Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
La langue ossète - Ирон æвзаг - Cours & Documents - Forum Babel
La langue ossète - Ирон æвзаг

Créer un nouveau sujet ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas modifier les messages ou faire de réponses. Forum Babel Index -> Cours & Documents
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2038
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Saturday 11 Nov 06, 1:26 Répondre en citant ce message   

DESCRIPTION de la LANGUE OSSÈTE



*****
PLAN

Introduction

1. Phonétique & Orthographe
1.1. Prononciation de la langue
1.2. Normes orthographiques ossètes

2. Vocabulaire & Philologie
2.1. Mots courants
2.2. Lexicologie
2.3. Histoire de la langue
2.4. Dialectologie
2.5. L'ossète et les langues iraniennes

3. Morphologie & Syntaxe
3.1. Substantifs
3.2. Adjectifs
3.3. Prépositions et postpositions
3.4. Pronoms et déterminants
3.5. Adverbes
3.6. Numéral
3.7. Verbes
3.8. Termes invariables
3.9. Formation des mots
3.10. Syntaxe

4. Lexique
4.1. Lexique Français-Ossète

5. Informations diverses
5.1. Liens web
5.2. Bibliographie


Vos commentaires/ajouts/corrections...

*****

Introduction

L'ossète (Ирон æвзаг, iron ävzag) est une langue iranienne du groupe Scythique ou Iranien du Nord-est. Elle se rapproche plus du Yaghnobi parlé dans le Pamir ou même du Pachto que des autres langues iraniennes "voisines" (Tat, Talysh, Kurde, Persan...).

L'Ossète est parlé dans le Caucase Nord, par presque un demi million de personnes, réparties entre deux états :
- République d'Ossétie du Nord ou Alanie (Fédération de Russie): 8000 Km² - 678 000 habitants (en 2002), dont 60.2% sont des Ossètes. Capitale: Vladikavkaz (en russe: Владикавказ, en ossète: Дзæуджыхъæу, Dzäwdžyqäw).
- République d'Ossétie du Sud (Géorgie): 3900 Km² - 98 527 habitants (en 1989), mais le nombre a dû changer suite au conflit de 1990-92. Capitale: Tskhinval.

L'Ossète s'écrit en caractères cyrilliques depuis 1938, bien que l'alphabet latin fut le premier à être adopté, mais aussi utilisé par de nombreux linguistes qui l'ont étudié en le transcrivant en alphabet latin ou que l'alphabet géorgien ait été imposé dans la partie ossète de Géorgie. La première inscription en ossète ou alano-ossète qui fut retrouvée est appelée "inscription de Zelentchouk" et date des XI-XIIº siècles. Elle fut écrite en alphabet grec.


Cartes d'Ossétie du Nord - Alanie : 1 - 2
Carte d'Ossétie du Sud : 1.

La langue ossète est le dernier maillon encore en vie du rameau nord-occidental des langues iraniennes avec le Yaghnobi du Pamir. Cette branche fut celle des langues parlées par les Scythes, les Alains, les Sarmates ou encore les Chorasmiens et les Sogdiens d'Asie Centrale. Toutes ces langues sont aujourd'hui éteintes, à l'exception de celle-ci qui dérive directement de celle des Alains. Une autre langue sœur de l'ossète fut également parlée en Europe centrale (Hongrie ou Slovaquie) jusqu'au XVº siècle environ par un peuple appelé les Iasses. On rapproche aussi de ces langues celle du rameau iranien sud-oriental comprenant le Pachto et les langues du Pamir, mais qui fut aussi le groupe des langues dites Saces (d'autres langues Scythiques) et du Bactrien, langues disparues également.

Les spécificités de la langue ossète par rapport aux autres langues iraniennes proviennent à la fois de la faible (et tardive) islamisation des ossètes et de ce fait, de l'absence d'influence arabo-persane qui a laissé à la langue un caractère beaucoup plus pur en termes d'iranicité que les autres langues de la famille. La langue a de surcroît, conservé des traits extrêmement archaïques que l'on ne retrouve plus guère que dans quelques dialectes iraniens isolés.
Pour le reste, de par sa situation isolée et même confinée au milieu du Caucase, seule langue iranienne, entourée de langues caucasiennes (Tchétchène et Ingouche à l'Est, Géorgien au Sud, Kabarde au Nord-ouest) a laissé à l'Ossète quelques marques, dans le vocabulaire mais surtout dans la phonologie, avec notamment la présence de consonnes glottalisées.


Village montagnard ossète.

Je vais essayer de vous faire découvrir les richesses de cette langue pour laquelle j'éprouve une passion toute particulière. Je trouve que l'ossète est une langue à la fois dure et difficile mais aussi harmonieuse et régulière. Elle est pénétrante et familière, envoûtante et singulière, ravissante et étrangère... Voilà que je m'emporte à la poésie. C'est ma langue préférée (je le dis sans aucune hésitation) et j'espère qu'elle saura éveiller votre curiosité.


Dernière édition par Nikura le Friday 13 Apr 07, 15:32; édité 29 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2038
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Tuesday 28 Nov 06, 13:04 Répondre en citant ce message   

Phonétique & Orthographe

Prononciation de la langue

Alphabet


L'ossète s'écrit avec 34 lettres de l'alphabet cyrillique (dont une lettre non employée en russe).

