Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
famille (français) - Le mot du jour - Forum Babel
famille (français)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Jean de la Lune



Inscrit le: 14 Aug 2006
Messages: 12
Lieu: Liège

Messageécrit le Thursday 31 Aug 06, 9:24 Répondre en citant ce message   

La famille n'est plus ce qu'elle était ? Cette institution est en pleine mutation ?
C'est pas neuf.

Le latin familia est loin d'avoir le sens que l'on pourrait attendre. Si il désigne bien les gens de la maison, c'est par extension de sens.

Au propre, familia désigne l'ensemble des esclaves.
Le latin famulus "esclave" en est la racine.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10791
Lieu: Lyon

Messageécrit le Saturday 27 Nov 10, 12:02 Répondre en citant ce message   

Définition du Littré :

Famille

Etymologie : Provenç. familla ; espagn. familia, famiglia ;
du latin familia, famille, famulus, serviteur,
de l'osque famel, serviteur, faama, maison, ce qui explique famel.
Faama est le sanscrit dhaman ( avec un accent long sur le 1er a), maison, du radical dha ( avec un accent long sur le a), poser ;
la transition du dh sanscrit à l'f latine est normale, ex. dhuma ( avec un accent long sur le u), fumus.

Le sens étymologique montre par quels degrés le mot famille est venu à signifier les membres de la maison unis par les liens du sang.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8264
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 27 Nov 10, 14:25 Répondre en citant ce message   

C'est quand même curieux que cette étymologie donnée (ou proposée) par Littré ne soit reprise ni par le TLF, ni par Etymonline ni par Calvert Watkins. Elle reste sujette à caution, à mon avis. L'as-tu trouvée ailleurs que chez Littré ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10791
Lieu: Lyon

Messageécrit le Saturday 27 Nov 10, 14:33 Répondre en citant ce message   

Je ne l'ai trouvée que chez Littré mais je n'ai pas fait de recherche poussée. Son décalage avec TLF et etymonline m'a intrigué.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Saturday 27 Nov 10, 14:58 Répondre en citant ce message   

- Le E.O.D. (English Oxford Dictionary, 16000 pages) ne va pas plus loin que le lat. famulus (serviteur).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8264
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Saturday 27 Nov 10, 15:41 Répondre en citant ce message   

Quelqu'un a le Robert Historique sous la main ?
En attendant je suis allé voir Chantraine (article τιθημι) : aucune mention d'un lien quelconque avec famulus ... Je crains que Littré ne soit bien seul ...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2784
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Saturday 27 Nov 10, 17:59 Répondre en citant ce message   

A' l'osque faama je mettrais un beau *...parce que l'attestation épigraphique (sur une inscription de Pompeii) ne se trouve que pour la voix verbale faamat interpretée comme habitat...dans la phrase puf faamat= ubi habitat

Voir:
Carl Darling Buck
A Grammar Of Oscan And Umbrian: With A Collection Of Inscriptions And A Glossary , p. 242

On peut douter de l'interpretation, parce que des autres auteurs disent que famaat = iussit
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10791
Lieu: Lyon

Messageécrit le Saturday 27 Nov 10, 18:27 Répondre en citant ce message   

Giorss a écrit:
On peut douter de l'interpretation, parce que des autres auteurs disent que famaat = iussit

C'est à dire ?!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Saturday 27 Nov 10, 19:36 Répondre en citant ce message   

angl. family < fr. famille < lat. familia < lat. famulus (serviteur), osque famel; cf. osque faamat (il habite)

Source : A Concise Etym. Diction. of the Engl. Language (Walter W. Skeat)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8264
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 28 Nov 10, 0:10 Répondre en citant ce message   

Je ne sais pas si nous pourrons remonter au-delà de famulus...
J'aimerais bien qu'un latiniste nous dise la différence entre famulus et servus, car je suppose qu'il y en a une ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2784
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Sunday 28 Nov 10, 1:01 Répondre en citant ce message   

José a écrit:
Giorss a écrit:
On peut douter de l'interpretation, parce que des autres auteurs disent que famaat = iussit
C'est à dire ?!

C'est à dire que l'interpretation faamat="habitat" on peut pas la considerer partagée par tous dans la communauté scientifique.
---

fămŭlus
1 servo, servitore, schiavo = serf, serviteur, esclave
2 sacerdote, ministro di una divinità (soprattutto un profeta) = prêtre, ministre d'une divinité (surtout un prophète)

Paul. Fest. 204:
Famuli origo ab Oscis dependet, apud quas seruus famel nominabatur, unde et familia uocata

---
DEVOTO dit:

famulus ne peut pas deriver d'une racine *dha- parce qu'il est un nom collectif, qui derive d'un nom substantif et parce que cette racine n'est pas suffisaimment justifiée-
(Giacomo DEVOTO, Scritti minori, Volume 1, F. Le Monnier, Firenze 1958, p. 1)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
flo



