Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
patachon (français) - Le mot du jour - Forum Babel
patachon (français)

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11033
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 30 Oct 12, 12:39 Répondre en citant ce message   

Andrew a écrit:

mener une vie de patachon

patachon
- conducteur de pataches, ou diligences voyageant de poste en poste, jamais chez soi, toujours en quelque auberge.



patachon (TLFi)

A. − MAR. Bâtiment léger servant à divers usages.
1. [Au xixes.] Bâtiment léger que l'on employait au service des grands navires, soit pour porter des ordres, soit comme éclaireur
2. Navire que les fermiers généraux mouillaient à l'entrée des ports pour percevoir les taxes d'ancrage
P. ext. [Auj.] Vedette qui amène les douaniers à bord des navires sur rade
3. [Jusqu'au déb. du xxes.] Ponton servant de local de police pour les bâtiments sur rade
4. Petit bâtiment, souvent en mauvais état, faisant le service du courrier et des passagers
P. ext. Vieux bateau

B. − P. anal.
1. Mauvaise diligence à deux roues, mal suspendue, et dans laquelle on voyageait à peu de frais
2. Fam. / vieilli. Mauvaise voiture privée ou publique, inconfortable et de modèle désuet


Etymologie (TLFi)

- emprunté à l'espagnol pataje «(= navire, bateau de guerre léger)
puis, sous l'influence du fr. : patache en 1591
probablement emprunté à l'arabe Arabe baṭăs (= bateau à deux mâts)
qui est lui-même sans doute un emploi substantivé de l'adjectif. Arabe baṭās̆ (= rapide)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10794
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 30 Oct 12, 16:56 Répondre en citant ce message   

Étymologie très douteuse, pour ne pas dire plus, vu que la racine bṭš exprime la notion de violence et non de rapidité.
Quant à ce baṭăs (= bateau à deux mâts), c'est une pure invention.
Enfin, il n'y aurait eu, de toutes façons, aucune raison de remplacer le b initial par un p.
Moralité : le TLF a mieux à faire que de recopier les approximations du DRAE. Et le DHLF, celles du TLF...


Dernière édition par Papou JC le Tuesday 30 Oct 12, 21:37; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11033
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 30 Oct 12, 17:37 Répondre en citant ce message   

Moralité :
- il y a toujours intérêt à ouvrir un MDJ pour tordre le cou à certaines approximations
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
u pistùn



Inscrit le: 15 Aug 2011
Messages: 301
Lieu: Liguria

Messageécrit le Tuesday 30 Oct 12, 18:51 Répondre en citant ce message   

En italien on a patascione (patachone), mot qui n'est pas présent dans les dictionnaires, employé pour indiquer les amateurs qui participent aux marathones. Je ne sais pas si le mot est d'origine française ou dialectale, mais la signification est très proche de voyageant de poste en poste, jamais chez soi, toujours en quelque auberge....
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10794
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 30 Oct 12, 21:35 Répondre en citant ce message   

Ce mot espagnol pataje, clé du problème, ne pourrait-il pas venir des Amériques ? Vu sa date de première apparition (1526), il n'y aurait rien d'étonnant.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Andrew



Inscrit le: 14 Aug 2012
Messages: 139
Lieu: Isère rhodanienne

Messageécrit le Tuesday 30 Oct 12, 21:38 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
Étymologie très douteuse, pour ne pas dire plus, vu que la racine bṭš exprime la notion de violence et non de rapidité.

"Violence" et non "rapidité."
Absolument exact et actuel ! Si vous aviez voyagé en cabine de conduite, à bord d'une BB 9200 (petite recherche à faire, côté syndicats) vous auriez pu étayer d'une expérience personnelle -douloureuse- toute la véracité de vos propos.
Ce qui est appréciable, c'est de voir comme de très vieilles notions linguistiques ont pu traverser les âges et reprendre place dans nos modernes expressions.
Nous revenons à l'acception de "patache et patachons" encore comprise et pratiquée au quotidien en ce début de nouveau siècle.
Bien.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3697
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 30 Oct 12, 21:50 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
Quant à ce baṭăs (= bateau à deux mâts), c'est une pure invention.