а æ б в г гъ д дж дз з е и й к къ л м
н о п пъ р с т тъ у ф х хъ ц цъ ч чъ ы


Voici les équivalences en caractères latins, ce sont celles que j'utiliserai dans les transcriptions et qui sont les normes de transcription utilisée par le linguiste Benvéniste:
a ä b v g h d dž dz z e i ï/j k k' l m
n o p p' r s t t' u/w f x q c c' č č' y


Ces neuf lettres peuvent être employées dans les emprunts au russe:
ё ж ш щ ъ ь э ю я

L'alphabet géorgien fut utilisé en Ossétie du Sud jusqu'en 1954, adapté comme suit:
ა a, S ä, ბ b, ვ v, გ g, ღ gh, დ d, ჯ dzh, ძ dz, ე e, ჟ zh, ზ z, ი i, - ï, ქ k, კ k', ლ l, მ m, ნ n, ო o, ფ p, პ p', რ r, ს s, თ t, ტ t', უ/- u/w, -f, ხ x, ყ q, ც c, წ c', ჩ ch, ჭ ch', შ sh, ? y.
J'ai mis - lorsque le caractère cyrillique n'est pas disponible.

*****

Prononciation...
Pour la transcription, j'emploie ici l'API (suivi du X-SAMPA si le signe est différent), mais plus tard, je me limiterai à une transcription en caractères latin.


Voyelles
Elles sont au nombre de sept, nombre dont on distingue deux groupes:
Voyelles fortes -> а е и о у
Voyelles faibles -> æ ы
Les voyelles faibles sont des voyelles instables qui tombent facilement lors de suffixations ou de formation de mots composés. De la même manière, il leur arrive aussi de ne pas être prononcé, un peu comme en français le e muet.

a [ a ] - comme en français quoique légèremennt plus ouvert
e [ e ] - comme le é français NB: prononcé [je] (yé) en position initiale
и [ i ] - comme en français
o [ o ] - o fermé comme en français
у [ u ] - (transcrit u) comme notre ou
æ [ æ ] [ } ] - (transcrit ä) prononcé comme un intermédiaire entre a et è
ы [ ə ] [ @ ] - (transcrit y) prononcé comme le e muet français ou le ë albanais


Semi-voyelles
L'ossète connait deux semi-voyelles: y й (w ï/j)

y [ w ] - (transcrit w ou u comme la voyelle) comme le w anglais ou comme dans "oui"
й [ j ] - (transcrit ï ou j) comme dans "aïe"
Dans le groupe уы (wy) par exemple, très fréquent, on prononcera "wy" et pas "ouï".


Consonnes
La langue ossète compte 26 consonnes.

Occlusives
- Labio-dentales:
п [ p ] - p
пъ [ p' ] [ p_> ] - p glottalisé
б [ b ] - b
м [ m ] - m
- Alvéolaires:
т [ t ] - t
тъ [ t' ] [ t_> ] - t glottalisé
д [ d ] - d
н [ n ] n
- Vélaires:
к [ k ] - k
къ [ k' ] [ k_> ] - k glottalisé
г [ g ] - g
- Glottales:
хъ [q] - comme le ق arabe, k glottal (transcrit q)

Affriquées
- Alvéolaires:
ц [ ts ] - ts (transcrit c) ou s (prononciation moderne), ou encore comme notre ch en Ossétie du Sud
цъ [ ts' ] [ ts_> ] - ts ou s glottalisé (transcrit c')
дз [ dz ] - dz légèrement adouci, tendant vers z (prononciation moderne)
- Prépalatales:
ч [ ʧ ] [ tS ] - tch (transcrit č ou ch)
чъ [ ʧ' ] [ tS_> ] - tch glottalisé (transcrit č' ou ch')
дж [ ʤ ] [ dZ ] - dj (transcrit dž ou dzh)

Fricatives
- Labio-dentales:
ф [ f ] - f
в [ v ] - v
- Alvéolaires:
с [ s ] - s ou comme notre ch (prononciation moderne)
з [ z ] - z ou comme notre j (prononciation moderne)
- Prépalatales: (seulement dans les emprunts au russe)
ш [ ʃ ] [ S ] - ch (transcrit š ou sh)
ж [ ʒ ] [ Z ] - j (transcrit ž ou zh)
- Vélaires:
х [ x ] - (transcrit x) comme le j espagnol mais plus dur, proche de celui des langues sémitiques ou caucasiennes
гъ [ G ] - comme le g espagnol ou le γ grec, proche de notre [ R ] (transcrit h ou gh)


Latérales
л [ l ] - l vélaire (l normal en Ossétie du Sud)

Vibrantes
p [ r ] - r roulé

On trouve aussi des consonnes géminées, prononcées de façon plus marquées ou doubles dont la prononciation de certaines peut quelque peu varier:
дд [ dd ] > [ tt ]
цц [ tts ]
ддж [ dʤ ] [ ddZ ]
ддз [ ddz ] > [ dz ]

Les consonnes dites glottalisées doivent être prononcées accompagnées d'une occlusion glottale. Les glottales sont un apport (une influence?) des langues caucasiennes.

On observe quelques variantes dans la prononciation de l'ossète selon la région et le registre de langue. Dans la langue littéraire actuelle par exemple, voici la prononciation tendance de ces quelques lettres:
дз > [ z ]
ддз > [ dz ]
з > [ ʒ ] [ Z ]
с > [ ʃ ] [ S ]
ц > [ s ]


Accent tonique
On distingue différents types d'accents tonique en ossète.

En règle générale, l'accent tombe sur la première ou la seconde syllabe des mots. Lorsque l'une des deux syllabes se compose d'une voyelle faible, c'est l'autre syllabe qui est accentuée.
Ex: æхсаргард (äxsárgard) = sabre ; рæсугъд (räsúghd) = beau ; бæлас (bälás) = arbre ; фæндаг (fändág) = chemin

Lorsque les deux premières syllabes sont composées de voyelles brèves, c'est la seconde qui est accentuée:
Ex: æфсымæр (äfsýmär) = frère ; фысым (fysým) = hôte

Chaque mot n'est pas nécessairement accentué. Dans certaines locutions ou groupes de mots, seul un mot porte l'accent.
Ex:
- déterminant et determiné -> l'accent tombe sur le déterminant
- numéral et termes auxquels ils se rapportent -> l'accent tombe sur le numéral
Les postpositions et les pronoms ne sont généralement pas accentuées.

