Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Choix de noms d'enfants - Cultures & traditions - Forum Babel
Choix de noms d'enfants
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Cultures & traditions
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
elvisrules



Inscrit le: 29 Jan 2010
Messages: 18
Lieu: Louvain, Flandre, Belgique

Messageécrit le Thursday 04 Feb 10, 19:36 Répondre en citant ce message   

Quelqu'un dans un autre sujet avait mentionné la tradition dans certains cultures de l'appelation d'un fils par le nom de son père. Ça m'a fait pensé à de differents traditions dans l'appellation d'enfants.

Traditionnellement en Écosse, il y avait tout un système derrière l'appelation d'enfants :
Premier fils : prend le nom du père de son père
Première fille : prend le nom de la mère de sa mère
Second fils : prend le nom du père de sa mère
Seconde fille : prend le nom de la mère de son père
Troisième fils : prend le nom du grand-père de son père ou du frère le plus âgé de son père
Troisième fille: prend le nom de la grand-mère de sa mère ou de la sœur la plus âgée de sa mère
etc.

En Islande ils utilisent encore l'appellation patronyme. Par example :
Ólafur Ragnar Grímsson (le président d'Islande) : "le fils de Grim"
Jóhanna Sigurðardóttir (la première ministre d'Islande) : "la fille de Sigurðar"
Le système patronyme était autrefois utilisé dans tous les cultures germaniques (du moins, en se que j'en sache), mais maintenant plus qu'en Islande
Ça s'employait aussi en gaélique et c'est de là que viennent les noms de famille Mac/Mc/O' en Irelande et l'Écosse.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
gilou
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 1529
Lieu: Paris et Rambouillet

Messageécrit le Thursday 04 Feb 10, 20:54 Répondre en citant ce message   

Ma prof de russe m'a enseigné que s'il y avait bien un nom de famille, entre russes, il n'était pas habituellement employé, et qu'en fait, on utilise le prénom + le patronyme. Donc si en Russie on parle de Vladimir Vladimirovich, il y a de grandes chances qu'il s'agisse de Poutine.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
elvisrules



Inscrit le: 29 Jan 2010
Messages: 18
Lieu: Louvain, Flandre, Belgique

Messageécrit le Thursday 04 Feb 10, 21:08 Répondre en citant ce message   

Ah oui, les Russes utilisent aussi un système patronyme, mais contrairement au système islandais, le patronyme est un deuxième prénom et non pas un nom de famille. Par example :
Lev Nikolayevich Tolstoy, l'auteur de Guerre et Paix, était le fils d'un compte du nom de Nikolay
Anna Sergeyevna Kournikova, la joueuse de tennis, est la fille d'un certain Sergei

voyez aussi http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=2353
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6511
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Thursday 04 Feb 10, 22:22 Répondre en citant ce message   

Choix des autres prénoms de l'enfant.

Dans ma famille, on a 3 prénoms, les 2e et 3e prénoms étant ceux du parrain ou de la marraine. Au besoin, on changeait le genre du prénom.

Par exemple :

Robert, Charles, Jean (parrain= Charles, marraine = Jeannette)
Marie, Françoise, Georgette (marraine = Françoise, parrain= Georges)

Le 3e prénom pouvait être parfois celui d'un grand parent.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2782
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Thursday 04 Feb 10, 22:27 Répondre en citant ce message   

En Piémont, juqu'au XIX siècle aumoins, s'utilisait normalement, dans les campagnes:

le nom: Pér (Pierre)
le nom du père: ëd Tòni (d'Antoine)
le nom du grand-père: ëd Mìni (de Dominique)
le sobriquet familiaire: Bossana

Le véritable nom de famille s'utilisait par les rapports avec les institutions: l'Eglise, l'Armée, la Mairie.
Alors, souvent, s'ajoutait le sobriquet au nom de famille: par ex. Bòrda, dit Bossana (pr. Boussàna) dévenait Borda-Bossana et aujourd'hui, il y a des noms de famille qui sont crystallisés comme Borda-Bossana (Borda-Boussàna), Ruo-Roch, Durand-Canton, Mollardo-Vagliengo (Moulartt-Vaillénc), Coero-Borga (Coué-Bourga),Corgiat Mecio, Corgiat Loia, Frand Genisot, Rubat Baleuri etc. etc.


Dernière édition par giòrss le Friday 05 Feb 10, 10:39; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 Jan 2005
Messages: 1375
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le Friday 05 Feb 10, 9:31 Répondre en citant ce message   

Jacques a écrit:
Choix des autres prénoms de l'enfant.

