Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
grec (français : argot classique) / Gauner (allemand) - Le mot du jour - Forum Babel
grec (français : argot classique) / Gauner (allemand)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 nov 2004
Messages: 2460
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le vendredi 19 mars 10, 16:59 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Dans l'argot de la fin du XIXe siècle le tricheur au jeu est appelé grec (voir ici). L'origine pourrait être une allusion aux savants maîtrisant la langue grecque et donc en sachant un peu plus que les autres (comme celui qui truc un jeu pour plumer un naïf).

Il est curieux de trouver en allemand un terme proche, Gauner (bandit), avec un origine semblable. Gauner est l'aboutissement des déformations de Ionier (Ionien) via Jauner et est mis en relation avec les Grecs venus tenter leur chance en Europe centrale après la chute de Byzance d'après les étymologistes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Captain Boney Boone



Inscrit le: 25 nov 2008
Messages: 187

Messageécrit le mardi 30 mars 10, 0:23 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Le Dictionnaire Historique de la Langue Française de Robert précise que le sens de savant est ultérieur à celui d'habile à tromper. Celui de tricheur au jeu, au XVIIIè siècle, a sans doute été influencé par un jeu de mots entre Grèce et "graisse", profit.
La réputation de ruse des Grecs a aussi donné le "grigou" limousin et languedocien (et le "gregoun" gascon).


Dernière édition par Captain Boney Boone le mardi 30 mars 10, 1:11; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Iskender



Inscrit le: 30 nov 2009
Messages: 189
Lieu: Le Mans (72)

Messageécrit le mardi 30 mars 10, 0:58 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Charles a écrit:
en allemand un terme proche, Gauner (bandit)

Il me semble qu'en yiddish, cela se dit Ganeff.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7993
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le mardi 30 mars 10, 8:02 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Outre le grigou languedocien déjà cité, le mot grec a une petite descendance intéressante en français. S'y rattachent en effet
- grégeois, qui survit dans feu grégeois
- grièche, qui survit dans pie grièche
- grègues, d'après le provençal grégou, et qui survit dans tirer ses grègues (culotte)
- grisou, dont le coup est fatal aux mineurs, variante wallonne de grégeois.

(Source : Dictionnaire étymologique du français, de J. Picoche (Le Robert)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
MiccaSoffiu



Inscrit le: 24 juin 2008
Messages: 464
Lieu: Capicursinu-Sophia

Messageécrit le mardi 30 mars 10, 9:53 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Une curiosité :
En corse le terme greca désigne un cérémonial de mariage particulier, une façon de se marier très précise :
co : greca
fr : à la gominé
Définition traduite : se dit d’un mariage sans le consentement des parents, fait à l’église pendant l’élévation, par déclaration et promesse à voix haute des époux : se marier à la gominé (maritassi à a greca)
Etymologie : du terme grecu(grec)
Il n’y a aucune mention pour l’équivalent italien ou d'autres langues.

Source INFCOR.
Le dictionnaire mentionne à la gominè mais je n’ai retrouvé que à la gomine
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
gilou
Animateur


Inscrit le: 02 jan 2007
Messages: 1530
Lieu: Paris et Rambouillet

Messageécrit le mardi 30 mars 10, 11:07 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Il semble qu'au XVIIe siècle, la prononciation du c final de Grec ne soit plus effective dans le parler ordinaire (ou certains patois), au vu de ce jeu de mot extrait d'une tirade de la pièce de Cyrano de Bergerac, Le pédant joué: "La Grèce, pays mou comme du beurre où les gens sont durs comme piare pisque ce sont des Gres."
A+,
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Captain Boney Boone



Inscrit le: 25 nov 2008
Messages: 187

Messageécrit le mardi 04 mai 10, 0:16 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Si cela n'a pas été mentionné autre part, il est à noter que le mot grec, du latin graecus, bien qu'il existe sous la forme graikos dans la littérature grecque, a probablement une origine étrangère, peut-être illyrienne, et se serait transmis de bonne heure au latin via l'étrusque.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dubsar
Animateur


Inscrit le: 07 mai 2007
Messages: 450
Lieu: Altkirch (F68)

Messageécrit le mardi 04 mai 10, 22:45 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Pour iskender : le mot Yidish ganeff ne vient pas de la même racine mais de l'hébreu גַּנָּב ganâbh = voleur. Racine GNB.
Le mot existe en alsacien e geneyve, un malandrin.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 nov 2004
Messages: 2460
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le mercredi 05 mai 10, 8:16 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Le yiddish a donné en allemand le mot Ganove, distinct de Gauner.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7993
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le dimanche 04 sep 11, 5:57 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

dubsar a écrit:
Pour iskender : le mot Yidish ganeff ne vient pas de la même racine mais de l'hébreu גַּנָּב ganâbh = voleur. Racine GNB.

