Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
cogiter. outrecuidance (français) - Le mot du jour - Forum Babel
cogiter. outrecuidance (français)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Thursday 27 Apr 06, 14:36 Répondre en citant ce message   

outrecuidance : excessive confiance en soi. De l’anc. fr. cuider, penser.
outrecuidant : excessivement sûr de soi.

Exemple : Son arrogance et son outrecuidance me repoussent.

L' outrecuidance est souvent associée au comportement de chefs d'état.
Il suffit, sur Google, de taper le nom d'un chef d'état de votre choix et le mot "outrecuidant"
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nina Padilha



Inscrit le: 15 Mar 2006
Messages: 553

Messageécrit le Thursday 27 Apr 06, 15:21 Répondre en citant ce message   

L'ancien verbe "cuider" existe toujours au Brésil.
Cuidar.
Et il signifie : s'occuper. Rien à voir avec penser, quelle idée ?

Cuidar de = s'occuper de quelqu'un, de quelque chose...
Cuidado = soin
Ter cuidado = porter attention, avoir de la cautèle

Animation du forum (Jacques) :
Nouveau sujet : cautèle
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2097

Messageécrit le Saturday 10 Jun 06, 19:59 Répondre en citant ce message   

Cogiter me semble avoir des chances de venir tout droit du latin cogito , je pense.
C'est en effet un composé d'ago qui signifie remuer (-ag-) continuellement (-it-) des idées ensemble (cum)..
L'action de remuer ces idées se dit cogitatio dont le français a fait cogitation.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Piroska



Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 1066
Lieu: Basse-Marche (France)

Messageécrit le Sunday 10 Feb 08, 11:36 Répondre en citant ce message   

L'ancien français cuidier dont dérive outrecuidance vient du latin cogitare.

Il signifiait en effet "croire", "penser" jusqu'au 16e siècle, où il a été supplanté par ces derniers mots.

Il a cependant un doublet savant dans le verbe moderne "cogiter", qui est ironique.

Dans les vers de Chrétien de Troyes (12e s.), l'expression co cuit (je pense) revient très souvent.

Il est aussi synonyme de "faillir"
il cuida cheoir (il faillit tomber) ≈ il crut qu'il allait tomber

Le substantif cuidance avait le sens de "pensée" et aussi de "prétention".

Des préfixes hyperboliques comme sur et outre s'y sont ajoutés par la suite pour renforcer ce dernier sens. Le substantif sorcuidance est attesté aussi en ancien français, mais je ne me souviens plus où).

Ainsi, le substantif outrecuidance (présomption) et l'adjectif outrecuidant (présomptueux) sont les seuls qui se sont maintenus en français moderne.

En anglais, un mot aujourd'hui tombé en désuétude : surquedry (arrogance) a le même sens, la même racine.


Dernière édition par Piroska le Sunday 10 Feb 08, 22:56; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Piroska



Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 1066
Lieu: Basse-Marche (France)

Messageécrit le Sunday 10 Feb 08, 19:45 Répondre en citant ce message   

Nina Padilha a écrit:
L'ancien verbe "cuider" existe toujours au Brésil.
Cuidar.
Et il signifie : s'occuper. Rien à voir avec penser, quelle idée ?

Cuidar de = s'occuper de quelqu'un, de quelque chose...
Cuidado = soin
Ter cuidado = porter attention, avoir de la cautèle


S'occuper n'aurait-il rien à voir avec penser ?
Quand on s'occupe de quelque chose, ou de quelqu'un, on devrait normalement concentrer ses pensées sur cette chose ou sur cette personne.
Si on a la tête ailleurs, cela peut causer des dégâts.
Du reste le mot "cuidado" montre bien qu'il faut faire attention à ce dont on s'occupe.

Je sais bien qu'il est possible de penser à ses vacances en travaillant (c'est comme cela que mon beau-père menuisier a perdu la moitié de son pouce gauche — la dégauchisseuse le lui a emportée).

