Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Prononciation de "brin" et "brun" - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
Prononciation de "brin" et "brun"
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 11012
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 21 Aug 11, 11:04 Répondre en citant ce message   

Il y a déjà quelques décennies que les Français - ou la grande majorité d'entre eux - prononcent de la même façon in et un, brin et brun, par exemple. Je ne pense pas que le sujet soit traité à l'école élémentaire.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
yves



Inscrit le: 07 Aug 2007
Messages: 397
Lieu: Nevers

Messageécrit le Sunday 21 Aug 11, 17:14 Répondre en citant ce message   

Si: pour expliquer le fait qu'ils soient traités (un peu) différemment, on dit aux enfants "il y a des gens qui prononce différemment" (et de même pour é et è), ce qui me fait toujours sourire car je fais (et surtout j'entends) la différence. Par contre je me suis habitué à entendre l'absence de différence avec ma femme...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
le Berton



Inscrit le: 11 Jan 2008
Messages: 133
Lieu: Bretagne

Messageécrit le Sunday 21 Aug 11, 20:08 Répondre en citant ce message   

À l'école, on ne m'a jamais dit que brun et brin se prononçaient différemment...
J'aimerais bien connaître la différence...

Ce site apporte-t-il la réponse?:
http://www.languageguide.org/french/grammar/pronunciation/nasal.html


J'ai l'impression que le "ain", se trouve entre le son "a" et "an".
En tout cas, ce n'est pas vraiment comme ça que l'on prononce en Bretagne.
On le prononce comme pour la partie "un"
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Mik



Inscrit le: 21 May 2006
Messages: 276
Lieu: Drôme, France

Messageécrit le Monday 22 Aug 11, 6:40 Répondre en citant ce message   

Lu sur un journal : "En Bretagne, on peut trouver cette étonnante affirmation : à Quimper, tous les hommes sont frères, puisqu'ils n'ont qu'un père."
Le journaliste commentait, disant que les précédentes générations de Français auraient été bien étonnées de cette approximation, et que dans certaines régions du sud de la France, on fait encore la distinction entre un et im.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
oliglesias



Inscrit le: 20 Oct 2010
Messages: 49
Lieu: Bretagne

Messageécrit le Sunday 28 Aug 11, 18:45 Répondre en citant ce message   

Patriccke a écrit:
Et les Français sont censés prononcer quoi alors? Toujours "un" ou toujours "in"? Un "brun de causette" ou "des cheveux brins", les deux font autant tiquer.

Ca fait des années que j'entends les Belges en parler, que je le lis dans des revues linguistiques spécialisées comme le guide du routard, et je n'ai toujours pas réussi à trouver un Français qui prononce ces deux sons à l'identique (à croire que tous ceux que je connais ont vécu en Belgique). Tout au plus des différences plus ou moins marquées...

Tu n'as jamais entendu aucun français prononcer "brun" et "brin" de la même manière???
Il faudrait que tu m'écoutes parler alors... C'est une des différences phonétiques les plus "inutiles" qui soient en français, je trouve. Et quand je vois (plutôt quand j'entends) tous ces gens qui prononce "lé" pour le "lait" ou l'inverse qui prononcent "lai" pour l'article pluriel "les", là, je trouve ça un peu plus grave.

Par contre, en ce qui concerne la prononciation de "un", contrairement à toi, j'ai TRES rarement entendu de personnes faire la différence entre "brun" et "brin"... peut-être tout simplement que cette différence est "invisible" pour moi du fait que je ne la fait pas dans mon idiolecte...
De la même manière, je pense que tu CROIS ne jamais avoir entendu de gens les prononcer à l'identique car dans ton idiolecte tu fais la différence entre ces deux phonèmes. Ce que tu perçois n'est donc probablement pas la réalité phonétique.

