Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
giro (italien) - Le mot du jour - Forum Babel
giro (italien)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2049
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Saturday 29 Apr 06, 16:32 Répondre en citant ce message   

Giro est un terme italien qui signifie tour. On trouve des mots français avec la même racine : giratoire ou gyroscope.

Le Giro, c'est le Tour d'Italie, et il est passé en Wallonie le week-end du 7 mai 2006.

En Espagne, il y a la Vuelta.

Et le Ronde (rond'), c'est le Tour des Flandres qui n'est pas une course par étape mais une classique d'un jour, et quelle classique !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Saturday 29 Apr 06, 16:42 Répondre en citant ce message   

Ce terme italien provient étymologiquement du grec ancien γύρος (gyros) qui signifie tour, rond. On utilise toujours le même terme en démotique.

A Athènes on a le "Γύρος της Αθηνάς” (gyros tês Athênas) qui est un concours de vélo où les habitants de la capitale participent nombreux pour faire le tour de la ville et qui a lieu une fois par an.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Vassiliki



Inscrit le: 27 Feb 2006
Messages: 192
Lieu: ATHENES

Messageécrit le Saturday 29 Apr 06, 18:53 Répondre en citant ce message   

Il y a aussi le repas gyros -autrement souvlaki:
www.belgourmet.be/fr/recettes_grecques/gyros_hache.php

Bon appétit!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Victor-Emmanuel



Inscrit le: 31 Oct 2005
Messages: 235
Lieu: Saint-Genest de Contest, Midi-Pyrénées

Messageécrit le Saturday 29 Apr 06, 21:38 Répondre en citant ce message   

Dextrogyre (tourner vers la droite - dans le sens des aiguilles d'une montre) et lévogyre (tourner vers la gauche - dans l'autre sens) sont deux adjectifs utilisés pour décrire certains phases de rituels initiatiques.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2464
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Monday 30 Jul 07, 22:07 Répondre en citant ce message   

On retrouve beaucoup de termes d'origine italienne dans la finance, les italiens ayant développé cet art lors de la renaissance. Ainsi le compte courant s'appelle en Allemagne le Girokonto (le compte courant en boucle !)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Dino



Inscrit le: 09 Oct 2006
Messages: 481
Lieu: Αθήνα – Ελλάδα

Messageécrit le Monday 30 Jul 07, 22:57 Répondre en citant ce message   

Victor-Emmanuel a écrit:
Dextrogyre (tourner vers la droite - dans le sens des aiguilles d'une montre) et lévogyre (tourner vers la gauche - dans l'autre sens) sont deux adjectifs utilisés pour décrire certains phases de rituels initiatiques.

Cela change selon les hémisphères: Dans celui du nord, c'est lévogyre, dans le sud c'est dextrogyre. Il y existe toute une explication initiatique, rituelle et, finalement, géologiquement magnétique. Les hellénophones disent αριστερóστροφος (pour la gauche) et δεξιóστροφος pour la droite. Les anglophones disent clockwise ou anticlockwise et ainsi de suite.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2782
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Thursday 09 Aug 07, 16:40 Répondre en citant ce message   

Il mio dizionario etimologico DEVOTO dice che γύρος viene dal linguaggio dell'ippica.

Mon dictionnaire étymologique DEVOTO dit que γύρος vient du langage hippique.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2714
Lieu: Nissa

Messageécrit le Sunday 12 Aug 07, 16:39 Répondre en citant ce message   

@ Vassiliki : il semble que, dans l'usage courant actuel, le σουβλάκι [souvláki] soit la brochette, le γύρος [yíros] étant les lambeaux de viande découpés dans un empilage d'escalopes qui tournent sur une broche verticale, l'équivalent du döner kebab des Turcs.


