Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
tautologie - Le mot du jour - Forum Babel
tautologie
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Helene



Inscrit le: 11 nov 2004
Messages: 2883
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le mercredi 14 juin 06, 10:09 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

tautologie :
- du grec ταυτολογία (tavtologïa) ταυτό le même + λογία dire « qui redit la même chose »

Figure de style qui sert à renforcer l'expression de la pensée.
Exemple : 100% des gagnants ont tenté leur chance.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
sab



Inscrit le: 07 oct 2005
Messages: 468
Lieu: Polynésie / France

Messageécrit le mercredi 14 juin 06, 10:19 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Est-ce que tautologie et litote sont totalement équivalents ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 nov 2004
Messages: 2883
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le mercredi 14 juin 06, 10:36 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Non ce n'est pas tout à fait pareil, litote provient du grec λιτότης «simplicité, absence d'apprêt» Ce terme désigne une figure de rhétorique qui consiste à dire moins pour laisser sous-entendre beaucoup plus que ce l’on dit
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pixel



Inscrit le: 14 déc 2004
Messages: 970
Lieu: Au pays des grenouilles, avec vue sur la mare...

Messageécrit le mercredi 14 juin 06, 10:44 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Tu pensais peut-être à pléonasme ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 nov 2004
Messages: 2883
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le mercredi 14 juin 06, 10:47 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Tautologie et pléonasme sont synonymes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
max-azerty



Inscrit le: 11 jan 2006
Messages: 809
Lieu: arras

Messageécrit le mercredi 14 juin 06, 17:09 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

pas d'accord.
le pléonasme est une redondance inutile à la compréhension.Exemple: une panacée universelle, un ongle incarné dans les chairs etc.
la tautologie est la définition d'une chose par elle-même.Exemple: la guerre c'est la guerre.
la litote, elle, consiste à dire moins pour dire plus.Ex: vas, je ne te hais point ou bien c'est pas mal, c'est ce que les Anglais nomment understatement.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Alceste



Inscrit le: 27 mai 2006
Messages: 197

Messageécrit le mercredi 14 juin 06, 19:39 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

"Rien n'est plus semblable à l'identique que ce qui est pareil à la même chose".

"Si la France n'était pas ce qu'elle est, c'est-à-dire la France, tous les Français seraient des étrangers".

Pierre Dac, Pensées.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maurice



Inscrit le: 25 mai 2005
Messages: 435
Lieu: Hauts de Seine

Messageécrit le samedi 17 juin 06, 21:36 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Helene a écrit:
Tautologie du grec ταυτολογία (tavtologïa) ταυτό le même + λογία dire « qui redit la même chose », Figure de style qui sert à renforcer l'expression de la pensée.
Exemple 100% des gagnants ont tenté leur chance.

Ce n'est pas une tautologie : celà comporte deux idées différentes dont l'une peut se déduire de l'autre : ils n'ont pu gagner qu'après avoir tenté leur chance, mais beaucoup d'autres ont tenté leur chance sans avoir gagné.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 mai 2005
Messages: 2057

Messageécrit le samedi 17 juin 06, 23:37 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je persiste à y voir une tautologie, et même une vérité de La Palisse : tous les gagnants avaient un billet gagnant.
On peut dire tout aussi bien : 100 % des perdants n'ont pas eu de chance.

Mais ce slogan-là serait contre-productif pour la Française des Jeux !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 nov 2004
Messages: 2883
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le samedi 17 juin 06, 23:54 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

C’est dans le même sens que Glossophile que je percevais cet exemple, je n’ai donc pas grand à ajouter.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Alceste



Inscrit le: 27 mai 2006
Messages: 197

Messageécrit le dimanche 18 juin 06, 0:46 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Recourons à la théorie des ensembles. Si A est l'ensemble de ceux qui ont tenté leur chance, et B l'ensemble de ceux qui ont gagné, alors B est un sous-ensemble de A, il n'est pas égal à A. La phrase "100% des gagnants ont tenté leur chance" n'est donc pas une tautologie (ce serait plutôt une évidence).

On peut aussi dire bien sûr que "100% des perdants ont tenté leur chance" (ce que la Française des Jeux s'abstient soigneusement de faire). Cet ensemble est le complémentaire de B dans A, et il contient bien plus d'éléments que B.

Quant à l'ensemble des non-perdants, il est constitué par la réunion du petit ensemble B (ceux qui ont gagné) et d'un très vaste ensemble C, disjoint de A (et de B), et qui correspond à ceux qui n'ont pas joué.

C'est pourtant clair, non ?

Pour en revenir à la tautologie, le Gradus (Bernard Dupriez) cite cette définition du Robert : "vice logique consistant à présenter comme ayant un sens une proposition dont le prédicat ne dit rien de plus que le thème". Son antonyme est l'antilogie. Le Gradus donne comme exemples de tautologies, notamment :

Les enfants sont les enfants et nos deux jumeaux ne faisaient pas exception à cette règle universelle (Joyce, Ulysse)

Ah ! j'étais jeune, dans ma jeunesse, moi itou (A.Maillet, La Sagouine)

Je l'ai acheté où ça s'achète (fin de non-recevoir à une question)


et d'antilogies:

Même si c'est vrai, c'est faux. (H.Michaux, Tranches de savoir)

C'est assez vague pour être clair, n'est-ce pas ? (B.Vian, En avant la zizique)


Le pléonasme, quant à lui, est 1. une "surabondance de termes, donnant plus de force à l'expression" (ex: je l'ai vu de mes yeux); 2. une "redondance, emploi de mots inutiles" (ex: en vain la plus triste vieillesse m'accable de son poids pesant [Duval, Joseph]).

