Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
abricot (français) - Le mot du jour - Forum Babel
abricot (français)
Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Qcumber



Inscrit le: 28 May 2006
Messages: 359
Lieu: France, région parisienne

Messageécrit le Monday 03 Jul 06, 18:38 Répondre en citant ce message   

Il paraît que le terme français (un) abricot vient de l'arabe al burquuq البرقوق "l'abricot (Asie), la prune (Afrique)", lui-même emprunté au latin praecox "(fuit, légume) précoce, hâtif".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Bobo



Inscrit le: 18 Jun 2006
Messages: 2
Lieu: Madrid aujourd'hui

Messageécrit le Monday 03 Jul 06, 21:42 Répondre en citant ce message   

En espagnol, abricot se dit (et s'écrit) albaricoque, mot très proche de l'arabe al burquuq البرقوق.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nina Padilha



Inscrit le: 15 Mar 2006
Messages: 553

Messageécrit le Monday 03 Jul 06, 23:09 Répondre en citant ce message   

Au Portugal, un abricot c'est alperce. Issu de l'arabe.
Au Brésil, il s'appelle damasco car il venait de Damas...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Qcumber



Inscrit le: 28 May 2006
Messages: 359
Lieu: France, région parisienne

Messageécrit le Tuesday 04 Jul 06, 12:15 Répondre en citant ce message   

Bobo a écrit:
En espagnol, abricot se dit (et s'écrit) albaricoque, mot très proche de l'arabe al burquuq البرقوق.

Oui, l'intermédiaire probable entre l'arabe et le français est l'espagnol.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Naüja



Inscrit le: 07 Sep 2005
Messages: 5
Lieu: Catalunya

Messageécrit le Monday 21 May 07, 1:29 Répondre en citant ce message   

Quand les Arabes conquirent l'Espagne, ils y importèrent l'abricot que les Espagnols nommèrent albaricoque et les Catalans albercoc. Or, même si ça ne saute pas aux yeux, c'est au catalan que le français a emprunté ce mot. Pour rester dans les fruits et légumes, le catalan a également donné le mot aubergine au français (albergínia, qui vient lui aussi de l'arabe).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Chusé Antón



Inscrit le: 25 Feb 2005
Messages: 744

Messageécrit le Monday 21 May 07, 22:22 Répondre en citant ce message   

En aragonais il nous reste encore alberge (abricot).
En français il ya une comptine très jolie:
Pêche, pomme, poire, abricot
y en a une, y en a une
pêche, pomme, poire, abricot
y en a une qui est en trop
c´est l´abricot
qui est en trop...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Dino



Inscrit le: 09 Oct 2006
Messages: 482
Lieu: Αθήνα – Ελλάδα

Messageécrit le Monday 21 May 07, 22:26 Répondre en citant ce message   

À noter l'équivalent grec βερίκοκο (prononcer: vericoco) . Étymologie?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Monday 21 May 07, 22:57 Répondre en citant ce message   

βερίκοκο se disait βερίκοκκον à l’époque Héllenistique. Il s’agit probablement d’un emprunt de cette époque à l’arabe berkuk selon mon dico.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Abdüssalâm
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 909
Lieu: Aiguillon

Messageécrit le Tuesday 22 May 07, 7:59 Répondre en citant ce message   

Mais aussi étrange que cela puisse paraître "abricot " se dit en arabe "meshmesh". Le terme "barqûq" est réservé à la prune.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2695
Lieu: Nissa

Messageécrit le Wednesday 30 May 07, 16:23 Répondre en citant ce message   

@ Abdüsseläm : pas si étrange. Autant que je sache, prunier et abricotier, comme amandier, pêcher et plein d'autres, sont des arbres très voisins, tous abres de culture et qui peuvent se greffer les uns sur les autres. Peut-être même dérivent-ils d'une espèce sauvage unique (?). Il nous faudrait sans doute là-dessus les lumières de groultoudix ou acdebombourg …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Thursday 31 May 07, 13:35 Répondre en citant ce message   

en latin, on utilisait aussi l'expression pruna armeniaca (la prune d'Arménie)
le latin praecoquum (de praecox, précoce) a donné le grec πραικόκιον

les Arabes ont emprunté ce terme au grec (d'où le passage du p inexistant en arabe au b)
et les Grecs l'ont emprunté ensuite à l'arabe sous la forme βερίκοκκον
puis en grec moderne : βερίκοκο (mais aujourd'hui le b grec se prononce v)

à noter le mot anglais : apricot : on retrouve le p d'origine !
en ancien anglais, on trouve la forme abrecock
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Thursday 31 May 07, 14:00 Répondre en citant ce message   

Après une recherche sur ma grande encyclopédie, il est mentionné que l’étymologie est assez controversée. D’une part, il est mentionné l’explication de Xavier c'est-à-dire le latin praecoquum mais d’autre part le fait que ce fruit ait été introduit en Grèce et en Italie par le biais de l’Arménie l’étymologie perse barquq est prise en compte. Il est noté enfin que le terme πραικόκιον est entré par la suite comme un emprunt dans le lexique grec par le biais de l’arabe al-burquq , albirquq
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Groultoudix



Inscrit le: 05 Apr 2007
Messages: 137
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 31 May 07, 22:35 Répondre en citant ce message   

Outis a écrit:
Autant que je sache, prunier et abricotier, comme amandier, pêcher et pleins d'autres, sont des arbres très voisins, tous abres de culture et qui peuvent se greffer les uns sur les autres. Peut-être même dérivent-ils d'une espèce sauvage unique (?). Il nous faudrait sans doute là-dessus les lumières de groultoudix ou acdebombourg …


Euh... Tout ce que je sais à cette heure, c'est que tous font partie de la famille des Rosacées. On y trouve de nombreuses plantes fruitières : poiriers, pommiers, cerisiers, cognassiers, fraisier, ronces (mûres), églantiers (cynorrhodons)...).

