Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
hypogée, pangée (français) - Le mot du jour - Forum Babel
hypogée, pangée (français)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2849
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Saturday 10 Jun 06, 9:00 Répondre en citant ce message   

Hypogée
- du grec υπόγειον (ypogeion) formé de υπό sous + γαία terre c'est-à-dire « souterrain »

En archéologie ce terme désigne une tombe souterraine.
En grec, le sens est plus large et ce terme est souvent employé aujourd’hui pour le sous-sol d’un immeuble.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Le garde-mots



Inscrit le: 22 Dec 2005
Messages: 745
Lieu: Lyon

Messageécrit le Saturday 10 Jun 06, 11:36 Répondre en citant ce message   

Ce mot, fréquemment utilisé en égyptologie, nous rappelle le rôle que les Grecs, à commencer par Alexandre le Grand, ont joué en Égypte. Est-ce que la communauté grecque d'Égypte est encore importante ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2849
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Saturday 10 Jun 06, 11:53 Répondre en citant ce message   

Justement en Egypte les hypogées les plus célèbres sont ceux de la Vallée des Rois.

En ce qui concerne la communauté grecque d’Egypte elle encore vivante mais le nombre des Grecs vivants dans ce pays a aujourd’hui bien diminué.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2849
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Thursday 10 Aug 06, 10:01 Répondre en citant ce message   

Pangée du grec Πανγαία (pangéa) formé de (παν tout + γαία terre) littéralement toutes les terres. La Pangée était le continent unique existant à la fin du Paléozoïque et qui s'est ensuite séparé. L’océan entourant la Pangée se nommait panthalassa.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Le garde-mots



Inscrit le: 22 Dec 2005
Messages: 745
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 10 Aug 06, 10:49 Répondre en citant ce message   

Et ensuite il y a eu la dérive des continents.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
sab



Inscrit le: 07 Oct 2005
Messages: 466
Lieu: Polynésie / France

Messageécrit le Thursday 10 Aug 06, 10:59 Répondre en citant ce message   

Il vaut mieux parler de tectonique des plaques, car il n'y a pas que les plaques continentales qui bougent. Actuellement, quand on a une carte des fonds de l'océan Atlantique, ce qui frappe c'est la fameuse dorsale qui chaque années éloigne un peu plus l'Amérique de l'Europe et de l'Afrique. On dirait une véritable fermeture-éclair dont la tirette serait l'Islande.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2849
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Thursday 10 Aug 06, 11:36 Répondre en citant ce message   

Exactement sab, voici quelques images de la tectonique des plaques sur ce lien.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2037
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Thursday 10 Aug 06, 16:20 Répondre en citant ce message   

Les découvertes des 20 dernières années montrent que la Terre suit un cycle pangée-dispersion. Il y a eu plusieurs épisodes de pangée entrecoupés de périodes de dispersion.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pierre



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 1189
Lieu: Vosges

Messageécrit le Thursday 10 Aug 06, 17:47 Répondre en citant ce message   

C'est le géophysicien et météorologiste allemand, Alfred Wegener (1880-1930), l'un des précurseurs de la théorie de la dérive des continents qui a crée ce nom. S'appuyant sur diverses considérations, il réactualisa l'idée selon laquelle les continents ne formaient à l'origine qu'un seul territoire, qu'il nomma donc Pangaea

Ce continent unique avait selon lui commencé à se morceler il y a environ deux cent millions d'années, et avait donné naissance à la Laurasia, au Nord, et au Gondwana, au Sud. Wegener reprenait ainsi les noms que le géologue autrichien Eduard Suess avait attribués à ces deux continents. Les théories de Wegener, exposées dans la Genèse des continents et des océans (publié en 1915), ne purent être confirmées scientifiquement que dans les années 1960, lorsque des recherches océanographiques révélèrent effectivement l'existence d'un processus d'expansion des fonds marins. Wegener trouva la mort au cours d'une expédition au Groenland.

La Laurasia et le Gondwana étaient par ailleurs délimités par un golfe, la Téthys.

Le terme de Gondwana provient des royaumes des Gonds, en Inde
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2037
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Thursday 10 Aug 06, 18:41 Répondre en citant ce message   

Si ça intéresse certains ici, j'ai fait un travail d'épistémologie sur Wegener et sa théorie. Mais on quitte le strict domaine de Babel...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2037
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Friday 11 Aug 06, 14:30 Répondre en citant ce message   

Pierre a écrit:
Le terme de Gondwana provient des royaumes des Gonds, en Inde

Merci pour cette information, je me suis toujours demandé d'où venait ce nom barbare !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3372
Lieu: Paris

Messageécrit le Friday 29 Nov 19, 18:11 Répondre en citant ce message   

On a parlé d'hypogée et de Pangée. Poursuivons la collection avec apogée et périgée.
Si apogée est bien connu, son genre l'est moins, dans la mesure où l'article défini élidé permet de ne pas se prononcer : l'apogée. On aurait peut-être même tendance à le penser féminin, à cause de cette première syllabe prononcée "la", et de la fin du mot avec ses deux "e". Mais l'Académie est là et veille :
Citation:
Si le lycée et le prytanée ne posent évidemment pas de problème, il n’en est pas de même pour quelques autres comme apogée, hypogée et périgée. Ces noms, à l’exception d’apogée, sont peu employés et l’on ne peut s’aider de la présence de l’article pour identifier le genre de ce dernier, puisqu’il commence par une voyelle et que, devant lui, l’article défini le s’élide en l’. De plus, certaines personnes ayant identifié à juste titre dans l’élément -gée, le nom grec de la terre, Gê ou Gaia, et sachant que celui-ci est un féminin, pensent que ces trois noms sont des féminins. Rappelons donc qu’il n’en est rien

http://www.academie-francaise.fr/lapogee-le-girofle-la-giroflee

Oui, madame l'Académie, c'est bien beau, tout ça, mais alors pourquoi parle-t-on, comme plus haut dans ce fil, de la Pangée ? Et même de la Mésogée ? Est-ce que c'est parce que ces noms désignent une terre qui regroupe tout, ou une terre moyenne, et qu'ils prennent le genre de la terre, alors que apogée, périgée et hypogée désignent quelque chose (pas la terre elle-même) de situé au-dessus, autour ou en dessous de la terre ?