Cependant, toutes les spiritualités sans exception soulignent l'importance de porter notre attention à ce que nous faisons, parce que c'est aussi une des clefs de l'équilibre mental et psychique.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2784
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Sunday 10 Feb 08, 22:00 Répondre en citant ce message   

En italien existe le verbe "accudire"= s'occuper de quelqu'un, penser au bien de quelqu'un, soigner quelqu'un

En piémontais, le verbe "cudì" (küdì)= id.
"Cudì-sse!"= s'occuper de soi même, penser à soi, se soigner


Dernière édition par giòrss le Tuesday 12 Feb 08, 1:22; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
jacklouis



Inscrit le: 26 Dec 2006
Messages: 260
Lieu: Québec (canada)

Messageécrit le Monday 11 Feb 08, 19:01 Répondre en citant ce message   

Ce mot d'outrecuidance est vraiment intéressant, et désigne parfaitement l'arrogance de celui qui se croit au delà des règles communes.

Il est formé de ces deux mots "ultre" (ultra) et "cuidier", Cogitare, penser. Croire (se).
Cuidier (cité dans le Dict. de l'ancien français - Larousse) serait apparu au XI e. - "Que cuidieries vous avoir guegnié, se vous l'avies asognentee (*) ne mise a vo lit" ( 1080 Rol.) A été supplanté plus tard par "cogiter", mot savant, tiré lui aussi, de "cogitare".

Outre de "ultra", ultre au XI e., au delà de...

Finalement donc "ultre cuidier", est devenu outrecuider, outrecuidance, se croire au dessus.

(*) Assoignenter = en faire sa concubine, son amante. (XI e.)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Piroska



Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 1066
Lieu: Basse-Marche (France)

Messageécrit le Monday 11 Feb 08, 21:27 Répondre en citant ce message   

jacklouis a écrit:
"Que cuidieries vous avoir guegnié, se vous l'avies asognentee (*) ne mise a vo lit" ( 1080 Rol.)

Pourriez-vous me dire, s.v. p., ce qu'est cette référence = (Rol. 1080) ?
Je suis peut-être atteinte de la maladie d'Alzheimer, mais soudain, je ne vois pas ce que cela peut être.

D'après la date, il s'agit de quelque chose d'antérieur ou (à la rigueur) de contemporain à la Chanson de Roland.
"Rol." pourrait désigner la Chanson de Roland, mais cette chanson de geste ne comporte pas ce vers; du moins pas la version d'Oxford, et les autres versions sont bien plus tardives.

Au secours, je suis perdue !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
jacklouis



Inscrit le: 26 Dec 2006
Messages: 260
Lieu: Québec (canada)

Messageécrit le Monday 11 Feb 08, 23:59 Répondre en citant ce message   

Dans le D. de l'anc. fr de Larousse, je trouve : Cuidier v. (1080 Rol; lat cogitare, penser..."..
Et aussi dans ce même dict. :" Assoignanter v. (1155 Wace)... faire sa concubine, traiter en concubine : 'se vous l'avies...etc.' (Auc et Nic.).
Ceci semblerait indiquer que la première citation, signée Rol, serait mal atribuée.

Dans le D. Etymologique Historique du français (Larousse), on lit : "cuider 1080, Roland (cuidier) latin cogitare, penser, encore parfois au XVII e.s. (Saint-Simon).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Piroska



Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 1066
Lieu: Basse-Marche (France)

Messageécrit le Tuesday 12 Feb 08, 0:29 Répondre en citant ce message   

J'ai plutôt honte de ne pas avoir reconnu que le vers en question venait d'"Aucassin et Nicolette" (il est vrai que ce n'est plus trop mon époque de littérature médiévale — mais je l'ai lu quand même, et de plus, si mon deuxième prénom est Nicolette, c'est à cause de cette chantefable, dont mon papa faisait la traduction hongroise à l'époque où je suis née.)