Il existe aussi un accent général de phrase qui met en emphase les éléments les plus importants de la phrase.



Vos commentaires - Haut de page


Dernière édition par Nikura le Friday 13 Apr 07, 15:24; édité 3 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2038
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Tuesday 28 Nov 06, 13:06 Répondre en citant ce message   

Ossetie Normes orthographiques ossètes Ossetie

C'est dans les années 1920 que les règles orthographiques de base de l'ossète ont été pour la première fois débattues et élaborées. Puis en 1927, le deuxième "Congrès unitaire des représentants de l'Ossétie du Nord et du Sud pour les questions de culture et d'éducation" est convenu sur le point que l'ortographe de la langue serait basée sur le principe morphologique, tout en permettant que les différences et divergeances phonologiques (ou même dialectales) puissent être rendues. Cependant la comission de travail sensée élaborer les règles orthographiques n'est jamais arrivée à terminer le travil commencé.
La question d'une orthographe ossète unifiée n'a réellement été réglée qu'en 1936, lors de la "Conférence unitaire de l'Ossétie du ord et du Sud pour les questions d'édification linguistique". Un code de règles orthographiques communes a alors été aprouvé par les organes dirigeants des deux républiques. Toutefois, en 1938, ces règles ont dû être revues suite à la décision de passer de l'alphabet latin au cyrillique en Ossétie du Nord et à l'alphabet géorgien en Ossétie du Sud. Différents changements ont encore été apportés à ces nouvelles règles, en 1943, 1950 et 1951, principalement sur l'utilisation des voyelles faibles æ et ы. Les règles actuellement en vigueur datent de 1956.
Les bases de l'orthographe ossète sont donc élaborées à la fois autour de la morphologie de la langue, mais également, en respectant les principes phonologiques.
... à suivre



Vos commentaires - Haut de page


Dernière édition par Nikura le Tuesday 28 Nov 06, 14:21; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2038
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Tuesday 28 Nov 06, 13:08 Répondre en citant ce message   

Vocabulaire & Philologie

Mots courants

Formules de politesse
salut = салам (salam)
bonjour (matin) = дæ райсом хорз (dä raïsom xorz)
bonjour = дæ бон хорз (dä bon xorz)
bonsoir = дæ изæр хорз (dä izär xorz)
forme polie = remplacer дæ (dä) par уæ (wä)
salutation de réponse = арфæгонд у (arfägond u)

enchanté de te (vous) voir = тынг æхсызгон мын у дæ (уæ) фенд (tyng äxsyzgom myn u dä (wä) fend)
comment vas-tu ? = куыд цæрыс? (kwyd cärys?)
comment allez-vous ? = куыд цæрyт? (kwyd cärut?)
très bien = тынг хорз (tyng xorz)
merci = бузныг (buznyg)
merci beaucoup = стыр бузныг (styr buznyg)
et toi? = ды та? (dy ta?)
et vous? = сымах та? (symax ta?)
je vous en prie = табуафси (tabwafsi)

à bientôt = цæй уæдæ (cäï wädä)
au revoir (à celui qui part) = фæндараст (fändarast)
au revoir (à celui qui reste) = хорзæй баззай (xorzäï bazzaï)
porte-toi bien [portez-vous bien] = дзæбæх у [ут] (dzäbäx u[t])
bonne journée = хæрзбон (xärzbon)
bonne soirée = хæрзизæр y (xärzizär u[t])
bonne nuit = хæрзæхсæв у (xärzäxsäv u[t])
bonne chance = хорзыл æмбæл (xorzyl ämbäl[ut])

Jours de la semaine
къуырисæр (k'wyrisär)
дыццæг (dyccäg)
æртыццæг (ärtyccäg)
цыппæрæм (cyppäräm)
майрæмбон (maïrämbon)
сабат (sabat)
хуыцаубон (xwycabon)

Mois de l'année

тъæнджы мæй (t'ändžy mäï) = mois des gels à pierre fendre
æртхъирæны мæй (ärtqiräny mäï) = mois terrible
комдарæн (komdarän) ou тæргæйтты мæй (tärgäïtty mäï) = jeûne ou ?
хуымгæнæны мæй (xuymgänäny mäï) ou цыфтæры мæй (cyftäry mäï) = mois des labours ou mois de la pousse des feuilles
зæрдæвæрæны мæй (zärdäväräny mäï) ou кæрдæджы мæй (kärdädžy mäï) = mois de l'Ascension ou mois de l'herbe
хурхæтæны мæй (xurxätäny mäï) ou кæхцгæнæн (käxcgänän) = mois du solstice ou ?
сусæны мæй (susäny mäï) = ?
майрæмы куадзæны мæй (maïrämy kwadzäny mäï) = mois de la Dormition de la Vierge
рухæны мæй (ruxäny mäï) = ?
кæфты мæй (käfty mäï) = mois des poissons
джеоргуыбайы мæй (džeorgwybaïy mäï) = mois de St-Georges
цыппурсы мæй (cyppyrsy mäï) = mois de Noël

En plus des noms traditionnels on utilise aussi les noms romains, empruntés naturellement au russe...
январь (janvarj), февраль (fevralj), мартъи (mart'i), апрель (aprelj), май (maï), июнь (ijunj), июль (ijulj), август (avgust), сентябрь (sentjabrj), октябрь (oktjabrj), ноябрь (nojabrj), декабрь (dekabrj).