Heureusement, les composés en -gée ne sont pas innombrables. On en a vite fait le tour.

Parmi les membres de la famille donnée dans ce tableau :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Racine_grecque
je découvre les trois adjectifs endogé, épigé, et hypocarpogé. qui appartiennent au vocabulaire spécialisé des sciences naturelles.

Quid de ce beau coléoptère nommé le panagée, qui figure d'ailleurs sur la liste des espèces protégées en Île-de-France, du moins le Panagée à grande croix, Panagaeus crux-major Linné. Je n'ai pas trouvé ce qui lui vaut son nom. Est-ce un souvenir de la déesse Diane :

https://books.google.fr/books?id=Od8RAAAAYAAJ&pg=PA93#v=onepage&q&f=false
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3485
Lieu: Nissa

Messageécrit le Tuesday 31 Dec 19, 10:38 Répondre en citant ce message   

Si le panagée s'appelle ainsi, il le doit probablement (tiens, je parle comme Papou !) à la croix qu'il porte sur le dos et qu'il est la francisation du grec moderne Παναγιά « très-sainte », nom attribué ordinairement à Marie, mère de Jésus.

En effet, pana- ne veut rien dire …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3896
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Tuesday 31 Dec 19, 13:00 Répondre en citant ce message   

C'est étrange comme nom. Crux étant féminin, cela ne peut être la "très sainte grande croix".

Qui a donné ce nom ? Je tombe sur Linné (1758).
Cet insecte fait partie de la famille des carabes, de la famille des coléoptères et il le nomme carabus cruxmajor. Il existe aussi un carabus cruxminor.

Le carabe est apparenté au scarabée.

Le terme panagaeus ne semble pas avoir été forgé par Linné. Il semble être seulement l'auteur du nom cruxmajor

Voir Linné : Systema naturæ
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 3372
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 31 Dec 19, 14:04 Répondre en citant ce message   

Outis a écrit:
Si le panagée s'appelle ainsi, il le doit probablement (tiens, je parle comme Papou !) à la croix qu'il porte sur le dos et qu'il est la francisation du grec moderne Παναγιά « très-sainte », nom attribué ordinairement à Marie, mère de Jésus.

Étais-je le seul à ignorer cette entrée du TLF ?
Citation:
RELIG. ORTHODOXE. Nom de la Vierge. Vous êtes Attila, nous sommes Borgia. Nous avons la madone et la panagia, L'idole, comme vous, vous avez la bataille (Hugo,Légende,Paris, Hachette, t.10, 1877, p.142).
− P.méton.
♦ Fête célébrée en l'honneur de la Vierge. Aujourd'hui la Panagia grecque a succédé sur ces mêmes rivages aux honneurs de l'antique Aphrodite (Nerval,Voy. Orient,t.1, 1851, p.102).
♦ Représentation de la Vierge. Peu à peu, vous arrivez aux mosaïques et aux peintures de l'art byzantin, aux Christs et aux Panagias émaciés, étriqués, raidis (Taine,Philos. art,t.2, 1865, p.302).
♦ Reliquaire ou médaillon renfermant l'image de la Vierge. Il détacha lui-même sa panagia, c'est-à-dire l'image de la Vierge que le patriarche portait sur sa poitrine comme un signe de sa dignité et la déposa devant la Vierge de Saint-Vladimir, en priant le ciel de protéger la Russie et l'Église orthodoxe (Mérimée,Faux Démétrius,1853, p.158).
Prononc. et Orth.: [panagja]. Plur. des panagias. Étymol. et Hist.1. 1752 Panagie «cérémonie spéciale aux moines orthodoxes» (Trév. Suppl.); 2. 1828 Panagie «nom que les Grecs donnent à la Vierge» (P.Lebrun, Voyage en Grèce, VI, 5 ds Littré); 1842 Panagia (Ac. Compl.); 3. 1853 panagia «médaillon renfermant l'image de la Vierge» (Mérimée, loc. cit.). Empr. au gr. byz. π α ν α γ ι ́ α «la toute sainte, épithète donnée à la Vierge par les Grecs orthodoxes; cérémonie en l'honneur de la Vierge, en usage chez les moines orthodoxes; pain bénit utilisé lors de cette cérémonie» (v. Du Cange Graec.), fém. subst. du gr. π α ν α ́ γ ι ο ς «tout à fait saint», comp.de π α ν- «tout à fait» (cf. élém. pan-) et α ́ γ ι ο ς «saint». Du gr., le mot est également passé en russe: panagija «image de la Vierge que les évêques portent sur la poitrine (d'où l'attest. de 1853 supra); pain bénit en l'honneur de la Vierge» (Vasmer t.2, p.308; M. Roty, Dict. russe-fr. des termes en usage dans l'Église russe, Paris, 1980, p.78).

https://www.cnrtl.fr/definition/panagia
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008