Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Question de traduction : Passer, deliciae meae puellae - Forum latin - Forum Babel
Question de traduction : Passer, deliciae meae puellae

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum latin
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
orhan



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 532
Lieu: Turquie

Messageécrit le Thursday 14 Jul 11, 9:49 Répondre en citant ce message   

Passer, deliciae meae puellae,
quicum ludere, quem in sinu tenere,
cui primum digitum dare appetenti
et acris solet incitare morsus,
cum desiderio meo nitenti

carum nescio quid lubet iocari
et solaciolum sui doloris,
credo ut tum gravis acquiescat ardor:
tecum ludere sicut ipsa possem
et tristis animi levare curas!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2749
Lieu: Paris

Messageécrit le Thursday 14 Jul 11, 10:21 Répondre en citant ce message   

Ce lien peut éventuellement aider :
www.trigofacile.com/jardins/muses/latin/catulle/pdf/carmina.pdf

Petit moineau, plaisir de ma maîtresse,
Amusement qu’en son sein elle presse,
Auquel son doigt elle offre à becqueter
Car l’âcre plaie il lui plaît de causer
Lorsqu’elle cherche, astre de ma demande,

Un je ne sais quel jeu qui la détende
Pour apaiser quelque peu sa douleur
Et soulager, je crois, sa folle ardeur,
Qu’avec toi je voudrais même allégresse
Pour alléger mon coeur de sa tristesse !

Une petite vérification par l'anglais :
http://en.wikibooks.org/wiki/The_Poetry_of_Gaius_Valerius_Catullus/2
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
orhan



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 532
Lieu: Turquie

Messageécrit le Saturday 16 Jul 11, 11:38 Répondre en citant ce message   

Merci beaucoup pour votre aide.
Je traduis les poèmes de Catullus en turc sur le web. A coté de mon latin oublié depuis 40 ans je profite des traductions française, italienne et anglaise.
Voilà la traduction du moineau de Lespia. Avec mes remerciements.

Serçe, sevgilimin eğlencesi
Onun oyunlarının gözdesi
O seni göğsünde tutar, seninle oynar.
Öp diye parmağının ucunu sana uzatır
ve bilmem hangi sevecen hoppalıkla -o tatlı arzum-
acısını dindirmeğe çalıştığında,
senin ateşli ısırıklarına ortam hazırlar.
Ben de seninle onun gibi oynayabilirmiyim,
Üzgün kalbimin acısını azaltabilirmiyim!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
orhan



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 532
Lieu: Turquie

Messageécrit le Friday 12 Aug 11, 18:26 Répondre en citant ce message   

Voulez-vous corriger les sens des mots désignés au-dessous du texte?
Merci.


Carmen 13

Cenabis bene, mi Fabulle, apud me
paucis, si tibi di favent, diebus,
si tecum attuleris bonam atque magnam
cenam, non sine candida puella
et vino et sale et omnibus cachinnis.
Haec si, inquam, attuleris, venuste noster,
cenabis bene; nam tui Catulli
plenus sacculus est aranearum.
Sed contra accipies meros amores,
seu quid suavius elegantiusve est:
nam unguentum dabo, quod meae puellae
donarunt Veneres Cupidinesque;
quod tu cum olfacies, deos rogabis
totum ut te faciant, Fabulle, nasum.

CATULLUS
------------------------------------------------------------------------------------
Haec: tel est
inquam: dis-je, je répète
venuste noster: notre cher ami
"Haec si, inquam, attuleris, venuste noster: tel est ce que je répète notre cher ami si tu apportes..."

meros amores: mon meilleur ami
seu: pour miux dire
quid: ce qui
seu quid suavius elegantiusve est: ce qui est suave et élégant.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2695
Lieu: Nissa

Messageécrit le Friday 12 Aug 11, 20:17 Répondre en citant ce message   

Histoire de rigoler un peu :

Thou'lt sup right well with me, Fabúllus mine,
In days few-numbered an the Gods design,
An great and goodly meal thou bring wi' thee
Nowise forgetting damsel bright o' blee,
With wine, and salty wit and laughs all-gay.
An these my bonny man, thou bring, I say
Thou'lt sup right well, for thy Catullus' purse
Save web of spider nothing does imburse.
But thou in countergift more loves shalt take
Or aught of sweeter taste or fairer make:
I'll give thee unguent lent my girl to scent
By every Venus and all Cupids sent,
Which, as thou savour, pray Gods interpose
And thee, Fabúllus, make a Naught-but-nose.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2749
Lieu: Paris

