lemme) composé" est loin d'être satisfaisante, car on ne peut pas toujours décider si les mots qui le composent ont totalement perdu leur autonomie et si le mot composé est suffisamment figé. Pour "chemin de fer", il n'y a sans doute pas de problème. Pour le composé allemand que vous citez c'est beaucoup plus problématique.
D'autre part, il est difficile de reconnaître à un mot comme "de" (dans "il essaie de dormir) une signification. On parle alors parfois de mots vides ou mots outils.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1700
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Tuesday 02 Feb 10, 22:15 Répondre en citant ce message   

Grand merci Horatius.
Voilà qui m'éclaire comme dans les plus beaux jours d'été!
Concernant les mots:
Si je comprends bien, dans la sémantique, il y a une composition de morphèmes pour faire des mots et, éventuellement, une composition de mots pour faire des lexies (lemmes), ce faisant, chaque composition apportant un sens supplémentaire ou différent (étant entendu qu'un mot est nécessairement une lexie) ?
NB: La phrase et le contexte en modifie encore le sens!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Horatius
Animateur


Inscrit le: 11 Apr 2008
Messages: 695

Messageécrit le Tuesday 02 Feb 10, 22:28 Répondre en citant ce message   

Dawance a écrit:
chaque composition apportant un sens supplémentaire ou différent

Je ne parlerais pas en termes de "surcroît de sens", de "sens supplémentaire". C'est la totalité qui forme un seul et unique sens.
Concrètement :
on ne dira pas que dans "chemin de fer", on a ajouté "de fer" à "chemin" en "apportant à ce dernier un sens supplémentaire ou différent".
on dira plutôt que le syntagme "chemin de fer" forme un tout signifiant.

De prime abord, ce qui fait sens, c'est le tout (le discours, l'énoncé, le mot composé) ; c'est seulement a posteriori que, dans une démarche d'analyse, on peut examiner les détails, mais ceux-ci doivent être pensés comme constituants d'un tout. (je ne sais pas si je me fais comprendre !...)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1700
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Wednesday 03 Feb 10, 10:51 Répondre en citant ce message   

Si, si. D'autant plus que c'est ça que je voulais dire, mais mal exprimé.
Grand merci encore!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008