Dans ma famille, on a 3 prénoms, les 2e et 3e prénoms étant ceux du parrain ou de la marraine. Au besoin, on changeait le genre du prénom.

Par exemple :

Robert, Charles, Jean (parrain= Charles, marraine = Jeannette)
Marie, Françoise, Georgette (marraine = Françoise, parrain= Georges)

Le 3e prénom pouvait être parfois celui d'un grand parent.


Tiens, comme moi !

Pour l’Église Catholique, je m’appelle Ramón José Manuel (À l’époque, je ne pouvais pas m’appeler Ramon Josep Manel – les noms en catalan).

Josep était le nom de mon parrain et Manuela, celui de ma marraine.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2782
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Friday 05 Feb 10, 10:38 Répondre en citant ce message   

Moi je n'ai qu'un nom: Giorgio. C'était le nom "officiel" (italien...en piémontais, l'ppellaient Giorssìn , lire: Djoursìn) du père de ma mère, qu'il était déjà mort, quand je suis né...alors, ma famille me l'as mis en mémoire de sa personne. Le nom du père de mon père, qui s'appellait Luigi, n'était plus à disposition, parce-qu'il y avait déjà le fils du frère de mon père qui s'appellait Luigi. Alors, pour éviter des confusions...

Ici ne complètons traditionnellement pas le nom avec les prénoms des parrain et marraine.
De toute façon, dans le passé, le parrain et la marraine étaient traditionellement le grand-père et la grand-mère...alors, ils dévenaient "parìn" e "marìn-a".


Dernière édition par giòrss le Monday 08 Feb 10, 20:24; édité 3 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Claudy Faucan



Inscrit le: 02 Jan 2010
Messages: 101
Lieu: Bruxelles-Belgique

Messageécrit le Monday 08 Feb 10, 19:10 Répondre en citant ce message   

Ici aussi, en Belgique, on reçoit un prénom que l'on complète, traditionnellement avec les prénoms des parrain et marraine. Cependant ca change...


En revanche Ramon, pourrais-tu nous expliquer le fonctionnement du nom de famille en Espagne et au Portugal (si ce sont les mêmes et sinon quelles sont les différences si tu les connais)? Les noms catalans sont-ils aussi "comme ca"? Je dois t'avouer que ce système est assez déroutant pour les francophones :fou:
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 Jan 2005
Messages: 1375
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le Tuesday 09 Feb 10, 14:47 Répondre en citant ce message   

On en a parlé dans un autre fil il y a longtemps, mais pour ne pas fouiller les profondeurs de Babel, j’aime mieux répéter :

Pour les noms de famille de Portugal, il faudrait demander un Portugais. Je crois que c’est au contraire de l’Espagne, mais je ne voudrais pas donner une information erronée.

Tout d’abord il faut savoir que les espagnols, hommes et femmes, ne changent jamais leur nom par raison de mariage. Nous gardons notre nom du berceau à la tombe, sauf dans les cas de noms malsonnants ou d’autres intérêts qui mènent l’individu à vouloir changer son nom, mais ceci est une autre question…

En Espagne, Catalogne comprise, nous avons deux noms de famille. Traditionnellement (aujourd’hui ça peut changer), le premier est le nom de la famille paternelle et le deuxième est le nom de la famille maternelle.

Ainsi, si Sr. José Pérez García a un enfant avec María Sánchez González, l’enfant s’appellera :

(Prénom) Pérez Sánchez et ainsi de suite.

L’enfant sera NORMALEMENT connu par le nom du père, Sr. Pérez, mais ici il y a aussi des exceptions, spécialement quand le nom du père est l’un de ces noms très, très courants et la personne désire se distinguer, par n’importe quelle raison, de ses homonymes. C’est le cas du Président du Gouvernement Espagnol. Il s’appelle José Luis RODRÍGUEZ (père) ZAPATERO (mère). Rodríguez, étant un nom très courant, a perdu la bataille devant Zapatero.

Je comprends bien que notre système d’onomastique pose de problèmes à ceux qui ne le connaissent pas. Pour ne pas compliquer la question, dans nos rapports avec l’étranger nous nous servons seulement du nom du père, mais les problèmes arrivent quand nous devons présenter notre document d’identité. Si la personne qui le reçoit, ne connais pas le système espagnol, on risque de nous faire appeler par notre deuxième nom, ce que n’est pas tellement grave, tout de même…

Une autre question. Une femme mariée a le choix de se faire appeler par son propre nom ou par le nom de son mari, mais ça se perd. La dame de l’exemple ci-dessus peut faire s’appeler Señora Sánchez ou Señora (de) Pérez. L’ensemble des époux est Señores (de) Pérez. Le « de » entre parenthèse peut tomber. De fait, on l’emploie de moins en moins.

