Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
bran, embrener (français) - Le mot du jour - Forum Babel
bran, embrener (français)
Aller à la page Précédente  1, 2
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
dubsar



Inscrit le: 07 May 2007
Messages: 448
Lieu: Altkirch (F68)

Messageécrit le Monday 18 Feb 08, 23:34 Répondre en citant ce message   

1. le mot bas latin brennus serait d'origine celtique signifiant à l'origine le son de blé. La signification excrément semble être secondaire.
2. Rapport avec le personnage Brennus ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
jacklouis



Inscrit le: 26 Dec 2006
Messages: 259
Lieu: Québec (canada)

Messageécrit le Monday 18 Feb 08, 23:47 Répondre en citant ce message   

Ne pourrait-ce pas être le contraire ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2777
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Monday 18 Feb 08, 23:48 Répondre en citant ce message   

En piémontais, "bran / brèn"= fr. son de blé = angl. wheat bran = it. crusca

Dernière édition par giòrss le Tuesday 19 Feb 08, 0:26; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Moutik
Animateur


Inscrit le: 06 Apr 2008
Messages: 1237

Messageécrit le Monday 07 Apr 08, 3:08 Répondre en citant ce message   

Selon un celtisant très digne de foi, Bernique, au sens de patelle, viendrait du collectif breton brennig, d’une racine celtique brenn, désignant les formes en pointe, tel le gaulois brenn ‘casque’, ou le breton brennid ‘poitrine, sein, téton’.

Une étymologie sauvage pourrait faire dériver de celle-ci l’autre Bernique, celle de rien ! zut ! macache ! ouallou ! C’était un mets de rien, de disette, juste bon à préparer la pitance des cochons, et d’ailleurs peut-être mélangée à du son. Bon je divague, car aucune preuve textuelle. Ce qui demeure sûr, c’est qu’on trouve d’impressionnantes accumulations de coquilles près de certaines fermes littorales.

Gilliatt déjeuna de quelques poux de roque, qu’il détacha fort malaisément du rocher. Il faillit y casser son couteau.
Victor Hugo, Les travailleurs de la mer, II, 1, VIII.

Le coquillage salé et un peu dur, marque du manque et du dénuement, évoquait peut-être aussi pour Hugo, le goût délicieux, au cœur de l’exil à Guernesey, des promenades sur l’estran avec Juliette. Il en a goûté, il savait qu’on y risque son couteau.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
jacklouis



Inscrit le: 26 Dec 2006
Messages: 259
Lieu: Québec (canada)

Messageécrit le Monday 07 Apr 08, 17:06 Répondre en citant ce message   

C'est un excellent témoignage Moutik que vus venez de nous apporter.

Je l'ai relu avec attention, et plusieurs fois même. Il est bien possible en effet, suivant ce que vous nous dites de ces accumulations de chapeaux chinois près des fermes, que ces patelles, abondantes aussi sur les rochers de Vendée, aient servi de nourriture pour les porcs.

Comme vous le dites aussi : quand on n'a pas de preuves écrites, on peut imaginer en se servant comme vous le faites d'indices.

J'espère que vos témoignages futurs vont nos apporter encore d'autres preuves de cette parenté de nos deux parlers, de Bretagne et de Vendée.
De nombreux mots celtiques sont certaines racines de ces mots dont nous cherchons l'origine ensemble
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6474
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Tuesday 08 Apr 08, 3:21 Répondre en citant ce message   

J'ai trouvé cette citation où bran est utilisé comme insulte :
TLFI.fr a écrit:
1833 zuth (Borel, Champavert, p. 177: zuth et bran pour les Prussiens);
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
AndréB



Inscrit le: 27 May 2008
Messages: 3
Lieu: Valence

Messageécrit le Tuesday 27 May 08, 15:25 Répondre en citant ce message   

En Basse Normandie, j'ai entendu moultes fois parler d'une brennée, préparation culinaire faite avec les restes et parfois délicieuse.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6474
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Monday 14 Jul 08, 19:37 Répondre en citant ce message   

Dans "brin d'avoine", brin ne signifierait-il pas de bran (son) ?
Je ne trouve rien quant à l'origne de l'expression.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3955
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Friday 08 Aug 08, 12:59 Répondre en citant ce message   

-ajout-

embrener est un verbe français peu usité : souiller, salir avec d'excréments

il a aussi le sens figuré de emmerder : "tu as fini de m'embrener avec tes histoires ?"

de l'ancien français bran, bren, du latin populaire *brennus.
Le bran désigne le son (du blé), puis le sens a évolué avec celui de rebut, de boue, d'excrément.
L'anglais bran est un emprunt au français.
En français, ce terme a été remplacé par celui de "son". Aujourd'hui, il désigne la partie grossière du son.

Outis a écrit:

Du temps où les routes nationales menaient les Parisiens dans le Midi, on traversait en voiture des bourgs aujourd'hui un peu oubliés. Dans le Morvan, l'un me remplissait toujours de joie, La-Roche-en-Brenil qui, dès que le temps était à l'humide, justifiait bien par sa boue paysanne d'être compris « la roche embrenée » …


Glossophile a écrit:

Et réciproquement : emmerder signifie embrener, vu que le bren, c'est de la merde, et que la merde, c'est du bren !
Ces deux verbes sont tous deux pris au sens figuré, de nos jours.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC



Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 10472
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 04 Jun 12, 16:44 Répondre en citant ce message   

Voir le fil berner.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
u pistùn



Inscrit le: 15 Aug 2011
Messages: 301
Lieu: Liguria

Messageécrit le Monday 04 Jun 12, 19:06 Répondre en citant ce message   

En ligurien:
- brenu : "son de blé"
- inbrenàse : "se glisser dans quelque chose difficile à resoudre"

Dans les dialectes italiens le mot type BRENNO qui signifie "son" est masculin au nord (u brenu/l bren) et feminin au sud (a vrennë).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2









phpBB (c) 2001-2008