Peut-être que si à partir d'aujourd'hui tu écoutes plus attentivement tu t'apercevras que beaucoup de locuteurs ne font pas la différence et prononcent "brun" comme ils prononcent "brin". Et si ce n'est pas le cas, viens me voir!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
oliglesias



Inscrit le: 20 Oct 2010
Messages: 49
Lieu: Bretagne

Messageécrit le Sunday 28 Aug 11, 18:57 Répondre en citant ce message   

excalibarge a écrit:
Ce fameux "un" devenu "in" me semble plutôt une habitude linguistique, une évolution vers la facilité de la langue.

car j'ai bien l'impression qu'il est plus facile de dire in que un, dans une phrase bien lancée. Je ne dis pas par l'occasion que ce qui disent in sont des fénéants, loin de là. Mais c'est sur qu'une habitude, c'est dur à changer.

Dans le sud de la france la distinction entre un et in est nette, et les nasales sont assez rares. Donc dire que les français disent in, ca ne veut pas dire grand chose.

Je ne crois pas qu'il s'agisse d'une question de "commodité". Chacun se créé sa propre grammaire personnelle avec l'influence du dialecte parlé autour de lui.
Personnellement, j'ai grandi dans l'Ain, très près de la Suisse et je me souviens très bien que des personnes plus âgées que moi faisaient la différence entre "brun" et "brin"... Pourtant, je n'ai pas "intériorisé" cette règle. Plusieurs raisons peuvent l'expliquer. D'abord, mes parents ne sont pas francophones. Ensuite, à mon sens il s'agit d'une distinction pas forcément pertinente, et du coup, oui, il est question d'économie linguistique. Pourtant, quand j'intègre qu'une distinction phonétique est pertinente, je distingue alors les deux phonèmes comme c'est le cas entre "ai" et "é" la plupart du temps car j'avoue qu'il y a deux exceptions dans mon idiolecte: la première personne du sg du passé simple que je prononce comme à l'imparfait mais aussi la différence entre "et" et "est" que je ne fais pas...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1845
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Sunday 28 Aug 11, 19:30 Répondre en citant ce message   

La grammaire, dis-tu? En effet, puisque tu écris "je fait". Mais tu veux plutôt parler de prononciation et là, nous sommes d'accord. Ici, on dit (c'est plus facile) prop' au lieu de propre, tâb' pour table, biss' pour bisque, et tout à l'avenant. Mais on fait toujours la différence entre in et un. On fait la différence entre empreinte et emprunte, que la télé française confond.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
oliglesias



Inscrit le: 20 Oct 2010
Messages: 49
Lieu: Bretagne

Messageécrit le Sunday 28 Aug 11, 20:06 Répondre en citant ce message   

Oups... merci de l'avoir remarqué. Quelle horreur!
Oui, je voulais parler de prononciation, mais pas que, puisque la distinction peut avoir un rôle morphologique comme on le voit avec la différence entre "lait" et "les" alors que certains ne la font pas cette différence... et là, pour moi, ça devient aussi de la grammaire.


Dernière édition par oliglesias le Monday 29 Aug 11, 16:58; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
le Berton



Inscrit le: 11 Jan 2008
Messages: 133
Lieu: Bretagne

Messageécrit le Sunday 28 Aug 11, 20:38 Répondre en citant ce message   

oliglesias a écrit:
Et quand je vois (plutôt quand j'entends) tous ces gens qui prononce "lé" pour le "lait" ou l'inverse qui prononcent "lai" pour l'article pluriel "les", là, je trouve ça un peu plus grave.

Encore un truc nouveau pour moi!
"les" doit se prononcer "lé"?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
oliglesias



Inscrit le: 20 Oct 2010
Messages: 49
Lieu: Bretagne

Messageécrit le Sunday 28 Aug 11, 20:55 Répondre en citant ce message   

Ma copine bretonne prononce "lai".
Mais oui, normalement, c'est "lé".


