Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Abibac - Le mot du jour - Forum Babel
Abibac

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
semensat



Inscrit le: 20 août 2005
Messages: 868
Lieu: vers Toulouse

Messageécrit le mardi 06 juin 06, 9:16 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Ce mot est formé par concaténation de Abitur (le bac allemand) et de Baccalaureat.

Il s'agit d'une section spéciale qu'offrent certains lycées français et allemands et dont la finalité est l'obtention des deux diplomes. Cela se traduit par un changement d'emploi du temps - les habituelles 3 h d'histoire et 3 heures d'allemand par semaine sont remplacées par 6 h d' allemand (5 en seconde) et 6 h d'histoire en allemand (5 en seconde) - et des épreuves du bac, c'est à dire l'épreuve d'histoire-géo est différente (cf. plus bas) et dure 5 h, tandis que l'épreuve d'allemand se compose d'un écrit de 4 h et d'un oral de 1/2 h si mes souvenirs sont bons.

En histoire, les programmes français et Abibac sont similaires, malgré quelques différences, par exemple la démocratie athénienne n'est pas traitée en Abibac. Les épreuves du bac se composent de deux parties :
1- Une "majeure" de 3 h 1/2, qui consiste en 2 dissertations ou une étude de document ou choix en histoire ou en géographie
2- Une "mineure" de 1 h 1/2. Si l'histoire est tombée en majeure, il faut recracher un croquis de géo (on nous en propose deux) parmi la dizaine aprrise au cours de l'année. Si la géographie était tombée, on a quatre ou cinq questions sur un texte d'histoire.

En allemand, les programmes sont franchemant différents : la seconde est dédiée à l'apprentissage du plus gros de la grammaire, tandis que les classes suivantes sont dédiées à la littérature et aux Sachtexte (presse ...). Les sujets de bac écrit (deux au choix) se composent d'un texte (soit un Sachtext inconnu, soit un extrait d'une des oeuvres intégrales étudiées en classe) et de quelques questions dessus. L'oral est comme un mini écrit mais ne peut tomber que sur la littérature.

Pour information, le sujets sont rédigés par le professeur qui a la classe en première et en terminale, et c'est lui qui corrige les copies. Les sujets et ensuite la correction sont validés par un examinateur allemand.

Cette section est différente de la section internationale allemand qui ne permet pas l'obtention de l'Abitur.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 mai 2005
Messages: 2065

Messageécrit le mercredi 07 juin 06, 1:39 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

C'est le professeur de la classe qui fait le sujet, d'accord ; c'est lui qui le corrige, là, moins d'accord : que deviennent là-dedans les sacro-saintes règles de l'anonymat des examens et du fait que le professeur ne corrigne ni n'interroge ses propres élèves ? Cela bafoue la légalité républicaine, c'est un bien grand mot, sans doute, mais le fait est là.

On se demande bien pourquoi tant de tintouin : qu'il communique la moyenne annuelle de ses élèves, et basta !
Ou plutôt, qu'il donne le paquet de copies à son collègue allemand, et ne s'en mêle plus.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
semensat



Inscrit le: 20 août 2005
Messages: 868
Lieu: vers Toulouse

Messageécrit le mercredi 07 juin 06, 18:06 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

L'examinateur allemand corrige les copies. Et comme les choses sont bien faites, c'est toujours à peu près la note qu'a donné le correcteur français.

Citation:
que deviennent là-dedans les sacro-saintes règles de l'anonymat des examens

Aucun oral n'est anonyme, pourtant, ça ne nous empêche pas d'en passer.

Citation:
Cela bafoue la légalité républicaine, c'est un bien grand mot, sans doute, mais le fait est là.

L'Abibac n'est pas français mais franco-allemand, prévu dans le traité de l'Elysée, d'où peut-être quelques entorses à la "légalité républicaine" française...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 mai 2005
Messages: 2065

Messageécrit le mercredi 07 juin 06, 18:15 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Aucun oral n'est anonyme, mais aucun examinateur n'interroge ses propres élèves : c'est la règle de l'inconnu, de l'absence de préjugés.

Décidément, cet abibac me chiffonne, tant il est contraire à la déontologie des examens pratiquée en France.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
semensat



Inscrit le: 20 août 2005
Messages: 868
Lieu: vers Toulouse

Messageécrit le mercredi 07 juin 06, 18:37 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Vu qu'il y a toujours une double correction, ça ne me gène absolument pas.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 mai 2005
Messages: 2065

Messageécrit le mercredi 07 juin 06, 22:18 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je vois que vous ne comprenez pas mon raisonnement.

C'est toute la question de la collation des grades qui est ainsi remise en cause.
Il est exclu, en France, que les professeurs donnent les diplômes à leurs propres élèves : il y aurait autant de bacs que de lycées, et cela serait absolument sans valeur.
Les sujets doivent être académiques ou nationaux, et la correction faite par des gens qui ignorant tout des élèves sont dépourvus de préjugés à leur égard.

Donc, que deux profs, du fond de leurs lycées, décident que leurs propres élèves sont dignes d'être bacheliers, ce n'est pas du tout conforme, ni aux habitudes, on peut les changer, ni à la simple équité.

Apparemment, c'est légal, mais vous ne m'empêcherez pas de voir là une dérive inquiétante.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
semensat



Inscrit le: 20 août 2005
Messages: 868
Lieu: vers Toulouse

Messageécrit le jeudi 08 juin 06, 9:36 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

De un, les notes que nous recevons de nos prof ne sont que celles de l'allemand et de l'histoire, c'est à dire coef 6 ou 7 sur un total de 35 à 40 selon les séries, ça ne nous assure pas le bac !
De deux, on ne peut envisager obtenir l'Abitur que si on a obtenu le Bac grâce aux autres matières, que sinon il nous faudrait également passer en allemand. Mais il faut tout de même passer une ou deux épreuves allemandes, sinon ça n'a pas de sens, d'où l'utilité que les professeurs corrigent leurs élèves (en allemand et en histoire allemande seulement !), comme ça se fait en Allemagne.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 mai 2005
Messages: 2065

Messageécrit le jeudi 08 juin 06, 17:37 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Si vous aviez commencé par là...

Votre exposé eût été clair !
Relisez-vous : on croit vraiment, à lire votre première lettre, que l'abibac est un diplome décerné sur deux épreuves seulement, et par les professeurs des élèves.
Faire entrer dans la note globale une note donnée par les professeurs de l'élève n'est pas scandaleux, c'est ce qui se fait pour les T.P.E.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
semensat



Inscrit le: 20 août 2005
Messages: 868
Lieu: vers Toulouse

Messageécrit le vendredi 09 juin 06, 8:54 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Effectivement, ce n'était pas clair, mea culpa...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008