Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
natte et nappe (français) - Le mot du jour - Forum Babel
natte et nappe (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 11048
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 09 Apr 13, 3:59 Répondre en citant ce message   

natte est un mot à l'étymologie obscure.
Voici ce qu'en dit le TLF :
Citation:
D'un lat. *natta «natte» (non att. chez Grégoire de Tours, malgré Diez, p.646 et Blaise Lat. chrét., cf. FEW t.6, 1, p.505b et M. Bonnet, Le lat. de G. de Tours, p.226, note 5; mais on trouve le lat. médiév. natta «natte», att. au début du ixes. chez Smaragdus ds Nov. gloss.; cf. également l'esp., port. et catal. nata «crème du lait»), issu, par assimilation partielle à distance du m- au -t-, du lat. chrét. matta (début ves., Augustin ds Blaise Lat. chrét.), mot d'orig. sémit., prob. punique (d'apr. Pauli ds Z. vergl. Sprachforsch. t.18 1869, p.4, les Romains ont prob. reçu le mot des Carthaginois; Klein Etymol., s.v. mat tire le lat. matta du phénicien et punique matta); cf. les corresp. hébr. mittāh«lit.», dér. de nātāh «incliner, être penché», et ougaritique mtt «lit».

On ne sait pas grand chose. On voit que la balance penche en faveur du sémitique au prix d'un transformation du m en n.

Mais plutôt qu'un verbe hébreu signifiant "incliner", je prendrais le nom arabe نطع [naṭʿ], avec des variantes dans la vocalisation. Kazimirski en donne les sens suivants :
Citation:
1. Pièce de cuir qu'on étend par terre et qui sert de nappe pour y mettre les plats ou pour jouer à quelque jeu.
2. Pièce de cuir sur laquelle se place un homme condamné à un châtiment corporel ou à la peine de mort.

Plus brutal, Lane précise que, dans ce dernier cas, la fonction de l'objet est de recueillir la tête du décapité...

Rajki connaît le mot et en dit ceci :
Citation:
naṭ‘ : mat [Sem n-ṭ-‘, Heb naṭa‘ (plant), Uga mṭ‘t (plantation)]

Plante ou cuir ? On peut se demander s'il s'agit bien du même mot. À moins que l'objet n'ait d'abord été fabriqué avec des plantes tressées ou liées, comme nos propres nattes.

En ce qui concerne l'espagnol nata, "crème", je n'ai pas d'explication. Une chose est certaine : aucun rapport avec natte. Je ne vois pas ce qu'il vient faire dans la citation du TLF...


Dernière édition par Papou JC le Friday 23 Jul 21, 7:26; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 11048
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 12 Jul 21, 17:06 Répondre en citant ce message   

Il semble bien qu'il y ait une petite famille de mots qui, outre natte, auraient ici leur place : les latins matta, mappa et natta, les français nappe et mappemonde, les anglais map et mat, et enfin l'espagnol mopa.
Je suis trop mal connecté en ce moment pour en parler plus longuement. Si qqn est tenté, je lui laisse bien volontiers la place, sinon, j'y reviendrai dans quelques jours.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
klodwain



Inscrit le: 30 Apr 2016
Messages: 23
Lieu: saint mandé 94160

Messageécrit le Tuesday 20 Jul 21, 16:33 Répondre en citant ce message   

dans "The Word: The Dictionary That Reveals the Hebrew Source of English" par Isaac Mozeson (2000)
à l'entrée en anglais "map" : (citant Ernest Klein)

du latin "mappa", du punique/phénicien "minapha", bannière au vent, drapeau, de la racine sémitique n-o-f.
En hébreu moderne, "hénif", הֵנִיף"brandir, faire voler".

Y a-t-il un quelconque rapport avec "nez" ? en hébreu אַף "af" ou en arabe (ânf أنف )

(le verbe voler (oiseau) 'af עָף s'écrit avec un 'ayn.)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 11048
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 20 Jul 21, 19:39 Répondre en citant ce message   

klodwain a écrit:
du punique/phénicien "minapha", bannière au vent, drapeau, de la racine sémitique n-o-f.
En hébreu moderne, "hénif", הֵנִיף"brandir, faire voler".
Y a-t-il un quelconque rapport avec "nez" ? en hébreu אַף "af" ou en arabe (ânf أنف )
(le verbe voler (oiseau) 'af עָף s'écrit avec un 'ayn.)

