Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Intercompréhension entre les langues latines - Langues d'ici & d'ailleurs - Forum Babel
Intercompréhension entre les langues latines
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Touds



Inscrit le: 21 Jul 2006
Messages: 15
Lieu: corbeil

Messageécrit le Wednesday 01 Nov 06, 13:53 Répondre en citant ce message   

J'ai trouvé ce texte par hasard sur le net, la personne a calculé le niveau d'intercomprehension entre les differentes langues latines. Je ne sais pas comment il s'est pris, mais je trouve les resultats plutot realistes. Je pense qu'il a fait une comparaison des orthographes, mais je ne suis pas sur.

Fançais----Anglais*----45/100----mediocre
Français----Portugais----52/100----mediocre
Français----Espagnol----55/100----mediocre
Français----Italien----58/100----mediocre
Espagnol----Italien----78/100----bon
Portugais----Italien----86/100----bon
Espagnol----Portugais----94/100----tres bon
*l'anglais n'est pas une langue latine, mais 50% de son vocabulaire est issu du francais (par l'intermediaire du normand) et du latin.

L'ebauche n'etant pas complete, est ce que quelqu'un connait le niveau d'intercomprehension avec les autres langues comme le catalan, l'occitan, le roumain, voir le sarde (tres mauvais, mauvais, mediocre, moyen, bon, tres bon ... etc ). J'ai entendu dire qu'en Espagne existe une ville ou l'on parle espagnol, catalan et occitan, et que ca se passait tres bien. Concernant le roumain et le sarde, il paraitait qu'ils n'ont aucun mal a comprendre une langue latine, mais l'inverse n'est pas de mise.

Il est vrai que le francais s'est un peu isolé par rapport aux autres langues, ne faudrait-il pas mettre en place des methodes pour faciliter l'intercomprehension, plutot que de devoir se reduire a parler en anglais en Espagne par exemple ? Qu'en est-il des langues germaniques que je ne connais pas du tout ? Ont-ils autant de difficulte a se comprendre ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ElieDeLeuze



Inscrit le: 14 Jun 2006
Messages: 1584
Lieu: Allemagne

Messageécrit le Wednesday 01 Nov 06, 16:30 Répondre en citant ce message   

Je viens de téléphoner à la Lia rumantscha, et selon eux, il n'existe aucune étude pour le romanche et les autres langues latines. Ceci dit, si un romanche n'arrive pas à comprendre l'italien, c'est vraiment qu'il est bouché du bulbe. L'inverse n'est pas aussi vrai, car les Italiens n'ont vraiment pas l'habitude des sifflements et chuintements romanches. Depuis que j'ai découvert cette langue, les similitudes avec le français (et le franpitan !) me laissent bouche bée. Mais bon, c'est pas pour ça que j'apprends le romanche en deux semaines non plus...

Ce que je trouve difficile, dans cette question, c'est que les données objectives ne suffisent pas. Les habitudes et contacts linguistiques, les rapports de force entre les langues, et sans doute la présence inégale des médias dans l'une ou l'autre langue, tout cela fait que je ne vois pas vraiment comment on peut mesurer le niveau d'intercompréhension sans une enquête très large et très complète sur un énorme échantillon. Et cela n'existe pas avec le romanche.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ElieDeLeuze



Inscrit le: 14 Jun 2006
Messages: 1584
Lieu: Allemagne

Messageécrit le Wednesday 01 Nov 06, 16:37 Répondre en citant ce message   

Message à part pour les langues germaniques.

Je n'ai pas non plus trouvé de donnée chiffrée comme ci-dessus. Mais je peux dire quand même que l'intercompréhension entre scandinaves (NO, DK, SV) est quasi totale dans la vie quotidienne, mais pas parfaite dans la littérature. Les traductions littéraires interscandinaves sont devenues la règle.

Entre l'allemand et le néerlandais, ce n'est pas vraiment l'objectivité linguistique qui fait la différence, mais le rapport de force. Les Allemands ont moins l'occasion de se pencher sur les néerlandais que les Néerlandais sur l'allemand. Le petit coup de pousse de l'école fait le reste, rapprochant les Bataves de la frontière est, alors que les Teutons n'ont que rarement l'occasion de prendre des cours de néerlandais. Par contre, les Allemands aux Pays-Bas apprennent la langue en six mois sans transpirer.

Si vous trouvez des études chiffrées, comparées et bien ficelées, je suis preneur aussi...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Hiruma



Inscrit le: 21 Aug 2006
Messages: 609
Lieu: Occitania

Messageécrit le Wednesday 01 Nov 06, 16:56 Répondre en citant ce message   

Quelqu'un sachant parler occitan comprend très bien le catalan, et les autres langues latines aussi...

Le catalan et l'occitan sont si proches que ses deux langues sont parfois appellées langues jumelles, pourquoi ? Car si je ne me trompe pas, l'occitan et le catalan viennent toutes les deux du latin vulgaire... Mais bon y'a pas que ça ...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
yom



Inscrit le: 18 Aug 2006
Messages: 28

Messageécrit le Wednesday 01 Nov 06, 18:39 Répondre en citant ce message   

En fait, proto-catalan et proto-occitan ont divergé entre elles plus tardivement qu'avec les autres langues romanes et sont considérés comme des langues distinctes plus en raison de circonstances historiques et politiques que strictement linguistiques.

Mon impression est que les portugais comprennent plus facilement à l'oral (mais pas à l'écrit) l'italien que les espagnols conformément aux chiffres donnés mais qu'en revanche les italiens ont plus facilement accès à l'espagnol qu'au portugais.
Mais au fait, les chiffres concernent-ils la langue parlée ou la langue écrite?