Je viens de faire une recherche Internet.
Brugnons et nectarines sont des variétés de pêche.
Ce qui est sûr également, c'est que abricotier et prunier font partie du même genre, le Prunus, et viennent tous les deux d'Asie. Ils n'ont pas toujours été classés dans le même genre (Armeniaca pour l'abricotier), et donc il ne me semble pas qu'ils aient une origine sauvage commune, mais je ne peux rien affirmer. Il ne me semble pas que l'influence des arboriculteurs-sélectionneurs puisse faire dériver des espèces jusqu'à obtenir des genres différents. D'après l'article Wikipedia sur les greffes la compatibilité greffons-porte-greffes est variable. Certaines variétés ne se greffent pas du tout, d'autres uniquement sur des plants de même espèce, d'autres n'acceptent que des plants du même genre et d'autres encore acceptent d'être greffées sur des plants d'autres genres voire d'autres familles botaniques." L'article cite l'auteur Romain Palladius Rutilius qui parle de greffes atypiques, dont la vraisemblance est contestée par acdebombourg ci-dessous : "Les Romains utilisaient des portes-greffes atypiques : par exemple, du pommier ou du châtaignier greffés sur du saule, du cerisier sur du peuplier ou du citronnier sur du poirier ! Toutefois, dans ces cas là, le goût des fruits obtenus peut varier de façon significative". J'aimerais trouver des références plus modernes...
[ digression : évidemment, il faut toujours garder à l'esprit que la classification botanique (en genres et espèces...) est forcément arbitraire, basée sur des critères visibles essentiellement liés aux pièces florales (nombre de pétales, pétales soudés ou non, nombre d'étamines, position de l'ovaire par rapport au réceptacle, etc..), mais ce système a néanmoins une réelle pertinence, et reflète assez bien l'évolution des espèces. Maintenant on peut utiliser des techniques génétiques pour confirmer ou corriger les regroupements. Tout ceci nous entraîne loin des abricots... revenons-y]

L'amandier doit être également un peu éloigné, puisque certains l'avaient classé un temps dans le genre Amygdalus.

pêcher : Prunus persica ; originaire de Chine du nord
abricotier : Prunus armeniaca (ou Armeniaca vulgaris) ; origine Asie centrale, Mandchourie *
prunier : Prunus domestica= hybride Prunus cerasifera x P. spinosa ; introduit en france du temps des croisades **.
amandier : Prunus dulcis (ou Amygdalus communis) ; origine : Iran, Afghanistan
merisier : Prunus avium
cerisier : Prunus cerasus
* certains sites affirment au contraire que c'est un arbre d'Arménie, dont il est l'arbre-emblème.
** Il existait deja en europe un prunier sauvage (Prunus insititia) à petits fruits bleuâtres à saveur douce et plus ou moins sucrée et un prunellier (Prunus spinosa) dont les fruits d'abord très acerbes deviennent mangeables après les premières gelées.

Le pommier est un Malus (des latinistes auraient peut-être des choses à dire là-dessus, à propos du fruit défendu....), le Poirier un Pyrus.


Dernière édition par Groultoudix le Monday 04 Jun 07, 15:17; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2695
Lieu: Nissa

Messageécrit le Thursday 31 May 07, 23:19 Répondre en citant ce message   

Ma grand-mère, par souci d'économie domestique, parfumait ses confitures d'abricot avec quelques amandes de ce fruit dont le petit goût d'acide cyanhydrique (un poison violent) était pratiquement identique à celui de la variété d'amandes dite « amande amère ». La famille a survécu …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
acdebombourg



Inscrit le: 30 Mar 2007
Messages: 225
Lieu: Viviers du Lac

Messageécrit le Saturday 02 Jun 07, 9:38 Répondre en citant ce message   

Je prends le sujet au vol;
Nos professeurs à l'école d'horticulture nous ont toujours dit que l'abricotier comme le prunier et le pêcher sont des essences que les croisés ont rapporté de leurs expéditions, en particulier en provenance de Damas, tout comme la rose de Provins.
Les hybridations avec des essences locales ont donné des variétés plus ou moins gustatives.
Sur notre territoire, les prunes indigènes se résumaient à ce qu'aujourd'hui on appelle "Prunelier" ( Prunus spinosa) dont les fruits amers sont commestibles (à la rigueur) après avoir gelé. Il semble même que le prunier dit "myrobolan" voisin du prunus spinosa et qui sert de sujet porte-greffe à la plupart des pruniers actuels, soit une importation.
De même, les cerises étaient des "merises", issu de l'espèce du cerisier sauvage de nos forêts (prunus cerasifera) sur lequel on greffe les variéts prolifiques d'aujourd'hui.
Quant aux pêchers (prunus persica) et aux abricotiers, à ma connaissance, aucune archive n'en mentionne l'existence en France avant le retour de nos seigneurs de croisades.
Les amandiers semblent être arrivés avant les deux autres
Pourtant, avec les divers échanges entre les celtes, les grecs, les égyptiens, les romains, les "barbares d'europe centrale", etc..., on se demande comment et pourquoi ces essences ne seraient arrivées plus tôt sur notre territoire.
Monsieur DURNERIN, un excellent professeur au Museum d'Histoire Naturelle à Paris connait tout ça par coeur...
Il faudrait que je le consultasse...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Page 1 sur 3









phpBB (c) 2001-2008