Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
nomophobie (mot-valise) - Le mot du jour - Forum Babel
nomophobie (mot-valise)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1733
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Wednesday 20 Mar 19, 1:06 Répondre en citant ce message   

nomophobie :
Citation:
Le terme est un mot-valise construit par contraction de l'expression anglaise « no mobile-phone phobia » et désigne alors la peur excessive d'être séparé de son téléphone mobile.
Amusant (pour moi !). Comment faisait-on avant ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2268

Messageécrit le Wednesday 20 Mar 19, 1:27 Répondre en citant ce message   

On peut le décoder aussi selon l'étymologie grecque : phobie des lois. On rencontre bien de nomophobes sur les routes...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1207

Messageécrit le Wednesday 20 Mar 19, 7:08 Répondre en citant ce message   

Ceux-là sont deux fois nomophobes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3496
Lieu: Nissa

Messageécrit le Sunday 19 May 19, 10:19 Répondre en citant ce message   

Wikipedia a écrit:
Le terme nomophobie fait son entrée dans le dictionnaire Petit Robert en 2017.

Pour un terme créé dans une étude en 2008 !

Une chimère anglo-grecque qui devient un mot français !!!

Et sans se soucier le moins du monde de ce que, pour les gens ayant un un minimum de culture étymologique, le terme ne puisse effectivemant signifier que « phobie des lois ».

Les lexicographes du Petit Robert sont tombés bien bas …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3449
Lieu: Paris

Messageécrit le Sunday 19 May 19, 11:13 Répondre en citant ce message   

Il est certain que le baron Charles Dupin, lorsqu'il écrivait en 1840 : « Je m'étonne sans cesse que ce qui paraît excellent dans les règlemens paraisse détestable pour une loi : avons-nous la nomophobie ! », ne pensait pas aux téléphones mobiles !
Du travail des enfants qu'emploient les ateliers, les usines et les manufactures
https://books.google.fr/books?id=M2osezlpke8C&pg=RA1-PA44#v=onepage&q&f=false
On retrouve le mot de-ci, de-là jusqu'à nos jours. Rarement il est vrai.
La nouvelle "nomophobie" qu'enregistre le Robert me paraît une plaisanterie, un effet de mode. Je ne pense pas que cela durera, et du reste il y a aussi la concurrence de "mobilophobie", "portablophobie" et peut-être d'autres mots.
https://www.gobricoleur.com/high-tech/la-mobilophobie-afait-son-apparition-la-phobie-des-portables.html
https://www.letemps.ch/societe/quoi-neuf-snobisme-lexique-lendemain
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ElieDeLeuze



Inscrit le: 14 Jun 2006
Messages: 1582
Lieu: Allemagne

Messageécrit le Sunday 19 May 19, 22:30 Répondre en citant ce message   

Outis a écrit:

Les lexicographes du Petit Robert sont tombés bien bas …

Je ne comprends pas non plus comment un terme certes un peu à la mode mais qui reste très rare et loin d'être entré dans le langage courant peut se retrouver aussi rapidement dans le dictionnaire. Cela jette le discrédit sur les lexicographes. C'est assez incompréhensible en effet.

Je pense que la question se pose pour tous les mots valises qui apparaissent si volontiers en anglais dans les médias. J'ai l'impression que le monde anglophone les laisse passer sans s'en préoccuper alors que le Petit Robert semble vouloir faire du zèle de libéralisme linguistique.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3449
Lieu: Paris

Messageécrit le Monday 20 May 19, 7:47 Répondre en citant ce message   

Les lexicographes font leur boulot, les anglophones aussi (on trouve la mention et la définition de "nomophobia" dans les dictionnaires de Cambridge, Merriam-Webster et autres).
Intégrer un mot dans un dictionnaire d'usage, ce n'est pas forcément l'approuver mais refléter l'usage tel qu'il est. Les dictionnaires même de base ne se contentent pas de l'usage courant, pour lequel un dictionnaire de poche suffirait !


Dernière édition par embatérienne le Monday 20 May 19, 11:31; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jeannotin
Animateur


Inscrit le: 09 Mar 2014
Messages: 858
Lieu: Cléden-Poher

Messageécrit le Monday 20 May 19, 10:16 Répondre en citant ce message   

Le problème est que non seulement nomophobie est presque totalement absent de l'usage, mais qu'il est inanalysable pour un francophone : nous n'appelons pas mobile le téléphone portable. À la limite, une formation grossièrement populaire comme sans-portablo-phobie me gênerait moins. Un tel mot valise serait au moins compréhensible.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3496
Lieu: Nissa

Messageécrit le Monday 20 May 19, 11:03 Répondre en citant ce message   

Bien sûr. J'ajouterai que, non seulement les Français disent « portable », et non « mobile », mais personne ne dit « mo » tout court.

