Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Différentes façons de dire "bon", "bien" - Forum arabe, berbère, hébreu - Forum Babel
Différentes façons de dire "bon", "bien"
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum arabe, berbère, hébreu
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
shlomoavital



Inscrit le: 19 Apr 2008
Messages: 130

Messageécrit le Thursday 31 Oct 13, 0:03 Répondre en citant ce message   

En hébreu Israël , "bon" se dit טוֹב, tov (ses autres formes étant : tova = bonne, tovim = bons, tovot = bonnes).

C'est également ainsi que l'on dit "bien" :
- Ma shlomkha ? (Comment vas-tu ?)
- Tov, toda ! (Bien, merci !)

La racine de tov est évidemment la même que celle de l'arabe tayyeb, ce qui apparaît encore plus clairement lorsque l'on sait qu'en hébreu la racine creuse centrale waw ou yod (souvent interchangeable) est instable (elle s'exprime sous la forme o/u ou i selon le binyan de conjugaison ou le schème du mot, par exemple la racine [Y.L.D] de la naissance donne yéled = enfant (je crois que le mot arabe équivalent exprime la racine W au lieu du Y), yalad = mettre au monde, mais nolad = naître, molad = naissance...)

הֵיטֵב, hetev, est une autre façon de dire "bien" en hébreu, plus soutenue, avec une nuance tendant vers le "mieux". On l'utilise dans des expressions telles que "Je sais bien que..." (Ani yodéa hetev she-...) On retrouve bien sûr dans ce mot la racine de tov...

Sans aucun rapport étymologique, il est à noter que l'hébreu parlé utilise massivement le mot בְּסֵדֶר , beséder dans le sens de "bien", "OK", etc. Il signifie littéralement "en ordre" : "tout va bien" = ha-kol beséder (m-à-m : le-tout en-ordre).

La "beauté" évoquée dans d'autres messages, (יֹפִי), yófi en hébreu, a quant à elle le sens de "super", "bravo", "génial", "excellent" en hébreu parlé...

En hébreu "mal", "malheur", "mauvais", "méchant" se disent רַע , ra. "Le bien et le mal" = ha-tov ve-ha-ra
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Feintisti
Animateur


Inscrit le: 09 Oct 2005
Messages: 1600
Lieu: Liège, Belgique

Messageécrit le Thursday 31 Oct 13, 1:13 Répondre en citant ce message   

shlomoavital a écrit:
La racine de tov est évidemment la même que celle de l'arabe tayyeb

Je l'ignorais, mais c'est très intéressant !

Citation:
par exemple la racine [Y.L.D] de la naissance donne yéled = enfant (je crois que le mot arabe équivalent exprime la racine W au lieu du Y), yalad = mettre au monde, mais nolad = naître, molad = naissance...)

En arabe, c'est [W.L.D] pour la naissance et walad = fils/fille, en effet, walada = mettre au monde, wulida = naître, mîlâd = naissance.
Une caractéristique de l'hébreu non-partagée avec l'arabe semble être le préfixe n- collé à certains verbes pour changer leur sens (comme dans nishma' = istama3a "entendre" en arabe)

Citation:
הֵיטֵב, hetev, est une autre façon de dire "bien" en hébreu, plus soutenue, avec une nuance tendant vers le "mieux".

Est-ce le superlatif de "tov"?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2749
Lieu: Paris

Messageécrit le Thursday 31 Oct 13, 10:05 Répondre en citant ce message   

Feintisti a écrit:
Une caractéristique de l'hébreu non-partagée avec l'arabe semble être le préfixe n- collé à certains verbes pour changer leur sens (comme dans nishma' = istama3a "entendre" en arabe)

Si, il y a la forme dérivée VII, préfixée par "in" : infa'ala, qui connote un coté réfléchi / passif de la forme I.
Voir cette thèse pour une longue analyse des formes dérivées en arabe.
Cependant, en arabe, la forme WLD n'a pas donné naissance (sic !) à une forme dérivée VII, mais plutôt à la V, de même connotation généralement que la VII.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Feintisti
Animateur


Inscrit le: 09 Oct 2005
Messages: 1600
Lieu: Liège, Belgique

Messageécrit le Thursday 31 Oct 13, 11:50 Répondre en citant ce message   

embatérienne a écrit:
Si, il y a la forme dérivée VII, préfixée par "in" : infa'ala, qui connote un coté réfléchi / passif de la forme I.

