Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Tohu-bohu - Le mot du jour - Forum Babel
Tohu-bohu
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Pierre



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 1189
Lieu: Vosges

Messageécrit le Friday 28 Apr 06, 19:24 Répondre en citant ce message   

Le tohu-bohu

<<La terre était tohu-bohu>> écrivait Voltaire en 1764 pour traduire la locution hébraïque de la Genèse (I, 2) tohou oubohun désignant le chaos avant la création du monde.

De l'idée de désordre et de chaos primitif, le sens de ce mot a glissé au XIXème siècle vers celui, contemporain, de bruit confus ou de tumulte.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2462
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Friday 28 Apr 06, 20:56 Répondre en citant ce message   

En allemand on parle encore de "tohuwabohu", en respectant plus la source.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2097

Messageécrit le Friday 28 Apr 06, 23:41 Répondre en citant ce message   

D'autre part, Voltaire qui ignorait totalement l'hébreu et se souciait de la Bible comme d'une guigne se contentait de répéter d'après les autres.
Certaines traductions modernes écrivent encore tohu et bohu, et Rabelais (qui, lui, savait l'hébreu) fait naviguer ses héros vers les Isles de Tohu et Bohu.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
plantigrade



Inscrit le: 15 Aug 2007
Messages: 4

Messageécrit le Wednesday 15 Aug 07, 17:38 Répondre en citant ce message   

Ne serait-ce pas le même mot que cohue ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
gilou
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 1530
Lieu: Paris et Rambouillet

Messageécrit le Thursday 16 Aug 07, 0:08 Répondre en citant ce message   

תהו ובהו habituellement transcrit tohu vavohu est une expression désignant l'aspect de la terre au moment de la création.
Elle apparait deux fois dans la bible, dans la Genese 1:2 et dans Jeremie 4:23, mais les deux fois, la phrase qui comporte l'expression dit: Le monde était "tohu vavohu" ce qui ne permet guere de savoir le sens exact de l'expression, en dehors de supposer qu'elle décrit un état de désolation, de chaos, vu le contexte.

Noter que vavohu est formé de va- "et" et bohu, tohu vavohu c'est donc tohu et bohu, ce qui a donné l'expression française.

tohu apparait sans bohu dans quelques autres versets de la bible: http://net.bible.org/search.php?search=tohu&in=notes
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
plantigrade



Inscrit le: 15 Aug 2007
Messages: 4

Messageécrit le Thursday 16 Aug 07, 1:03 Répondre en citant ce message   

Tohu apparaît dans le précurseur sumérien Enuma Elish du texte hébreu de la Genèse 1:1-2:4, où Marduk combat la terrible Tiamat (selon http://hgst.edu/Faculty_Staff_Pictures/Pitts/website/Lecture%20Notes--EncBibW%20Prepatriarchal.htm).

Tohu serait l'équivalent de Tiamat, un désordre primordial, une cohue.


Dernière édition par plantigrade le Thursday 16 Aug 07, 14:15; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2693
Lieu: Nissa

Messageécrit le Thursday 16 Aug 07, 8:54 Répondre en citant ce message   

Encore une de ces légèretés qui se répandent sur la toile et, à force d'être répétées, risquent de devenir des vérités pour les crédules.

Non, « tohu » n'apparaît nullement dans l'Enūma eliš, mais uniquement dans le commentaire comparatif auquel renvoie plantigrade !

Voici le début du poème babylonien :
Citation:
Lorsqu'en haut le ciel n'était pas encore nommé
qu'en bas la terre n'avait pas de nom,
que le primordial Apsû, de qui naîtront les dieux,
et Tiamat la génitrice qui les enfantera tous,
mêlaient ensemble leurs eaux,
que les bancs de roseaux n'y étaient pas agglomérés,
que les cannaies n'y étaient pas visibles,
que des dieux, nul encore n'était apparu,
qu'ils n'étaient ni appelés d'un nom,
ni pourvus de destin,
alors, en leur sein, des dieux furent créés.
(trad. Bottero, une version complète dans son ouvrage Lorsque les dieux faisaient l'homme)

Avec le même genre de raccourci on pourrait aussi prétendre que « tohu » apparaît en grec :
ἦ τοι μὲν πρώτιστα Χάος γένετ', « Et donc, en tout premier, fut Chaos » (Hésiode, Théogonie, 116)

Que la création du monde résulte de l'ordonnancement d'un désordre primordial est une banalité de nombreuses théogonies, cela n'implique pas l'identité des termes le désignant …

J'ajouterai que, si on lit soigneusement le texte, Tiamat n'est pas la désignation du chaos (simplement évoqué par l'absence du ciel, de la terre, du paysage et des dieux) mais, au contraire, une des deux puissances qui y créera l'ordre !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
plantigrade



Inscrit le: 15 Aug 2007
Messages: 4

Messageécrit le Thursday 16 Aug 07, 14:16 Répondre en citant ce message   

Merci des précisions.
L'idée d'une origine commune de tohu, cohue, chaos, est intéressante.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2693
Lieu: Nissa

Messageécrit le Thursday 16 Aug 07, 14:48 Répondre en citant ce message   

Oui, mais dénuée de fondement !