Quitte à utiliser une chimère, autant la choisir gréco-latine comme il en existe déjà plusieurs (homosexuel, bicyclette, etc.) ce qui est conforme à l'histoire de notre langue. Si l'on pense que le sens fondamental est la peur d'être isolé, on choisira d'utiliser le latin solus sous la forme soli- (solitude, soliflore) en créant une *soliphobie.

Ou, pourquoi pas, en se rappelant que la composition nominale est loin d'être aussi productive en français que l'usage de syntagmes, je ne détesterais pas « phobie de Pascal » selon la pratique d'attribuer une loi physique, un organe ou une maladie à son premier descripteur (loi de Mariotte, trompe d'Eustache, chorée de Huntington, etc.).

Je rappelle aux oublieux :
Tout le malheur des hommes vient d'une seule chose, qui est de ne savoir pas demeurer en repos, dans une chambre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3449
Lieu: Paris

Messageécrit le Monday 20 May 19, 11:39 Répondre en citant ce message   

Je crois qu'il ne faut pas attacher trop d'importance à ce mot "nomophobie" qui disparaîtra aussi vite qu'il est apparu. C'est un mot-gag, utilisé presque uniquement entre "initiés", ce qui fait que le côté non "évident" de l'étymologie est presque un avantage, l'occasion de briller en société !
Ajoutons que des mots à l'étymologie "improbable" pour des hellénistes purs et durs existent déjà, comme "homophobe".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3943
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Saturday 23 Nov 19, 12:39 Répondre en citant ce message   

Ce terme m'incite à me poser deux questions :

Le sens de phobie : à l'origine, c'est la peur mais on l'emploie dans le sens de miso-
Miso- étant utilisé comme préfixe (misogyne, misanthrope) on lui préfère ce suffixe -phobie dont le sens est quand même assez différent.

La peur et la haine, ce n'est pas tout à fait la même chose.

Mais dans ce cas, peut-on vraiment parler de peur ? C'est le problème de la déconnexion, de la solitude. Je rejoins Outis.

D'autre part, le terme -phobie est en général utilisé contre quelqu'un ou quelque chose.
Il ne s'agit pas de la peur ou de l'angoisse du téléphone, mais de la peur de se retrouver sans téléphone. Cette phobie repose sur le "sans", le "no".

On pourrait peut-être parler de "déconnectophobie" : l'angoisse d'être déconnecté, sans réseau. Mais on est toujours dans le "sans".
À quoi sert un téléphone si on est sans réseau ? Certes, on a des photos, des images, des textes qu'ont peut emmener partout avec nous.

On a peur d'être tout nu devant tout le monde, ou bien on a peur d'être sans vêtement ? C'est un peu la même chose, certes, mais on emploierait plus volontiers le terme de "nudophobie", terme gréco-latin, ou si on est puriste : gymnophobie. Mais cela pourrait être interprété comme la peur, ou la haine de la "gym".

Enfin, ce qui est étrange, c'est qu'on n'a pas de terme spécifique pour désigner le téléphone portable ou téléphone mobile.
Pourquoi ne pas créer un terme spécifique pour ce produit ?

En grec, on a le : Κινητό τηλέφωνο : cela donnerait le cinéto-téléphone. On aurait pu l'appeler le "cinétophone". Ou, pour éviter la confusion avec le cinématographe, le "mobilophone", et l'abréviation mobi, mobilo, comme ciné, cinéma. Voire un mob : au masculin, pour le distinguer de la mob (mobylette) : mais ça existe encore une mob ?

On dit bien un ordi. Pourquoi pas un mobi ?

Il faut peut-être chercher du côté de la francophonie. On a peut-être créé un terme intéressant quelque part ?
Il a une définition du mobilophone dans un dictionnaire de belgicisme (Georges Lebouc, 2006) pour désigner un téléphone de voiture.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3449
Lieu: Paris

Messageécrit le Saturday 23 Nov 19, 15:14 Répondre en citant ce message   

Xavier a écrit:
On dit bien un ordi. Pourquoi pas un mobi ?

Pourquoi pas. Mais autant "ordi" fait gagner pas mal de syllabes par rapport à "ordinateur", autant "mobi" ne fait gagner aucune syllabe par rapport à "mo|bil". L'abréviation, ou du moins son besoin, se justifie donc moins.
De mon coté, je parle plutôt de "portable".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10230
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 23 Nov 19, 15:58 Répondre en citant ce message   

Xavier a écrit:
Ce terme m'incite à me poser deux questions :

Le sens de phobie : à l'origine, c'est la peur mais on l'emploie dans le sens de miso-
Miso- étant utilisé comme préfixe (misogyne, misanthrope) on lui préfère ce suffixe -phobie dont le sens est quand même assez différent.