@ giórss : c'est bizarre ! il faudrait vraiment avoir plus de précisions sur la date. On n'a qu'une seule attestation ancienne du mot γυρός [gurós], elle est dans Homère (Odyssée, XIX.246) :
γυρὸς ἔν ὤμοισι « il était rond (courbé ?) des épaules »
dans la description d'Eurybate, héraut d'Ulysse : on ne sait pas s'il faut comprendre qu'il était musclé de là (comme un rameur) ou qu'il était légèrement vouté (il était un peu plus vieux qu'Ulysse).
Pas de chevaux là-dedans …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10768
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 09 Apr 13, 13:31 Répondre en citant ce message   

- Un'altra inchiesta che aveva coinvolto come vittima di un raggiro da parte della stessa galleria l'ex calciatore juventino.
= Une autre enquête qui avait impliqué l'ancien joueur de la Juventus comme victime d'une machination (= entourloupe/arnaque) de la part de la même galerie.

[ Il Corriere della Sera - 08.04.2013 ]


Italien raggiro
- machination / manège / manigance / enjôlement
- syn. : imbroglio / inganno

lasciarsi raggirare da qualcuno : se laisser embobiner / avoir par qqn
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 09 Apr 13, 19:03 Répondre en citant ce message   

giòrss a écrit:
Mon dictionnaire étymologique DEVOTO dit que γύρος vient du langage hippique.

Ernout et Meillet - que notre ami Outis n'avait pas dû consulter - abondent dans ce sens : "terme technique emprunté au grec γυρός par les dresseurs de chevaux".
Il restera à percer le mystère de l'origine du mot grec, complètement isolé dans le domaine indo-européen.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Horatius
Animateur


Inscrit le: 11 Apr 2008
Messages: 692

Messageécrit le Tuesday 09 Apr 13, 20:01 Répondre en citant ce message   

Ce que voulait dire Outis, je crois, c'est qu'en grec, rien ne permet de rattacher γυρός ou sa forme substantive γῦρος au vocabulaire hippique. En grec, le terme renvoie à l'idée de cercle, de courbe, d'arrondi.
Ce qui est un peu bizarre, pour reprendre le terme d'Outis, ou tout du moins remarquable, c'est qu'il ait été emprunté par les latins (ou plus précisément par les poètes latins) spécifiquement dans le domaine hippique, pour désigner les voltes des chevaux, les manèges, les pratiques de dressage. Et ce, sans que l'on ait trace, en grec, d'un début de spécialisation dans ce domaine.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3574
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Tuesday 09 Apr 13, 21:17 Répondre en citant ce message   

On peut aussi ajouter en français :
girer : tourner sur soi-même ou autour d'un axe.

Au fond du corridor gire un escalier pâle
(Alfred Jarry, L'amour en visites)

Et dans un emploi plus littéraire, avec la graphie d'origine : gyrer
Les fleurs sur l'eau qui gyre au fil des fleuves en allées (Pierre Louÿs, Astarté)

le giroiement :
Et le moulin ardent,
Sur sa butte, comme une dent,
Alors, mêlait et accordait
Son giroiement de voiles
Au rythme même des étoiles
Qui tournoyaient, par les nuits seules.
Fatalement, comme ses meules.

(Émile Verhaeren, Le péché)

Aussi la girouette. En italien, giròtta (qui doit être emprunté au français)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 09 Apr 13, 22:41 Répondre en citant ce message   

Horatius a écrit:
Ce que voulait dire Outis, je crois, c'est qu'en grec, rien ne permet de rattacher γυρός ou sa forme substantive γῦρος au vocabulaire hippique. En grec, le terme renvoie à l'idée de cercle, de courbe, d'arrondi.
Ce qui est un peu bizarre, pour reprendre le terme d'Outis, ou tout du moins remarquable, c'est qu'il ait été emprunté par les latins (ou plus précisément par les poètes latins) spécifiquement dans le domaine hippique, pour désigner les voltes des chevaux, les manèges, les pratiques de dressage. Et ce, sans que l'on ait trace, en grec, d'un début de spécialisation dans ce domaine.

