Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Ressemblances entre les mots hongrois et les mots turcs - Forum des langues turques - Forum Babel
Ressemblances entre les mots hongrois et les mots turcs
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum des langues turques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
orhan



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 532
Lieu: Turquie

Messageécrit le Sunday 11 Mar 07, 20:26 Répondre en citant ce message   

Je vous transmets ces mots hongrois et turcs qui se ressemblent.
Ils sont tirés de cette adresse: http://www.sinanoglu.net/fikir_meydani/showthread.php?s=c6f1cd4d716490546441bf6c579cdf19&t=3667

hongrois : sárga
turc : sarı (jaune)
kazak : saru
ouïghour : serikh

hongrois : béka
turc : kurbağa (grenouille)
kazak : khurbakha
ouïghour : pakha

hongrois : szakál
turc : sakal (barbe)
kazak : sakal
ouïghour : sakhal

hongrois : én
turc : ben (moi)
kazak : men

hongrois : tenger
turc : deniz (mer)
kazak : dengiz
ouïghour : tengiz

hongrois : bıçak
turc : bıçak (couteau)

hongrois : çızma
turc : çizme (botte)

hongrois : papuc
turc : papuç (pantoufle, mocassin, chaussure de bébé)

hongrois : teve
turc : deve (chameau, dromadaire)

hongrois : deli
turc : deli (fou)

hongrois : haraç
turc : haraç (tribut)

hongrois : köpöniyek
turc : kepenk (volet)

hongrois : memur
turc : memur (fonctionnaire, officier)

hongrois : orman
turc : orman (forêt)

hongrois : keçke
turc : keçi (chèvre)

hongrois : tepsi
turc : tepsi (plateau)

hongrois : teozek
turc : tezek (bouze sechée)

hongrois : atıya
turc : ata (père, parent, ancêtre)

hongrois : anıya
turc : ana (mère)

hongrois : tiyok
turc : tavuk (poule)

hongrois : aroslan
turc : arslan (lion)

hongrois : şador
turc : çadır (tente)

hongrois : şok
turc : çok (très, trop, beaucoup)

hongrois : kazan
turc : kazan (marmite)

Et aussi:


turc - hongrois (traduction française du mot turc)

ben (moi) -> en
benim (mon, à moi) -> enyem
sen (toi) -> te
o (lui/elle) -> o
siz (vous) -> ti

kim ("qui?") -> ki
kimin (à qui, de qui) -> kié (du finois "kenen")

de (mais) -> de

gel (viens) -> yön
kapı (porte) -> kapu
sevgi (amitié, tendresse) -> semmi
gök (ciel) -> eg
iyi (bon, bien) -> yo

iki (deux) -> ket
altı (six) -> hat
yedi (sept) -> hetes, het

diz (genou) -> terd
omuz (épaule) -> tamasz

yer (sol) -> ter

uzun (long) -> hosszu
kısa (court) -> kurta

dil (langue) -> nyelv

ılık (tiède) -> meleg
pis (sale) -> piszkos

kurbağa (grenouille) -> beka
kaplumbağa, tosbağa (tortue) -> teknosbeka (tekno = tekne i.e. carapace)
boğa (taureau) -> bika
öküz (boeuf) -> ökör
tavuk (poule) -> tyuk
keçi (chèvre) -> kecke
inek (vache) -> tehén = tej+eneh (tej=lait)
koyun (agneau) -> ürü

arslan (lion) -> oroszlan
karınca (fourmi) -> hangya
kuçu (vx: chien) -> kuçu (façon familière d'appeler un chien à soi)
böcek, böğsü (vx: araignée) -> pok
koç (bouc) -> kos
kelebek (papillon) -> lepke
köpek (chien) -> kopó


sakal (barbe) -> szakal
bıyık (moustache) -> bajusz
küçük (petit) -> kicsi

batur (vx: brave) -> bator
ikiz (jumeau) -> iker
yakut (rubis) -> ekko
kapak (couvercle) -> kupak
süz (sufx : sans ou forme impérative du verbe süzmek, filtrer, égoutter, passer, ou toiser quelqu'un)-> szür
çadır (tente) -> sator
kök (ciel, racine) ->gyök
yaz (été) -> nyar
güz (automne) -> ösz
bol (en grande quantité) -> bo
kaya (rocher) -> ko
yel (vent) -> szel
bilge (savant) -> bolcs
kırbaç (fouet) -> korbacs
dolu (plein, grèle) -> tele, teli
tekerlek (roue) -> kerek (en hongrois et en mongol "teker" veut dire "tourner")
erk (mâle) -> ero
biş (çiş) (urine) -> bis


sebze (légume) -> zoldseg
baykus (hibou, chouette) -> bagoly
çekirge (sauterelle) -> szocke

