Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
ברית [berit] (hebreu) - Le mot du jour - Forum Babel
ברית [berit] (hebreu)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 nov 2004
Messages: 3585
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le dimanche 19 fév 12, 1:02 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

ברית (berit) est un mot hébreu qu signifie : pacte, traité, alliance.

Un terme essentiel de la Bible, notamment de l'Ancien Testament.
L'origine de ce terme est incertaine. On l'a rattaché au verbe manger (ברה barah), en imaginant (?) qu'autrefois le banquet était indissociable du pacte.

On le voit par exemple dans le Livre de la Genèse (VI, 18) :
"J'établirai mon alliance avec toi." dit Elohim à Noah.


Ce terme est traduit en grec dans la septante διαθήκη (diathèkè) : c'est ce terme qui correspond au latin Testamentum (Nouveau et Ancien Testament)

Cependant, le mot hébreu a été traduit en latin par fœdus

En français, par alliance. L'idée de traité, de pacte est moins évidente.

En anglais par covenant : convention, engagement formel, contractuel.
de l'ancien français covenant (variante : couvenant, convenant) : participe présent substantivé de convenir.
covenant avait le sens d'accord, convention, stipulation, parole, promesse.

covenance : ce qui est convenu, convention, donnera en français : convenance
covenancier : promettre, faire un accord, une convention, convenir de


Dans le judaïsme contemporain, on appelle brit mila (ou milah) la circoncision du garçon qui se fait le 8e jour.
En anglais on dit même tout simplement brit. (Peut-être aussi en français ? je ne sais pas)
En hébreu : ברית מילה

Cité dans la Genèse (XVII, 11) : Elohim (אלהים) dit à Abraham (אברהם):
"Vous ferez circoncire la chair de votre prépuce, et ce sera le signe de l'alliance entre moi et vous."

מילה (milah) (circoncision, ce terme n'existe pas dans la Bible) vient de מול (mul) : circoncire
De la même origine, le mohel מוהל : celui qui pratique la circoncision
Il coupe le prépuce ou orlah ערלה (terme biblique)

On pourrait traduire cette expression en français par : alliance de la circoncision.

La circoncision est aussi le signe ou symbole du judaïsme.
Cependant, des juifs libéraux rejettent la pratique de la circoncision (j'ignore s'ils sont nombreux) et veulent la remplacer par une cérémonie qu'ils appellent brit shalom.


Dans les Actes des Apôtres (VII, 8), Luc écrit que Dieu donna "l'alliance de la circoncision"
En latin : testamentum circumcisionis
En grec : διαθήκη περιτομῆς
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 nov 2007
Messages: 3195
Lieu: Massalia

Messageécrit le dimanche 19 fév 12, 1:24 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Citation:
Ce terme est traduit en grec dans la septante διαθήκη (diathèkè) : c'est ce terme qui correspond au latin Testamentum (Nouveau et Ancien Testament)


En hébreu comme en yiddish, le Nouveau Testament, c'est effectivement ברית־ חדשה,B'rit Hadasha en hébreu, bris-khadoshe en yiddish= Nouvelle Alliance.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 nov 2004
Messages: 3585
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le dimanche 19 fév 12, 12:16 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Nouvelle alliance, en grec : Καινή Διαθήκη
On trouve cette expression dans Hébreux, VIII, 8
en latin : testamentum novum

En hébreu biblique, nouveau : חדשׁ (ẖadash) le ẖ ou H, kh
et le féminin, nouvelle : חדשׁה (ẖadasha)

autre expression : le livre de l'alliance dans Exode 24, 7
ספר הברית (sefer ha-berit)
grec : βιβλίον τῆς διαθήκης
latin : volumen fœderis
anglais : the Book of the Covenant

Il s'agit du code de la loi dicté par Yahwé (יהוה) à Moïse (משׁה) sur le Sinaï (סיני) (Exode, 21-23).


Dernière édition par Xavier le lundi 20 fév 12, 13:24; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dubsar
Animateur


Inscrit le: 07 mai 2007
Messages: 451
Lieu: Altkirch (F68)

Messageécrit le dimanche 19 fév 12, 22:20 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

L’hébreu berit se rattache au sens général de couper, trancher. La troisième consonne est une marque du féminin, la racine est donc BRY.
Les deux consonnes BR peuvent être augmentées en 3ème position de diverses manières :
barah : couper, trancher, manger, choisir, séparer ;
bara’ : fendre, frapper violemment, mettre au monde ;
barad : répandre, dépenser ;
baraH : couper, trancher, fendre ;
baraz : perforer, transpercer ;
barar : séparer ;
bara$ : tailler, couper.