Dernière édition par Nikura le Friday 13 Apr 07, 15:28; édité 3 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2038
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Tuesday 28 Nov 06, 13:08 Répondre en citant ce message   

Ossetie Lexicologie Ossetie



Vos commentaires - Haut de page


Dernière édition par Nikura le Tuesday 28 Nov 06, 13:30; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2038
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Tuesday 28 Nov 06, 13:09 Répondre en citant ce message   

Ossetie Histoire de la langue Ossetie



Vos commentaires - Haut de page


Dernière édition par Nikura le Tuesday 28 Nov 06, 13:31; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2038
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Tuesday 28 Nov 06, 13:10 Répondre en citant ce message   

Ossetie Dialectologie Ossetie

La langue ossète se divise en deux dialectes principaux:
- Iron (ирон) ou Ossète oriental -> langue littéraire
- Digor (дыгурон) ou Ossète occidental -> considéré comme plus archaïque et conservateur
Les principales différences dialectales sont surtout d'ordre phonétique. On trouve cependant des différences lexicales et grammaticales.
La langue littéraire est incontestablement le dialecte iron, parlé par la grande majorité des Ossètes. Il existe toutefois une littérature et une presse en dialecte digor.
On trouve cependant, outre cette coupure majeure iron / digor, on distingue d'autres variétés telles que le k'udar (къудайраг) et le tchysan (чысæйнаг) parlés en Ossétie du Sud. Mais aussi le toual (туаллаг) et le wällagkom (уæллагкоймаг) parlés en Ossétie du Nord.
Il faut noter également que l'ossète parlé en Ossétie du Sud a emprunté pas mal de mots au géorgien. L'ossète d'Alanie, peut-être plus réticent aux mots russes en a tout de même un certain nombre.

Différences phonétiques entre iron et digor
(ordre de présentation: iron > digor)
- y > o :
хур (xur) > хор (xor) = soleil
дур (dur) > дор (dor) = pierre
сур (sur) > сор (sor) = sec, perte de conscience
- ы > у :
фырт (fyrt) > фурт (furt) = fils
фын (fyn) > фун (fun) = rêve
цырд (cyrd) > цурд (curd) = adroit, rapide, vif
- и > е :
иу (iu) > еу (eu) = un
мигъ (mih) > меугъæ (meuhä) = nuage, nuée, bume
тигъ (tih) > тегъæ (tehä) = coin, facette
- ы > и :
фыд (fyd) > фидæ (fidä) = père
фыст (fyst) > финст (finst) = écrit, texte
мыст (myst) > мистæ (mistä) = souris
- хъ > гъ
хъуг (qug) > гъог (hog) = vache
хъус (qus) > гъос (hos) = oreille
хъуын (quyn) > гъун (hun) = cheveu, poil
- Conservation du и- initial en digor :
гом (gom) > игом (igom) = ouvert, nu
тауын (tauyn) > итауын (itauyn) = semer, disperser
- ч > к :
чиныг (činyg) > кинугæ (kinugä) = livre
чызг (čyzg) > кизгæ (kizgä) = fille, jeune fille

Différences lexicales et morphologiques
Il existe quelques différences dans la désignation d'objets propres à certaines régions (ethnographismes) ou dans le sens de certains termes. Ex: аргъауын (arhauyn) = iron: célébrer un service religieux / digor: lire
Il existe ensuite nombre de termes qui diffèrent d'un dialecte à l'autre... (ordre donné: iron / digor)
chat = гæды (gädy) / тикис (tikis)
fenêtre = рудзынг (rudzyng) / къæразг (k'ärazg)
propre, pur = сыгъдæг (syhdäg) / кæдзос (kädzos)
cuire = фыцын (fycyn) / ирауын (irauyn)
motif, prétexte = æфсон (äfson) / рæуанæ (räuanä)

Enfin, il existe quelques légères différences morphologiques et syntaxiques pour le digor :
- Nominatif en -æ (-ä)
- Adessif en -бæл (-bäl), au lieu de -ыл (-yl) en iron
- Désinence du comitatif en -и (-i) + post-position "хæццæ" (xäccä)
- Désinence pluriel 2º p. (présent) : -етæ (-etä), au lieu de -ут (-ut)
- Désinence pluriel 2º p. (futur) : косдзинайтæ (kosdzinaïtä) pour "кусдзыстæм" (kusdzystäm)
- Infinitif verbal en -ун (-un) et non -ын (-yn)


Ossetie L'Ossète & les langues iraniennes Ossetie

Typologie des langues iraniennes



Vos commentaires - Haut de page


Dernière édition par Nikura le Tuesday 28 Nov 06, 15:21; édité 3 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2038
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Tuesday 28 Nov 06, 13:11 Répondre en citant ce message   

Morphologie

Ossetie Substantifs Ossetie

Articulation
Les substantifs ossètes s'emploie sans article. Cependant l'opposition entre déterminé et indéterminé se fait par déplacement de l'accent tonique ou par déplacement du mot dans la phrase.
Ainsi les substantifs di- et polysyllabiques accentués sur la seconde syllabe voient cet accent reculer sur la première. Un substantif défini se placera plutôt en début de phrase alors qu'un indéfini est plutôt placé à la fin.
Ex: Лæппу бады бæласы бын. (Läppu bady bälasy byn) = un garçon est assis sous l'arbre.
Лæппу бады бæласы бын. (Läppu bady bälasy byn) = le garçon est assis sous l'arbre.

