Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
παράθυρο [paráthiro] (grec : moderne) - Le mot du jour - Forum Babel
παράθυρο [paráthiro] (grec : moderne)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2695
Lieu: Nissa

Messageécrit le Friday 09 Jun 17, 18:22 Répondre en citant ce message   

Curieusement, en dépit d'un mot du jour « forain », le thème eurindien dénotant une ouverture sur le dehors a été rarement abordé dans Babel. J'ai décidé de commencer par un large détour, à vrai dire, une curiosité, en partant du nom de la fenêtre en grec moderne.

Et, tant qu'on est dans les curiosités, et avant de plonger dans l'étymologie, signalons un dérivé fort bien constitué, le diminutif

παραθυράκι qui, au lieu de signifier bêtement « petite fenêtre » a pris le sens très usuel de « art de contourner une loi » (non, je ne fais pas de politique !).

Bon, redevenons sérieux. Le mot vient très visiblement du nom de la porte, θύρα [thúra/thíra], en grec ancien comme en grec moderne (seule diffère la iotisation moderne de l'upsilon). Tout babélien expérimenté aura bien sûr reconnu le thème eurindien *dʰw-er- qu'on retrouve, entre beaucoup, dans l'anglais door, l'allemand Tür ou le latin fores. Ici, pour devenir fenêtre, il a été agrémenté du préfixe παρα- [para-] avec ici le sens de « à côté de » (j'y reviendrai).

Mais, là, ce n'est pas du grec ancien, enfin, pas vraiment. Même si on trouve de rares emplois d'un παράθυρος ou παραθύρα, en grec ancien la fenêtre était simplement désignée par le diminutif θυρίς, génitif θυρίδος [thurís/thurídos] « petite ouverture vers le dehors », diminutif qui a disparu du grec moderne, à l'exception du dérivé θυρίδα [thirída] « guichet » !

Et c'est là où je veux en venir. Comment un mot simple pour une chose simple, θυρίς pour fenêtre, a-t-il été remplacé par un mot compliqué, παράθυρο « à côté de la porte », pour la même chose ?

Je ne suis pas sûr de la réponse mais je vais présumer (je ne suis pas le seul sur Babel à présumer) qu'il ne s'agit là que d'architecture et que je vais pouvoir, pour la première fois de ma vie, faire de l'étymologie en image :


Cette photo a été faite sur le site de la ville cyclado-minoenne d'Akrotiri dans l'île de Santorin, on y voit la place traditionnelle de la fenêtre dans une construction tout aussi traditionnelle de la mer Égée. Des millénaires ont passé mais on en revient toujours à ce qui donne un cadre à nos gestes de vie. Peut-être …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1020

Messageécrit le Monday 12 Jun 17, 22:32 Répondre en citant ce message   

Je crois que tu as vu juste.

Cette disposition, d’une petite fenêtre près de la porte, se retrouve dans nombre d’habitations traditionnelles de Bretagne. Et probablement de l’Ouest en général. Et probablement de l’Europe en général…

Mais pas dans toutes les maisons en Bretagne. Souventes fois il y a une porte au milieu et deux fenêtres de part et d’autre, assez écartées de la porte, symétriquement. Ce que l’on appelle en Bretagne un penty, litt. « une petite maison, un bout de maison ».

Encore une preuve que les Grecs nous ont tout emprunté, et que le grec dérive du gaulois…
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Ion



Inscrit le: 26 May 2017
Messages: 71
Lieu: Liège

Messageécrit le Tuesday 13 Jun 17, 16:51 Répondre en citant ce message   

Voici deux attestations épigraphiques de παραθυρίς datant du IIIe siècle av. J.-C, toutes deux de Délos.
On voit que dans la première inscription, θυρίς et παραθυρίς sont employés simultanément, θυρίς au singulier et παραθυρίς au pluriel.
Pour παραθυρίς, le dictionnaire de Liddell & Scott donne le sens de « side-window ».

