Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
berner - Cultures & traditions - Forum Babel
berner

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Cultures & traditions
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
jeannotlapin



Inscrit le: 30 May 2012
Messages: 22
Lieu: Londres

Messageécrit le Monday 04 Jun 12, 10:28 Répondre en citant ce message   

Toujours dans mes notes :

Berner, c'est faire subir la berne, i.e. une brimade consistant à faire sauter quelqu'un en l'air sur une couverture tenue par plusieurs personnes.

Berne viendrait de "bournous" (en arabe) : un burnous, chasuble, manteau à capuchon.

On lit dans Suétone, Othon, II : "Le jeune Othon ne songeait pas encore à l'Empire lorsqu'il prit l'habitude de vagabonder la nuit, d'empoigner les infirmes ou les ivrognes qu'il rencontrait et de les lancer en l'air dans une couverture."

Don Quichotte, I, ch. XVII : "La malchance de l'infortuné Sancho voulut que parmi les gens qui se trouvaient à l'aberge, il y eût quatre cardeurs de Ségovie, trois fabricants d'aiguilles du Potrode Cordoue, et deux habitants de la Fena de Séville, des gars joyeux, bien intentionnés, malfaisants et facétieux, qui comme inspirés et animés d'un même esprit, vinrent sur Sancho et le firent descendre de l'âne. L'un d'eux entra prendre la couverture du lit de l'aubergiste. Ils jetèrent Sancho sur elle, mais voyant en levant les yeux que le toit était un peu plus bas que ce qu'il fallait pour leur oeuvre, ils décidèrent de sortir dans la cour, qui avaient pour limite le ciel. Et là, après avoir placé Sancho au milieu de la couverture, ils se mirent à le faire monter en l'air et à s'amuser avec lui comme avec un chien pendant le carnaval. Les cris que poussait le pauvre berné furent si nombreux qu'ils parvinrent aux oreilles de son maître..."

D'autres exemples de ce curieux folklore ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3535
Lieu: Paris

Messageécrit le Monday 04 Jun 12, 13:24 Répondre en citant ce message   

Le TLFi, à propos de berne indique ceci :
Citation:
Étymol. et Hist. I. 1532 bergne « sorte de manteau de femme » (Inventaire des Robbes et cottes et draptz de soye estant es garderobbes de la Royne, Plessis de Tours, B.N., fo222 dans Brault, Rom. Philol., t. 15, 1961, p. 131 : Une bergne des Indes à deux endroictz); 1534 berne (Rabelais, Œuvres, éd. Marty-Laveaux, I, 56 dans Hug. : En esté quelques jours en lieu de robbes portoient belles Marlottes des parures susdictes, ou quelques bernes à la Moresque de velours violet à frizure d'or sus canetille d'argent, ou à cordelières d'or). II. 1. 1611 berne « van, crible » (Cotgr.); p. ext. (cf. berner) 1625 « couverture » (Inventaire de la maison noble de la Levrandière au XVIIes., éd. Barbier de Montault, Vannes, 1892, p. 4 : une coitte avec son travers lit, une couverte de drap et une berne dessus); 2. 1646 « couverture sur laquelle on fait sauter qqn pour s'en moquer » (Maynard, Œuvres, Paris, 1646, p. 77 : Denis, crains-tu pas qu'une berne Te fasse baiser l'arc-en-ciel?); d'où 3. 1680 « tour que l'on jouait à qqn en le faisant sauter en l'air sur une couverture » (Rich.). I est empr. à l'esp. bernia « id. », attesté dep. 1490 (Inv. de Gómez Manrique d'apr. Cor. t. 1, et Al. t. 1 s.v.) qui est, soit issu de Hibernia, nom lat. de l'Irlande (bernia est défini par vestis ibernica dans Nebrija, Vocabulario de Romance en Latín, 1492, cité par Gili t. 1, s.v.), soit d'orig. ar. (cf. supra, bernes à la moresque, et forme cat. albèrnia; v. Cor., loc. cit., D. Griffin (v. bbg.), Brault, Rom. Philol., t. 15, 1962, p. 131). L'ital. bèrnia donné comme étymon du fr. par Sain. Lang. Rab. t. 2, p. 87, Barb. Misc. 1, no8, EWFS2, DEI, s.v. bèrnia, est plus tardif que l'esp. (2equart du xvies. d'apr. Batt. t. 2, s.v.) et lui emprunté. Ne peut provenir de Berne, nom d'une monnaie dépréciée du Béarn et anc. nom de cette province (E. G. Lindfors-Nordin, Berne ... Berner, Stockholm 1948), le nom usuel de cette monnaie étant au xvies. vache de Béard (à cause des vaches figurant sur les armoires de cette province) et non berne (cf. textes des ordonnances de 1532, 33, 36, 38 cités par E. G. Lindfors-Nordin); en outre cette hyp. impliquerait que le mot soit né dans le domaine fr., ce qui n'est pas le cas. II est dér. de berner* (REW3, EWFS2, Dauzat 1968, Bl.-W.5, Barb., loc. cit., p. 26) qui seul explique le sens se « crible » (cf. supra), mais s'est ensuite prob. confondu avec I. V. aussi Schmidt, p. 181, Rupp., p. 103, Brunot, t. 2, p. 213.