Genre
On ne distingue pas non plus de notion de genre. Le genre des être vivant est exprimé par des particules placées devant le nom.
M. нæлгоймаг (nälgoïmag) / F. сылгоймаг (sylgoïmag) -> pour les hommes
Ex: нæлгоймаг фыссæг (nälgoïmag fyssäg) = un écrivain
сылгоймаг фыссæг (sylgoïmag fyssäg) = une femme écrivain
M. нæл (näl) / F. сыл (syl) -> pour les animaux
нæл гæды (näl gädy) = chat / сыл гæды (syl gädu) = chatte
Parfois il existe aussi un mot spécial pour le féminin.

Nombre
Le pluriel des substantifs se forme en ajoutant le suffixe -тæ (-tä)
Ex: сæр (sär) = tête -> сæртæ (särtä)
зæрдæ (zärdä) = coeur -> зæрдæтæ (zärdätä)
бæх (bäx) = cheval -> бæхтæ (bäxtä)
гæды (gädy) = chat -> гæдытæ (gadytä)

Si le mot se termine par deux consonnes ou plus, on ajoute -ытæ (-ytä)
Ex: зæхх (zäxx) = terre -> зæххытæ (zäxxytä)
цыхт (cyxt) = fromage -> цыхтытæ (cyxtytä)
yæфт (uäft) = tissu -> уæфтытæ (uäftytä)
Mais il existe des irrégularités:
фырт (fyrt) = fils -> фырттæ (fyrttä)
кард (kard) = couteau -> кардтæ (kardtä)

Les mots di- et polysyllabiques terminés en -æг ou -ыг voient une alternance г > дж de type: -æг > -(æ)джытæ (-äg > -(ä)džytä) / -ыг > -ыджытæ (-yg > -ydžytä).
Ex: хъарæг (qaräg) = pleur -> хъарджытæ (qardžytä)
кæрдæг (kärdäg) = herbe -> кæрдæджытæ (kärdädžytä)
ныййарæг (nyïïaräg) = parent(e) -> ныййарджытæ (nyïïardžytä)
чиныг (činyg) = livre -> чингуытæ (činguytä)

Les mots terminés en consonne et dont la syllabe accentuée contient les voyelles fortes a ou o, celles-ci sont réduites à æ.
Ex: кæсаг (käsag) = poisson -> кæсæгтæ (käsägtä)
знаг (znag) = ennemi -> знæгтæ (znägtä)
мыггаг (myggag) = lignée -> мыггæгтæ (myggägtä)

Les mots terminés en -п, -л, -м, -н, -й, -у voient le т de la désinence du pluriel reboublé.
Ex: хæдзар (xädzar) = maison -> хæдзæрттæ (xädzärttä)
ном (nom) = nom -> нæмттæ (nämttä)
аргъау (arghau) = conte -> аргъæуттæ (arghauttä)
куырой (kuyroï) = moulin -> куырæйттæ (kuyräïttä)

Quelques rares substantifs font un pluriel en -æлтæ (-ältä).
Ex: мад (mad) = mère -> мадæлтæ (madältä)
фыд (fyd) = père -> фыдæлтæ (fydältä)


Déclinaison des substantifs
Les substantifs ossètes se déclinent selon un nombre de cas quelque peu discuté par les différents grammairiens qui ont étudié la langue. J'en retiendrai dix.

Nominatif (номон хауæн) = Cas du sujet et de l'attribut. Exprime aussi un complément de temps ou de mesure.
Accusatif (иварон хауæн) = Cas de l'objet direct. S'emploie avec les verbes transitifs et leurs participes. L'accusatif a la forme du nominatif lorsque l'objet est indéterminé (qu'il soit animé ou inanimé). Lorsque l'objet est concret et déterminé (animé ou inanimé), alors l'accusatif a la forme du génitif, bien que cela ait tendance à disparaître. Il y a querelle sur l'existance de l'accusatif en tant que tel car celui-ci n'a pas de désinence propre.
Génitif (гуырынон хауæн) = Cas de la possession. S'emploie apposé à un autre substantif ou avec des postpositions. Peut se rapporter à l'appartenance, à définir un autre nom, un peu comme un adjectif, à indiquer la partie d'un tout, des mesures ou des quantités.
Datif (дæттынон хауæн) = Cas de l'objet indirect. S'emploie aussi pour la répartition.
Ablatif (иртæстон хауæн) = Cas de la séparation. Relatif au point d'origine, au lieu d'où l'on vient, ou à l'espacement dans le temps, mais aussi de complément de manière ou de circonstance. Il est aussi utilisé dans les comparaisons (second terme).
Allatif (арæзтон хауæн) = Cas de la direction, du but. Désigne également la durée de l'action ou le destinataire d'un mouvement.
Locatif (мидæггаг бынатон хауæн) = Ou Locatif-intérieur. Cas désignant le lieu de l'action (lieu clos ou fermé).
Adessif (æттаг бынатон хауæн) = Ou Locatif-extérieur. Cas désignant l'endroit sur lequel se trouve une personne ou un objet.
Comitatif (цæдисон хауæн) = Cas de l'accompagnement (avec).
Similatif (хуызæнон хауæн) = Cas indiquant la comparaison ou l'assimilation.

On parle aussi d'un cas Vocatif exprimé par le suffixe -ай (d'un emploi limité). Cela dit, dans la majorité des cas, l'interpellation se fait au nominatif.


Modèles de flexion nominale
Voici comment se déclinent les substantifs ossètes, au singulier comme au pluriel. Il n'y a - à l'exception du pluriel comme nous venons de le voir - pas de grandes irrégularités dans ce modèle.

