Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
escalibade (français) - Le mot du jour - Forum Babel
escalibade (français)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 22 May 12, 21:56 Répondre en citant ce message   

Au menu d'aujourd'hui, une escalibade. Ne cherchez pas le mot dans le TLF, il n'y est pas encore.
Aucun rapport avec escalier ou échelle, en dépit des ressemblances formelles et des couches de légumes dans le plat.

Si j'en crois mes recherches, que Ramón confirmera ou infirmera, le mot et la chose sont d'origine catalane. En catalan existe le verbe escalivar, "chauffer, cuire au four". Une escalibade (aussi escalivade), c'est donc, littéralement, un aliment "chauffé, cuit au four".

Je suppose que le verbe escalivar est le frère catalan du castillan escalfar, "chauffer", et qu'il est issu comme lui, et comme le français échauffer, du latin impérial excalfacere via la forme vulgaire *excalefare.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Tuesday 22 May 12, 22:48 Répondre en citant ce message   

L'escalivada est un plat traditionnel catalan. Du verbe escalivar : cuire à la braise, de caliu : braise
Coure patates al caliu : cuire les pommes de terres à la braise.
Du latin calidus (cf. français chaud, ardent)

(caliu en espagnol : rescoldo, de rescaldo)

C'était, en particulier, la façon de cuire, des bergers.

escalfar (chauffer) est le même terme en espagnol et catalan.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 22 May 12, 23:12 Répondre en citant ce message   

Alors escalfar et escalivar sont des doublets, non ?
Je me demande si escalivar n'est pas régional (Ibiza ?)


Dernière édition par Papou JC le Tuesday 22 May 12, 23:17; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2749
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 22 May 12, 23:14 Répondre en citant ce message   

Qu'est-ce que tu dirais d'une origine arabe, qui colle bien, semble-t-il, avec le sens lié aux braises pour le verbe escalivar ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 22 May 12, 23:24 Répondre en citant ce message   

J'ai lu ... Ça me semble un peu tiré par les cheveux, à première vue, mais Federico Corriente est le meilleur orientaliste espagnol vivant ...
Sémantiquement, ça tient difficilement la route cette histoire de braises retournées, tu ne trouves pas ?


Dernière édition par Papou JC le Wednesday 23 May 12, 8:27; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Tuesday 22 May 12, 23:28 Répondre en citant ce message   

Pour moi, ce n'est pas un doublet. Il faudrait que le mot d'origine (latine) soit le même.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 22 May 12, 23:30 Répondre en citant ce message   

@Xavier : Eh bien, ce mot-là, c'est calidus ! C'est bien le même mot, non ? Disons le radical -cal- si tu préfères. Il me semble quasiment sûr que la forme *excalefare a eu ces deux descendants, escalfar et escalivar.

@Embaterienne : Je reviens au texte de Corriente où je trouve le verbe anglais to scald, "échauder, ébouillanter", et le rapprochement m'a alors sauté aux yeux :
Etymonline a écrit:
early 13c., from O.N.Fr. escalder (O.Fr. eschalder, Fr. échauder) "to scald," from L.L. excaldare "bathe in hot water," from L. ex- "off" + calidus "hot" (see calorie).

Mais bon sang mais c'est bien sûr ! Corriente va chercher une improbable origine arabe alors qu'il a l'évidente origine latine sous la plume ! Via l'anglais, d'accord, mais tout de même ! (Voilà un bon mot anglais d'origine latine qui a l'air d'origine germanique.)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2749
Lieu: Paris

Messageécrit le Wednesday 23 May 12, 7:51 Répondre en citant ce message   

Je préfère l'origine arabe qui rend compte du b ou v final au contraire du d de calidus; ainsi que du sens lié aux cendres. Mais seule une étude des textes et de l'histoire complète du mot permettrait d'en savoir plus.
D'un autre côté, il est vrai que ce sens de braise, on le trouve bien dans rescoldo, malgré son d final.
Les dictionnaires que j'ai lus en ligne évoquent un mot calibo, calivo, caliu, qu'ils rattachent à un latin hypothétique *calivum qui serait de la famille de calor. Mais ce latin *calivum ne peut-il être plutôt rattaché à l'arabe ou influencé par lui, voilà ce qu'il faudrait voir de plus près ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 23 May 12, 8:07 Répondre en citant ce message   

N'est-t-il pas tout aussi possible que le v / b soit une sonorisation du f de excalfacere ?
Dans la racine arabe qlb nulles cendres ni braises, uniquement le sens de retourner. Mais on en retourne des choses, pas seulement des cendres et des braises !
On trouvera ICI une critique plutôt sévère (en anglais) de l'ouvrage de Corriente...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Wednesday 23 May 12, 9:42 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
Il me semble quasiment sûr que la forme *excalefare a eu ces deux descendants, escalfar et escalivar.

Peut-être, mais ce n'est pas en tout cas ce que j'ai écrit. C'est pourquoi, je ne voyais pas de doublet concernant mon message.
Je constatais : caliu > escalivar.

Le verbe a été formé sur un nom qui désigne la braise. Et que cette braise soit formé sur le mot latin ou un autre, c'est une autre histoire.

voir étymologie de caliu : Rodamots
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 23 May 12, 10:50 Répondre en citant ce message   

Vu :
Citation:
[Etimologia — Del llatí vulgar calivum, mateix significat, derivat de calidus, 'cald, calent', i calere, 'ser o estar calent, escalfar-se'; escalivar 'coure al caliu' té aquest mateix origen.]

C'est pas "une autre histoire", c'est la même.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Wednesday 23 May 12, 11:11 Répondre en citant ce message   

Attention, de quoi parlons-nous exactement ? qu'est-ce qu'un doublet ?
J'écris que c'est une autre histoire car je ne considère pas cela comme un doublet, mais un mot apparenté, de la même famille.

Pour moi, un doublet a un sens plus restrictif : par exemple : frêle/fragile, noir/nègre. Et cela concerne des mots d'une même langue.
Ces termes se rattachent directement à un mot latin.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 23 May 12, 11:27 Répondre en citant ce message   

J'ai bien compris, tu as raison : je pose la question, tu l'auras remarqué. Si escalivar et escalfar sont bien tous deux issus de excalefacere, ce sont des doublets. C'est ce que je suppose, sans pouvoir l'affirmer.
Sinon, si je me trompe, ce ne sont pas des doublets, on est d'accord.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Wednesday 23 May 12, 12:02 Répondre en citant ce message   

Reste à définir si c'est la braise (ce qui est chaud) qui a donné le verbe (comme braise > braiser) ou le contraire.

Dans le Trésor du Félibrige de Mistral :
caliéu (en marseillais : cariéu) : cendre chaude, fraisil, débris de bois ou de charbon allumé.
Il le fait dérivé du catalan caliu

Vai s'aviva lou caliéu de l'amour (P. Félix)

calivado (en languedocien calibado) : cendre chaude, petite braise.
caliva : chauffer
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 Jan 2005
Messages: 1374
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le Wednesday 23 May 12, 18:37 Répondre en citant ce message   

Après tout ce qui a été dit, je n’ai rien à ajouter.

Seulement l’orthographe en catalan c’est bien « escalivada ». De même pour l’espagnol qui l’a emprunté au catalan tel quel.

Je suis d’accord avec Papou sur l’étymologie. Je crois que l’arabe n’a rien à faire ici.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008