Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
hosanna (origine hébraïque) - Le mot du jour - Forum Babel
hosanna (origine hébraïque)
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 30 Dec 12, 23:25 Répondre en citant ce message   

Tous les juifs et chrétiens connaissent bien ce mot d'origine hébraïque, qui fait ICI l'objet d'une page entière dans Wikipedia.
Je suppose que le mot est apparenté à la riche et très usuelle famille arabe de حسن [ḥasan], "beau, bon, bien, etc." mais je n'arrive à en trouver confirmation nulle part.
Merci d'avance à ceux qui pourront nous apporter quelque lumière sur ce point.


Dernière édition par Papou JC le Tuesday 01 Jan 13, 17:05; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2778
Lieu: Paris

Messageécrit le Monday 31 Dec 12, 9:38 Répondre en citant ce message   

Rejsl nous en dira sûrement plus, mais Wiki que tu mentionnes indique que le mot hoshanna est composé de l'impératif du verbe sauver (hosha, « sauve ») et d'une particule de déprécation (na, « s'il -te-plait »). Dans le mot arabe [ḥasan], le "n" fait partie de la racine.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 31 Dec 12, 10:37 Répondre en citant ce message   

Je ne crois pas un mot de l'explication donnée par Wikipedia, c'est bien pourquoi j'ai posé la question. D'ailleurs ce qui est dit ensuite me semble contredire cette première explication :
Citation:
Bien que le terme de hoshanna ne se trouve pas dans la Bible hébraïque, il ne s'agit ni d'une corruption de hoshya na comme le suppose Jérôme de Stridon, ni d'un terme judéo-araméen, comme le suggère Elia Levita (la racine י-ש-ע Y-SH-’ n'existe pas en araméen) mais de la forme hiphil auquel l'enclitique na est adjoint.

Cela dit, comme je ne connais pas l'hébreu, je suis peut-être un peu excessif dans ma méfiance...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3190
Lieu: Massalia

Messageécrit le Monday 31 Dec 12, 11:32 Répondre en citant ce message   

Le passage de Wikipédia que tu cites, Papou, développe seulement les premières explications de l'article et ne les contredit pas.

On y précise que le terme hébreu hoshanna est issu d'une forme verbale ( forme hiphil,c'est à dire une forme factitive qui peut servir à l'injonction)+ l'enclitique NA.

En hébreu, très souvent, articles,prépositions,particules sont ainsi collés au mot qu'ils complètent ou déterminent .
Le Na ne fait pas partie du verbe, du radical du mot.

D'autre part , sur le plan sémantique , ce terme n'est pas en hébreu du registre de la louange ( ceci est une nouvelle acception venue de la transcription en grec puis du contenu différent donné par le christianisme ).
Dans la religion israélite , ce terme est le premier mot d'une série de prières incantatoires où l'on supplie Dieu de venir an aide.
Il correspondrait plutôt au "Seigneur, prends pitié " et non à Gloire...

Sauve-nous, Fais que nous soyons sauvés...

Je ne vois pas de lien possible avec une racine évoquant le Beau, le Bien
Cette idée est reliée à l'acception nouvelle, venue à partir de la traduction en grec.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 31 Dec 12, 11:44 Répondre en citant ce message   

Très bien, merci beaucoup.
Il me reste encore à savoir si ce mot est apparenté à un mot arabe, et si oui, lequel, puisque ce n'est pas celui que je croyais. Je vais chercher du côté des verbes qui signifie "sauver".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 31 Dec 12, 12:30 Répondre en citant ce message   

Autre hypothèse :
Il existe en arabe un verbe حصن [ḥaṣuna] qui signifie “être fortifié, inaccessible ; vivre chastement”. Il a un cognat en hébreu et un autre en syriaque. Chez Rajki, ça donne ceci : Heb chizzen (strengthen), Syr chesan (overwhelm)
Je transcris et traduis : hébreu ḫizzen (renforcer), syriaque ḫesan (surmonter).
En bon élève de Bohas, je crois comprendre que ce verbe حصن [ḥaṣuna] est une extension de صان [ṣāna], “entretenir, protéger, sauvegarder, préserver” (en particulier la vertu féminine).
Je fais l’hypothèse que ces deux verbes ont quelque chose à voir avec le HOSANNA hébreu.
NB : On remarquera que le N de HOSANNA est redoublé. S’il est vrai que -NA est un enclitique (comme d’ailleurs en arabe, où –na signifie aussi “nous”), le premier N fait bien partie intégrante de la racine. Le mot est à lire HOSAN-NA.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2778
Lieu: Paris

Messageécrit le Monday 31 Dec 12, 13:09 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
NB : On remarquera que le N de HOSANNA est redoublé. S’il est vrai que -NA est un enclitique (comme d’ailleurs en arabe, où –na signifie aussi “nous”), le premier N fait bien partie intégrante de la racine. Le mot est à lire HOSAN-NA.

Dans mes vœux pour moi-même pour l'année 2013 ou 2014, il faudra que je me mette à l'hébreu. Pour l'instant, c'est en totale ignorance que je rapporte ce que j'ai lu. Ce double n, tu as raison de le noter Papou, peut poser problème. J'ai cru comprendre en lisant de-ci de-là qu'un tel redoublement avec l'enclitique est possible dans certaines circonstances (J'infère beaucoup d'un maigre extrait).
En tout cas, l'étymologie présentée par Wiki semble faire la quasi-unanimité depuis longtemps. C'est celle qu'on trouve déjà chez Ménage ou chez Leigh et celle que mentionne encore le TLFi :
Citation:
Empr. au lat. chrét.hosanna acclamation à l'adresse de Jésus lors de son entrée à Jérusalem (Vulgate Matthieu 21, 9), osanna, gr. ω ̔ σ α ν ν α ́, ω ̓ σ α ν ν α ́ de l'hébr. hōšīā hnnā' « sauve, je t'en prie »(hōšīā hforme allongée de hōša « sauve! », impér. causatif de yāša et nā', particule déprécative) formule de supplication qui se trouve dans le Psaume 118, 25 et que les juifs répétaient durant les sept jours de la fête des Tabernacles. Avec le christianisme, cette formule a pris la valeur d'une acclamation, d'une louange.