öksür (tousse) -> köhög
balık (poisson) -> hal, halak

beter (pire) -> beter (Macarcadaki anlamı "kötü" - en hongrois le mot aurait le sens de "mauvais")

kök (ou gök, litt. ciel, soit bleu) -> kék
öl (meurt) -> öl (macarca'da "öldür" anlamına geliyor - en hongrois ça donne "tue")
ölü (mort) -> holt
karin (ventre) -> has
porsuk (blaireau) -> borz

çal (litt. vole, soit triche) -> csal (hile - tricherie)
çarp (frappe) -> csap
dür (suffixe: être à la troisième pers.) -> tür
eş (creuse, gratte) -> es
kır (brise) -> tör
sayı (nombre) -> szam
sek (saute) -> szök
yas (deuil) -> gyasz
yoğur (pétris) -> gyur

sür (passe le pinceau) -> suruség (firça - pinceau ou brosse)
süpür (balaye) -> söpör
süpürge (balai) -> seprü
çevir (fais tourner) -> csavar
dalga (vague) -> dagály
halk (peuple) -> hala
saç (cheveu, chevelure) -> szor
ün (vx: voix) -> én+ek (şarkı)
dilmaç (interprète) -> tolmacs
cici (mignon) -> cici (meme - sein)
kız+mak (se facher) -> kis+ál
kalpak (chapeau de fourrure) -> kalpag

döl (veuve) -> ondó
damga (étampe, tampon) -> támga
tanıt (fais connaître) -> tanít (öğretmek - enseigner)
tanık (témoin) -> tanú

dar (étroit) -> tar
tarak (peigne) -> taraj
tuğrul (terme militaire) -> turul
tümen (division dans l'armée) -> tömény

yüz+mek (se baigner, écorcher) -> úsz+ni
ök (mère, en turc s'emploie dans l'expression öksüz, orphelin) -> ük
çukur (fossé) -> csatorna
pamuk (coton) -> pamut
yemiş (nourriture, appat) -> gyümölcs
yüzük (anneau) -> gyürü
yüksük (dé à coudre) -> gyüszü
çocuk (enfant) -> kölyök

inan+mak (croire) -> hin+ni
şiş (brochette, pic) -> híz
şişman (gros, obèse) -> hízott
öd (vx temps) -> ido (zaman - temps)
cep (poche) -> szeb
var (il y a ou verbe être à la 3ème pers. du sing.) -> van
biç (forme impérative du verbe couper, estimer) -> becs
öp (embrasse) -> ap (eski macarca - ancien hongrois)
erdem (vertue) -> erdem
er (homme, soldat) -> úr
yurt (pays, nation, tente nomade) -> jurta

kılıç (épée) -> kard

Quelqu'un donne cette exemple: "Cebimde küçük elma var" = "Szebembe kicsi alma van" = "Dans ma poche il y a une petite pomme"
Mehmet Can dit: Szeb =cep=poche peut être passé de l'ottoman, mais faites attention à cette construction, dans le mot szeb-em-be les terminaisons "em" et "be" sont les mêmes que celles du turc , "im" et "de".


Dernière édition par orhan le Tuesday 27 Nov 07, 20:01; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Skipp



Inscrit le: 01 Dec 2006
Messages: 740
Lieu: Durocortorum

Messageécrit le Thursday 15 Mar 07, 15:04 Répondre en citant ce message   

Le hongrois a probablement fait des emprunts à la langue turque des ottomans.

Mais l'on sait également que le hongrois est une langue finno-ougrienne dont l'origine se situe au voisinage des familles de langues turco-mongoles et indoeuropéennes. Des emprunts ont donc eû lieu dans les deux sens et depuis une époque assez reculée.