Il est quand même cité dans Kazimirski, avec deux variantes d'ailleurs, mais ce serait d'après l'auteur un mot moderne, et donc pas la source du mot espagnol.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10794
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 30 Oct 12, 22:13 Répondre en citant ce message   

Oui, je l'ai vu dans Kazimirski - et nulle part ailleurs -, mais outre la mention "moderne", c'est clairement la transcription du mot français en caractères arabes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10794
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 30 Oct 12, 22:42 Répondre en citant ce message   

Une hypothèse, en attendant mieux : pataje serait une forme péjorative de pato, "canard", lequel est, lui, bel et bien issu de l'arabe بطّ [baṭṭ], même sens.

Un peu de poésie : Vu l'obscurité dans laquelle baignent les origines du bateau français, je ne serais pas étonné outre mesure que le canard arabe ait son mot à dire dans l'histoire.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10794
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 19 May 21, 18:31 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
Ce mot espagnol pataje, clé du problème, ne pourrait-il pas venir des Amériques ? Vu sa date de première apparition (1526), il n'y aurait rien d'étonnant.

Je crois pouvoir aujourd'hui confirmer cette hypothèse.
La consultation du Dictionnaire du Felibrige nous apprend que le mot patacho / petacho "patache, barque ; voiture" est l'équivalent de l'espagnol petaca, portugais patacho, dont le sens premier est "malle".
Lisant dans le TLF que patache a notamment eu le sens de "petit bâtiment, souvent en mauvais état, faisant le service du courrier et des passagers", il me semble qu'il y a fort à parier que la patache a longtemps été l'équivalent méridional terrestre et aquatique de la malle-poste du nord (cf. angl. mail).
Or petaca vient du náhuatl petlacalli "caisse en fibres nattées", dérivé de petlatl "natte".
NB : petaca a toujours le sens de "valise" au Mexique.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3697
Lieu: Paris

Messageécrit le Wednesday 19 May 21, 18:54 Répondre en citant ce message   

C'est un rapprochement sémantiquement intéressant.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10794
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 19 May 21, 19:14 Répondre en citant ce message   

Oui, mais il y a un hic pour l'espagnol. Le Felibrige parle de l'espagnol petaca, non de pataje.
On consulte le DRAE pour pataje et il nous dit que c'est une "embarcación de guerra" et que c'est une variante de patache !
Heureusement, une explication de patache nous rassure : "Pequeña embarcación de guerra que se destinaba en las escuadras para llevar avisos, reconocer las costas y guardar las entradas de los puertos." llevar avisos = porter du courrier. Autrement dit, l'espagnol patache / pataje est un emprunt au français patache. Échange de bons procédés : l'un donne la malle et l'autre le moyen de la transporter.
Du coup, je comprends mieux que ces mots que Kazimirski est le seul de tous les dicos d'arabe consultés à donner : بطسة baṭsa ou بطشة baṭša "bâtiment de guerre ou de transport" ne sont que des variantes de بطاش baṭāš "patache". Et dans ce sens, l'emprunt se comprend car l'arabe ignore le /p/.
Tout de même, "bâtiment de guerre", c'est un peu exagéré pour traduire "pequeña (petite) embarcación de guerra"...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
AdM
Animateur


Inscrit le: 13 Dec 2006
Messages: 806
Lieu: L-l-N (Belgique)

Messageécrit le Thursday 20 May 21, 2:26 Répondre en citant ce message   

embatérienne a écrit:
Papou JC a écrit:
Lisant dans le TLF que patache a notamment eu le sens de "petit bâtiment, souvent en mauvais état, faisant le service du courrier et des passagers", il y a fort à parier que la patache a longtemps été l'équivalent méridional terrestre et aquatique de la malle-poste du nord (cf. angl. mail).
C'est un rapprochement sémantiquement intéressant.

Pour traverser la Manche, on dit qu'on prend la malle (= un navire qui fait la navette régulière entre les deux côtes).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10794
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 21 May 21, 10:53 Répondre en citant ce message   

Puisque l'excellent LEXILOGOS a un bon dictionnaire de nahuatl, profitons-en !

PETLACALLI:
petlācalli:
1. ~ coffre, cage.
Sorte de cage faite de roseaux ou de cuir.
Malle d'osier. Launey II 326.
Mex., petaca.
Esp., petaca a manera de arca que hacen de cañas teñidas (M).
Angl., woven wicker hamper (K).
Allem., ein Kasten aus Rohrstäben, mit einem Fell bedeckt, worin man Mais, Baumwolle u.s.w. transportierte (W).


d'après le Dictionnaire de la langue nahuatl ou mexicaine de Rémi Siméon (1885) à partir du nahuatl de l'époque des Conquistadores (XVIe siècle).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008