Un panorama plus complet et quelques autres pistes sont formulées en anglais ici.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 31 Dec 12, 13:30 Répondre en citant ce message   

Merci beaucoup.
À ce que je lis, tout le monde se pose la question. Ça me rassure sur mes propres hypothèses, que je mets donc sur la table, surtout la dernière.
Il faudrait quand même vérifier si le ḫizzen (renforcer) hébreu de Rajki a quelque chose à voir avec notre hosanna. Moi, je n'ai pas les compétences pour le faire.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3190
Lieu: Massalia

Messageécrit le Monday 31 Dec 12, 14:52 Répondre en citant ce message   

Il faudrait se demander d'où vient ce doublement de consonne qui apparaît dans la transcription, en grec puis en lettres romaines.
En hébreu ,il n'existe pas. הושענא .Il n'y a qu'un N.


Dernière édition par rejsl le Monday 31 Dec 12, 15:00; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2778
Lieu: Paris

Messageécrit le Monday 31 Dec 12, 14:59 Répondre en citant ce message   

rejsl a écrit:
Il faudrait se demander d'où vient ce doublement de consonne qui apparaît dans la transcription, en grec puis en lettres romaines.
En hébreu ,il n'existe pas. הושענות .Il n'y a qu'un N.

Certains des liens ci-dessus semblaient pourtant parler du double "n" en hébreu même. Est-ce possible ? N'y a-t-il pas plusieurs lectures possibles ? Ou est-ce bien seulement la transcription grecque qui a foutu la pagaille, auquel cas le "n" racine cher à Papou tiendrait encore moins la route ?


Dernière édition par embatérienne le Monday 31 Dec 12, 17:29; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2778
Lieu: Paris

Messageécrit le Monday 31 Dec 12, 17:29 Répondre en citant ce message   

Le mot reste entouré de mystère. Du reste sa signification exacte, surtout dans le contexte de la phrase complète où il est utilisé dans la liturgie chrétienne, est loin d'être obvie.
Je tombe sur une étude intéressante où l'auteur suggère que ce qu'on traduit aujourd’hui en français par "Hosannah au plus haut des cieux" aurait pu vouloir dire, littéralement, "Sauve nous des Romains". Bigre, quelle incroyable différence !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3190
Lieu: Massalia

Messageécrit le Monday 31 Dec 12, 18:09 Répondre en citant ce message   

Si nous cherchons l'origine de hosannah, on est obligé de regarder le terme hébraïque et il n'y a qu'une façon de l'écrire : הושענא ,avec une seule consonne N.

Je rappelle que l'orthographe des termes hébraïques ,particulièrement lorsqu'ils appartiennent à la langue religieuse, est figée . ( Tu ne changeras pas même un yud, un iota...).Les seules variations concernent la possible notation des voyelles par des signes diacritiques ( des points-voyelles), mais on ne toucherait pas aux consonnes sans altérer un terme.
הושענא se prononce hosha'na , où l'apostrophe marque une sorte de respiration, de coup de flotte, qui délimite bien les éléments constituants du terme et qui a pu donner l'impression que phonétiquement le N était plus marqué.
Les questions évoquées ne semblent pas venir de sources hébraïques . Pour celles-ci, il n'y a pas l'air d'y avoir de doutes quant au verbe d'origine et à la signification première .
Ce sont des questionnements qui viennent à partir de considérations extérieures et de l'évolution ultérieure du terme passé dans d'autres langues, avec une acception autre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 31 Dec 12, 21:11 Répondre en citant ce message   

Très bien. Merci pour cette importante information. Il faut donc orienter nos recherches vers une racine bilitaire avec une initiale pharyngale et la deuxième sifflante. J'ai ma petite idée, qui sera donc ma troisième hypothèse. Ce sera pour plus tard, Saint Sylvestre oblige. À suivre, et bonne fin d'année à tous.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 01 Jan 13, 17:01 Répondre en citant ce message   

Incidemment, un ami me rappelle aujourd'hui que Moïse (= Moshe en hébreu, Moussa en arabe) signifie "sauvé". Je suppose qu'il s'agit de la même racine que hosha-na ? Un hébraïsant pourrait-il le confirmer ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3190
Lieu: Massalia

Messageécrit le Tuesday 01 Jan 13, 22:30 Répondre en citant ce message   

J'ai bien peur que non. מֹשֶׁה selon la Torah signifie " tiré " ( puisé ,pêché ,ôté ), on retrouve la présence du M dans les verbes équivalents en hébreu moderne. le verbe d'origine serait: mashah ( sortir, puiser)
Là aussi ,c'est à la suite de traductions successives qu'on entend Moïse = sauvé .

De plus, c'est un terrain miné: c'est la Bible elle-même qui donne cette étymologie dans L'Exode.
Les linguistes actuels considèrent qu'il s'agit d'une fausse étymologie, peut -être un des premiers exemples d'etymologie populaire.
L'origine de מֹשֶׁה serait à chercher dans une racine égyptienne, masi, (idée de mettre au monde, de fils) qu'on retrouve da.s le nom de plusieurs pharaons dont Ramsès .

On est loin, semble-t-il de hosanna.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3









phpBB (c) 2001-2008