Si le pléonasme est "un redoublement de l'idée dans deux mots du même membre de phrase", la périssologie est un "pléonasme vicieux", la redondance, un "redoublement de l'idée dans deux phrases ou membres de phrase", et la battologie, "une redondance excessive, injustifiée". "Seuls le pléonasme et la redondance sont considérés comme des procédés de style; la périssologie et la battologie sont des défauts et ne peuvent avoir d'emploi que comme tels (dans les textes ironiques ou comiques)".

Sachons donc éviter la périssologie sans tomber dans le piège de la battologie, nous ne nous en porterons que mieux.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 nov 2004
Messages: 2883
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le dimanche 18 juin 06, 1:01 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Ici on ne parle que de l’ensemble des vainqueurs et non des joueurs. Si on prend l’ensemble des perdants là aussi on ne prendra pas l’exemple de tous les joueurs mais uniquement de ceux qui ont perdu
Lorsque on dit que 100% des gagnants ont tenté leur chance le raisonnement s’applique sur cette partie des joueurs puisque c’est celle là que l’on considère pour l’exemple.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 mai 2005
Messages: 2057

Messageécrit le dimanche 18 juin 06, 4:06 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

J'abonde dans le sens d'Hélène : quand on parle de 100 % des gagnants, le seul ensemble considéré est celui des gagnants.
Le slogan affirme donc que ceux qui ont gagné n'ont pas perdu, à quoi j'ajoute que ceux qui ont perdu n'ont pas gagné — et que les vrais gagnants sont ceux qui n'ont pas misé, soit dit en passant...

Je vous soumets la lumineuse définition du dictionnaire Hachette :
Citation:

Tautologie
, caractère redondant d'une proposition dont le prédicat énonce une information déjà contenue dans le sujet. Relation d'identité établie entre des éléments formellement identiques : A = A.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Alceste



Inscrit le: 27 mai 2006
Messages: 197

Messageécrit le dimanche 18 juin 06, 9:40 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Je disagrée, si je puis me permettre cet anglicisme.

Les exemples du Gradus aussi bien que la définition de Hachette prouvent bien qu'il doit y avoir relation d'identité entre les éléments:

les enfants sont les enfants

j'étais jeune dans ma jeunesse

je l'ai acheté où ça s'achète


Nous n'avons rien de tel dans:

100% des gagnants ont tenté leur chance

ou "gagner" et "tenter sa chance" n'ont aucune relation d'identité entre eux. D'ailleurs, on peut parfaitement imaginer de gagner quelque chose sans avoir rien tenté du tout (certaines sociétés vous attribuent parfois d'office un lot en prenant vos coordonnées au hasard dans un fichier d'adresses). L'information n'est donc pas a priori déjà contenue dans le sujet.

Le slogan en question ne signifie nullement que
Citation:
ceux qui ont perdu n'ont pas gagné

Il dit simplement que l'ensemble des gagnants est inclus dans l'ensemble de ceux qui ont joué, ce qui ne correspond qu'aux règles de fonctionnement particulières du jeu en question.

(B est inclus dans A) # (B est égal à A).

Hachette précisément bien qu'il s'agit d'éléments formellement identiques, ce qui correspond aux exemples du Gradus. Il n'y a en fait identité, ni sur le fond, ni sur la forme, entre "gagner" et "tenter sa chance".

Ce serait différent si on disait par exemple : "Quand j'étais petit, je n'étais pas grand". Ici, nous aurions identité sur le fond, mais non sur la forme.

PS. Sur le même thème, il est intéressant de comparer le russe au français à propos du verbe "pêcher" :

- Qu'est-ce que tu fais ? - Je pêche. (activité = je tente d'attraper du poisson)
- Qu'est-ce que tu as pêché ? J'ai pêché un poisson. (résultat = j'ai attrapé un poisson)

- Что ты делаешь ? - Я ловлю рыбу.
- Что ты поймал ? - Я поймал рыбу.

où l'on voit bien que tenter sa chance et gagner ne sont pas la même chose.


Dernière édition par Alceste le dimanche 18 juin 06, 10:03; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 nov 2004
Messages: 2883
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le dimanche 18 juin 06, 9:44 Répondre en citant ce message, ATTENTION : n'abusez pas des citations!   

Ton raisonnement n'est pas meilleur.

Citation:
"Quand j'étais petit, je n'étais pas grand".

Mais il y a des petits qui ont une grande taille, et des grands qui ont une petite taille.

Citation:
je l'ai acheté où ça s'achète

On peut acheter là où ça ne s’achète pas, si on veut jouer sur les mots car on peut aussi aheter à quelqu'un qui ne vend pas, en cachette ...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel : Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008