Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
utopie, ectopie, topique (français) / topic (anglais) / topos τόπος (grec) - Le mot du jour - Forum Babel
utopie, ectopie, topique (français) / topic (anglais) / topos τόπος (grec)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Monday 30 Jan 06, 11:16 Répondre en citant ce message   

Utopie du grec ουτοπία formé des éléments (ου négation + τόπος endroit région) nom donné par Thomas More (1478-1535) à une île imaginaire jouissant d'un système social et politique idéal dans un ouvrage paru en latin en 1516.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pierre



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 1189
Lieu: Vosges

Messageécrit le Friday 03 Feb 06, 22:13 Répondre en citant ce message   

L'Utopia de Thomas More a été traduite du latin en anglais en 1551.

C'est une critique sévère de la société anglaise et européenne, l'auteur y décrit une île imaginaire où règne un communisme idéal.

Les utopies décrivent le fonctionnement de sociétés « parfaites », dont on suppose l'existence en un lieu généralement clos (une cité, une île, etc.). Fournissant des arguments pour la critique de l'ordre existant, elles peuvent aussi s'offrir comme des modèles pour l'établissement de communautés heureuses.

Les auteurs d'utopies sont nombreux : Platon, F. Bacon, Campanella, T. More, Morelly, Saint-Simon, Fourier, etc. Des contre-utopies, au travers de la description de mondes sinistres et totalitaires, ont également été proposées (A. Huxley, G. Orwell).

Source Larousse
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
thymus



Inscrit le: 04 Feb 2006
Messages: 28
Lieu: gistoux belgique

Messageécrit le Sunday 05 Feb 06, 16:41 Répondre en citant ce message   

Je lis en ce moment un bouquin de philo qui traite d'idéologies et d'utopies où on interprète le mot comme "de nulle part" (effectivement négation d'un endroit), l'auteur de l'utopie émettant depuis ce "nulle part" sa critique envers un ordre établi. Ce nulle part conférant éventuellement une forme de virginité à sa pensée.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Thursday 30 Mar 06, 9:19 Répondre en citant ce message   

Ectopie du grec έκτοπος (ektopos), ôté de sa place, éloigné, déplacé d’où anomalie de l’emplacement d'un organe principalement de nature congénitale.
On a aussi ectopique provenant de la même racine.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Le garde-mots



Inscrit le: 22 Dec 2005
Messages: 749
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 30 Mar 06, 11:17 Répondre en citant ce message   

L'ectopie testiculaire est le fait pour un testicule de ne pas être dans les bourses. Il est resté dans le ventre, au lieu de migrer, pendant la gestation.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Victor-Emmanuel



Inscrit le: 31 Oct 2005
Messages: 235
Lieu: Saint-Genest de Contest, Midi-Pyrénées

Messageécrit le Saturday 01 Apr 06, 22:50 Répondre en citant ce message   

D'où l'ectoplasme, émanation visible du médium, qui au sens figuré signifie personne faible.
La puce et la tique sont des ectoparasites.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2097

Messageécrit le Saturday 15 Apr 06, 22:52 Répondre en citant ce message   

Un topique, est un remède que l'on applique directement à l'endroit (grec topos) du mal. Les pommades sont des topiques, mais comment peut-on appliquer un topique à un mot ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Monday 22 May 06, 3:43 Répondre en citant ce message   

angl. ectopic : en anatomie, "hors du lieu (du lieu normal)".
angl. ectopic pregnancy : grossesse extra-utérine.