Comment relier les sens opposés de couper et d’alliance ? En hébreu, lier une alliance se dit : karat berit, « couper la berit (qui est donc elle-même une section) ».
Cette expression est connue depuis le 15è siècle sur une tablette cunéiforme de Qatna en Syrie du Nord (je n’ai pas la référence). Le rituel consistait à sacrifier un animal, à le fendre en deux et à faire passer les parties en ses deux moitiés.
C’est décrit par ex. en Jér 34-18 : וְנָתַתִּי אֶת-הָאֲנָשִׁים, הָעֹבְרִים אֶת-בְּרִתִי, אֲשֶׁר לֹא-הֵקִימוּ אֶת-דִּבְרֵי הַבְּרִית, אֲשֶׁר כָּרְתוּ לְפָנָי--הָעֵגֶל אֲשֶׁר כָּרְתוּ לִשְׁנַיִם, וַיַּעַבְרוּ בֵּין בְּתָרָיו. « Et je livrerai ces hommes, violateurs de mon pacte, qui n'ont pas exécuté les termes de l'alliance conclue devant moi, en divisant un veau en deux parts et en passant entre les morceaux »
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 nov 2007
Messages: 3195
Lieu: Massalia

Messageécrit le lundi 20 fév 12, 0:21 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

ספר הברית = sefer ha-berit

C'est devenu aussi le nom qu'on donne dans le judaïsme aux passages 20:19 et 23:33 du Livre de Moïse ( Livre de l'Exode).

Ce passage est appelé ainsi car il se termine par l'évocation de l'alliance d'Israël, du peuple hébreu, avec Dieu.
Citation:

Tu ne feras point d'alliance avec eux, ni avec leurs dieux
=
Citation:
לֹא-תִכְרֹת לָהֶם וְלֵאלֹהֵיהֶם, בְּרִית

Il représente le second des Codes de la Loi, le premier étant le Décalogue.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 oct 2006
Messages: 10386
Lieu: Lyon

Messageécrit le lundi 20 fév 12, 11:00 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Citation:
L’Ordre indépendant du B'nai B'rith (בני ברית, de l'hébreu : « Les fils de l'Alliance ») est la plus vieille organisation juive toujours en activité dans le monde. Calquée sur les organisations maçonniques, elle a été fondée à New York, le 13 octobre 1843 (...)

Lire l'article B'nai B'rith de Wikipedia.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7098
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le mardi 09 août 16, 17:06 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

dubsar a écrit:
Comment relier les sens opposés de couper et d’alliance ?

Dubsar donne une réponse symbolique à sa propre question. On peut croire à cette histoire ou ne pas y croire.
Il y a une autre explication possible, purement linguistique. Je me base sur l'arabe mais on sait que toutes les langues sémitiques fonctionnent de la même façon.

1. Il y a de nombreuses racines qui présentent le parallélisme sémantique couper // lier. J'en ai compté au moins 70.
exemple : ألّ ʿalla percer, transpercer ; piquer un vêtement / إلّ ʿill pacte, alliance ; serment ; parenté, liens du sang

2. Il y a des racines de type -BR- qui n'ont que le sens de couper - Dubsar en donne plusieurs exemples pour l'hébreu - et d'autres qui n'ont que le sens de lier.
exemple : صبر ṣabara lier, attacher qqn à qqch

3. Idem pour les racines de type -RB- :
exemples : أربذ ʿarbaḏa couper, ربد rabada lier, attacher avec des liens

Cette apparence d'énantiosémie s'explique, à mon avis, par l'activité du couturier : la couture est la suite temporelle de la piqûre (= coupure). Le premier acte de la couture, la piqûre avec l’aiguille ou l’alène, est bel et bien un “coup porté avec un objet pointu”. On peut aussi considérer la couture comme le geste qui permet de rapprocher ce qui a été coupé, de recoudre deux parties antérieurement séparées.

J'ajoute que la circoncision est l'une des "coupures" possibles mais c'est loin d'être la seule.
Les mots ont d'abord un sens propre avant de se voir dotés de sens figurés ou symboliques. Cf. le français trancher.

Enfin il y a de vrais cas d'énantiosémie : un même verbe arabe peut signifier aussi bien "rassembler ce qui était séparé" que "séparer ce qui était rassemblé".

Tout ça pour dire que l'hébreu berit est loin d'être un cas particulier.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008