Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Imparfait et plus-que-parfait du subjonctif - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
Imparfait et plus-que-parfait du subjonctif

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
kris



Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 68
Lieu: Québec

Messageécrit le Thursday 31 Mar 05, 14:02 Répondre en citant ce message   

Il y a quelque temps, j'ai vu un reportage (documentaire ? fait divers ?) sur une bande d'irréductibles du subjonctif quelque part en France. C'était à la fois éblouissant et touchant de les "entendre" parler sur ce mode et à ces temps. Ils doivent encore livrer bataille : où ? Peut-on les trouver sur Internet ? Merci de votre aide.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Doumik



Inscrit le: 26 Feb 2005
Messages: 28
Lieu: Alsace

Messageécrit le Thursday 31 Mar 05, 17:48 Répondre en citant ce message   

J'avais entendu parler d'un bar à Paris où pour consommer, on devait utiliser l'imparfait du subjonctif. Existe-t-il toujours?

Complainte amoureuse d'Alphonse Allais

Oui dès l'instant que je vous vis
Beauté féroce, vous me plûtes
De l'amour qu'en vos yeux je pris
Sur-le-champ vous vous aperçûtes
Ah ! Fallait-il que vous me plussiez
Qu'ingénument je vous le dise
Qu'avec orgueil vous vous tussiez
Fallait-il que je vous aimasse
Que vous me désespérassiez
Et qu'enfin je m'opiniâtrasse
Et que je vous idolâtrasse
Pour que vous m'assassinassiez ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pixel



Inscrit le: 14 Dec 2004
Messages: 961
Lieu: Au pays des grenouilles, avec vue sur la mare...

Messageécrit le Thursday 31 Mar 05, 18:06 Répondre en citant ce message   

Pourquoi en espagnol et en italien il a subsisté, alors qu'en français on ne l'utilise plus ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
kris



Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 68
Lieu: Québec

Messageécrit le Thursday 31 Mar 05, 18:32 Répondre en citant ce message   

Avec vos informations, j'ai trouvé qu'Alain Bouissière a publié "Le bar du subjonctif" en 1999.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Patriccke



Inscrit le: 10 Feb 2005
Messages: 434

Messageécrit le Thursday 31 Mar 05, 19:08 Répondre en citant ce message   

L'espagnol pousse même le vice jusqu'au subjonctif... futur.

On le rencontre surtout dans des lois, règlements, etc... où il assure logiquement la concordance des temps.

El respectivo contrato deberá legalizarse en el país de origen del proveedor y estar traducido al castellano por interprete público, si estuviere en idioma distinto
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2037
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Thursday 31 Mar 05, 20:26 Répondre en citant ce message   

Patriccke a écrit:
L'espagnol pousse même le vice jusqu'au subjonctif... futur

Et en wallon, nous avons des subjonctifs surcomposés (avec deux auxilliaires)

Voici un subjonctif plus-que-parfait surcomposé :

- I faleûve qu'il eûchinche ( ou "eûchenuche" ) ieû fêt l'bèzogne divant d'èraler
- il fallait qu'il "eût eu fait" le travail avant de s'en aller
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6482
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Wednesday 23 Jul 14, 15:02 Répondre en citant ce message   

L'imparfait du subjonctif faisait partie du language des paysans du Berry. Ceci est confirmé par les éditeurs de la Mare au Diable (George Sand) dans les Nouveaux Classiques Larousse (1965).

