Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
gilipollas (espagnol) - Le mot du jour - Forum Babel
gilipollas (espagnol)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 jan 2005
Messages: 1342
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le jeudi 15 sep 11, 11:49 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

gilipollas : Con (-ne), idiot (-e)

Malgré son apparence, ce mot est singulier, pluriel, épicène, adjectif et substantif.

Des différentes étymologies que j’ai trouvées, la plus vraisemblable, à mon avis, est celle qui le fait dériver de « jili », d’origine romani, signifiant innocent, simple, idiot, suivi de pollas (vulg. pl.) pénis, c’est-à-dire, celui qui pense avec son pénis. Le problème (sémantique) arrive lorsque le mot qualifie une femme…

À partir de gilipollas, on a gilipollez : connerie, bêtise, boutade
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Azwaw



Inscrit le: 30 août 2010
Messages: 349
Lieu: Le Havre / Paris

Messageécrit le jeudi 15 sep 11, 12:20 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Est-ce que ça ne se prononce pas jilipollas (avec la jota)? J'ai rencontré ce terme quand j'étudiais l'espagnol au lycée et j'étais frustré parce que notre enseignante refusait de nous le traduire...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 6098
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le jeudi 15 sep 11, 12:39 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

A mon avis, gilipollas est plutôt un euphémisme pour chupapollas (chupar = "sucer").
Cela explique le s final de pollas, complément d'objet direct du verbe qui le précède.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 jan 2005
Messages: 1342
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le jeudi 15 sep 11, 18:33 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

C’est possible. Mais la fonction d’un euphémisme est celle d’adoucir ou « déguiser » une phrase dure ou un gros mot.

Qu’est-ce qu’il a fait le pauvre chupar, pour qu’on le cache, tout en laissant un grossier « pollas » livre et évident ?

Gilipuertas, lui, il est bien un euphémisme pour gilipollas.

@ Azwaw

Exactement.

Le mot base jili a une deuxième forme, gilí, dont la seule différence phonétique est le déplacement de l’accent à la dernière syllabe, ji et gi étant homophones (comme je et ge).

Malheureusement, je ne peux pas vous expliquer le changement de l’orthographe j>g.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 6098
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le jeudi 15 sep 11, 20:10 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je te rappelle que pollas est déjà un euphémisme. Comme tu l'as dit toi-même, ça veut d'abord dire "poules"...

Quant à l'élément gili-, je me demande s'il n'a pas un rapport avec ces mots en GL dont nous avons parlé dans chatouiller, au premier rang desquels le guili-guili français...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
u pistùn



Inscrit le: 15 août 2011
Messages: 301
Lieu: Liguria

Messageécrit le jeudi 15 sep 11, 20:54 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

En ce cas, la traduction serait, à peu près, 'chatouille-verge' 'chatouille-penis'...

Dernière édition par u pistùn le jeudi 15 sep 11, 23:35; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 6098
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le jeudi 15 sep 11, 21:05 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Oui, bien sûr, mais il se trouve que j'ai entendu, dans un film, des personnages ne s'embarrassant pas d'euphémismes en traiter d'autres de chupapollas. C'est pourquoi je pense que gilipollas est un euphémisme pour chupapollas. Quand l'espagnol est cru, il est vraiment cru. Peut-être Ramon nous servira-t-il un de ces jours un plat de crudités espagnoles pour compenser les angéliques bondieuseries de sa dernière prestation...
Alors, les prudes, préparez-vous à vous voiler la face !

Pour revenir à gili-, je crois qu'en fait ces deux syllabes ne veulent rien dire, n'ont aucun sens, et volontairement. Précisément pour pouvoir faussement dissimuler le seul sens possible, celui que tout le monde connaît mais qu'un tabou interdit de prononcer.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 avr 2008
Messages: 695

Messageécrit le vendredi 16 sep 11, 0:32 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

À mon sens gilipollas pourrait se traduire tout simplement dans le langage courant par « pédés, enculés » (injur.)

gilipollas. 1. adj. vulg. gilí. U. t. c. s.
gilí. (Del caló jili, inocente, cándido, der. de jil, fresco). 1. adj. coloq. Tonto, lelo. U. t. c. s. (Real Academia)

gilí. (Du caló jili, innocent, candide, dérivé de jil, brut, naïf ). Etc.

N. B. : U. t. c. s. signifie usado también como sustantivo, « utilisé aussi bien comme substantif ».


Dernière édition par Moutik le mardi 01 nov 11, 0:23; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 6098
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le vendredi 16 sep 11, 5:10 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

1. Non, le sens n'est pas aussi fort, le sens est bien celui que Ramón a donné dès le début, et que confirme le DRAE : un tonto, c'est un idiot, un imbécile.

2. Le recours à la langue caló pour expliquer gili- m'a tout l'air d'une étymologie populaire a posteriori.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 avr 2008
Messages: 695

Messageécrit le mardi 01 nov 11, 0:48 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je ne proposais pas une traduction littérale ou « étymologique », mais plutôt un équivalent. En effet gilipollas me semble posséder une valeur injurieuse assez forte, voire très forte, plus forte en tous cas que simplet ou imbécile en français. Mais le castillan n’est pas ma langue maternelle, je ferai donc confiance à Ramón et Papou JC.