C'est vrai que cette forme utilise un N, mais moi je parlais plutôt d'une forme en N+voyelle ou même de verbes dont la racine comprend un N au début. Il semble que cette lettre tombe dans des participes par exemple et j'ignore pourquoi c'est le cas (en arabe, c'est seulement avec les semi-voyelles qu'on a ce phénomène). natan > ma-tana, ten...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2749
Lieu: Paris

Messageécrit le Thursday 31 Oct 13, 12:14 Répondre en citant ce message   

Feintisti a écrit:
C'est vrai que cette forme utilise un N, mais moi je parlais plutôt d'une forme en N+voyelle ou même de verbes dont la racine comprend un N au début. Il semble que cette lettre tombe dans des participes par exemple et j'ignore pourquoi c'est le cas

Elle ne tombe pas vraiment. Comme dit shlomoavital, il y a un phénomène d'assimilation du premier N au T qui suit. Il saura sûrement développer ce point.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
kristofru



Inscrit le: 13 Apr 2013
Messages: 57
Lieu: PACA

Messageécrit le Thursday 31 Oct 13, 12:48 Répondre en citant ce message   

Shlomoavital évoque le mot hébreu "yofi" pour "super, génial, bravo" en hébreu parlé.
Ne pourrait-on pas y voir un lien ou un emprunt à l'arabe Arabe ? Le mot "'aafia" en arabe est souvent utilisé comme expression pour dire justement bravo, super, excellent. Il me semble que le mot signifie santé, réussite.

Même en maltais, auparavant l'expression se disait "ghafja ghalik" : aafiya aalik et elle signifiait bravo à toi, c'est très bien. D'ailleurs elle fut remplacée par "Bravu ghalik". Maltais
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Feintisti
Animateur


Inscrit le: 09 Oct 2005
Messages: 1600
Lieu: Liège, Belgique

Messageécrit le Thursday 31 Oct 13, 13:42 Répondre en citant ce message   

"Yófi" signifie "beauté" et s'utilise pour dire "chouette !". À côté, on a les adjectifs "yafeh" (beau) et "yafah" (belle).

En arabe, 3âfiya signifie effectivement "bonne santé", et au Maghreb "feu". Les mots se ressemblent un peu mais je ne sais pas s'il y a vraiment une parenté...

Vu que pour d'autres exemples, le Y hébreu est W en arabe, j'ai trouvé "wâfa'" [W.F.Y], qui signifie "accomplissement, fidélité, intégralité, intégrité, loyauté" et "wafâ" "être abondant/complet/long/suffisant".

Sinon, peut-être "yafa3a" pour "arriver à l'adolescence"...

Enfin, le mieux, c'est de trouver un dictionnaire d'étymologie hébraïque. Je ne sais pas si ça existe.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2749
Lieu: Paris

Messageécrit le Thursday 31 Oct 13, 14:53 Répondre en citant ce message   

kristofru a écrit:
Le mot "'aafia" en arabe est souvent utilisé comme expression pour dire justement bravo, super, excellent. Il me semble que le mot signifie santé, réussite.

3âfiya : plutôt bien-être, paix, calme, tranquillité, paix, santé. De la racine 3afâ, pardonner, qu'on trouve dans le classique 3afwân, pardon.
Mais la présence du 3ain est-elle compatible avec le mot hébreu ?