Racine apparentée, je suppose, à la racine arabe ǧnb d'où est issu le mot أجنبي [ʾaǧnabi], "étranger" ... comme le "grec". La xénophobie ne date pas d'aujourd'hui...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 nov 2007
Messages: 3202
Lieu: Massalia

Messageécrit le dimanche 04 sep 11, 11:30 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

* Si j'en crois le DWDS l'histoire du mot allemand Gauner qui renvoie bien aux Grecs supposés être habiles dans l'art de la tromperie est passée par des emprunts linguistiques successifs.

Dès le début du 16ème, on trouve en argot les verbes junen, jonen ( tricher au jeu, tromper). Vers le 18ème siècle le substantif Jauner se répand et il deviendra Gauner , attesté en argot en 1687 pour la première fois.

On part d'un mot yiddish qui existe toujours jowen/יװן( Grec), lui-même emprunté à l'hébreu jawān ( = Grèce, plus exactement Ionien), d'où un *jowonen ( tricher comme un Grec). Ce terme יװן ( yovn selon la graphie YIVO) a effectivement un sens péjoratif, comparable au terme barbare chez les Grecs, désignant une personne porteuse d'une culture non-juive.
L'explication historique: Le terme aurait fait son apparition vers la fin du XVème siècle, car après la conquète de Constantinople par les Turcs en 1453, beaucoup de Grecs prirent la fuite, s'exilèrent et sont devenus apatrides , subsistant où il pouvaient et comme ils le pouvaient.


P.S.: citant, le DWDS , j'ai repris leur transcription germanique de יװן sauf lorsque j'ajoute un commentaire personnel.

* Quand au mot yiddish ganev גנב ( même graphie qu'en hébreu), il désigne le voleur pas le tricheur.

À partir de ce mot d'origine hébraïque, la langue yiddish a formé plusieurs dérivés, y compris des verbes dont le radical sera hébraïque et le reste de la morphologie ( préfixe/ conjugaisons) germanique:
- à la façon d'un voleur, adverbe ou adjectif= גנביש/b> =geneyvish
- voler/dérober= געבֿע(ענ)נ/b> = ganeven ou ganven
- voler quelqu'un =באַגנבענן = = baganven
- un objet volé , substantif féminin=גאבֿה = geneyve / gneyve


Dernière édition par rejsl le lundi 16 jan 12, 23:40; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7993
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le dimanche 04 sep 11, 12:24 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

rejsl a écrit:
On part d'un mot yiddish jowen ( Grec), lui-même emprunté à l'hébreu jawān ( = Grèce, plus exactement Ionien), d'où un *jowonen ( tricher comme un Grec).

Ce ne serait pas plutôt jonen et janān ? L'équivalent arabe de jawān est يونان [yūnān]. Ce w me semble étrange.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 nov 2007
Messages: 3202
Lieu: Massalia

Messageécrit le dimanche 04 sep 11, 12:29 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Non le terme se prononce yovn en yiddish avec le son V. D'ailleurs la graphie en caractères hébraïques vous le montre: le װ double vov ( tsvey vovn en yiddish) se prononce V. Se prononce ainsi en yiddish Et aussi en hébreu.

Mais , passé ensuite dans la langue allemande, il a disparu d'où jonen, junen puis jauner et enfin Gauner.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7993
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le dimanche 04 sep 11, 12:38 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je comprends : à la lumière de l'hébreu, l'arabe yūnān est le résultat de *yuwnān. Voilà d'où vient le w. Le radical est ywn et la terminaison -ān est un suffixe.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 nov 2007
Messages: 3202
Lieu: Massalia

Messageécrit le dimanche 04 sep 11, 12:45 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Le terme יוון existe également en hébreu actuel et Wikipedia lui consacre une page. Je suis hélas dans l'incapacité de la traduire, trop astreignant pour moi, mais je la mets en lien. Si des hébraïsants de bon niveau voulaient en donner un résumé.

Il semble désigner vraiment la Grèce, en hébreu, ce qui n'est pas le cas du yiddish. En yiddish, la Grèce se dit גריכנלאנד grikhenland et le terme yovn ne s'emploie qu'au sens particulier que j'ai donné plus haut. il y a donc une spécificité sémantique qui a permis d'arriver à Gauner.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008