Trop de choses à dire sur votre post. J'y reviendrai.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 11048
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 23 Jul 21, 9:22 Répondre en citant ce message   

Partons des mots latins mappa (forme dissimilée nappa) « serviette, étoffe qu’on jetait dans le cirque pour donner le signal des jeux » et matta « natte » (DELL p. 386 et 390). Le même ouvrage (p. 431) donne aussi natta mais renvoie aussitôt à matta et nacca. Oublions ce dernier renvoi, sans intérêt pour nous ici et retenons donc que, d’après les divers ouvrages consultés, qui semblent d’accord, les couples mappa / nappa et matta / natta seraient des emprunts à une langue sémitique, probablement le punique.

L’hébreu, auréolé du prestige de la Bible, étant la langue sémitique la plus anciennement étudiée, c’est naturellement vers cette langue qu’on se tourne d’abord pour trouver des cognats aux hypothétiques étymons puniques. On consulte Etymonline, par exemple, qui nous dit ceci (sous map, je résume) :

from Latin mappa "napkin, cloth" (on which maps were drawn), "tablecloth, signal-cloth, flag," said by Quintilian to be of Punic (Semitic) origin (compare Talmudic Hebrew mappa, contraction of Mishnaic menaphah "a fluttering banner, streaming cloth").

Ce serait un étymon recevable pour le sens, mais la forme nappa n’est pas expliquée. Par ailleurs, dans le mot menaphah, bien que je ne sache pas grand chose de l’hébreu, je vois au moins que le m initial est un préfixe et le n la première radicale du mot. Sous cet hébreu menaphah il n’est en effet pas trop difficile de reconnaître la racine sémitique NPY, en arabe nfy. Je ne suis pas sûr qu’une radicale puisse disparaître aussi facilement au profit d’un préfixe... Je n’en connais pas d’exemple en arabe.

Or, en arabe classique, sous la racine nfy, on trouve le mot naffiya (variantes nufya / nafiyya / nafya) « natte ronde faite de feuilles de palmier pour étendre quelque chose dessus », qui me semble à beaucoup de points de vue plus intéressant comme cognat d’un éventuel *nappa punique emprunté par le latin sous cette forme dont il fera ensuite mappa.

Qu’en est-il de matta / natta « natte » ?

J’ai donné plus haut une première hypothèse : un cognat de l’arabe naṭ‛ « pièce de cuir qu'on étend par terre »
Il existe un autre étymon possible.
On admet généralement que matelas vient – via l’italien – de l’arabe maṭraḥ « coussin, tapis», nom dérivé de la racine ṭrḥ « jeter par terre, étendre ». Le m initial est un préfixe. Or, apparentés à cette racine par la séquence -ṭḥ- on trouve en arabe classique les deux verbes synonymes ṭaḥḥa et ṭaḥā qui signifient tous deux « étendre à plat comme un tapis ». Il est légitime de leur supposer un cognat punique armé du préfixe m de la forme *maṭaḥḥ ou *maṭḥā, l’un ou l’autre emprunté par le latin sous la forme matta. On a vu que la variante natta était moins assurée, ce qui me fait préférer ma deuxième hypothèse.

En résumé :

Punique *nappa « natte pour étendre un repas, nappe » > latin nappa, puis mappa.
Punique *maṭaḥḥ ou *maṭḥā « natte pour s’y coucher ou allonger » > latin matta, puis natta (rare).

Notons que les formes secondaires peuvent s'expliquer par l'influence des formes premières inversées, mappa par matta et natta par nappa.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 11048
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 23 Jul 21, 15:02 Répondre en citant ce message   

klodwain a écrit:
dans "The Word: The Dictionary That Reveals the Hebrew Source of English" par Isaac Mozeson (2000)
à l'entrée en anglais "map" : (citant Ernest Klein)
du latin "mappa", du punique/phénicien "minapha", bannière au vent, drapeau, de la racine sémitique n-o-f.
En hébreu moderne, "hénif", הֵנִיף"brandir, faire voler".
Y a-t-il un quelconque rapport avec "nez" ? en hébreu אַף "af" ou en arabe (ânf أنف )
(le verbe voler (oiseau) 'af עָף s'écrit avec un 'ayn.)

Cet auteur, Isaac Mozeson, comme l'indique le grandiloquent titre de son ouvrage, fait de l'hébreu la source de l'anglais... Passons.
La racine de minapha est NPY, comme je l'ai dit plus haut, ce qui n'est pas la même chose que n-o-f > NWP.
Tout le reste - le nez, l'oiseau, etc. - est sans rapport.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008