Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
abbé (français) - Le mot du jour - Forum Babel
abbé (français)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Pierre



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 1189
Lieu: Vosges

Messageécrit le Wednesday 24 Jan 07, 23:54 Répondre en citant ce message   

Le mot abbé vient vraisemblablement du syriaque abba, signifiant père, où il traduisait le respect porté à un dignitaire de la société civile ou religieuse. Du syriaque le mot passa, vers le IIIe siècle, dans la langue du monachisme ancien de l'Orient chrétien.

On est alors en présence de deux types d'abbés.

Il y a d'abord ces ermites, retirés dans les déserts égyptiens, à qui, en raison de leur prestige spirituel et de leur discernement, on demandait conseil. Souvent, des disciples se mirent sous la direction habituelle d'un de ces abbés, sans donner à sa personne quelque autorité institutionnelle : le groupe de disciples se disloquait à la mort du maître spirituel aussi spontanément qu'il s'était formé de son vivant.

À la même époque et dans les mêmes régions, Pacôme organisa de grands monastères placés sous le gouvernement effectif d'un abbé, chargé en outre du soin que requiert l'administration des biens nécessaires à une communauté un peu importante. L'abbé dispense toujours un enseignement spirituel, mais son rôle a perdu de la proximité familière qui était celle entre le maître spirituel et ses disciples.

Ce fut avec la règle de saint Benoît que le titre d'abbé s'imposa en Occident, alors qu'en Orient, où il avait pris naissance, il fut de moins en moins employé. La règle de Saint Benoît lui accorde dans l'édifice monastique une place fondamentale : “ On l'appelle seigneur et abbé parce qu'il tient la place du Christ ; ce n'est pas pour le glorifier, mais par honneur pour le Christ et par amour pour lui. ” Il était prescrit en outre que l'abbé serait élu par la communauté, qui lui doit, trait nouveau, une obéissance proprement dite.

Source Encyclopædia Universalis
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Thursday 25 Jan 07, 0:03 Répondre en citant ce message   

Mon dico étymologique fait dérivé abbé soit αβάς (avas) en grec de l’araméen abbā
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pierre



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 1189
Lieu: Vosges

Messageécrit le Thursday 25 Jan 07, 0:17 Répondre en citant ce message   

D'après Littré

Le mot abbé

Provençal. abbat ; espagnol. abad ; portugais. abbade ; italien. abbate ;

viendrait de abbatem, au nominatif abbas, du syrien aba qui signifie père.

Dans l'ancien français au nominatif singulier li abe [e muet], venant de ábbas avec l'accent sur la première syllabe ; le abé, li abé, les abés [e fermé] au régime singulier, au nominatif pluriel et au régime pluriel, venant de abbátem, abbátes, avec l'accent sur la seconde syllabe
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2097

Messageécrit le Thursday 25 Jan 07, 1:22 Répondre en citant ce message   

Puisqu'on parle de féminisation des titres...
L'abbé a pour pendant l'abbesse, qui exerce les mêmes fonctions avec les mêmes prérogatives dans une abbaye féminine. En certains temps et certains lieux, l'abbesse était même le plus puissant personnage, avant l'évêque qui lui devait obéissance.

Ça, c'est de la féminisation des fonctions !

Quiconque a un peu lu le Nouveau Testament sait que le mot Abba signifie père. C'est dans le NT que les chrétiens ont puisé le terme, araméen plutôt que syriaque.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Le garde-mots



Inscrit le: 22 Dec 2005
Messages: 747
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 25 Jan 07, 1:41 Répondre en citant ce message   

Vu l'étymologie, l'expression père abbé est une redondance.

Dernière édition par Le garde-mots le Thursday 25 Jan 07, 13:44; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pierre



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 1189
Lieu: Vosges

Messageécrit le Thursday 25 Jan 07, 1:48 Répondre en citant ce message   

Glossophile a écrit:
En certains temps et certains lieux, l'abbesse était même le plus puissant personnage, avant l'évêque qui lui devait obéissance.


