Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
syphilis (français) - Le mot du jour - Forum Babel
syphilis (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Monday 06 Jun 11, 11:51 Répondre en citant ce message   

Le nom a été créé par Jérôme Fracastor (Girolamo Fracastoro en italien, Hieronymus Fracastorius en latin) médecin et poète, né à Vérone (fin XVe siècle), qui présente cette maladie sous forme d'un poème rédigé en latin en 1530 :
Syphilis sive morbus gallicus (le mal français)

dans ce poème, il présente la syphilis comme dérivé du nom d'un berger, Syphilus.
Il n'explique pas l'origine de ce nom.

Puis on (qui ? quand ? je ne sais pas) a vu un rapprochement avec un personnage d'Ovide, Sipylus : ce nom vient du mont Sipylos (Sipylus), en Lydie (Spil Dağı en turc) au sud de Manisa

poème de Fracastor :
http://books.google.fr/books'id=hW29KDubSlAC&printsec=frontcover


Dernière édition par Xavier le Monday 06 Jun 11, 13:11; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 06 Jun 11, 12:50 Répondre en citant ce message   

J'ai un peu lu, pas tout, mais suffisamment pour tomber sur le paragraphe, page 119, où l'auteur de l'étude, Prosper Yvaren (1847) se pose la question de l'origine du nom inventé par Fracastor. Il dit se ranger à l'avis de ceux qui voient dans syphilis un mot composé de συν [sun] et de φιλια [philia] et qui signifierait "la compagne de l'amour".
Nulle mention du berger d'Ovide.
Je soupçonnais à tort Littré, mais non, rien chez Littré non plus. C'est bizarre cette histoire - récente, donc - colportée aussi bien par le TLF que par le Robert Historique ...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Monday 06 Jun 11, 15:02 Répondre en citant ce message   

L'origine doit avoir été établie par Franz Boll, Ursprung des Wortes Syphilis (origine du mot syphilis), étude publiée en 1910

voir :
Lehrgedicht über die Syphilis
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3202
Lieu: Massalia

Messageécrit le Monday 06 Jun 11, 21:42 Répondre en citant ce message   

Au sujet du lien donné par Xavier, il s'agit seulement d'une introduction au texte de Fracastoro, introduction rédigée par Dieter Wuttke, titulaire jusqu'en 1995, de la chaire de philologie médiévale et du début des temps modernes à l'université de Bamberg. Dans cette introduction, il signale qu'il se range à l'avis de Franz Boll, malgré certaines réticences d'ordre philologiques. Franz Boll, selon ce texte, fait remonter le terme à Sipylus , un des fils de Niobé, tué par Apollon. Sipylus est aussi le nom de la montagne où Niobé fut changée en pierre par Zeus, dit-il. Il voit une analogie entre d'une part le mythe de Niobé/Sipylus qui représente une révolte contre le culte de Léto et d'autre part celui du berger Syphilus qui refuse de sacrifier au dieu Apollon ; L'auteur y voit un parallèle car on peut interpréter les flèches avec lesquelles Apollon et Diane tuent les enfants de Niobé comme un symbole de peste.

Ensuite, il remet en question les différentes associations qui ont pu être faites, entre le mot syphilis et les termes grecs sysphilos [ transcrit en caractères romains par l'auteur ] , amateur de porc, sym-philos ( le bien-aimé) ainsi qu'un terme utilisé pour désigner le feu de Saint-Antoine, erysipelas, l'érysipèle.

Il n'y a rien d'autre , dans ce texte, concernant l'étymologie du terme ou ce qui a pu exactement être la source d'inspiration de Fracastor.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2695
Lieu: Nissa

Messageécrit le Tuesday 07 Jun 11, 13:11 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
… se ranger à l'avis de ceux qui voient dans syphilis un mot composé de συν [sun] et de φιλια [philia] et qui signifierait "la compagne de l'amour".

Ben oui, on veut bien. Mais on peut remarquer que ce n'est pas du grec !

Le préverbe συν- « avec » est, comme tous les autres, soumis à des phénomènes de sandhi, altérations diverses du « ν » selon l'initiale du verbe auquel il est lié.

Il ne se maintient tel quel qu'avant une voyelle (ou une dentale, mais ce n'est qu'un cas particulier de l'assimilation) :
— συν-ανθρωπίζω « être apprivoisé » < ἄνθρωπος « être humain » ;
— συν-εργός « qui prête son aide, auxiliaire, collègue » < ἔργον « travail » (cf fr. synergie) ;
— σύν-οδος adj. « compagnon de voyage » < ὀδός « chemin, route » > σύνοδος subst. « réunion de personnes » (fr. synode).

Il ne disparaît qu'avant une sifflante :
— συ-ζυγία « union, conjugaison » < ζυγός « joug » (fr. syzygie) ;
— σύ-στημα « ensemble » < ἴστημι [rac. *steh₁-] « placer debout » (fr. système).

Il s'assimile à une liquide :
— σύλ-ληψις « compréhension » < λῆψις « action de prendre » (fr. syllepse, cf aussi syllabe, syllogisme, etc.)
— συρ-ρέω « couler ensemble » < ῥέω « couler ».

