Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Utopie - Le mot du jour - Forum Babel
Utopie

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Helene



Inscrit le: 11 nov 2004
Messages: 2883
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le lundi 30 jan 06, 11:16 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Utopie du grec ουτοπία formé des éléments (ου négation + τόπος endroit région) nom donné par Thomas More (1478-1535) à une île imaginaire jouissant d'un système social et politique idéal dans un ouvrage paru en latin en 1516.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pierre



Inscrit le: 11 nov 2004
Messages: 1191
Lieu: Vosges

Messageécrit le vendredi 03 fév 06, 22:13 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

L'Utopia de Thomas More a été traduite du latin en anglais en 1551.

C'est une critique sévère de la société anglaise et européenne, l'auteur y décrit une île imaginaire où règne un communisme idéal.

Les utopies décrivent le fonctionnement de sociétés « parfaites », dont on suppose l'existence en un lieu généralement clos (une cité, une île, etc.). Fournissant des arguments pour la critique de l'ordre existant, elles peuvent aussi s'offrir comme des modèles pour l'établissement de communautés heureuses.

Les auteurs d'utopies sont nombreux : Platon, F. Bacon, Campanella, T. More, Morelly, Saint-Simon, Fourier, etc. Des contre-utopies, au travers de la description de mondes sinistres et totalitaires, ont également été proposées (A. Huxley, G. Orwell).

Source Larousse
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
thymus



Inscrit le: 04 fév 2006
Messages: 28
Lieu: gistoux belgique

Messageécrit le dimanche 05 fév 06, 16:41 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je lis en ce moment un bouquin de philo qui traite d'idéologies et d'utopies où on interprète le mot comme "de nulle part" (effectivement négation d'un endroit), l'auteur de l'utopie émettant depuis ce "nulle part" sa critique envers un ordre établi. Ce nulle part conférant éventuellement une forme de virginité à sa pensée.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7663
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le mardi 13 avr 10, 23:40 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je suppose que la (mauvaise) interprétation de utopie par "nulle part" dont parle thymus vient du titre de l'ouvrage justement "utopique" de Samuel Butler, Erewhon, dans le titre duquel on reconnait le mot anglais nowhere (= nulle part) écrit à l'envers. En grec, c'est le préfixe a- qui est négatif, alors que (e)u- est un préfixe mélioratif (cf. euphémisme).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 nov 2004
Messages: 3596
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le mercredi 14 avr 10, 0:31 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

D'où vient ce nom ? il n'est pas attesté en grec ancien.
Il semble avoir été créé par Thomas More. Dans ce cas, c'est un terme latin Utopia, formé sur le grec Outopia. Mais un terme grec forgé de toute pièce par l'auteur.
cf. tis : quelqu'un / outis : personne
Comment le traduire, littéralement, même si c'est un nom propre : Nulle part ? "Non lieu" me semble plus approprié.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7663
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le mercredi 14 avr 10, 7:02 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Effectivement, Xavier, je pense que tu as raison, et thymus aussi, donc. Toutes mes excuses.
C'est curieux, j'aurais juré mes grands dieux que Utopia provenait de Eutopia ... Sans doute par influence sournoise du sens de l'adjectif utopique qui renvoie plutôt à un "bon et beau pays inexistant" qu'à un mauvais.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 nov 2004
Messages: 3596
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le mercredi 14 avr 10, 10:12 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Il faudrait faire des recherches sur Thomas More et l'origine de ce terme.
Il semble que l'auteur soit amateur des jeux de mots (c'est un "punster" comme disent les Anglais)
Ce terme latin a pu être ainsi forgé sur les deux radicaux grecs : outopia et eutopia.

Le terme est construit sur le grec mais ce n'est pas un terme grec.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 mai 2005
Messages: 2057

Messageécrit le mercredi 14 avr 10, 15:26 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

La translittération de la diphtongue grecque ου par u n'est pas si étonnante si l'on songe que Thomas More est un anglais qui s'exprime en latin : dans ces deux langues, la lettre u sert à transcrire le son [u] : More prononce [u], sur les conseils de son ami Érasme, il écrit u.
Par contre, la diphtongue grecque ευ aboutit aux translittération en eu-, comme eucharistie, ou en ev, comme évangile (ces mots si chers aux humanistes...). Signalons encore euphorie (et son contraire, dysphorie), eugénisme...
Si More avait voulu former son mot à partir de ευ, c'eût été Eutopia.

N'est-il pas bien plus convaincant de penser que cet univers idéal n'existe pas ? Que c'est le pays de Nulle part ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 nov 2004
Messages: 3596
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le mercredi 14 avr 10, 15:56 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

En anglais contemporain utopia se prononce [ju-], comme euphemism

En général, le nom propre se traduit par "no place" et non pas "nowhere".

Le grec ancien connaît ἀτοπία (atopia) (avec un a- privatif : "sans lieu") traduit par Bailly :
le fait de n'être pas en son lieu et place, d'où : nature extraordinaire (d'une chose)
atopos : extraordinaire, étrange, insolite. (on pourrait dire aussi atypique)

Cotgrave écrit dans son dictionnaire (1611)
Utopie : an imaginarie place, or countrey

Les habitants de l'île d'Utopie portent le nom d'Utopiens.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 nov 2008
Messages: 7663
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le mercredi 08 juil 15, 11:38 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je viens de lire ce qui est probablement le plus récent roman en matière d'utopie - ou plutôt de contre-utopie pour reprendre le terme utilisé par Pierre - une véritable mise à jour du Meilleur des Mondes d'Aldous Huxley (un classique du genre, écrit dans les années 30 si j'ai bonne mémoire) : c'est en espagnol, ça s'intitule La Isla del Mundo, et l'auteur en est l'écrivain et philosophe Miguel Catalán dont la célébrité commence à dépasser le territoire de la Communauté Valencienne pour s'étendre sur l'Espagne entière, surtout pour son traité de "pseudologie" auquel il ajoute volume sur volume au fil des années.

La Isla del Mundo, qui vient de paraître (ISBN : 978-84-94342-56-1), est, à mon avis, un livre magistral, qui mériterait d'être vite traduit en plusieurs langues et dont on devrait entendre parler dans les années à venir. Je ne peux qu'en recommander la lecture à tous les hispanophones amateurs d'utopies et de bonne littérature.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008