Messageécrit le Friday 12 Aug 11, 20:58 Répondre en citant ce message   

------------------------------------------------------------------------------------
Haec: tel est ces choses là (qu'on vient de nommer)
inquam: dis-je, je répète
venuste noster: notre cher ami notre charmant, notre gracieux
"Haec si, inquam, attuleris, venuste noster: tel est ce que je répète notre cher ami si tu apportes..."
Ces choses-là, dis-je, si tu (les) apportes, notre charmant (ami),

meros amores: mon meilleur ami l'amitié pure
seu: pour miux dire ou
quid: ce qui
seu quid suavius elegantiusve est: ce qui est suave et élégant.
ou ce qui est plus doux et plus élégant
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2097

Messageécrit le Monday 03 Oct 11, 0:22 Répondre en citant ce message   

Aux dernières nouvelles, le moineau n'est pas un moineau, mais le clitoris de la dame.
On me l'a dit, et je le crois.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Horatius
Animateur


Inscrit le: 11 Apr 2008
Messages: 692

Messageécrit le Monday 03 Oct 11, 21:21 Répondre en citant ce message   

Ou le sexe du monsieur...

On cite souvent Martial, XI 6, qui semble confirmer l'interprétation :
Citation:
possum nil ego sobrius; bibenti
succurrent mihi quindecim poetae.
Da nunc basia, sed Catulliana:
quae si tot fuerint quot ille dixit,
donabo tibi Passerem Catulli.
"Moi, je ne peux rien faire quand je suis sobre ; mais une fois que j'ai bu, quinze poètes viennent à mon aide. Donne-moi maintenant des baisers, mais à la Catulle : s'il y en a autant qu'il l'a dit, je te donnerai, moi, le moineau de Catulle."

à moins que ce ne soit : "je te composerai un poème comparable au "Moineau" de Catulle."

Ces interprétations graveleuses sont anciennes et, sûrement, elles apportent un peu de sel à une poésie antique qui, sinon, nous paraîtrait assez étrangère.
Mais bon...
Tu y attaches beaucoup d'importance, toi, à ce type d'interprétation ?...
Pour moi, c'est de l'ordre du double sens anecdotique, intéressant, mais franchement pas primordial du point de vue littéraire...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2097

Messageécrit le Tuesday 04 Oct 11, 1:20 Répondre en citant ce message   

C'est surtout que de telles interprétations, on ne peut en faire part aux élèves !
Donc, parlons-en entre adultes.

Pour moi, l'interprétation des textes consiste à dégager l'implicite derrière l'explicite.
Qu'un poème gnan-gnan sur un moineau apprivoisé cache un poème érotique, et un congé donné à la dame ne me semble pas dénué d'intérêt. C'est riche de perspectives quant aux techniques poétiques, et, oui, primordial du point de vue littéraire...


Dernière édition par Glossophile le Sunday 13 Nov 11, 2:10; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
orhan



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 532
Lieu: Turquie

Messageécrit le Saturday 12 Nov 11, 23:01 Répondre en citant ce message   

Carmina 107

Si quicquam cupido optantique optigit umquam
insperanti, hoc est gratum animo proprie.
Quare hoc est gratum nobis quoque carius auro
quod te restituis, Lesbia, mi cupido.
Restituis cupido atque insperanti, ipsa refers te
nobis. O lucem candidiore nota!
Quis me uno vivit felicior aut magis hac est
optandus vita dicere quis poterit?

CATULLUS

Voulez-vous donner les sens des mots en gros dans les phrases?
Merci.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2097

Messageécrit le Sunday 13 Nov 11, 2:24 Répondre en citant ce message   

Ce n'est pas que je ne veux pas, c'est que je ne peux pas.
Cela n'a aucun sens, si j'ose dire, de donner le sens de mots isolés pris par ci, par là dans le texte. Le mot n'a de sens que dans la phrase.
Hac, par exemple, est un déterminant, le démonstratif hic, haec, hoc. Il n'a pas de sens par lui-même, il détermine
Citation:
uita
, ce qu'indique la scansion :

Quis m(e u)|no// vi|vit fe|licior| aut magis |hac est
optan|dus vi|ta ||dicere |quis pote|rit?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum latin
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008