Ici, le Père Maurice, un paysan, parle de sa fille décédée à son gendre veuf, Germain
Citation:
"Le Bon Dieu a voulu qu'elle nous quittât (3).
[...]"
3. [ Note de l'éditeur] L'imparfait du subjonctif est employé dans le parler berrichon; ce n'est pas ici une recherche de langage.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11150
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 23 Jul 14, 15:21 Répondre en citant ce message   

En italien et en espagnol, l'imparfait et le plus-que-parfait du subjonctif sont des temps "comme les autres", c'est-à-dire non connotés recherchés ou pédants.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Gaspard



Inscrit le: 06 Aug 2008
Messages: 214
Lieu: France

Messageécrit le Friday 25 Jul 14, 15:28 Répondre en citant ce message   

L'imparfait du subjonctif était utilisé dans les romans du 19ème siècle. Voici un exemple dans Germinal:

Il fallait que le visage de l’inconnu lui convînt et qu’il fût pris d’une de ces démangeaisons de confidences, qui font parfois causer les vieilles gens tout seuls, à haute voix.


Cela faisait partie de la langue écrite comme le passé simple maintenant. De nos jours un subjonctif présent paraitrait plus naturel.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6482
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Friday 25 Jul 14, 15:44 Répondre en citant ce message   

Au sujet des oeuvres de George Sand, L'éditeur (Larousse) écrit clairement que le subjonctif imparfait était commun dans le parler berrichon, c'est à dire celui des paysans.

L'exemple au dessus indique que Zola utilisait le subjonctif, comme tout autre auteur,


Dernière édition par Jacques le Saturday 16 Aug 14, 0:00; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
lilou



Inscrit le: 19 May 2006
Messages: 211
Lieu: Belgique Gembloux

Messageécrit le Thursday 14 Aug 14, 13:59 Répondre en citant ce message   

Je ne l'emploierais pas à l'oral, par contre, à l'écrit (quand il s'agit d'une histoire, d'un récit) je n'hésite plus à y avoir recours. Le verbe savoir à l'imparfait du subjonctif pourrait vous valoir quelques petits sourires amusés dans une conversation de salon Clin d'œil
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8952
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 15 Aug 14, 8:00 Répondre en citant ce message   

Pour preuve que nos grands écrivains hésitent encore sur l'emploi de l'imparfait du subjonctif, je recommande la lecture du dernier chapitre de L'étranger de Camus. Dans cinq phrases sur dix-huit il a opté pour le subjonctif présent.

1. J'ai fini par ne plus dormir qu'un peu dans mes journées et, tout le long de mes nuits, j'ai attendu patiemment que la lumière naisse sur la vitre du ciel.
2. ... j'attendais éperdument jusqu'à ce que j'entende ma propre respiration...
3. Il fallait que je m'applique à réduire ce cri. Il fallait que je sois naturel.
4. La petite femme automatique était aussi coupable que Marie qui avait envie que je l'épouse.
5. Pour que tout soit consommé, pour que je me sente moins seul, il me restait à souhaiter qu'il y ait beaucoup de spectateurs le jour de mon exécution, et qu'ils m'accueillent avec des cris de haine.

6. Ce qui comptait, c'était une possibilité d'évasion, un saut hors du rite implacable, une course à la folie qui offrît toutes les chances de l'espoir.
7. Ce qu'il y avait d'ennuyeux, c'est qu'il fallait que le condamné souhaitât le bon fonctionnement de la machine.
8. C'était son intérêt que tout marchât sans accroc.
9. C'était assez drôle que je ne m'en fusse pas avisé plus tôt.
10. Je ne pouvais imaginer que ce bruit qui m'accompagnait depuis si longtemps pût jamais cesser.
11. Je ne voulais pas qu'on m'aidât.
12. Il n'y avait rien ni personne que je connusse mieux au monde.
13. Qu'importait que Raymond fût mon copain autant que Céleste qui valait mieux que lui ? Qu'importait que Marie donnât aujourd'hui sa bouche à un nouveau Meursault ?

(Extrait de Deux études de grammaire française)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6482
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Friday 15 Aug 14, 23:57 Répondre en citant ce message   

Doumik a écrit:
J'avais entendu parler d'un bar à Paris où pour consommer, on devait utiliser l'imparfait du subjonctif. Existe-t-il toujours?
Se pourrait-il que ce fût le restaurant "le Pardailhan", à Montpazier, en Dordogne ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008