Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
homme, humus, on (français), homo (latin), *dʰegʰ- (IE) - Le mot du jour - Forum Babel
homme, humus, on (français), homo (latin), *dʰegʰ- (IE)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3321
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 27 Mar 18, 17:41 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
Quelqu'un pourrait traduire la première attestation donnée par le TLF, extraite des Serments de Strasbourg (842) ? La voici : Si salvarai eo cist meon fradre Karlo et in aiudha et in cadhuna cosa, si cum om per dreit son fradra salvar dift.
Je suppose que si cum est une locution conjonctive et que om est le sujet de dift (doit ?) mais je voudrais bien une confirmation.

je secourrai ce mien frère Charles par mon aide et en toute chose, comme on doit secourir son frère, selon l'équité,
https://fr.wikipedia.org/wiki/Serments_de_Strasbourg
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9833
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 27 Mar 18, 19:12 Répondre en citant ce message   

Merci !

1. Mystères de l'étymologie : on fait dériver on du nominatif homo et homme de l'accusatif hominem alors qu'en ancien français, d'après les quelques exemples donnés par le TLF, ils sont souvent orthographiés de la même façon.
J'aimerais bien qu'un expert en phonétique historique nous explique comment on procède pour en décider ainsi.

2. À propos du one anglais, Etymonline nous dit ceci : Use as indefinite pronoun influenced by unrelated French on and Latin homo. Effectivement, les influences, ça existe. Je me sens du coup autorisé à supposer que, inversement, l'usage de homo comme pronom indéfini a probablement été influencé par l'existence du gaulois *oino "un". Cette influence resterait perceptible dans la graphie qui a finalement prévalu, sans h initial et avec n au lieu de m. Mais c'est à homo qu'on doit l'absence d'une forme féminine.
Il semble que l'espagnol uno/una n'ait pas eu ce problème mais un hispanisant chevronné nous dira peut-être si en ancien castillan, dans le même cas, certaines formes du mot laissent supposer homo plutôt que unus comme étymon.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ramon
Animateur


Inscrit le: 13 Jan 2005
Messages: 1385
Lieu: Barcelone, Espagne

Messageécrit le Thursday 29 Mar 18, 21:16 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
Merci pour le corse. Oui, ça aide, bien sûr. Quelqu'un pourrait nous parler des équivalents italien, portugais, catalan, allemand ?

Pour l’espagnol:
Le « on » impersonnel français se traduit normalement en espagnol par « se ».

En espagnol ancien, il existait, paraît-il, un cognat de « on » : « omne », mais il a été remplacé par « se » et « uno/una ».

« Uno/una » sont certainement employés comme indéfinis. L’étymon est bien le latin « unus », qui avait déjà ce même sens en latin tardif (voir ce document, troisième page-169).


Pour le catalan:

Le cognat du « on » français est « hom », du latin homo (nominatif). « Home » (fr. homme) vient du même mot en accusatif (hominem).

Il est employé aux registres formel et littéraire, de plus en plus remplacé par « es » (s’ devant voyelle ou h+voyelle ; se devant de s-, ce-, ci-). Rarement employé à l’oral sauf quand es choque avec le réfléchi es :

Exemple:

En aquestes situacions hom es pregunta si això és bo.
(Dans ces situations on se demande si cela est bon)

Comme en espagnol, « un » et « una » sont également employés comme indéfinis, spécialement quand le parlant veut se référer à soi-même sans s’identifier expressément.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9833
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 29 Mar 18, 23:38 Répondre en citant ce message   

Merci Ramón, alors plus de doute possible.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3435
Lieu: Nissa

Messageécrit le Friday 30 Mar 18, 10:52 Répondre en citant ce message   

Citation:
Mystères de l'étymologie : on fait dériver on du nominatif homo et homme de l'accusatif hominem alors qu'en ancien français, d'après les quelques exemples donnés par le TLF, ils sont souvent orthographiés de la même façon.
J'aimerais bien qu'un expert en phonétique historique nous explique comment on procède pour en décider ainsi.

Je ne suis pas expert, j'ai juste quelques principes simples :

1) il faut d'abord localiser l'accent tonique
homō : dissyllabique => paroxyton hómō
hūmānum : trissyllabique à pénultième longue => paroxyton hūmánum
hominem : trisyll. à pénultième brève => proparoxyton hóminem

2) amuir la post-tonique
hómō => hóm > on (nasalisation)
hūmánum => hūmán > humain (nasalisation)
hóminem => hómnem > hómmem (assimilation) > homme

En fin de compte, l'accent n'a pas bougé mais il est devenu final, standard du français.

Et, surtout, ne pas se fier aux orthographes anciennes !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 9833
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Friday 30 Mar 18, 11:03 Répondre en citant ce message   

Final pour humain, je veux bien, mais pour homme, même en le prononçant comme à Marseille ....
Merci quand même.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3435
Lieu: Nissa

Messageécrit le Friday 30 Mar 18, 11:48 Répondre en citant ce message   

Je n'allais quand même pas refaire l'histoire du « e muet », tu es assez grand pour la connaître …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Page 3 sur 3









phpBB (c) 2001-2008