Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
nautique (français) / noleggiare (italien) / ναῦς [naῦs] (grec) - Le mot du jour - Forum Babel
nautique (français) / noleggiare (italien) / ναῦς [naῦs] (grec)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10791
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 24 Sep 14, 9:41 Répondre en citant ce message   

- Cala Madonna, molto amata dalle famiglie perché qui si possono noleggiare sdraio e ombrelloni.
= Cala Madonna, une crique de l'île de Lampedusa très appréciée des familles car on peut y louer des chaises longues et des parasols.

[ La Stampa - 23.09.2014 ]


Italien noleggiare
- louer
- fréter - affréter

noleggiatore : loueur (de voitures par ex) - affréteur

nolo : location - fret

noleggio : location

- prendere/dare a noleggio un'automobile
= prendre/donner une voiture en location - louer une voiture



ETYMOLOGIE [ TRECCANI ]
- nolo : latin tardif naulum, grec ναῦλον (= naῦlon), dérivé de ναῦς (= naῦs) (= navire/bateau)

nolo/noleggiare (ital.) et nautique (fr.) ont la même racine.

Le nolo, c'est le prix du transport de marchandises par bateau (= nolo marittimo) ou par avion (= nolo aereo).

Le mot le plus courant pour traduire louer en italien est affittare (dérivé du latin figere : fixer).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2776
Lieu: Paris

Messageécrit le Wednesday 24 Sep 14, 11:23 Répondre en citant ce message   

C'est le papa de notre bon mot français noliser, bien connu des Québécois, qui utilisent vol nolisé plutôt que vol charter.
http://www.cnrtl.fr/definition/noliser
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8264
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 24 Sep 14, 18:23 Répondre en citant ce message   

Ce papa volage a aussi des enfants arabes : : نولون nawlūn ou نول nawl, “fret, nolis, naulage”.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Kugulistan



Inscrit le: 09 Aug 2010
Messages: 191

Messageécrit le Wednesday 24 Sep 14, 22:49 Répondre en citant ce message   

Ces mots arabes ne viendraient-ils pas du persan ناو nâw ?

Je suppose que ces termes sont de la même origine que le mot kurde asnaw (dialecte dimilî) qui signifie nager ; et en dialecte du nord (kurmandji) : ajnê, la nage, la natation . Et aussi de la même origine que le mot persan ci-dessus.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8264
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 25 Sep 14, 17:49 Répondre en citant ce message   

Kugulistan a écrit:
Ces mots arabes ne viendraient-ils pas du persan ناو nâw ?

Je ne pense pas. Le l final, absent du persan mais présent dans le grec, est tout de même un indice fort de la filiation grecque. Et puis, pour des raisons historiques et géographiques, une filiation persane de tels termes est peu probable. Ce sont de bons exemples de la lingua franca qui a permis aux marins et commerçants de la Méditerranée de se comprendre entre eux pendant des siècles quelle que fût leur langue maternelle : italien, grec, arabe, espagnol, français ...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 568
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Friday 27 Oct 17, 11:19 Répondre en citant ce message   

Le cognat celtique du grec ναῦς [naῦs] apparaît dans une lettre d'Ausone sous la forme nausum "barque", qui doit être une latinisation d'un gaulois *nauson. Pour Delamarre, il s'agit d'une forme refaite d'un plus ancien *nāuā, qui expliquerait le nom de Nau-stalo une ville de Narbonnaise. *Nāuā explique bien, en tout cas, le vieil irlandais nau "navire". Le breton new viendrait, lui, d'un brittonique *nāuiā refait sur le génitif. Le i de cette forme explique le passage de la première voyelle de a à e par métaphonie.

New [nɛw] a pris le sens d'auge en Centre-Bretagne :

Am(añ) oa ur plac'h, ur plac'h ba, ba kêr am(añ) ha' na un new ba penn he di ha toud an dour, an dour a implijè-hi da werc'h(iñ) hi vaisselle… (...) Daolè-hi 'naoñ ahe ! Ha pé 'h ee da 'n-om werc'hiñ, tàè-hi ahe ha 'n-om werc'hè ga'n dour-hezh !

Il y avait ici une femme, une femme, au village, ici, qui avait une auge au bout de sa maison, et toute l'eau, l'eau qu'elle utilisait pour sa vaisselle... (...) Elle la jetait là ! Elle quand elle se lavait, elle allait là et elle se lavait avec cette eau-là (Carhaix)
https://brezhoneg-digor.blogspot.fr/2017/10/brageier-tokeier-rochidi-chupennou.html

On peut mettre cette évolution sémantique en parallèle avec celle de lestr "vaisseau", qui, du moins en Centre-Bretagne ne s'entend plus qu'au pluriel listri avec le sens de "vaisselle", ou en composition dans pelestr "cuvier, saloir". En français, vaisselle et vaisseau ne diffèrent que par le genre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2709
Lieu: Nissa

Messageécrit le Friday 27 Oct 17, 12:08 Répondre en citant ce message   

Le thème eurindien que l'on reconstitue est *neh₂-u-s qui est fort bien attesté dans les principales langues anciennes :

sanskrit naús (cf. aussi persan nâv « petit bateau », emprunté ou non par l'arménien naw)
grec ναῦς [naûs]
latin nāvis
vieil-irlandais nau (< *nāu-ā, voir ci-dessus) et, comme en breton, gallois noe « auge »
vieil-islandais nōr (< *nāwos)

Tous (sauf les brittoniques) avec le sens de « bateau, navire ».

En dépit du double sens du français nef, aucun rapport étymologique avec le grec ναός [naós] « temple (bâtiment) » et, plus spécifiquement, « cella » qui, lui, < *νασϝός [naswós]. On ne peut déterminer si le mycénien ka-ko na-wi-jo est du bronze (χαλκός) de navire ou du bronze du temple …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 568
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Friday 27 Oct 17, 12:27 Répondre en citant ce message   

Le sens d'auge en brittonique est-il si isolé que cela ? En français, on parle bien de nef de table.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8264
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 27 Oct 17, 14:44 Répondre en citant ce message   

En espagnol le mot nave a aussi le sens de "hangar, entrepôt", ces bâtiments qui peuplent les banlieues des grandes villes, où s'effectue le commerce de gros et entre lesquels les camions vont et viennent.
C'est intéressant car on voit que pour le commerçant, ce n'est pas l'élément sur lequel se déplace le navire qui l'intéresse vraiment mais la quantité de marchandises qu'il peut contenir. Un navire, un vaisseau, ce n'est qu'un gros récipient, une grosse pièce de vaisselle, dont on mesure la capacité en tonneaux.
Est-ce le cas dans d'autres langues ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008