Enfin, j’espère que tout ce laïus sert à quelque chose…
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6511
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Tuesday 09 Feb 10, 16:12 Répondre en citant ce message   

Petite parenthèse. J'effacerai ce message plus tard car c'est un peu hors sujet.

Non, ce n'est pas de la fiction.

M. et Me Campbell ont nommé leurs enfants successivement :
JoyceLynn Aryan Nation Campbell,
Honszlynn Hinler Campbell et, pour couronner le tout,
Adolf Hitler Campbell,

Les heureux parents, qui devraient sans doute être dans un hôpital psychiatrique, ne savent pas orthographier Himmler, à moins que ce soit une astuce pour éviter des difficultés avec l'etat-civil. L'employé d'état civil doit être aussi un sacré crétin.

La maman du bambin a été très fâchée lorsque le pâtissier du supermarché a refusé (discrimination !) d'inscrire "Happy Birthday, Adolf Hitler" sur un gâteau d'anniversaire. Ceci a éveillé l'attention des services sociaux. Les parents sont actuellement accusés de maltraitance sur mineur (child abuse) pour avoir nommé un enfant Adolf Hilter.

http://photos.lehighvalleylive.com/4424/gallery/Adolf%20Hitler%20Campbell/index.html Photos de la famille.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles
Animateur


Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3137
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Wednesday 10 Feb 10, 1:01 Répondre en citant ce message   

Je crois qu'il faut que tu laisses ce message, car tu y mets en lumière un vrai phénomène.
À ma connaissance, il existe passablement d'enfants prénommés "H¡tler" (sans le "adolf"), dans les pays dans lesquels il n'y a pas de contrôle.
Il y a aussi quelques "Mussolin¡" et autres "Stal¡ne".

Un autre exemple, amusant:
Dolores de Cabeza (maux de tête)


p.s. L'enfant sur la photo m'a fait penser à un impubère qui donne des conférence dans les mêmes milieux.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2782
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Wednesday 10 Feb 10, 11:14 Répondre en citant ce message   

Des "Mussolini", je ne sais pas s'il y en a, mais il y a des "Benito" (son prénom)...de toute façon, ils ne sont pas nombreux.
En Suède, un journal a écrit que l'extrême droite italienne donne 1500 euros à tous ceux qui veulent mettre le nom du "Duce" ou de sa femme à ses enfants, mais ici nous en savons rien...

http://www.svd.se/nyheter/utrikes/betalar-foraldrar-som-doper-sina-barn-efter-mussolini_2094847.svd

P.S. Mieux Dolores de Cabeza, que Vera Vacca (nom qui existe).
En Italie, dans la région de la Romagne, les gens ont toujours choisi des noms drôles pour les enfants...les plus drôles connus sont les noms des operations chirurgicales du père: Cistifellea, Pancreas, Tonsille...
Un pharmacien avait donné à ses enfants les prénoms Radio (Radius) et Ulna (Cubitus).
Un homme, qui avait trois enfants:
-Rivo
-Luzio
-Nario.
Une famille avec deux jeunes filles:
-Noce
-Moscata
Au dérnier enfants d'une famille nombreuse:
Stop.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1150
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Wednesday 10 Feb 10, 13:56 Répondre en citant ce message   

Bien cher giòrss, sais-tu ce qu'il est advenu du compositeur Adriano Lualdi, qui lui aussi s'est brûlé les doigts, je pense, au fascisme. Est-il encore reconnu comme grand compositeur? Fais-moi savoir s.v.p.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6511
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Wednesday 10 Feb 10, 15:42 Répondre en citant ce message   

On remarquera que sur le tatouage du papa, la croix gammée est à l'envers. C'est peut-être une blague de l
artiste-tatoueur. En effet, ceux-ci font parfois ce genre de canular lorsque la demande de tatouge est ridicule, par exemple lorsque des clients leur demande une inscription vantarde dans une langue qu'ils ne connaissent pas (nous avons eu un sujet là-dessus).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2782
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Thursday 11 Feb 10, 0:43 Répondre en citant ce message   

La musique fasciste ce n'est pas ma spécialité :-)
Moi j'imagine que les fascistes connaisseront Lualdi, mais je suis de famille antifasciste et né apres la guerre.
Mon grand-père aussi, il était en Suisse au temps quand les trains arrivaient en horaire....

http://www.rodoni.ch/malipiero/adrianolualdi/adrianolualdi.html
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Cultures & traditions Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008