A savoir également qu'une suite d'une centaine de mots se ressemblant ne signifie pas qu'il y'ai parenté. Dans toutes les langues l'on retrouve des mots de même sens avec une prononciation approchante. Exemple, le mot dieu en grec Theo et chez les aztèques Teo. Alors qu'il n'y a bien entendu aucun lien entre eux.

A savoir également que pour certains linguistes, le mot yurt proviendrait d'un emprunt à l'indoeuropéen "gherto-" signifiant "l'enclos" (voir "Les indoeuropéens" de Iaroslav LEBEDYNSKY). La famille de langues finno-ougriennes serait celle avec laquelle il y'aurait eû le plus d'emprunts avec la famille indoeuropéenne.

Également:
Le turc dam "toit" viendrait d'une racine indo-européenne *dom "construire".
En toungouse l'ours se dit raketa... ce qui est très proche de la racine indo-européenne rktos. Un nom IE du cheval (*markos) se retrouve en mongol (morin) et toungouse (murin), mais aussi peut être, en coréen, birman et japonais. (cf. "Les indo-européens" de Iaroslav LEBEDYNSKY).

Aucune langue n'est donc hermétique, les emprunts mutuels sont toujours nombreux. Ce qui aboutit à de nombreuses ressemblances de part et d'autres.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Abdüssalâm
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 909
Lieu: Aiguillon

Messageécrit le Friday 16 Mar 07, 0:20 Répondre en citant ce message   

Pour le mot "cep" (et quelques autres dans la liste) il est certain que ce sont des emprunts à l'ottoman, puisque leur origine est soit arabe, soit persane, langues avec lesquelles le magyar n'a eu aucun lien direct. Le mot turc "cep" vient de l'arabe "jayb" dont l'antériorité est attestée par le Coran (VII°s), sourate 27- verset 12.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Skipp



Inscrit le: 01 Dec 2006
Messages: 740
Lieu: Durocortorum

Messageécrit le Friday 16 Mar 07, 0:35 Répondre en citant ce message   

Désolé... Je ne suis pas turcophone. Que veut dire "cep" ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Abdüssalâm
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 909
Lieu: Aiguillon

Messageécrit le Friday 16 Mar 07, 12:26 Répondre en citant ce message   

"poche" (le mot est traduit plus haut dans le message d'Orhan).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
claudius



Inscrit le: 22 Sep 2006
Messages: 284
Lieu: Bucarest

Messageécrit le Friday 16 Mar 07, 16:49 Répondre en citant ce message   

Il me semblait qu'à l'époque on rangeait les langues finno-ougriennes et les langues turques dans une superfamille appelée ouralo-altaïque. Est-ce toujours d'actualité ? Ça pourrait expliquer certaines ressemblances autant lexicales que grammaticales ...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
orhan



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 532
Lieu: Turquie

Messageécrit le Friday 16 Mar 07, 20:46 Répondre en citant ce message   

Il ne faut pas mêler le hongrois et la langue des Huns, dit Mehmet Can au monsieur qui a écrit la première liste, en haut. Il dit que le hongrois et la langue des Huns ne sont pas la même langue mais qu'ils sont parents. Je ne sais pas quelle est l’occupation de Mehmet Can aux Etats-Unis. Et il ajoute :
Les régles de grammaire du hongrois et du turc se ressemblent beaucoup. Dans le hongrois le dialecte le plus proche à la langue des Huns est celui que parle une tribu nommée "Székely”. D’ailleurs la langue des Huns est écrite non pas avec l’alphabet latin, mais avec un alphabet qui ressemble beaucoup aux écritures Orkhon.
http://www.omniglot.com/writing/hungarian_runes.htm
Il y a beaucoup de mots communs semblables du point de vue des racines, mais il faut distinguer les mots qui sont passés de l’ottoman au hongrois. Ils sont quelque fois d’origine arabe ou persane. Et il continue :
Revenons à la liste des mots communs… Dans ces derniers jours j’ai cherché ces mots dans les dictionnaires hongrois sur internet, et j’ai trouvé beaucoup de mots qui seront venus de la même origine que le turc. Il peut y avoir des miliers de mots autres que ceux-ci. Ce sont des mots qui sont dans la langue du peuple du turc anatolien, que je ne connais pas, des mots qui existent dans d’autres dialectes du turc ; des mots qui existent dans la langue populaire du hongrois, qui ne sont pas passés dans les dictionnaires. Voilà quelques mots qui viennent de la même origine du turc et du hongrois, dit-il, et il donne la deuxième liste que j’ai écrite en haut, au-dessous de la première.