Pour ce qui est du catalan, de l'occitan et du sarde, l'étude serait difficile à faire étant donné qu'un locuteur de ces langues qui ne soit pas à un degré ou un autre bilingue en espagnol, français ou italien sera difficile à trouver (surtout si on s'intéresse à la langue écrite). Mais je parie que le catalan et l'occitan sont plus proches de l'espagnol, du français et de l'italien que de ces trois langues entre elles.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2275

Messageécrit le Wednesday 01 Nov 06, 18:48 Répondre en citant ce message   

Dernier paramètre à prendre en compte : la connaissance du latin par les locuteurs.
Une bonne connaissance du latin rend les langues romanes transparentes.
Si je me prends pour exemple, je comprends 100 % d'un texte en espagnol (je me suis testé sur le sujet de devoir de Terminale de mes collègues hispanistes) et je peux même répondre à certaines questions, alors que je n'ai pas appris l'espagnol.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Touds



Inscrit le: 21 Jul 2006
Messages: 15
Lieu: corbeil

Messageécrit le Wednesday 01 Nov 06, 21:29 Répondre en citant ce message   

Le latin est une des clef de l'intercomprehension entre les langues romanes, mais il y a surement d'autre solution. A l'image des pays scandinaves par l'intermediaire d'une politique linguistique commune. Il suffirait de quelques indications pour voir un debut de comprehension avec les italien et les espagnoles.

Je pense aussi que l'occitano-catalan est la langue la plus inter-comprehensible avec les autres, du fait de sa position geo-centrique. C'est surtout le francais qui le souffert de son isolement, les 3 autres langues ayant gardé une certaine unité, par l'intermediaire de la mer mediterranee.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
brennos



Inscrit le: 19 Nov 2004
Messages: 616
Lieu: La Nouvelle-Orléans

Messageécrit le Thursday 02 Nov 06, 3:11 Répondre en citant ce message   

C'est dans le Val d'Aran ou 50% de la population parle gascon, catalan, castillan, et francais.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
brennos



Inscrit le: 19 Nov 2004
Messages: 616
Lieu: La Nouvelle-Orléans

Messageécrit le Thursday 02 Nov 06, 3:14 Répondre en citant ce message   

en tout cas si le languedocien se comprend facilement, c'est pas le cas du limousin
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
catoc



Inscrit le: 21 Nov 2005
Messages: 235
Lieu: occitania

Messageécrit le Thursday 02 Nov 06, 13:24 Répondre en citant ce message   

brennos a écrit:
en tout cas si le languedocien se comprend facilement, c'est pas le cas du limousin

celà dépend le limousin d'ou!!
paradoxalement, c'est le limousin de transition avec le languedocien qui pose le plus de problêmes! (et que dire de la transition avec le berrichon et laz quasi disparition de l'accent tonique!)

mais le limousin de coeur (tu prends le parc naturel limousin périgord ça correspond bien) se comprend facielment pour peu que l'on ai quelques clefs: tu t'habitues à entnedre les tss au lieu de k les éé au lieu de ès ........... et tout deviendra clair!!

de même avec le gascon même si c'est un peu plus dificile!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2037
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Thursday 02 Nov 06, 13:33 Répondre en citant ce message   

Hiruma a écrit:
Le catalan et l'occitan sont si proches que ses deux langues sont parfois appellées langues jumelles, pourquoi ? Car si je ne me trompe pas, l'occitan et le catalan viennent toutes les deux du latin vulgaire... Mais bon y'a pas que ça.

Les autres langues romanes aussi descendent du latin vulgaire. On ne parlait pas le latin de Cicéron à Lutèce !!!
Le Catalan et l'Occitan sont si proches parce que les deux langues se sont séparées tardivement, au XIIº siècle estime-t-on. C'est tard si on compare aux autres langues romanes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
yom



Inscrit le: 18 Aug 2006
Messages: 28

Messageécrit le Thursday 02 Nov 06, 13:56 Répondre en citant ce message   

Séminaire organisé par l'Université de Genève sur ce thème:
http://www.unige.ch/presse/archives/unes/2006/20061025intercomp.php?seek=UNE
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Maisse Arsouye



Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 2037
Lieu: Djiblou, Waloneye

Messageécrit le Thursday 02 Nov 06, 13:56 Répondre en citant ce message   

L'intercompréhension est variable entre langues d'oïl.

Des idiomes comme le berrichon, le tournageau ou le gâtinais sont facilement compréhensibles pour un francophone. Dans le cas du lorrain, du wallon ou du gallo, c'est une autre paire de manches. Je ne pense pas que le wallon soitbeaucoup plus facile à comprendre que l'italien. Sinon, il y aurait surement plus de gens sur la Grand-Plaece.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Cormier



Inscrit le: 14 May 2005
Messages: 98
Lieu: Rennes

Messageécrit le Thursday 02 Nov 06, 14:33 Répondre en citant ce message   

C'est quand même étonnant ce bon niveau d'intercompréhension entre l'italien et l'espagnol et l'italien et le portuguais alors qu'il y a une grande distance géographique entre ces langues.
C'est quelque chose que je ne connaissais pas et si je m'étais fié aux apparences j'aurai pensé que le français était plus proche de l'italien ou de l'espagnol.
Il y a un point commun entre le gallo et le portuguais c'est qu'il y a beaucoup de diphtongues voire de triphtongues.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Psychedelik Barakî



Inscrit le: 06 Dec 2005
Messages: 458
Lieu: Djiblou, Wallifornie

Messageécrit le Thursday 02 Nov 06, 22:49 Répondre en citant ce message   

Un ami italien me voyait écrire espagnol avec mon père sur internet. Un autre ami lui demande s'il comprend ce que j'écris. Il a répondu sans hésiter : "On dirait plutôt une sorte de dialecte italien de j'sais pas où..." avec un air du style.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues d'ici & d'ailleurs Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008