Dernière édition par oliglesias le Monday 29 Aug 11, 14:27; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Festiv79



Inscrit le: 06 Feb 2011
Messages: 31
Lieu: Poitou

Messageécrit le Friday 23 Sep 11, 23:10 Répondre en citant ce message   

On a pas le problème au Poitou

un est équivalent au on français (marun)

par contre in=un (court) et én (accenctué) font ce son

in est le premier chiffre

Par contre on utilise plus souvent én par exemple Amériquén, milicién ,rén (rien), bén (bien)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11002
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 14 Jan 14, 14:53 Répondre en citant ce message   

Je viens de regarder une émission sur Arte sur l'action internationale de François Mitterrand.
Lors d'une escale à Mexico, il parle des "maîtres-mots qui nous sont communs" (à la France et au Mexique).
Sa façon de prononcer "commun" est très marquée.

Je prononce brun et brin de la même manière.
J'ai grandi dans l'Yonne (Bourgogne) et j'ai l'impression que tout le monde là-bas fait pareil, il faudra que je fasse passer un test de prononciation aux membres de ma famille lors de ma prochaine visite...
Je suis désormais attentif à la façon dont mes interlocuteurs prononcent ces sons.

Je ne serais pas étonné que cette prononciation différenciée soit en train de se perdre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rejsl
Animatrice


Inscrit le: 14 Nov 2007
Messages: 3644
Lieu: Massalia

Messageécrit le Tuesday 14 Jan 14, 16:23 Répondre en citant ce message   

Je puis te confirmer que dans la partie méridionale de la France, celle où les gens sont supposés avoir l'accent du Midi ( toutes variantes confondues, d'ailleurs parfois indistinguables pour une oreille nordiste ), il y a toujours une nette différence de prononciation entre brun et brin. Lorsque je parle je prononce réellement deux mots différents.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Feintisti



Inscrit le: 09 Oct 2005
Messages: 1592
Lieu: Liège, Belgique

Messageécrit le Wednesday 15 Jan 14, 2:08 Répondre en citant ce message   

Mon premier message sur ce sujet date de 8 ans. Je vais nuancer mes propos...

En Belgique, la tendance à l'Ouest et à Bruxelles semble être de prononcer le "un" comme un "in" /ɛ̃/. Ailleurs, j'ai ce sont deux phonèmes distincts et "un" est prononcé /œ̃/ (ou un son proche).
J'ai aussi remarqué que dans les mêmes régions où l'on distingue les phonèmes, les plus jeunes ont tendance à confondre "un" avec "an" (et pas avec "in"), mais c'est sans doute anecdotique.

Certains dialectes wallons ont un phonème /ẽ/ transcrit "én" (nén, rén, bén...) comme le signale Maisse Arsouye. À ma connaissance, le wallon liégeois ne le distingue pas du /ɛ̃/ et transcrit donc les deux "in" (nin, rin, bin...). Mon impression est que ce "én" est l'équivalent d'un "in" entendu au Québec, plus fermé qu'en Europe, sans doute pour le distinguer du "an" plutôt prononcé /ã/, plus antériorisé qu'en Europe (/ɑ̃/).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
András
Animateur


Inscrit le: 20 Nov 2006
Messages: 1482
Lieu: Timişoara, Roumanie

Messageécrit le Wednesday 15 Jan 14, 9:48 Répondre en citant ce message   

José a écrit:
Je ne serais pas étonné que cette prononciation différenciée soit en train de se perdre.

Il y a des linguistes qui ont constaté cette tendance. Pierre et Monique Léon dès 1971 (Introduction à la phonétique corrective, Hachette / Larousse, p. 15), et puis, par exemple, S. Bruxelles et al., Linguistique française 1. Langue orale, langue écrite. Documents et exercices, Université Lumière–Lyon 2, 2003, p. 26, et F. Carton et al., Les Accents des Français, Hachette, 1976 (sur Internet à http://accentsdefrance.free.fr).


Dernière édition par András le Wednesday 15 Jan 14, 23:45; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Page 3 sur 4









phpBB (c) 2001-2008