Dernière édition par orhan le Tuesday 27 Nov 07, 20:08; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Piroska



Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 1064
Lieu: Basse-Marche (France)

Messageécrit le Saturday 03 Nov 07, 9:27 Répondre en citant ce message   

Il va falloir que j'apporte quelques corrections à cette liste qui contient des erreurs.
Citation:
Il me semblait qu'à l'époque on rangeait les langues finno-ougriennes et les langues turques dans une superfamille appelée ouralo-altaïque. Est-ce toujours d'actualité ? Ça pourrait expliquer certaines ressemblances autant lexicales que grammaticales ...

Quant à la thèse ouralo-altaïque (ou touranienne), après l'avoir rejetée pendant longtemps, les linguistes commencent à y revenir actuellement.
Je serais de leur avis — intuitivement, car je ne connais pas bien les langues turques.
Mais c'est plausible.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
semensat



Inscrit le: 20 Aug 2005
Messages: 868
Lieu: vers Toulouse

Messageécrit le Saturday 03 Nov 07, 12:00 Répondre en citant ce message   

En fait, cette théorie a été longtemps acceptée, puis les linguistes l'ont rejettée en bloc, et actuellement, certains (minoritaires) continuent à travailler dessus, de même que d'autres travaillent sur les liens eurindien-ouralien, eurindien-etrusque, ouralien-yukaghir, tchouktcho-kamtchatkien-yukaghir-eskimo-aléoute, et de cette dernière "famille" avec l'ouralien. Et quelques uns (encore plus minoritaires) prennent toutes ces théories ensembles, aboutissant à l'eurasiatique de Greenberg, ou un peu plus étendu, au nostratique de Starostin et al.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Piroska



Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 1064
Lieu: Basse-Marche (France)

Messageécrit le Sunday 04 Nov 07, 15:03 Répondre en citant ce message   

Merci, Semensat, pour ces précisions.

Quant à la liste, je commencerais par la fin :
Citation:
"Cebimde küçük elma var" = "Szebembe kicsi alma van" = "Dans ma poche il y a une petite pomme"

Il fallait vraiment chercher longtemps une telle phrase pour illustrer la parenté.
Je dois corriger "Szebembe" en "Zsebemben" ("sz" se prononce "s" et zs" se prononce "j");
-ben signifie dans.
La différence entre "zsebemben" et "zsebembe" étant que le suffixe -ben indique la position à un endroit, et -be le mouvement vers un endroit. (Cf. latin in + ablatif et in + accusatif).
Y a-t-il une opposition semblable en turc, avec -de ?

D'autre part, si -im est le suffixe possessif de 1ère personne du singulier, c'est la même chose en effet que -em en hongrois.

J'aimerais être renseignée plus exactement sur var
Est-ce le verbe "être" à la troisième personne du singulier, comme en hongrois ?
Sert-il de copule comme est en français ("La vie est belle"), ou seulement comme en hongrois pour dire il y a ?
Excusez-moi; j'avais commencé à apprendre le turc, mais j'ai tout oublié.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
claudius



Inscrit le: 22 Sep 2006
Messages: 284
Lieu: Bucarest

Messageécrit le Sunday 04 Nov 07, 17:28 Répondre en citant ce message   

Citation:
La différence entre "zsebemben" et "zsebemben" étant que le suffixe -ben indique la position à un endroit, et -be le mouvement vers un endroit. (Cf. latin in + ablatif et in + accusatif).
Y a-t-il une opposition semblable en turc, avec -de ?

Non, le turc utilise un autre cas pour le mouvement vers un autre endroit caractérisé par une voyelle finale -a/-e suivant l'harmonie vocalique.