À propos de la racine du mot hébreu יופי , je note que certains sites y voient une origine possible (mais controversée) pour les noms de Tell Aviv et de Jaffa. Le plus audacieux est le contributeur du Wiktionnaire qui a écrit ceci, à propos de youpi :
Citation:
De l’anglais whoopee.
En hébreu, yafèh (יפה) = beau ; yofi!(!יופי) = beau! joli! bravo!
les lettres pé et fé (פ) ne diffèrent que par un point, qui disparaît couramment
idem pour les sons "o" et "ou" (ו)
youpi et yofy s'écrivent donc de la même façon (יופי)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Feintisti
Animateur


Inscrit le: 09 Oct 2005
Messages: 1600
Lieu: Liège, Belgique

Messageécrit le Thursday 31 Oct 13, 17:16 Répondre en citant ce message   

Audacieux, effectivement...

L'étymologie proposée par Wikipédia a au moins le mérite d'être un moyen mnémotechnique pour apprendre l'hébreu.

À bon entendeur, shalom.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
shlomoavital



Inscrit le: 19 Apr 2008
Messages: 130

Messageécrit le Thursday 31 Oct 13, 19:50 Répondre en citant ce message   

Feintisti a écrit:
Citation:
הֵיטֵב, hetev, est une autre façon de dire "bien" en hébreu, plus soutenue, avec une nuance tendant vers le "mieux".

Est-ce le superlatif de "tov"?


D'après le dictionnaire Even Shoshan, non... Ce mot serait dérivé d'une des formes du verbe הֵיטִיב , hetiv, qui correspond à la racine [T.W.V] du mot tov, exprimée au binyan hif'il (causatif).

Ce verbe fort peu courant (et difficile à conjuguer moqueur ) se traduit par "améliorer", "corriger", "bien faire quelque chose"...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
shlomoavital



Inscrit le: 19 Apr 2008
Messages: 130

Messageécrit le Thursday 31 Oct 13, 20:35 Répondre en citant ce message   

embatérienne a écrit:
Feintisti a écrit:
C'est vrai que cette forme utilise un N, mais moi je parlais plutôt d'une forme en N+voyelle ou même de verbes dont la racine comprend un N au début. Il semble que cette lettre tombe dans des participes par exemple et j'ignore pourquoi c'est le cas

Elle ne tombe pas vraiment. Comme dit shlomoavital, il y a un phénomène d'assimilation du premier N au T qui suit. Il saura sûrement développer ce point.


Absolument, il s'agit d'une assimilation, du même genre que l'assimilation du C avant T en italien ("nocte" -> "notte").

Il y a des règles très précises concernant l'assimilation du N en hébreu, qui s'assimile à la consonne qui le suit si aucune voyelle ne les sépare...

On a déjà vu le cas de מַתָּנָה , mat(t)ana, "cadeau" (je mets le t entre parenthèses pour indiquer qu'il y a un antique redoublement, comme l'indique le dagesh, mais non prononcé aujourd'hui) qui provient donc d'un *mantana dans lequel on retrouve la racine [N.T.N] du don. Aucune voyelle ne séparant le N du T, il y a eu assimilation.

On peut citer deux autres exemples célèbres d'assimilation en hébreu :

- Le mot אַתָּה , ata, qui signifie "tu", "toi" (2e personne du masculin-singulier). Le dagesh (point) dans le ת (T) trahit une ancienne assimilation (il n'a aucune raison d'être là, sinon). On peut donc affirmer que ata <- atta <- *anta. Et ce anta rappelle évidemment le inta arabe, de même sens. Ces deux langues ne sont pas sœurs pour rien !

- Le mot אִשָּׁה , isha, qui signifie "femme", "épouse", etc. A première vue on pourrait penser que isha est tout simplement la forme féminine du mot אִישׁ , ish, qui signifie "homme"... eh bien non, absolument pas ! Le dagesh dans le ש (SH) trahit là encore une ancienne assimilation... On a donc isha <- ishsha <- *insha...
isha n'est donc pas la forme féminine de ish, et, pour la petite histoire, son pluriel superbement irrégulier (et à l'apparence masculine...) laisse réapparaître l'antique N : נָשִׁים , nashim, "femmes", "épouses"... !