Devant une occlusive ou une nasale, il s'assimile à la nasale correspondante (gutturale notée γ, dentale ν ou labiale μ) :
— συγ-γένεια « parenté » < γένος « naissance »
— συγ-κλίνω « coucher avec » < κλίνω « incliner, coucher, s'étendre » (fr. synclinal) ;
— συγ-ξέω « polir avec soin (dans toutes ses parties) » < ξέω « polir » ;
— la nasale gutturale, uniquement contextuelle en grec, n'est jamais à l'initiale ;
— σύγ-χρονος « contemporain » < χρόνος « temps » (fr. synchrone) ;

— σύν-δρομος « qui accompagne » < δρόμος « route » (fr. syndrome) ;
— σύν-ταξις « mise en ordre » < τάξις « disposition » (fr. syntaxe) ;
— σύν-νυμφος « belle-sœur » < νύμφη « mariée » ;
— σύν-θεσις « action de mettre ensemble » < τίθημι [rac. *dʰeh₁-] « placer » (fr. synthèse) ;

— συμ-πάθεια « participation à la souffrance d'autrui » < πάθος « souffrance » (fr. sympathie, cf aussi symposium) ;
— σύμ-ψηφος « qui vote avec, d'accord » < ψῆφος « caillou (de vote) » ;
— σύμ-βωμος « adoré sur le même autel » < βωμός « autel » (cf aussi fr. symbole) ;
— σύμ-μετρος « de même mesure que, semblable à » < μέτρον « mesure » (fr. symmétrie) ;
— σύμ-φυσις « action de croître ensemble, cohésion » < φύσις « croissance, formation, nature » (fr. symphyse [pubienne], cf aussi symphonie).

Imaginer « syphilis composé de συν [sun] et de φιλια [philia] » est donc d'une ignorance crasse, invraisemblable chez ces auteurs, compte tenu de la fréquence et de la généralité de tous les exemples vus ci-dessus. Et d'autant plus qu'existe déjà en grec le mot συμφιλία, employé par Épicure au sens de « amitié mutuelle ».

On notera en revanche que le nom du cochon, σῦς, de radical nu συ-, ne subit aucune altération dans un composé comme :
— συ-φορβός « porcher » < φέρβω « faire paître ».
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 07 Jun 11, 15:56 Répondre en citant ce message   

Devons-nous comprendre par tes deux dernières lignes que tu donnes par là ton avis personnel sur l'origine mystérieuse de ce mot ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2695
Lieu: Nissa

Messageécrit le Tuesday 07 Jun 11, 17:07 Répondre en citant ce message   

Je me garderai bien aujourd'hui de tout ce qui pourrait me faire qualifier de grivois ou cochon (désolé, j'ai oublié le troisième qualificatif dont un pisse-froid m'a récemment affublé), aussi n'émettrai-je aucun avis.

Je me contentais de signaler, dans une citation, une entorse importante à la formation des mots en grec ancien …

Les deux dernières lignes ne concernent donc pas le cochon en tant qu'animal symbolique mais le mot grec σῦς, et uniquement comme fond pour obtenir un effet de Gestalt (le motif étant συν-, ou l'inverse).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Patrick



Inscrit le: 03 Apr 2007
Messages: 599
Lieu: Βέλγιο: Βαλλωνία

Messageécrit le Tuesday 07 Jun 11, 17:29 Répondre en citant ce message   

Une fois de plus, un grand merci, Outis !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2097

Messageécrit le Tuesday 07 Jun 11, 18:08 Répondre en citant ce message   

Citation:
le mot grec σῦς
, qui donc, signifie porc, se lit sus, qui se prononce dans l'Université française... suce.

Pour quelqu'un qui ne veut pas avoir l'air cochon, c'est trouvé !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2749
Lieu: Paris

Messageécrit le Wednesday 08 Jun 11, 14:01 Répondre en citant ce message   

Outis a écrit:
Je me contentais de signaler, dans une citation, une entorse importante à la formation des mots en grec ancien …

Il faut toutefois noter que dans leur état présent, les mots ne reflètent pas toujours avec exactitude les règles du grec ancien. Dans "symétrie", le premier "m" de "sym" a disparu.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 06 Jan 17, 20:17 Répondre en citant ce message   

C'est bien un amour du cochon que certains - d'après Etymonline - voient dans le mal français :

1718, Modern Latin, originally from the title of a poem, "Syphilis, sive Morbus Gallicus" "Syphilis, or the French Disease," published 1530, by Veronese doctor Girolamo Fracastoro (1483-1553), which tells the tale of the shepherd Syphilus, supposed to be the first sufferer from the disease. Fracastoro first used the word as a generic term for the disease in his 1546 treatise "De Contagione." Why he chose the name is unknown; it may be intended as Latinized Greek for "Pig-lover," though there was also a Sipylus, a son of Niobe, in Ovid.

Voir à ce sujet le mot du jour sow / swine.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008