La peur et la haine, ce n'est pas tout à fait la même chose.

Bien d'accord avec Xavier. Pour moi, c'est la seule question vraiment intéressante posée par ce néologisme auquel on souhaite la vie la plus courte possible.

Je crois que phobie s'est installé à la place de miso par imitation de la forme et de la place de philie. Mais en ayant bel et bien pris le sens de miso. On ne me fera pas croire que, par exemple, l'islamophobie est la peur de l'Islam...

Où l'on voit que le sens originel de phobie a compté moins que sa forme et sa bonne capacité à s'opposer phonétiquement et visuellement à philie.

C'est l'un de ces moteurs autonomes que j'aime bien dans la construction des lexiques, ces moteurs qui se moquent éperdument des commissions et autres académies chargées d'en modifier les règles.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3449
Lieu: Paris

Messageécrit le Saturday 23 Nov 19, 16:40 Répondre en citant ce message   

Il est vraisemblable que homophobie soit l'un des premiers mots assez courants où s'est opéré ce glissement de sens du suffixe.
Il y a bien sûr une longue liste de mots de ce genre maintenant :
Citation:
Discriminations
Article détaillé : Liste des termes anti-ethniques et anti-nationaux.

Le suffixe -phobie est utilisé pour suggérer quelque sentiment particulier d'anti-ethnicité ou anti-démographique, par exemple américanophobie, europhobie, francophobie et hispanophobie. Souvent un synonyme avec le préfixe « anti- » est dénoté (ex. antiaméricanisme). Des sentiments antireligieux sont exprimés par des termes tels que christianophobie et islamophobie. Souvent, les termes eux-mêmes peuvent être considérés comme racistes, par exemple « négrophobie ». Le terme opposé en -philie peut exister ou non, parfois en suffixe (francophilie), parfois en préfixe, comme dans le mot philosémite. Ces discriminations incluent (non exhaustif):

Acéphobie - Peur, rejet ou discrimination des personnes asexuelles61.
Androphobie – Sentiment de mépris ou d'hostilité à l'égard des hommes.
Biphobie – Attitude de peur, discrimination, ou une haine des personnes bisexuelles, pansexuelles, omnisexuelles ou non-monosexuelle.
Christianophobie – Critique, opposition, méfiance, hostilité, discrimination, répression et/ou la persécution du christianisme.
Gérontophobie – Peur ou rejet des personnes âgées.
Grossophobie – Mépris, rejet et discrimination des personnes en surpoids.
Gynéphobie ou gynécophobie – Sentiment de mépris ou d'hostilité à l'égard des femmes.
Handicapophobie – Aversion, traitement défavorable contre les personnes vivant un handicap, physique ou mental (voir : capacitisme)
Hétérophobie – Peur ou l'hostilité envers autrui, ou, peur ou l'hostilité envers l'hétérosexualité ou les hétérosexuels.
Homophobie – Mépris, rejet, et haine envers des personnes, des pratiques ou des représentations homosexuelles.
Islamophobie - Peur ou crainte de l'islam, le sens est déplacé vers l’hostilité envers l'islam et les musulmans.
Judéophobie – Désigne des formes d'opposition à la communauté juive, allant de l'antisionisme à l'antisémitisme en passant par l'antijudaïsme.
Athéophobie – ou Anti-athée, Critique, opposition, méfiance, hostilité, discrimination, répression et/ou la persécution en vers les athées et les non-croyants.
Lesbophobie – Hostilité, discrimination envers les personnes lesbiennes.
Nippophobie – Hostilité envers les japonais62.
Pédophobie / Pédiophobie – Peur ou rejet des enfants (aussi : peur des poupées).
Pistanthrophobie – Peur de faire confiance aux autres en raison de mauvaises expériences. [réf. nécessaire]
Psychophobie – Forme de discrimination et d'oppression à l'encontre d'un trouble psychique ou d'une personne présentant un troube psychique.
Sérophobie – Discrimination envers les personnes porteuses du VIH.
Technophobie – Peur ou rejet du progrès scientifique et technologique (voir : luddisme).
Transphobie – Aversion envers la transidentité, ou envers les personnes transidentitaires.
Xénophobie – Hostilité à ce qui est étranger.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_phobies
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3943
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Saturday 23 Nov 19, 21:30 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
On ne me fera pas croire que, par exemple, l'islamophobie est la peur de l'Islam...

On joue un peu sur les mots : islam ou islamisme ? On fait vite l'amalgame entre les deux.
Cela peut être la peur du fanatisme religieux. islamismophobie ?

On a antifasciste. C'est peut-être suffisant ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008