IG XI,2 163
Délos — 276 BC
face A.frg. a-f.1
τ̣ους Ι[— — —]
τὰς θύρας ποιήσαντι Δημητρίωι μνᾶς τριάκον[τα — — —]
καὶ τὴν θυρίδα οὗ οἱ τράγοι, μισθὸς ·ΗΗ· Δημητρίω[ι — — —]
γεις τὰς παραθυρίδας ποιήσαντι ·Δ(5)(1dr.) · χοῖρος π[αρὰ — — —]
[… ]
« Pour Démétrios qui a réalisé les portes, trente mines […]
et (qui a réalisé) la fenêtre là où sont les boucs, salaire 200 (drachmes?) Pour Démétrios...
[…] qui a réalisé les fenêtres latérales 16 drachmes ... Un porcelet… »

IG XI,2 165
Délos — 280 BC
ligne 14
Δεινομένει ἐγλαβόντι καὶ ἐργασαμένωι τὴν [ἀ]νάβασιν ὥστε [θεῖναι] τὰς παραθυρίδας τὰς ἐν τῶι Πυθίωι ·(50)ΔΔΔΙ̣·
« Pour Deinoménès qui a pris en charge et fabriqué l’échafaudage (?) en vue du placement des fenêtres latérales du Pythion, 81 drachmes. (?) »
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2695
Lieu: Nissa

Messageécrit le Tuesday 13 Jun 17, 18:24 Répondre en citant ce message   

Effectivement, je n'avais pas eu accès aux Inscriptions Grecques qui seules étaient données en référence par Liddell & Scott. Il n'en reste pas moins que le choix évolutif du grec moderne reste pour moi en partie mystérieux …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Ion



Inscrit le: 26 May 2017
Messages: 71
Lieu: Liège

Messageécrit le Tuesday 13 Jun 17, 19:16 Répondre en citant ce message   

Les IG sont en ligne. Le maniement du site demande un peu d'habitude, mais le moteur de recherche est d'une utilisation aisée.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2695
Lieu: Nissa

Messageécrit le Tuesday 13 Jun 17, 22:50 Répondre en citant ce message   

Le monde change plus vite que moi ! Dix mille fois merci !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 557
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Wednesday 14 Jun 17, 10:07 Répondre en citant ce message   

Outis a écrit:
Comment un mot simple pour une chose simple, θυρίς pour fenêtre, a-t-il été remplacé par un mot compliqué, παράθυρο « à côté de la porte », pour la même chose ?

N'est-ce pas justement la trop grande brièveté du mot θυρίς, ajouté à sa paronymie avec le nom de la porte (θύρα), qui explique son remplacement par un mot plus long et sans paronyme ?

Ce phénomène est fréquent dans les langues que je connais bien. Ainsi, en breton, l'ancien nom du noisetier col, n'existe plus qu'en toponymie, dans les très nombreux Botcol ("buisson de noisetier"). Ce nom, trop bref et homophone du verbe koll ("perdre"), a été remplacé par une forme suffixée kelwez (prononcé ['cɛlo] à Cléden). Le suffixe -wez n'est autre que le mot gwez "arbre". De même, en français moderne, les verbes ouïr, clore et choir et leurs formes conjuguées, trop brèves et trop irrégulières, on été remplacés dans l'usage par les plus longs et plus réguliers entendre, fermer et tomber.

Je pense que la θυρίς du grec ancien a été supplantée pour les mêmes raisons.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2695
Lieu: Nissa

Messageécrit le Wednesday 14 Jun 17, 12:09 Répondre en citant ce message   

Oui, ton argument convainc. À un détail près. Il est bien possible qu'une phrase comme « la fenêtre est fermée (resp. ouverte) » soit beaucoup moins fréquente au niveau de la parole que le banal impératif « ferme (resp. ouvre) la fenêtre ». Sans compter tous les « elle était à sa fenêtre » etc.

C'est pourquoi, dans les évolutions lexicales (voir en français), le cas sujet (nominatif) est loin de jouer les premiers rôles et c'est surtout le cas régime (accusatif) et les cas obliques qui s'imposent.

Tout ça pour dire que θυρίς est un peu un mot de lexique et que les autres cas, comme l'accusatif θυρίδα, ont peut-être plus de robustesse …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008