Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Graphie de l'allemand (Fraktur, Sütterlin) - Forum allemand - Forum Babel
Graphie de l'allemand (Fraktur, Sütterlin)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum allemand
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2462
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Monday 16 Apr 07, 9:08 Répondre en citant ce message   

Le terme gothique est probablement inspiré du terme architectural et dissocié des goths. En allemand on parle de "Fraktur(schrift)" pour les caractères d'imprimeries, et de "deutsche Schrift" pour les cursives manuscrites (Sütterlin en étant un des variantes les plus connues).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Demonius



Inscrit le: 28 Mar 2007
Messages: 40

Messageécrit le Tuesday 17 Apr 07, 9:14 Répondre en citant ce message   

le terme gothique a été employé par les italiens de la renaissance par mépris pour ce style architectural "soudainement" apparu en France au 12ème siècle et qui essaima ensuite dans toute l'Europe, et qui est formellement l'anti-thèse de l'art gréco-romain. C'est parcequ'ils considéraient comme barbare ce style qu'ils le qualifièrent de tel. Dans le sillage de la construction de ces cathédrales apparut une écriture qui fut qualifiée de gothique parcequ'elle reprenait l'esprit de brisure qui est une des caractéristiques du gothique. Il n'y a évidemment aucun lien entre les Goths venus de Suède méridionale et le style gothique mais le fait que ce style soit originaire du nord de la France et se soit implanté plutôt au Nord du continent n'est pas un hasard : le gothique résulte du télescopage entre le monde gallo-romain et celui des barbares germaniques des invasions. L'aspect notamment ornemental et de plus en plus ouvragé du gothique au fur et à mesure de son évolution résulte de l'absorption croissante par les artistes du moyen-âge de l'art des anciens germains qui étaient des spécialistes du travail des métaux et de la sculpture sur bois et qui dans ces 2 domaines sont parvenus à une trés grande richesse d'un art ornemental à base de motifs géométriques(entrelacs, spirales, volutes etc.) où la representation anthropomorphique est peu présente. La "dentelle de pierre" qu'est le gothique s'explique en partie par cette grande influence d'une sculpture du bois sur celle de la pierre.
En désignant une de leur écritures de Fraktur, les allemands prolongèrent en quelque sorte cet esprit de brisure propre au gothique mais l'écriture véritablement gothique est comme je le disais plus haut la Textura apparue à l'époque des cathédrales.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2462
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Thursday 07 Aug 08, 13:52 Répondre en citant ce message   

En fait ce n'est pas un accent grave mais plutôt un trait droit, ou incurvé comme un "u", qui notait le u dans l'écriture manuscrite gothique (comme la Sütterlin) :
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Sergueï



Inscrit le: 19 Aug 2008
Messages: 7
Lieu: Nord-Pas de Calais

Messageécrit le Tuesday 19 Aug 08, 15:10 Répondre en citant ce message   

1) On trouve assez facilement, je crois, des polices de caractère Fraktur en téléchargement gratuit. Personnellement, je trouve ces caractères moins bien lisibles que des caractères romains, lorsqu'ils sont imprimés en corps trop réduit surtout. La vue s'en trouve davantage fatiguée, surtout à la lumière artificielle. Il faudrait sans doute prendre l'habitude de ne lire les vieux livres en allemand qu'à l'extérieur, au grand air...

2) j'ai numérisé cette double page d'un ancien manuel, qui montre l'alphabet Sütterlin d'une manière plus élégante, à mon goût, que l'encyclopédie en ligne Wikipedia. Ma grand-mère maternelle (née en 1905, et qui avait fait une scolarité complète en Allemagne) écrivait toujours l'allemand ainsi. Je me rappelle encore aujourd'hui cette écriture fine, qui ne manquait pas d'élégance, notamment au verso des cartes de correspondance. Elle n'a jamais écrit quoi que ce soit en caractères latins, à ma connaissance, jusqu'à son décès ... au début des années 1980 ! J'ignore s'il s'agit d'un cas isolé, ou au contraire tout à fait commun à cette génération-là (on aurait durant toute sa vie continué à écrire comme on avait appris à le faire à l'école, du temps où on n'utilisait que la plume et l'encrier).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2462
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Tuesday 19 Aug 08, 15:16 Répondre en citant ce message   

La graphie Sütterlin a été conservée par un certain nombre d'allemand âgés pour leur correspondance privée. Moi même je me faisais un plaisir d'écrire ainsi à ma grand-mère. Mais en Allemagne l'usage de cette graphie est tombé en désuetude après la guerre, ta grand-mère est une exception.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
nil



Inscrit le: 04 Aug 2008
Messages: 68
Lieu: Paris

Messageécrit le Monday 25 Aug 08, 16:35 Répondre en citant ce message   

Charles a écrit:
En fait ce n'est pas un accent grave mais plutôt un trait droit, ou incurvé comme un "u", qui notait le u dans l'écriture manuscrite gothique (comme la Sütterlin) :

cet u ressemble fortement (!) au i s kratkoy ...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Matilene



Inscrit le: 16 May 2007
Messages: 62
Lieu: Limousin/Sundgau

Messageécrit le Sunday 31 Aug 08, 22:52 Répondre en citant ce message   

Charles a écrit:
La graphie Sütterlin a été conservée par un certain nombre d'allemand âgés pour leur correspondance privée. Moi même je me faisais un plaisir d'écrire ainsi à ma grand-mère. Mais en Allemagne l'usage de cette graphie est tombé en désuetude après la guerre, ta grand-mère est une exception.