Inscrit le: 03 Oct 2010
Messages: 286
Lieu: La Rochelle

Messageécrit le Sunday 28 Nov 10, 11:29 Répondre en citant ce message   

Le dictionnaire historique Robert cite
Citation:
"C'est un emprunt tardif (1337) au latin classique familia, dérivé de famulus "serviteur", mot italique isolé dans l'ensemble indoeuropéen. La familia romaine est étymologiquement l'ensemble des famuli, esclaves attachés à la maison du maître...sur qui règne l'autorité du pater familias. Familia s'applique à la parenté et, en latin médiéval (VIII°) désigne un ménage de serfs.
Famille a mis du temps à s'imposer face aux autres termes usités en ancien français : parenté, parentage (parent), lignée, mesnie (dérivé du latin mansio qui a donné aussi maison) terme de féodalité.... L'idée de proche parenté apparaît tard (1585) et ce n'est que récemment que le terme évoque à la fois la parenté et la corésidence."
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Horatius
Animateur


Inscrit le: 11 Apr 2008
Messages: 692

Messageécrit le Sunday 28 Nov 10, 11:47 Répondre en citant ce message   

Papou JC a écrit:
J'aimerais bien qu'un latiniste nous dise la différence entre famulus et servus, car je suppose qu'il y en a une ?

Je n'ai pas bien compris les enjeux de la discussion. Pour la différence entre famulus et servus, je peux essayer d'apporter quelques éléments, mais je n'ai plus Ernout-Meillet sous la main.

Dans beaucoup de textes, les deux mots sont pris comme de quasi synonymes. Famul/famulus est assez rare : 13 occurrences chez Cicéron, seulement. Je crois que l'on peut tout de même avoir l'impression suivante :

"Servus" renvoie à l'état d'esclavage, en général, par opposition à celui de l'homme libre (ingenuus).
En revanche, le mot "famul" ou "famulus" est en rapport direct avec "familia" : il s'oppose au maître de maison ("dominus"), le tout formant la "familia". Ainsi dans le De Legibus :
Citation:
cum dominis, tum famulis, posita in fundi uillaeque conspectu, religio Larum
Le culte des dieux Lares, rendu par les maîtres et les serviteurs, pour les terres et la villa

On pourrait dire beaucoup de choses sur la familia traditionnelle romaine qui entretient le mythe de l'autarcie, de l'autosuffisance (cf Caton l'Ancien), qui a ses terres qui suffisent pour vivre, ses esclaves pour les cultiver, ses dieux Lares pour les protéger.

Sept siècles après Cicéron, Isidore de Séville (Differentiae I 525) fait une distinction très claire entre les deux mots, mais il faut être prudent avec Isidore dont les remarques linguistiques sont parfois très curieuses et bien fantaisistes :
Citation:
Servi sunt in bello capti quasi servati, sicut mancipium ab hostibus quasi manu captum.
Famuli autem ex propriis famillis orti.
La traduction de ce passage serait difficile : Isidore fait le lien étymologique entre "servi" (esclaves) et "servati" (prisonniers, retenus, de guerre), entre "mancipium" (propriété, chose acquise en toute propriété et notamment l'esclave) et "manu captum" ("pris par la main" : allusion à la forme solennelle de prise de propriété), entre "famuli" et "ex propriis familiis orti" (issus d'une famille singulière)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8264
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 28 Nov 10, 12:06 Répondre en citant ce message   

Merci à Flo et merci à Horatius. Il n'y avait plus vraiment d'enjeu. Je crois que nous avons tous accepté l'idée que du point de vue de l'étymologie, on ne pouvait pas suivre l'aventureux Littré dans son rattachement de famulus à la même racine que facere.
Accessoirement, j'ai eu envie d'en savoir plus sur le couple famulus / servus. Le sentiment que je retire est que servus est l'esclave "frais", si je puis dire, alors que famulus est probablement un esclave de deuxième, troisième, ou quatrième génération, comme on dit maintenant. Fils, petit-fils, arrière-petit-fils d'esclave, l'esclavage est sa condition. Il fait partie des meubles. C'est l'ancêtre du serviteur fidèle attaché à son maître. C'est probablement aussi celui qui pourra être éventuellement affranchi, alors que je doute que servus puisse l'être. Bref, dans la Rome antique, il devait être plus confortable d'être famulus que servus. Je me trompe ? Suis-je influencé par Isidore ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Horatius
Animateur


Inscrit le: 11 Apr 2008
Messages: 692

Messageécrit le Sunday 28 Nov 10, 12:19 Répondre en citant ce message   

Je ne pense pas que ce soit une question d'ancienneté. A mon avis, il faut aussi avoir à l'esprit que tous les esclaves n'appartenaient pas à des familles : il y avait, aussi, des esclaves publics (comme le père d'Horace, qui fut affranchi) : ceux-là, je ne pense pas qu'on ait pu les appeler "famuli". Le "famulus", c'est littéralement le "domestique", qui appartient à la "domus" (d'ailleurs, d'après ce que je crois comprendre de choses lues sur Internet, notamment un texte du grand Mommsen, on emploie "famulus" même pour des domestiques libres)
Par ailleurs, il existe un autre mot pour désigner l'esclave né dans la maison : c''est uerna.

Mais, je ne suis sûr de rien, et tout à fait franchement, quand je regarde les passages de Cicéron, je n'arrive pas à voir souvent de différence nette...

Je dirais que "servus" est le terme générique pour "esclave", que "famulus" désigne étymologiquement l'esclave de maison, mais qu'il est pris souvent aussi comme terme générique, vu que, malgré tout, les servi privati sont nettement plus nombreux que les servi publici.


Dernière édition par Horatius le Wednesday 02 Feb 11, 18:30; édité 2 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008