Dans la Chanson de Roland, comme chez Chrétien de Troyes, le verbe "cuidier" est extrêmement fréquent — et c'est cela, mon époque… (11e et 12e s.)

Oui, "cuidier" disparaît après le 17e.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
meuuh



Inscrit le: 12 Jun 2006
Messages: 982
Lieu: Mie en ole opaštuja Karjalašša

Messageécrit le Tuesday 12 Feb 08, 1:15 Répondre en citant ce message   

Où as-tu trouvé cuidier, Piroska ?
Personnellement, je ne connais que cuider (du moins en anglo-normand, langue de la Chanson de Roland). Ce qui me paraitraît plus logique en vu du terme outrecuidance et de l'étymologie : cogitare > koitare > koitere > kwider > küidé

L'anglais surquedry vient du substantif anglo-normand surquiderie.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Piroska



Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 1066
Lieu: Basse-Marche (France)

Messageécrit le Tuesday 12 Feb 08, 9:30 Répondre en citant ce message   

meuuh a écrit:
Où as-tu trouvé cuidier, Piroska ?
Personnellement, je ne connais que cuider (du moins en anglo-normand, langue de la Chanson de Roland). Ce qui me paraitraît plus logique en vu du terme outrecuidance et de l'étymologie : cogitare > koitare > koitere > kwider > küidé

L'anglais surquedry vient du substantif anglo-normand surquiderie.

Merci du terme surquiderie, que je ne connaissais pas. Existe-t-il aujourd'hui encore dans l'anglo-normand ?

Effectivement, la forme "cuidier" n'est pas dans la Chanson de Roland — j'ai parlé du verbe en général, sans préciser, et il existe bien sous les deux formes en ancien français, comme le "a" accentué du latin peut bien évoluer en "-ie". (Loi de Bartsch)

Excusez donc mon manque de précision.

La Chanson de Roland ne contient d'ailleurs le verbe que sous des formes conjuguées, et jamais à l'infinitif.
Ce serait en effet "cuider" ("quider") et non "cuidier" ("quidier").

Il y aurait encore bcp à dire sur l'usage de ce verbe dans le texte de la Chanson de Roland, par exemple :
1. sur le plan phonétique : de la chute du "d" intervocalique : "quias" (= "tu croyais"),
2. sur le plan sémantque : la différence de sens entre "quider" et "penser", car les deux existent dans le même texte, mais cela nous amènerait trop loin.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
meuuh



Inscrit le: 12 Jun 2006
Messages: 982
Lieu: Mie en ole opaštuja Karjalašša

Messageécrit le Tuesday 12 Feb 08, 19:48 Répondre en citant ce message   

Citation:
1. sur le plan phonétique : de la chute du "d" intervocalique : "quias" (= "tu croyais"),

En anglo-normand, on trouve aussi à l'infinitif la variante quier.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8205
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 04 Oct 10, 9:55 Répondre en citant ce message   

Voir aussi le Fil Je pense donc je suis.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10761
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 01 Mar 12, 14:40 Répondre en citant ce message   

- Certe scene di scherno i no Tav se le potevano risparmiare. Con gli insulti, con la tracotanza esibita in questo modo, si isolano da soli.
= Les opposants aux TGV Lyon-Turin auraient pu éviter certaines scènes de raillerie. Avec ces insultes et cette arrogance, ils finissent isolés.

- Questo tracotante no Tav che si abbandona all'insulto nei confronti del giovane carabiniere.
= Ce militant anti TGV qui se laisse aller, avec arrogance, aux insultes envers le jeune carabinier.

Il Corriere della Sera - 29.02.2012


Italien tracotanza : arrogance / tracotante : arrogant

dérivé de oltracotanza, lui-même de oltracotante
oltracotante :
du provençal oltracuidan (anc. fr. oltrecuidant)
composé des mots qui viennent du latin ultra (= outre) et cogĭtans / -antis, participe présent de cogitare (= penser)
[ Treccani, encyclopédie en ligne ]


Lire le MDJ cogiter.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008