Le rapport avec "burnous", peu attesté à l'époque où "berne "est d'abord employé, me paraît peu probable, quoique tentant notamment lorsqu'il est question de "bernes à la moresque".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
jeannotlapin



Inscrit le: 30 May 2012
Messages: 22
Lieu: Londres

Messageécrit le Monday 04 Jun 12, 13:43 Répondre en citant ce message   

Merci !
Je lis dans mon dictionnaire que "bournous" serait devenu "berne" à travers le vieil italien "bernia" : on se souvient que les arabophones ont vécu de nombreux siècles en Italie du sud. Je ne crois pas l'emprunt improbable, mais je ne suis pas l'autorité absolue.
Plus généralement, je trouve cette coutume pittoresque : y a-t-il des exemples similaires dans d'autres cultures ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10437
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 04 Jun 12, 14:43 Répondre en citant ce message   

Le burnous arabe étant déjà à l'origine de l'espagnol albornoz, "peignoir", il est peu probable que bernia, et même le catalan albernia, en soient issus. Beaucoup de mots non arabes ont été affublés d'un al- initial et l'ont conservé, ce qui ne les transforme pas pour autant en mots d'origine arabe.

De l'espagnol bernia, le DRAE dit ceci :
Citation:
De or. inc., quizá (= peut-être) de Bernia, o Hibernia, hoy Irlanda, donde (= où) se fabricaba esta tela (= ce tissu).

Il faut aussi aller voir ce que dit le TLF du verbe berner, qui, semble-t-il, est un faux dérivé de berne :
Citation:
Dér., avec métathèse, de l'a.fr. bren « son » (v. bran), berner ayant eu sans doute d'abord le sens de « vanner le blé » (cf. Est. 1549 : Berner ou Vanner, Excutere; cf. aussi le sens 1 de berne II), d'où « faire sauter en l'air ». Cette hyp. émise d'abord par Barb. (v. bbg.), a été reprise et complétée par W. Von Wartburg (v. bbg.), puis par REW3, Bl.-W.5et Guir. (v. bbg.). J. Orr, (v. bbg.), suivi par EWFS2, s'y est rallié sur le plan phon. mais non sur le plan sém. : constatant que le sens fig. « moquer » est ant. au sens de « vanner » et s'appuyant sur une interprétation scatologique très plausible de l'expr. de Rabelais, il pense que le sens primitif serait « souiller d'excréments », berner étant alors dér. de bren « matière fécale »; cependant cette évolution sém. n'est pas confirmée. N'est pas dér. de berne2* (Dauzat 1968), plus tardif.

Même explication dans le Picoche.
Bref, berner quelqu'un, ce serait en somme l'emmerder...

Pour ce qui est de la coûtume, je la crois très répandue. On en a un bel exemplaire pictural dans un célèbre tableau de Goya, El pelele. L'homme y est un pantin masculin "berné" par quatre demoiselles, c'est tout dire...


Dernière édition par Papou JC le Monday 04 Jun 12, 15:01; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
jeannotlapin



Inscrit le: 30 May 2012
Messages: 22
Lieu: Londres

Messageécrit le Monday 04 Jun 12, 14:54 Répondre en citant ce message   

Génial, merci Papou !
C'est vrai, on dit encore aujourd'hui en français populaire "lancer une vanne" pour "faire une blague moqueuse"...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11050
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 04 Jun 12, 15:31 Répondre en citant ce message   

Jeannotlapin a écrit:
Je lis dans mon dictionnaire que "bournous" serait devenu "berne"

SVP :
- de quel dictionnaire parlez-vous ?!
Merci d'être précis.
Vous êtes ici sur un forum de langues, pas sur un "chat" !

Il est important, et même essentiel, d'effectuer des recherches préalables avant d'ouvrir un Fil.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
jeannotlapin



Inscrit le: 30 May 2012
Messages: 22
Lieu: Londres

Messageécrit le Monday 04 Jun 12, 15:38 Répondre en citant ce message   

Cela vient du Petit Robert.
En quoi mon expression est-elle celle d'un "chat" ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11050
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 04 Jun 12, 15:42 Répondre en citant ce message   

Tout simplement parce que, sur ce Forum, nous nous efforçons de motiver ce que nosu avançons.
Et dire "dans mon dictionnaire" n'a rien de convaincant.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10437
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 04 Jun 12, 16:43 Répondre en citant ce message   

Voir aussi le MDJ bran.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Cultures & traditions
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008