Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
populéum - Le mot du jour - Forum Babel
populéum

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Saturday 19 Aug 06, 12:28 Répondre en citant ce message   

Mot piège : populéum n’a rien à voir avec le mot peuple.

populéum : (pharm.) 16e s., onguent officinal à base de peuplier.
Du lat. médical populeum onguentum , de pōpulus, peuplier.
(Larousse)

(peuple : du latin pǒpulus, peuple.)

Préparation de l'onguent populéum (extrait de l'Encyclopédie, ou Dictionnaire Raisonné des Sciences, des Arts et des Métiers de Diderot et d'Alembert, atilf.fr) :
Citation:
Onguent populeum. Prenez des bourgeons de peuplier une livre & demie: broyez - les dans trois livres de sain doux, & gardez ce mélange dans un vaisseau de terre vernissé à orifice étroit & bien bouché dans un lieu temperé, jusqu'à ce que vous puissiez vous procurer dans le courant de l'éte les matieres suivantes: savoir feuilles de pavot noir, de mandragore, ou à son défaut, de belle de nuit, de jusquiame, de grande & petite joubarbe, de laitue, de glouteron, de violette, de nombril de Vénus, ou à sen défaut d'orpin, de jeunes pousses de ronces, de chacun trois onces; de morelle des boutiques, six onces; pileztoutes ces matieres; mêlez - les exactement avec votre sain - doux chargé de bourgeons de peuplier, mises à feu doux, en agitant de tems - en - tems dans un vaisseau couvert; passez, exprimez à la presse, & vous aurez votre onguent.

Cet onguent est d'un usage très - commun contre les tumeurs inflammatoires extérieures, & principalement contre les hémorrhoides très - douloureuses, dont il est regardé comme le calmant spécifique.

L' onguent populeum entre dans la composition de plusieurs médicamens officinaux externes; par exemple, cans le baume hypnotique, l'onguent contre la gale, l'onguent hémorrhoidal, & l'onguent épispastique de la pharmacopée de Paris. (b)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Kalinka



Inscrit le: 29 Jul 2006
Messages: 19
Lieu: Montpellier, Le Grau-du-Roi

Messageécrit le Sunday 20 Aug 06, 11:49 Répondre en citant ce message   

Bonjour à tous !

En effet, populeum , du nom du célèbre onguent, n'a rien à voir avec le peuple...romain/français !
Comme vient de l'écrire Jacques, populeum, du lat. médical vient de populus, avec un o long,
qui le différenciait de populus "peuple", avec un o bref. (Au secours, je ne sais pas employer le clavier adéquat pour les o brefs ou longs entre autres !)
"En français, les deux populus ont abouti à un même mot, peuple. Pour remédier à cette homonymie, on a pourvu, dès le Moyen Age, le nom d'arbre du suffixe ier, qui est normalement le suffixe des arbres fruitiers" (Les mots français dans l'histoire et dans la vie, tome III, Georges Gougenheim).

Il y a deux sortes de peuplier :
. le Populus nigra, synonyme : le peuplier franc qui est celui dont nous utilisons les bourgeons pour la fabrication de l'onguent précité et également pour un sirop prescrit dans nos campagnes (de mon temps !), dans ces maisons trop éloignées du village pour que l'on puisse s'y rendre facilement ; et pour finir par le meilleur : la recette du bon remontant qu'on appelait entre nous du "populus" (celle de l'apéritif ci-dessous !)

. et le Populus tremula , le Tremble tout simplement dont la feuille que fait frissonner la moindre brise est à la base de l'étude du célèbre phytothérapeute Henri Leclerc "A propos d'une cure de danse de Saint-Guy par la feuille de tremble" (Revue de phytothérapie, févr. 1947).
- > Quant au jeu de mots ou l'analogie due à mon imaginaire sans doute (cure de danse de Saint-Guy) dans l'appellation très sérieuse de cet article : Je n'ai pas bien saisi... mais ça me fait sourire tout de même.

Pour revenir au bourgeon du nigra , son essence a des propriétés antiputrides qui le classent également parmi les balsamiques capables d'assurer l'antisepsie des voies urinaires et de l'appareil respiratoire.
Il suffit de prendre chaque jour pendant une semaine, 5 cuillérées à soupe d'un sirop ainsi composé :
Teinture de bourgeons de Peuplier..... 10 g
Alcoolat de Mélisse .......................... 20 g
Sirop diacode *................................ 100 g
Sirop d'Erysinum composé **............ 127 g

("Les bourgeons de peuplier". Henri Leclerc. Revue de phytothérapie, déc. 1938).
* diacode : du grec dia kôdeiôn, « au moyen de têtes de pavots » et moi je prenais celle des coquelicots !.
** Erysinum : Crucifère moutarde des haies (employer la feuille).
En tous cas, c'est ce que ma grand'mère me faisait prendre en plus de me mettre les ventouses dans le dos (l'horreur) dès que l'humidité s'infiltrait dans ces fermes bâties sur cette terre traversée de multiples rivières...! Et ça fonctionnait...

A vrai dire, j'ai "résumé" plus tard à mon tour : je prenais donc 50 g de bourgeons que je faisais bouillir dans un litre d'eau pendant 10 minutes avec quelques feuilles de moutarde des prés et des têtes de coquelicots suivant la saison et prenais ou donnais plusieurs tasses par jour à volonté pour calmer la toux de chacun/chacune.
C'était facile de s'en procurer des bourgeons et des feuilles dans mon lieu-dit d'alors, à Pontfrault, dont l'appellation actuelle est désormais Pont-Franc (en Seine et Marne, aux confins du Loiret) : la prairie en était peuplée de ces peupliers...C'est un arbre très généreux : à peine avez-vous piqué un de ses rameaux en terre, qu'il pousse dès la première semaine !

Pour l'apéritif, à bas la maladie ! : 100 g de bourgeons avec 40 g d'écorce d'orange amère et un litre de vin blanc muscat, c'est délicieux... vous faites macérer pendant une semaine, puis vous filtrez, rectifiez le sucre (roux de préférence) et vous le faites vieillir quelque temps, comme vous le sentez moqueur

Pour finir mort de rire pensons aux Celtes pour qui le peuplier, qui pousse si vite, est signe de votre rapidité d'esprit, de votre facilité d'assimiler toute chose et en profondeur s'il vous plaît ! C'est le symbole de la victoire sur le doute.... roulement des yeux Exclamation

Kalinka


Dernière édition par Kalinka le Sunday 20 Aug 06, 12:33; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Sunday 20 Aug 06, 12:12 Répondre en citant ce message   

Animation du forum :
Merci, Kalinka, pour cette profusion d'informations et pour le témoignage personnel que tu y apportes.


Pour représenter les différents "o", j'ai utilisé le clavier chinois (pinyin) de Babel.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008