Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Faire long feu - Expressions, locutions, proverbes & citations - Forum Babel
Faire long feu

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Simoh



Inscrit le: 27 Oct 2006
Messages: 5
Lieu: Casablanca

Messageécrit le Friday 27 Oct 06, 2:23 Répondre en citant ce message   

D'après ce que je sais sur le sujet (mais je peux me tromper) l'expression "faire long feu" était utilisée à l'époque des pistolets à poudre et désignait le résultat d'un tir raté. Elle désignait également quelque chose de très bref qui ne dure pas. Malheureusement aujourd'hui beaucoup de gens font l'erreur d'utliser l'expression "...n'a pas fait long feu" pour parler d'un événement ou d'une chose qui ne dure pas ou échoue. Dans quel sens doit-on alors utiliser cette expression?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Tjeri



Inscrit le: 13 Sep 2006
Messages: 996

Messageécrit le Friday 27 Oct 06, 10:15 Répondre en citant ce message   

La poudre brulait au lieu d'exploser, il en résultait une longue flamme...qui durait plus qu'un tir normal.
Ce n'est pas la seule expression utilisée à contre sens. Beaucoup de gens disent aussi que celui qui tire les marrons du feu est celui qui profite de la situation. Or, le sens originel est l'inverse.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ElieDeLeuze



Inscrit le: 14 Jun 2006
Messages: 1589
Lieu: Allemagne

Messageécrit le Friday 27 Oct 06, 19:45 Répondre en citant ce message   

Loin du sens "subir un échec", l'expression avec la négation était utilisée dans mon entourage dans le sens de "ne pas durer longtemps". Sens nouveau, forme nouvelle. Je préfère donc parler de détournement de l'expression originale que de faute dans ce cas-ci.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Lucas



Inscrit le: 29 Sep 2006
Messages: 113
Lieu: Lausanne

Messageécrit le Wednesday 01 Nov 06, 14:22 Répondre en citant ce message   

Pour clarifier la situation:
- faire long feu = échouer, rater (comme un tir de pistolé qui n'a pas fonctionné)
- ne pas faire long feu = ne pas durer longtemps (comme une bûche qui n'a pas fourni du feu pendant longtemmps)
La première expression a perdu de son expressivité, et a progressivement été remplacée par la forme "fautive", qui est devenue l'expression consacrée: d'ici à quelques années on vous regardera bizarrement si vous dites "mon projet a fait long feu". Par contre, "mes espoirs pour ce projet n'ont pas fait long feu" sera toujours parfaitement compréhensible...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11043
Lieu: Lyon

Messageécrit le Friday 09 Mar 12, 13:00 Répondre en citant ce message   

Lire le Fil Références d'origine militaire ou guerrière.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques



Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6474
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Friday 09 Mar 12, 15:44 Répondre en citant ce message   

Extrait de "expressions détournées"
Jacques a écrit:
Maisse Arsouye a écrit:
Ne pas faire long feu pour ne pas durer longtemps est une déformation de faire long feu qui signifie échouer. Pour un artificier, une poudre qui brûle au lieu d'exploser fait long feu, ce qui n'est pas vraiment l'effet recherché.

Les 2 expressions se ressemblent, mais rien de dit que le première vient de la seconde.

Il me semble tout à fait naturel de dire qu'une bûche de sapin ne fasse pas long feu, mais qu'une bûche de chêne fasse long feu.

J'ai plutôt l'empression que les artificiers ont adopté une image existante. Il y a des milliers d'années que l'on fait du feu pour se nourrir et se chauffer et que l'on a remarqué que certains combustibles brûlent plus longtemps que d'autres. Il n'y a que depuis quelques siècles que l'on utilise des explosifs en Europe. Il me semble plus naturel que les articifiers aient derivé leur vocabulaire d'expressions de tous les jours.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
le Berton



Inscrit le: 11 Jan 2008
Messages: 133
Lieu: Bretagne

Messageécrit le Wednesday 14 Mar 12, 11:22 Répondre en citant ce message   

Je suis d'accord, pour moi "faire long feu" signifie qui dure longtemps. Je ne connaissais pas le sens d'échouer dans cette expression...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1751
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Thursday 15 Mar 12, 0:23 Répondre en citant ce message   

Justement, quand le carabinier ou l'artilleur mettait le feu aux poudres, il s'attendait à une explosion, et non à un"long feu". Dans toutes les armes à feu où la poudre en vrac était utilisée, c'est bien l'explosion qui était recherchée. S'il y a long feu (par manque d'étanchéité le plus souvent), le tir échoue. Il faudrait plutôt dire "échouait" puisque les techniques ont évolué. Plusieurs l'ont exprimé depuis longtemps.

Peut-être y a-t-il une influence de l'expression "se répandre comme une traînée de poudre", angl. "to spread like wildfire", qui signifie se propager rapidement.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11043
Lieu: Lyon

Messageécrit le Monday 04 Dec 17, 10:37 Répondre en citant ce message   

Lire le MDJ feu.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pascal Tréguer



Inscrit le: 16 Dec 2012
Messages: 695
Lieu: Lancashire - Angleterre

Messageécrit le Tuesday 05 Dec 17, 19:00 Répondre en citant ce message   

de Langue sauce piquante (le blog des correcteurs du Monde) – 31 octobre 2012 :
Citation:
Cette expression [faire long feu] peut signifier tout et son contraire et conduire à s’emmêler les pinceaux.
Littré en donne ces deux définitions : « Se dit au propre d’une arme dont le coup est lent à partir » et au figuré : « Se dit d’une affaire qui traîne en longueur ». Beaucoup d’eau a coulé sous les ponts depuis Littré. Le Robert, quant à lui, comprend l’expression d’une autre façon : au propre, « se dit d’une cartouche dont l’amorce brûle trop lentement, de sorte que le coup manque son but. » Au figuré, « ne pas atteindre son but », avec, comme synonyme, échouer.
Nous gardons le meilleur pour la fin, car Robert ajoute : « Ne pas faire long feu » signifie « ne pas durer longtemps ».
Ipso facto, si « ne pas faire long feu » signifie « ne pas durer longtemps », faire long feu, c’est… durer. Il semble bien que cette expression soit comprise ainsi par beaucoup, et la présence de « long » explique peut-être cette « dérive » sémantique. « Faire long feu » signifiera donc aussi bien « durer » que « ne pas durer ». Un beau cas d’énantiosémie (deux sens opposés ou contradictoires pour un même mot) !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Expressions, locutions, proverbes & citations
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008