Radical terminé en consonne, ex: xyp (xur = soleil)
- Singulier
Nom. - xyp (xur)
Acc. - xyp (indéterminé), xypы (déterminé) (xur / xury)
Gén. - xypы (xury)
Dat. - xypæн (xurän)
Abl. - xypæй (xuräï)
All. - xypмæ (xurmä)
Loc. - xypы (xury)
Ads. - xypыл (xuryl)
Com. - xypимæ (xurimä)
Sim. - xypау (xurau)

- Pluriel
Nom. - xypтæ (xurtä)
Acc. - xypтæ (indéterminé), xypты (déterminé) (xurtä / xurty)
Gén. - xypты (xurty)
Dat. - xypтæн (xurtän)
Abl. - xypтæй (xurtäï)
All. - xypтæм (xurtäm)
Loc. - xypты (xurty)
Ads. - xypтыл (xurtyl)
Com. - xypтимæ (xurtimä)
Sim. - xypтау (xurtau)

Radical terminé en voyelle, ex: лæппу (läppu = garçon)
Mêmes désinences, mais on intercale au singulier, -й- entre la voyelle du radical et la désinence casuelle (sauf à l'allatif).
- Singulier
Nom. - лæппу (läppu)
Acc. - лæппу (indéterminé), лæппуйы (déterminé) (läppu / läppuïy)
Dat. - лæппуйæн (läppuïän)
Abl. - лæппуйæй (läppuïäï)
All. - лæппумæ (läppumä)
Loc. - лæппуйы (läppuïy)
Ads. - лæппуйыл (läppuïyl)
Com. - лæппуйимæ (läppuïimä)
Sim. - лæппуйау (läppuïau)

- Pluriel
Nom. - лæппутæ (läpputä)
Acc. - лæппуйтæ (indéterminé), лæппуты (déterminé) (läpputä / läpputy)
Gén. - лæппуты (läpputy)
Dat. - лæппутæн (läpputän)
Abl. - лæппутæй (läpputäï)
All. - лæппутæм (läpputäm)
Loc. - лæппуты (läpputy)
Ads. - лæппутыл (läpputyl)
Com. - лæппутимæ (läpputimä)
Sim. - лæппутау (läpputau)



Vos commentaires - Haut de page
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2038
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Tuesday 28 Nov 06, 13:12 Répondre en citant ce message   

Ossetie Adjectifs Ossetie

Il n'est pas vraiment possible, en ossète, de définir l'adjectif comme une catégorie gramaticale à part entière. En effet, un même terme peut servir, selon son sens et son utilisation syntaxique, de substantif ou d'adjectif (ou même parfois, d'adverbe ou de postposition).
Dans la flexion, on doit considérer comme un ensemble le substantif et l'ajectif qui le qualifie comme un ensemble dont seul la denière partie est déclinée. L'adjectif étant généralement placé devant le substantif reste donc invariable. En revanche, si l'adjectif est employé seul, il se dácline comme un substantif normal. La formation du pluriel est identique également.
L'adjectif ossète connaît deux degrés de comparaison: comparatif et superlatif.


Comparatif
Le comparatif se forme à l'aide du suffixe -дæр (-där). Dans la déclinaison, les désinences casuelles sont normalement rajoutées après le suffixe, au singulier comme au pluriel.
Ex: рæсугъд (räsughd) = beau -> рæсугъддæр (räsughddär) = plus beau
бæрзонд (bärzond) = haut -> бæрзонддæр (bärzonddär) = plus haut
адджын (addžyn) = de bon goût, délectable -> адджындæр (addžyndär) = de meilleur goût

Le substantif qui sert de complément à la comparaison prend la marque de l'ablatif:
Ex: хурæй рæсугъддæр (xuräï räsughddär) = plus beau que le soleil

L'idée de renforcement dynamique de la quantité exprimée par l'adjectif (rendu en français par l'expression "de plus en plus"), se traduit par un redoublement de l'adjectif avec le premier terme à l'ablatif et le second au comparatif.
Ex: даргъæй-даргъдæр (darghäï-darghdär) = de plus en plus long, formé sur "даргъ" (dargh) = long
фыдындæй-фыдынддæр (fydyndäï-fydynddär) = de plus en plus vide, formé sur "фыдынд" (fydynd) = vide

Les adjectifs exprimant les notions de couleur peuvent également être redoublés avec le suffixe -ид pour traduire une idée d'intensité ou de luminosité particulière.
Ex: урс-урсид (urs-ursid) = d'un blanc éclatant
бур-бурид (byr-byrid) = d'un jaune brillant
сырх-сырхид (syrx-syrxid) = d'un rouge flamboyant

L'adjectif хорз (xorz) = bon, forme son comparatif de manière irrégulière: хуыздæр (xuyzdär) = meilleur.

Le comparatif (tout comme l'adjectif simple) peut aussi être renforcé par l'adjonction de l'adverbe бирæ (birä) = beaucoup.
Ex: бирæ хъæбатырдæр (birä qäbatyrdär) = beaucoup plus courageux

Superlatif
Le superlatif de l'adjectif se forme en faisant précéder au comparatif les termes æппæты (äppäty) ou сеппæты(seppäty) qui sont des formes du pronom "æппæт" (äppät) = tous.
Ex: æппæты тыхджындæр (äppäty tyxdžyndär) = le plus fort
æппæты арфдæр (äppäty arfdär) = le plus profond

Le superlatif peut également être rendu en faisant précédé l'adjectif (sans comparatif) de l'adverbe нууыл (nuuyl) = tout à fait.
On peut enfin l'exprimer au moyen d'une construction alliant l'adjectif au comparatif, précédé d'un complément au génitif.
Ex: хæдзары коммæгæсдæр (xädzary kommägäsdär) = le plus obéissant de la maison
сывæлæтты сæрæндæр (syvälätty särändär) = le plus vif des enfant



Vos commentaires - Haut de page


Dernière édition par Nikura le Tuesday 28 Nov 06, 15:37; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2038
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Tuesday 28 Nov 06, 13:13 Répondre en citant ce message   

Ossetie Post-positions et prépositions Ossetie

La langue ossète possède un système flexionnel très développé mais extrêmement pauvres en prépositions. Comme nous le verrons, la langue a surtout développé un système post-positionnel, en permettant une apposition d’une infinité de termes à la suite du substantif.