(J’ai aussi corrigé ma traduction du DRAE.)

Voir aussi un message déjà ancien ici :
Noms d'origine arabe dans la langue espagnole et catalane
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 6098
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le mardi 01 nov 11, 5:57 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

1. Maria Dolores a posté deux messages en mars et février 2007 puis elle a disparu. Dans le fil que tu cites, elle dit ceci :
Citation:
En espagnol, il y a un certain nombre de mots d'origine sanscrit, comme "naranja", orange. Vient de NAGARANGA. Les gitans sont de provenance indienne. Ils les ont mis dans le castillan. Un autre: "gili". Ça veut dire idiot.

Ce qu'elle dit d'orange, dont nous avons longuement parlé dans un fil ad hoc, m'autorise à douter beaucoup de ce qu'elle dit de gili.
Et quand bien même elle aurait raison sur le sens et l'origine de ce mot, il n'explique ni pourquoi il est accolé à pollas (fr. idiot-pines ?) ni pourquoi pollas est au pluriel.

2. A part ça, je me rends compte qu'il manque à ce fil un renvoi au MDJ pullus (latin) ou polla est traité par Ramón.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 6098
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le jeudi 15 déc 11, 12:49 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je viens de recevoir l'explication de ce mot, malheureusement en espagnol. Mais je ne pense pas que le mot gilipollas intéresse vraiment les gens qui ne connaissent pas cette langue.
À ceux qui la connaissent, voici donc mon cadeau du jour :

En Madrid hay una calle llamada de Gil Imón, haciendo de travesaño entre el Paseo Imperial y la Ronda de Segovia, para más señas. Es una calle dedicada al que fue alcalde de la capital, D. Gil Imón, en los tiempos en que el duque de Osuna organizaba sus célebres bailes, a los que acudía la alta sociedad, para poner en el escaparate familiar a jovencitas de la buena cuna, como oferta casadera.
A las damitas de entonces se les aplicaba el apelativo de "pollas", que en el Diccionario de la Real Academia Española (DRAE) llevan, como sexta acepción, figurada y familiarmente, el significado de jovencitas, algo que hoy prácticamente se ignora.
La polla de entonces no tenía nada que ver con el significado de morbosas connotaciones por el que ha sido sustituido ahora.
El tal Don Gil era un personaje de relieve (la prueba está en que tiene dedicada una calle) y su nombre aparecía frecuentemente en los ecos de sociedad de las revistas del corazón de la época. El hombre se sentía obligado a responsabilizarse de sus deberes familiares, como buen padre. Tenía dos hijas en edad de merecer, feúchas, sin gracia, y bastante poco inteligentes. Y se hacía acompañar por ellas a absolutamente todos aquellos sitios a los que, invitado como primera autoridad municipal, tenía que acudir.
- ¿Ha llegado ya D. Gil?
- Sí, ya ha llegado D. Gil y, como siempre, viene acompañado de sus pollas.
Mientras D. Gil se encargaba de atender las numerosas conversaciones que su cargo de alcalde comportaban, sus pollitas iban a ocupar algún asiento que descubrieran desocupado, a esperar a que algún pollo (o jovencito) se les acercase, cosa que nunca sucedía. La situación, una y otra vez repetida, dio lugar a la asociación mental de tonto o tonta con D. Gil y sus pollas.
¿Cómo describir esa circunstancia tan compleja de estupidez? Los imaginativos y bien humorados madrileños lo tuvieron fácil: para expresar la idea de mentecato integral e inconsciente ¡Ya está!: Gil (D.Gil)-y-pollas (las dos jovencitas hijas suyas) = gil-i-pollas.
Cundió por todo Madrid, que compuso esta palabra especial, castiza, nacida en la Capital del Reino y, después exportada al resto de España, ganándose a pulso con el tiempo el derecho de entrar en la Real Academia Española.


C'est joli, non ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 août 2007
Messages: 2800
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le jeudi 15 déc 11, 14:25 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

En italien, "il pollo" (= le poulet) est aussi la personne qui croit à toutes les choses contées. Donc, un idiot.
Dans le monde des joueurs, le "pollo" est la personne facile à être "plumée".

"Far ridere i polli" = être grotesque .
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 jan 2005
Messages: 1342
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le jeudi 15 déc 11, 19:47 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Oui, je connais cette histoire aussi. Elle est belle, mais… peut-on y croire ?

Comme on ne dit pas en italien, se non e vero, e ben trovato.

C’est vrai que polla, synonyme de fille est vieilli, mais on l’entend encore de temps en temps et le sourire est aussi inutile que inévitable…
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 avr 2008
Messages: 695

Messageécrit le jeudi 15 déc 11, 23:59 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Papou JC a écrit :
Citation:
En Madrid hay una calle llamada de Gil Imón [...]Gil (D.Gil)-y-pollas (las dos jovencitas hijas suyas) = gil-i-pollas.

¡Que guay!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008