Ce que veulent dire Ernout et Meillet, si je les interprète bien, c'est que les dresseurs de cheveux italiens ont emprunté un terme technique de dresseurs de chevaux grecs. C'est ainsi qu'en général se font les emprunts linguistiques entre spécialistes, qui n'attendent pas qu'une académie invente le terme technique dont ils ont besoin.
Ce n'est pas parce qu'il n'y a qu'une seule occurrence de ce mot chez Homère que le terme n'a pas existé en grec dans le domaine bien précis du dressage des chevaux, avant, pendant, et après Homère.
Ce qui est probable, c'est que les Grecs eux-mêmes avaient emprunté ce terme à d'autres dresseurs de chevaux.
Et peut-être pas seulement ce terme mais toute une famille de mots liés sémantiquement par la notion de courbe ou de rotondité, et formellement par un thème en gul- ou gur-.
J'y reviendrai.
Mais ce qui est fascinant à propos de ce mot, c'est de voir comment, de siècle en siècle, il a débordé de ce strict cadre technique initial pour devenir un des hyperfréquents de la langue italienne.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6511
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Tuesday 09 Apr 13, 23:25 Répondre en citant ce message   

girolle : type de champignon, 16e.s. rattaché au lat gyrus "cercle". La tête du champignon semblerait décrire un mouvement de révolution

TLF


girolle : 1982, ustensile à lame rotative permettant de râcler le fromage suisse "tête de moine".
https://fr.wikipedia.org/wiki/Girolle_(ustensile)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Wednesday 10 Apr 13, 7:45 Répondre en citant ce message   

Avant d’aller voir ce que Chantraine a à nous apprendre, je reviens rapidement sur le fameux terme hippique, sur lequel je suis passé peut-être un peu trop rapidement, en partant du principe que quiconque avait vu de vrais chevaux tourner dans un manège ou simplement des chevaux de bois dans un manège de fête foraine n’aurait aucun mal à comprendre le sens de ce gīrus latin venu du grec. Mais comme il reste peut-être des lecteurs n’ayant vu ni l’un ni l’autre, il m’a paru utile d’ajouter cette petite précision.

Chantraine maintenant, article γυρος [guros] (pardon pour l’absence des accents et autres esprits).
Après avoir mentionné la citation homérique dont nous avons déjà parlé, Chantraine donne d’autres occurrences plus tardives et des dérivés, dont le verbe γυρευω [gureuô], « tourner en rond ». Il termine sa notice ainsi : « Ce groupe technique ancien, mais peu attesté en grec classique, constitue en grec moderne une famille importante signifiant « tour, tourner, faire un tour »… On évoque une racine *geu-/*gu-, voir sous γυαλον… On rapproche des termes arméniens : kur-n « dos », avec un autre vocalisme kor « courbé ».»

On va voir γυαλον, où l’on est aussitôt renvoyé à l’un des plus longs articles de l’ouvrage, dont la vedette est *γυη, suivi de quelques autres formes sans astérisque, dont γυαλον. Je conseille aux curieux de lire cet article. Pour les autres, contentons-nous de la conclusion :
« On voit comment le thème γυ- [gu-] exprimant la notion de « creux, rond » a éclaté dans des directions très diverses, notamment dans les vocabulaires juridique et technique.
Autres termes apparentés : γυρος [guros], etc. »

Que retenir de cette lecture de Chantraine ?
1. Il part d’un thème en *geu- ou *gu-, dont il se garde bien de dire qu’il est indo-européen.
2. À l’intérieur du lexique grec, il n’hésite pas à rapprocher des mots en gul- et en gur-.
3. À l’extérieur du grec, il évoque un possible rapprochement avec des mots arméniens en kur- ou kor-, mais qui ne sont pas eux-mêmes forcément d’origine indo-européenne, en dépit de la liste fourre-tout de Pokorny.
4. Un grand absent : κυκλος [kuklos], « cercle ». On peut en effet s’étonner qu’à la lumière du rapprochement arménien, Chantraine n’ait pas évoqué dans son long article un rapprochement possible avec ce mot à redoublement. Une règle phonologique interne au grec s’y opposerait-elle ?

(À suivre)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008