Enfin, sans vouloir rallonger indéfiniment ce message, on peut évoquer brièvement le cas complexe des verbes qui ont pour première racine la consonne N (en hébreu on les appelle les verbes פ"נ pe-nun)... A certains temps et à certains binyanim le N apparaîtra, et à d'autres il disparaîtra (s'assimilera) sous la forme d'un dagesh dans la consonne suivante... Par exemple, le verbe נָפַל , nafal, de racine [N.F.L] et qui signifie "tomber", a pour infinitif לִפּוֹל , lipol au lieu de l'attendu *linpol... Il s'agit là d'un cas simple, il y a des formes bien plus complexes !


Dernière édition par shlomoavital le Thursday 31 Oct 13, 21:40; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2749
Lieu: Paris

Messageécrit le Thursday 31 Oct 13, 20:55 Répondre en citant ce message   

shlomoavital a écrit:
son pluriel superbement irrégulier (et à l'apparence masculine...) laisse réapparaître l'antique N : נָשִׁים , nashim, "femmes", "épouses"... !

qui nous rappelle l'arabe : ‫النساء‬, en-nisa', les femmes, nom d'une sourate du Coran.
Merci pour ton exposé très clair et pédagogique.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
shlomoavital



Inscrit le: 19 Apr 2008
Messages: 130

Messageécrit le Thursday 31 Oct 13, 21:01 Répondre en citant ce message   

Feintisti a écrit:
Enfin, le mieux, c'est de trouver un dictionnaire d'étymologie hébraïque. Je ne sais pas si ça existe.

Oui, bien sûr qu'il y en a sourire Les versions encyclopédiques de l'Even Shoshan donnent une étymologie des mots hébreux en y incluant même une liste des mots apparentés dans d'autres langues sémitiques d'hier et d'aujourd'hui. C'est passionnant à parcourir... On peut aussi citer le "A comprehensive etymological dictionary of the Hebrew language for readers of English" d'Ernest Klein.

Pour en revenir à יֹפִי , yófi, l'Even Shoshan donne le mot apparenté syriaque פאי , que je lirais fay ou pay, ne connaissant pas cette langue. Le deuxième dictionnaire indique que naturellement ce mot dérive de l'adjectif יָפֶה , yafe, "beau", apparenté au fameux fay/pay syriaque. Ce fay/pay signifie "devenir avenant", "devenir amène", "devenir beau". Il fait également le lien avec le vieux sudarabique wafa(y) = "être sauf", "être entier"...

Le parallèle avec "youpi" est, quant à lui, amusant, car effectivement yófi et youpi s'écrivent pareil sans vocalisation : יופי... mais ça s'arrête là très content
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2749
Lieu: Paris

Messageécrit le Thursday 31 Oct 13, 21:13 Répondre en citant ce message   

shlomoavital a écrit:
Ce fay/pay signifie "devenir avenant", "devenir amène", "devenir beau". Il fait également le lien avec le vieux sudarabique wafa(y) = "être sauf", "être entier"...

Ceci ressemble bien au "wafâ" "être abondant/complet/long/suffisant", cité plus haut par Feintisti, donné par Wehr comme signifiant "to be perfect, integral, complete, unabridged". De la complétude et la perfection à la beauté, il n'y a qu'un pas.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Mr M



Inscrit le: 15 Aug 2012
Messages: 358

Messageécrit le Thursday 31 Oct 13, 21:46 Répondre en citant ce message   

Feintisti a écrit:


En arabe, 3âfiya signifie effectivement "bonne santé", et au Maghreb "feu".


Au Maroc cela signifie bien "feu", mais en Algérie "3afya" renvoie seulement à la santé. "Feu" se dira tout simplement "nar"
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum arabe, berbère, hébreu Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3









phpBB (c) 2001-2008