Quand j'étais factrice en Allemagne (en 1990, donc largement après la guerre...), un collègue avait à distribuer une lettre dont l'adresse était écrite avec l'alphabet Sütterlin. Il a demandé si quelqu'un pouvait lire cet alphabet et comme personne ne savait, je me suis proposée pour déchiffrer l'adresse, toute fière et heureuse de pouvoir mettre en pratique cet alphabet que j'avais appris avec le vieux assimil de mon père. Il fallait voir la tête des collègues allemands quand j'ai réussi à lire l'adresse! Cela correspondait effectivement à une personne agée de la tournée du collègue.
Je voulais juste dire qu'on apprend (souvent pour le simple plaisir d'apprendre) des choses qui nous paraissent totalement inutiles et puis un jour, on a la bonne surprise de s'en servir très content
Et puis, cela montre qu'il n'y a pas que la grand-mère de Sergueï qui est une exception Clin d'œil
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
joachim



Inscrit le: 13 Jun 2006
Messages: 219
Lieu: Nord (avesnois)

Messageécrit le Monday 01 Sep 08, 12:15 Répondre en citant ce message   

Ce qui est curieux, c'est que ma mère, alsacienne née en 1919 (donc après le retour de l'Alsace à la France), connaissait cet alphabet, qu'elle avait appris à l'école. Elle l'appelait alphabet gothique. Qu'en Alsace dans les années 1920/1930, on ait appris l'allemand à l'école, c'est normal, mais pourquoi en gothique ? Mystère...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2695
Lieu: Nissa

Messageécrit le Monday 01 Sep 08, 12:46 Répondre en citant ce message   

Je crois que des survivances sporadiques ont été nombreuses dans l'enseignement. J'ai appris la Fraktur (cursive, mais on ne l'appelait pas Sütterlin) en classe à Paris vers 1954. On ne l'utilisait pas mais c'était un « plus, bon à savoir ».

Et effectivement, cela m'a servi quelques années plus tard (vers 1957) pour correspondre avec une logeuse de Karlsruhe qui avait alors une quarantaine d'années.

C'était une graphie que j'aimais bien (beaucoup plus que la langue allemande elle-même) et que je suis encore capable d'utiliser.

Rem. : le diacritique sur le u (pour le distinguer du n et du ü) n'est pas un accent mais un signe de brève.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
gilou
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 1530
Lieu: Paris et Rambouillet

Messageécrit le Monday 01 Sep 08, 15:51 Répondre en citant ce message   

J'ai été confronté à ce type de cursive dans un cours de mathématiques de 3e cycle à Paris 6, l'enseignante qui assurait le cours l'employant pour noter certains objets.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Saturday 05 Sep 09, 11:43 Répondre en citant ce message   

Pour ceux qui veulent écrire en Sütterlin, voici une police de caractères à télécharger :
http://www.dailyfreefonts.com/fonts/info/2683-Suetterlin.html
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ElieDeLeuze



Inscrit le: 14 Jun 2006
Messages: 1533
Lieu: Allemagne

Messageécrit le Saturday 05 Sep 09, 18:22 Répondre en citant ce message   

Xavier a écrit:
Pour ceux qui veulent écrire en Sütterlin, voici une police de caractères à télécharger :
http://www.dailyfreefonts.com/fonts/info/2683-Suetterlin.html

L'intitulé lui-même n'inspire pas confiance, il appelle Sütterlin ce qui est de la Frakturschrift et écrit le Umlaut ue alors qu'en Sütterlin, les Umlauts sont notés sur la voyelle.
Du grand n'importe quoi, comme d'habitude chez les informaticiens.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3584
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Saturday 05 Sep 09, 21:09 Répondre en citant ce message   

Le u s'écrit bien avec un tréma avec cette police.

Mais qu'est-ce que tu entends exactement par "Frakturschrift" ?
Quelle est la différence entre l'écriture cursive de la Frakturschrift et al Süterlin ?

Quand je compare les deux tableaux par exemple sur Wikipedia :
http://de.wikipedia.org/wiki/Kurrentschrift
et
http://de.wikipedia.org/wiki/S%C3%BCtterlinschrift

Je ne vois pas vraiment de différence !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Charles
Animateur


Inscrit le: 14 Nov 2004
Messages: 2462
Lieu: Düſſeldorf

Messageécrit le Monday 07 Sep 09, 9:14 Répondre en citant ce message   

L'écriture Kurrentschrift est plus ancienne, plus inclinée et resserée que la graphie Sütterlin (crée en 1911 pour l'enseignement de l'écriture aux enfants). La Kurrentschrift joue sur les pleins et les déliés et est historiquement la graphie qui précède celle de Sütterlin.
Sütterlin à dessiné une écriture au proportions homogènes (1:1:1), droite, plus espacée et lisible.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
telephos



Inscrit le: 13 Feb 2008
Messages: 332
Lieu: Montréal

Messageécrit le Saturday 04 Dec 10, 1:19 Répondre en citant ce message   

Comment écrit-on Vorszene en Fraktur et en Sütterlin ?

Je suis presque sûr que l'on n'utilise pas la ligature ß pour noter la suite ſ + z, mais le résultat graphique des deux lettres doit quand même ressembler quelque peu à ß.

Peut-être d'ailleurs que, pour raison de clarté, c'est le s court qui est utilisé devant le z.

Dans les dictionnaires du XIXe ou du début du XXe siècle écrits en Fraktur que je consulte, le mot Szene ne figure même pas. Ce mot est-il trop moderne ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum allemand Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3









phpBB (c) 2001-2008