En francais :
ectopié : se dit d'un organe qui n'est pas à sa place normale
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Le garde-mots



Inscrit le: 22 Dec 2005
Messages: 749
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 22 May 06, 11:19 Répondre en citant ce message   

Les psychanalystes parlent de "topique" (nom féminin) à propos des deux modèles donnés par Freud à propos du psychisme humain. Le premier (1905) distinguait trois instances : l'inconscient, le préconscient et le conscient. Le deuxième (1920) comprenait le ça, le moi et le surmoi.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nina Padilha



Inscrit le: 15 Mar 2006
Messages: 553

Messageécrit le Monday 22 May 06, 14:46 Répondre en citant ce message   

TOPIC est sujet, en anglais. Je crois.
Du moins, sur certains forums, on dit poster un nouveau topic (mettre un nouveau sujet)...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Circé



Inscrit le: 24 May 2006
Messages: 159
Lieu: Ais

Messageécrit le Wednesday 24 May 06, 16:03 Répondre en citant ce message   

En médecine, une maladie est "topique" si elle est intrinsèque au patient (un asthme topique est mécanique) ; "atopique" si elle est extrinsèque, c'est à dire due à un facteur externe (un asthme atopique est un asthme allergique)

Dernière édition par Circé le Wednesday 24 May 06, 16:31; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Tuesday 18 Mar 08, 16:15 Répondre en citant ce message   

À mon humble avis, utiliser "topic " au lieu de "sujet" ou "thème", sous pretexte que c'est Internet, n'a pas de sens. Cela n'a rien à voir avec les capacités ou les restrictions liées à Internet.

Il serait aussi ridicule d'utiliser "word", "sentence" ou "digit" lorsqu'il est question d'un "mot", d'une "phrase" ou d'un "chiffre" dans un texte d'Internet. Un sujet est toujours un sujet, qu'il concerne un texte de la Toile ou un texte écrit sur les tablettes d'argile.

Le jour où l'on écrira des textes au laser, dans l'air, devant les yeux du lecteur, que faudra-t-il dire pour "sujet" ? "ti1cai1" [ti-tsaï], parce qu'un Chinois l'aura inventé ? Clin d'œil Par contre, emprunter un mot chinois pour nommer cette nouvelle technique serait naturel.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Patrick



Inscrit le: 03 Apr 2007
Messages: 599
Lieu: Βέλγιο: Βαλλωνία

Messageécrit le Wednesday 19 Mar 08, 13:33 Répondre en citant ce message   

En Philosophie*, on utilise depuis bien longtemps le terme topique, un topique, pour désigner le sujet d'un discours !
Ce terme a débordé dans la langue usuelle et s'est retrouvé naturellement dans le langage informatique, mais il est "normal" et est à sa place.

Dans la Logique, les topiques - τόποι [topoï], c'est la Théorie des "lieux communs" c'est-à-dire les classes générales dans lesquelles peuvent être rangées tous les arguments ou développements. La connaissance de ces lieux forme ,par suite, une sorte de répertoire facilitant l'invention.
Au pluriel, Topiques - Tοπικά [topika], titre d'un des ouvrages d'Aristote qui forme l'Organon.

L'adjectif "topique" est aussi utilisé pour dire d'un argument, d'une rélfexion... qu'il/elle est bien à sa place, qu'il/elle porte sur l'essentiel de la question.



_________________________________________________________________
(*) Cf. André Lalande , Dictionnaire technique et critique de la Philosophie, PUF.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Thursday 03 Apr 08, 3:38 Répondre en citant ce message   

Patrick a écrit:
En Philosophie*, on utilise depuis bien longtemps le terme topique, un topique, pour désigner le sujet d'un discours !
Ce terme a débordé dans la langue usuelle et s'est retrouvé naturellement dans le langage informatique, mais il est "normal" et est à sa place.


Nous dis-tu que "topique" (sujet, sur la Toile) aurait débordé du vocabulaire philosophique ? C'est bien plus simple : il vient tout simplement de l'anglais "topic" (sujet) comme beaucoup de vocabulaire de la Toile.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 13 Apr 10, 23:40 Répondre en citant ce message   

Je suppose que la (mauvaise) interprétation de utopie par "nulle part" dont parle thymus vient du titre de l'ouvrage justement "utopique" de Samuel Butler, Erewhon, dans le titre duquel on reconnait le mot anglais nowhere (= nulle part) écrit à l'envers. En grec, c'est le préfixe a- qui est négatif, alors que (e)u- est un préfixe mélioratif (cf. euphémisme).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008