Prépositions
Les prépositions ossètes sont réduites au nombre de trois… Elles forment une unitñe accentuelle avec l’élément auquel elles se rapportent. Elles peuvent donc porter l’accent tonique à la place du substantif auquel elles se apportent.
æд (äd) = avec (appartenance et accompagnement) + Nominatif, généralement avec un nom inanimé, on utilise sinon le cas comitatif.
æнæ (änä) = sans (absence) + Génitif, avec un substantif ou un participe en -гæ (ou -гæйæ au Génitif)
фæйнæ (fäïnä) = par (répartition) + Génitif. Ex: фæйнæ фæткъуыйы (fäïnä fätk’uyïy) = une pomme chacun

Les prépositions ossètes peuvent aussi fusionner avec le substantif pour devenir des préfixes.
Ex: æдзонд (ädzond) = pensant, réfléchi (avec intelligence); æнаконд (änakond) = inachevé ; æнæххæст (änäxxäst) = incomplet, inachevé ; æнæмбаргæ (änämbargä) = incompréhensible, stupide.

Post-positions
Comme nous venons juste de le voir, la pauvreté de l’ossète en préposition est un fait. Cependant, la langue est d’une extrême richesse quant à la possibilité de post-poser toute sorte d’éléments au substantif notamment. Ce sont des particules totalement indépendantes mais étroitement liées au substantif auquel elles se rapportent et qu’elles suivent directement dans la phrase. Elles peuvent indiquer toute sorte de relation, de lieu, de temps, de direction, de but, etc.
Une grande partie des post-positions sont à la base des substantifs employés comme post-position (voir l’anglais : "back" par exemple), avec un sens voisin du celui qui leur est originalement attribué.
Ex: сæр (sär) = sur / tête, sommet ; хæстæг (xästäg) = près de, à côté de / parent, proche ; хуызæн (xuyzän) = à l’image de / хуыз (xuyz) = couleur, aspect
Beaucoup de post-positions sont aussi formées sur des adverbes et peuvent aussi être utilisées de façon indépendante, comme adverbes.

Comme la préposition, une post-position forme une construction attributive conjointement avec un substantif qui se trouvera le plus souvent au génitif ou à l’ablatif. La post-position ainsi unie au substantif peut varier librement en nombre et en cas alors que le substantif qu’elle détermine demeurera figée au cas régit par la post-position.
Ex: бæласы бын (bälasy byn) = sous l’arbre ; бæласы бынæй (bälasy bynäï) = de sous l’arbre ; бæласы бынмæ (bälasy bynmä) = vers sous l’arbre

Post-positions les plus courantes:

1. Lieu ou direction de l’action
(+Génitif)
сæр (sär) = sur, au sommet de
уæлæ (uälä) = sur, au sommet de
бын, быны, бынты (byn, byny, bynty) = sous, en dessous de
мидæг (midäg) = dans, à l'intérieur de
хуылфы (xuylfy) = à l'intérieur de
æдде (ädde) = à l'extérieur de
раз, разы (raz, razy) = devant, à l'avant de
фæстæ, фæстæты (fästä, fästäty) = derrière, à l'arrière de
рæзты (räzty) = devant (avec mouvement)
сæрмæ (särmä) = au dessus
сæрты (särty) = au dessus (avec mouvement)
уæле, уæлеты (uäle, uälety) = en haut de, au dessus de
дæле, дæлеты (däle, dälety) = en bas, en dessous de
фале, фалеты (fale, falety) = derrière, de l'autre côté de
ацырдыгæй (acyrdygäï) = de ce côté de
фарсмæ, фæрстæм (farsmä, färstäm) = à côté de, le long de
цур, цуры, цурты (cur, cury, curty) = près de, à côté de
астæу, астæуты (astäu, astäuty) = entre, au milieu de, parmi
алыварс, алыфарс, алыфæрсты (alyvars, alyfars, alyfärsty) = autour, de tous côtés de
алфæмбылæй (alfämbyläï) = autour de
æнцой, æнцæйтты (äncoï, äncäïtty) = contre
комкоммæ (komkommä) = en face de, contre
ныхмæ (nyxmä) = contre, à l'encontre de
онг (ong) = jusqu'à

(+Allatif)
æввахс (ävvaxs) = près de
хæстæг (xästäg) = près de, à côté de

(+Ablatif)
æттæмæ (ättämä) = vers l'extérieur, plus loin de, en sortant de
дæлæмæ (dälämä) = vers le bas
уæлæмæ (uälämä) = vers le haut

2. Moment ou durée de l'action
(+Génitif)
фæстæ (fästä) = après
размæ, разæй (razmä, razäï) = avant, avant de
дæргъы (därhy) = durant, pendant
мидæг (midäg) = durant, au cours de
онг (ong) = jusqu'à (temporel)

(+Allatif)
хæстæг (xästäg) = environ
æввахс (ävvaxs) = vers, aux alentours de
æрдæм (ärdäm) = vers, aux alentours de