« cohue » est un emprunt ancien au breton koc'hu « assemblée tumultueuse »

« chaos » est en grec lié à l'idée d'espace infini, de gouffre, de béance. On le rapproche du verbe χαίνω [khaínō] « s'ouvrir, ouvrir la bouche, être bouche bée ». On évoque aussi l'allemand Gaumen « palais » au sens anatomique. Aucun rapprochement ni phonétique ni sémantique n'est possible avec le précédent

Quant à l'inexpliqué « tohu », aussi bien la phonétique que la géographie et l'histoire excluent tout rapport avec aucun des deux autres

La réalité ne se plie pas toujours à l'imaginaire …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
gilou
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 1530
Lieu: Paris et Rambouillet

Messageécrit le Thursday 16 Aug 07, 15:46 Répondre en citant ce message   

J'ai trouvé un bon article ici: http://faculty.gordon.edu/hu/bi/Ted_Hildebrandt/OTeSources/01-Genesis/Text/Articles-Books/Ouro_Gen1_2Abiotic_AUSS.htm
d'ou il ressort que tohu signifierait "désert, inhabité, sans vie" et bohu "vide (de contenu)"
Il me semble que l'expression donne pour le monde l'image d'une habitation vidée de ses habitants et de son mobilier ou plutôt d'une habitation neuve, ou il n'y a pas encore de mobilier et d'habitants, ce qui collerait mieux avec le contexte de la Genese, auquel cas ce ne serait pas une vision négative d'un monde désolé, chaotique (comme souvent le passage est traduit), mais une vision positive d'un monde neuf prêt à être rempli et peuplé.

Les deux articles qui font suites a celui que j'ai cité sont accessibles ici: http://www.itanakh.org/texts/tanakh/torah/genesis/
Sa conclusion du troisième article, est proche de ce que j'ai posté: l'expression tohu vavohu ne qualifie pas un monde désolé et chaotique, mais un monde neuf, vide et stérile, prêt pour un futur développement.


Dernière édition par gilou le Thursday 16 Aug 07, 16:45; édité 4 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
plantigrade



Inscrit le: 15 Aug 2007
Messages: 4

Messageécrit le Thursday 16 Aug 07, 16:06 Répondre en citant ce message   

Outis a écrit:
On le rapproche du,
On évoque aussi

Je pense alors que la prudence s'impose aussi quand à ces étymologies approximatives. Un concept commun fondamental pourrait résulter d'une source commune plus ancienne.

La mythologie humaine est souvent une suite de réinterprétations et de réécritures, et la réutilisation du mythe sumérien par les rédacteurs de la bible est suspectée, p.ex. pour Mardouk et Ishtar devenant Mordehai et Esther (p.ex. voir la fin de http://www.col.fr/forum/topic.asp?TOPIC_ID=12012).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2693
Lieu: Nissa

Messageécrit le Thursday 16 Aug 07, 16:16 Répondre en citant ce message   

plantigrade a écrit:
Je pense alors que la prudence s'impose aussi quand à ces étymologies approximatives.
Un concept commun fondamental pourrait résulter d'une source commune plus ancienne.

Je trouve assez amusante la succession de ces deux phrases.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dubsar
Animateur


Inscrit le: 07 May 2007
Messages: 448
Lieu: Altkirch (F68)

Messageécrit le Thursday 16 Aug 07, 19:46 Répondre en citant ce message   

Le dictionnaire des racines hébraïques donne : בהה baha (racine inusitée) avec le seul dérivé בהו bohu vide. Ca resemble assez à une explication ad hoc. ;
et תהה taha, être désert (verbe inusité) avec comme dérivés תהוא tahava' et תהי tahey, le désert, donc là une racine utilisée.
Le rapprochement avec Tiamat pour tohu et Béhémoth pour bohu ne se fait que pour une vague ressemblance phonétique. Le vide et le désert semblent plus honnêtes.
Je n'ai pas trouvé d'usage de ces racines en arabe et en akkadien.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
gilou
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 1530
Lieu: Paris et Rambouillet

Messageécrit le Thursday 16 Aug 07, 21:42 Répondre en citant ce message   

dubsar a écrit:
Je n'ai pas trouvé d'usage de ces racines en arabe et en akkadien.

C'était dans l'article que je donnais en lien:
Pour bohu, on a le terme arabe bahiya "etre creux, vide". Ce terme arabe est utilisé pour décrire l'état d'une boutique ou une maison dans laquelle il n'y a rien.
Pour tohu, on a une forme ougaritique thw qui désigne le désert.
(lire l'article en question pour plus de détails)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Mercurius



Inscrit le: 02 Dec 2008
Messages: 100

Messageécrit le Tuesday 23 Dec 08, 13:44 Répondre en citant ce message   

On a raison de chercher l'étymologie de ce terme bizarre que Moïse semble avoir employé en parabole pour embrouiller le lecteur...

Voici encore plus curieux: Un auteur tout aussi bizarre, Thomas VAUGHAN, a écrit au 17ième siècle, de ce TOHU VABOHU:

"C'est une substance lâche, instable, incomposée, d'une constitution poreuse, vide, comme l'éponge ou la suie. En un mot, je l'ai vue, mais il est impossible de la décrire."
(Lumen de Lumine in: THOMAS VAUGHAN, Oeuvres complètes, p. 323. Éd. La Table d'Émeraude 1999)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008