Les abbesses étaient célèbres et respectées dans la ville vosgienne de Remiremont

Voici ce que l'on trouve dans l'Encyclopédie de Direrot.

Article abbesse
et pour les plus curieux l'article sur Remiremont
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10773
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 25 Jan 07, 14:47 Répondre en citant ce message   

Même chose en arabe : père = ab - mon père = abî ou aby en fonction de la phonétique (i long de toutes façons).
Il me semble que les 3 religions du Livre ont un petit problème avec les femmes et leur supposée impureté, non? Sauf peut-être les Protestants.
Interessant l'article sur Remiremont, que je connaissais jusqu'à présent pour son industrie textile!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pierre



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 1189
Lieu: Vosges

Messageécrit le Friday 26 Jan 07, 19:22 Répondre en citant ce message   

L' Abbé est aussi le nom d'un roman de Walter-Scott, dont le sujet est l'évasion de Marie Stuart du château de Lochleven.

L' abbé Ambroise, qui donne son nom au roman, ne joue qu'un rôle secondaire dans l'action. Le véritable héros s'appelle Roland Graeme, un orphelin recueilli et élevé par la reine d'Ecosse.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 08 Apr 13, 8:14 Répondre en citant ce message   

Glossophile a écrit:
C'est dans le NT que les chrétiens ont puisé le terme, araméen plutôt que syriaque.

Les Chrétiens, dans la région, avaient l'embarras du choix :
ab : father [Sem ’-b, Heb av, Akk abu, Syr aba, BAram ’b, Hrs hhayb, Meh hhayb, Amh abat, Tig ab, Uga ab, Phoen ’b]
(Source : Arabic Etymology Dictionary)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2097

Messageécrit le Monday 08 Apr 13, 12:26 Répondre en citant ce message   

?

Le Nouveau Pacte est rédigé en grec, il a été traduit dans diverses langues, dont le latin, et c'est de la traduction latine que sont sortis les mots ecclésiastiques comme abbé, prêtre, évêque..., en usage dans toute l'Europe, sauf erreur de ma part. Ce qui explique que je n'aie pas précisé chrétiens francophones.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 08 Apr 13, 13:03 Répondre en citant ce message   

Je voulais dire que le mot n'est pas PLUTÔT d'une langue sémitique qu'une autre, il est tout simplement pan-sémitique.

Dernière édition par Papou JC le Wednesday 10 Apr 13, 22:20; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2097

Messageécrit le Monday 08 Apr 13, 18:06 Répondre en citant ce message   

... sauf que les premiers disciples sont réputés avoir parlé araméen, et non syriaque.
Cela dit, ils étaient certainement polyglottes...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 08 Apr 13, 18:13 Répondre en citant ce message   

Je parle "lexique" et toi "vocabulaire", mais on est d'accord.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Glossophile
Animateur


Inscrit le: 21 May 2005
Messages: 2097

Messageécrit le Monday 08 Apr 13, 23:21 Répondre en citant ce message   

?
Pour moi, lexique est synonyme de vocabulaire !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8284
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 09 Apr 13, 3:23 Répondre en citant ce message   

Pourtant, il y a une différence : on parle du lexique d'une langue mais du vocabulaire de quelqu'un. On en apprend tous les jours, hein ?

Les mots “vocabulaire” et “lexique” sont des termes, et toute terminologie est arbitraire. Mais enfin, (compte non tenu d'un autre sens du mot lexique, “petit dictionnaire”) on convient généralement d'appeler lexique l'ensemble des mots faisant partie de la “langue française” (qu'aucun dictionnaire connu n'a jamais complètement rassemblés) et vocabulaire un sous-ensemble du lexique, les mots employés par un individu pour exprimer ce qu'il a besoin d'exprimer dans sa vie courante et ceux qui lui sont connus pour recevoir la pensée des autres. (Jacqueline Picoche, VOCANET)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008