3. Cause ou but de l'action
(+Génitif)
тыххæй (tyxxäï) = à cause de
руаджы (ruadžy) = grâce à
фыдæй (fydäi) = à cause de
фæрцы (färcy) = à force de, grâce à, à cause de

4. Comparaison
(+Génitif)
æнгæс, æнгæсæн (ängäs, ängäsän) = comme, pareil à
хуызæн (xuyzän) = comme, à l'image de
карæн (karän) = (âge) comme, semblable à, du même âge que

(+Ablatif)
уæлдай (uäldaï) = comme (comparaison ou métaphore)
хъауджыдæр (qaudžydär) = sauf

(+Allatif)
гæсгæ (gäsgä) = conformément à, selon

5. Quantité
(+Génitif)
ас, йас (as, ïas) = de la taille de
бæрц (bärc) = environ, à mesure de
дзаг (dzag) = de la contenance de
бæрзæндæн (bärzändän) = haut comme
дæргъæн (därhän) = long comme
стæвдæн (stävdän) = épais comme
уæрхæн (uärxän) = large comme

6. Exclusion
(+Génitif)
бæсты (bästy) = à la place de
йеттæмæ (ïettämä) = sauf, malgré
ивддзæг (ivddzäg) = en échange de

(+Ablatif)
фæстæмæ (fästämä) = sauf, malgré


D'une manière générale, la post-position peut être synonyme de certains cas grammaticaux et une même chose peut être expliquée de la même façon, par flexion nominale ou bien avec une post-position. Cela dit, cette substitution n'est pas possible pour tous les cas.
Ex:
- стъолыл чингуытæ / стъолы уæлæ чингуытæ (st'olyl činguytä / st'oly uälä činguytä)
= il y a des livres sur la table (adessif / génitif + post-position "уæлæ")
- хæдзары / хæдзары мидæг (xädzary / xädzary midäg)
= dans la maison (locatif / génitif + post-position "мидæг")



Vos commentaires - Haut de page
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2038
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Tuesday 28 Nov 06, 13:15 Répondre en citant ce message   

Ossetie Pronoms Ossetie


Ossetie Déterminants Ossetie



Vos commentaires - Haut de page


Dernière édition par Nikura le Tuesday 28 Nov 06, 13:16; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2038
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Tuesday 28 Nov 06, 13:15 Répondre en citant ce message   

Ossetie Adverbes Ossetie



Vos commentaires - Haut de page
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2038
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Tuesday 28 Nov 06, 13:17 Répondre en citant ce message   

Ossetie Numéral Ossetie

Nombres cardinaux - Système décimal
1 - иу (iu)
2 - дыууæ (dyuuä)
3 - æртæ (ärtä)
4 - цыппар (cyppar)
5 - фондз (fondz)
6 - æхсæз (äxsäz)
7 - авд (avd)
8 - аст (ast)
9 - фараст (farast)
10- дæс (däs)
-
11 à 19 -> unité + дæс avec quelques changements internes
11- иуæндæс (iuändäs)
12- дыууадæс (dyuuadäs)
13- æртындæс (ärtyndäs)
14- цыппæрдæс (cyppärdäs)
15- фынддæс (fynddäs)
16- æхсæрдæс (äxsärdäs)
17- æвддæс (ävdäs)
18- æстдæс (ästdäs)
19- æнудæс (änudäs)
-
20- ссæдз (ssädz)
30- æртын (ärtyn)
40- цыппор (cyppor)
50- фæндзай (fändzaï)
60- æхсай (äxsaï)
70- æвдай (ävdaï)
80- æстай (ästaï)
90- нæуæдз (näuädz)
100- сæдæ (sädä)
1000- мин (min)
Les compositions se font avec les unités sans changement aucun ni aucun élément intercallé, devant pour multiplier (200, 300, 400 etc.) et derrière pour ajouter les unités.

Nombres cardinaux - Système vigésimal
Cependant, il existe aussi un système vigésimal, plus courant à l'oral, provenant du substrat caucasique de la langue.
30- дæс æмæ ссæдз (däs ämä ssädz) = dix et vingt
40- дыууиссæдз (dyuuissädz) = deux-vingt
50- дæс æмæ дыууиссæдз (däs ämä dyuuissädz) = dix et deux-vingt
60- æртиссæдз (ärtissädz) = trois-vingt
70- дæс æмæ æртиссæдз (däs ämä ärtissädz) = dix et trois-vingt
80- цыппарыссæдз (cypparyssädz) = quatre-vingt
90- дæс æмæ цыппарыссæдз (däs ämä cypparyssädz) = dix et quatre-vingt
100- фондзыссæдз (fondzyssädz) = cinq-vingt
Dans ce système, les unités précèdent les dizaines auxquelles elles s'attachent avec la conjonction "æмæ" (ämä = et)

Nombres ordinaux
1º - фыццаг (fyccag)
2º - дыккаг (dykkag)
3º - æртыккаг (ärtykkag)
4º - цыппæрæм (cyppäräm)
5º - фæндзæм (fändzäm)
6º - æхсæзæм (äxsäzäm)
7º - æвдæм (ävdäm)
8º - æстæм (ästäm)
9º - фарæстæм (farästäm)
10º- дæсæм (däsäm)
Etc...
Pour les suivants, on se contente de rajouter + -æм au cardinal, sans changements vocaliques.

Déclinaison du numéral



Vos commentaires - Haut de page
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2038
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Tuesday 28 Nov 06, 13:17 Répondre en citant ce message   

Ossetie Verbes Ossetie



Vos commentaires - Haut de page
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas modifier les messages ou faire de réponses. Forum Babel Index -> Cours & Documents
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008