Citation:
J'aimerais être renseignée plus exactement sur var
Est-ce le verbe "être" à la troisième personne du singulier, comme en hongrois ?

Non plus. Je ne sais pas s'il existe un infinitif pour var il me semble que c'est le même que pour le verbe être (olmak) mais var ne s'utilise que pour traduire "il y a", dont la forme négative est yok.

Citation:
Sert-il de copule comme est en français ("La vie est belle"), ou seulement comme en hongrois pour dire il y a ?

Il sert simplement pour "il y a", le turc suffixe les marques de personnes au nom auquel elles se rapportent : par exemple la vie est belle = hayat güzeldir (mais le suffixe de troisième personne n'est pas obligatoire) ; nous sommes dans le jardin = bahçedeyiz

Ces ressemblances sont très troublantes en effet, même si je pense que le hongrois et le turc ont pu être liés dans un passé lointain il faut tout de même rester prudent : par exemple le -m- du possessif de première personne s'observe aussi en latin ou en grec bien que ces langues n'aient aucun rapport avec le turc ou le hongrois ...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Piroska



Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 1064
Lieu: Basse-Marche (France)

Messageécrit le Sunday 04 Nov 07, 22:28 Répondre en citant ce message   

Je sais qu'il ne faut pas trop croire à une parenté étroite de ces deux langues.

Le hongrois ayant évolué très différemment même de ses "parents" finno-ougriens, il reste assez isolé.

On peut affirmer seulement que certaines particularités comme l'harmonie vocalique, l'agglutination etc. sont communes aux langues ouraliennes et aux langues turques.

La suffixation personnelle des noms et adjectifs comme dans "güzeldir" existe dans le mordve, mais pas dans le hongrois.

Cependant en hongrois aussi, le verbe "être" à la troisième personne ("van") a toujours le sens d'il y a.

Pour le vocabulaire, j'aurais aimé connaître le sens des mots énumérés dans la liste, avant de corriger les formes hongroises fautives.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
guillaume



Inscrit le: 14 Dec 2005
Messages: 672
Lieu: Istanbul, natif du Québec

Messageécrit le Monday 05 Nov 07, 14:49 Répondre en citant ce message   

Voilà j'ai rajouté le sens pour les mots turcs. Il faudrait aussi préciser le sens des mots hongrois, car j'ai l'impression que c'est souvent assez différent, quoique apparenté.

Piroska si tu as l'occasion d'en corriger les fautes, ça serait super. Éventuellement on pourra rendre la liste un peu plus claire, et aussi tenter de la compléter.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Piroska



Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 1064
Lieu: Basse-Marche (France)

Messageécrit le Monday 05 Nov 07, 17:46 Répondre en citant ce message   

Tout d'abord, une petite rectification.
Citation:
Pour le mot "cep" (et quelques autres dans la liste) il est certain que ce sont des emprunts à l'ottoman, puisque leur origine est soit arabe, soit persane, langues avec lesquelles le magyar n'a eu aucun lien direct.

Avec le persan, si.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Piroska



Inscrit le: 13 Sep 2005
Messages: 1064
Lieu: Basse-Marche (France)

Messageécrit le Monday 05 Nov 07, 20:25 Répondre en citant ce message   

À notre liste maintenant (je mets le hongrois en deuxième lieu) :

turc : bıçak (couteau)
hongrois : "bicsak" (pr. bitchak), mais plus souvent "bicska" (pr. bitchka) = canif !

turc : çizme (botte)
hongrois : "csizma" (pr. tchizma) = même sens

turc : papuç (pantoufle, mocassin, chaussure de bébé)
hongrois : "papucs" (pr. papoutch) = pantoufle

turc : deli (fou)
hongrois : deli ??? il ya “dilis”, qui veut dire fou, “deli” veut dire "bien fait" (en parlant des qualités physiques d’un homme)

turc : haraç (tribut)
hongrois : "harács" (pr. kharatch) = même sens, puis évolution sémantique en “pillage”)

turc : kepenk (volet)
hongrois : köpöniyek ??? "köpönyeg" ??? = cape

turc : memur (fonctionnaire, officier)
hongrois : memur ???

turc : orman (forêt)
hongrois : orman ????

turc : keçi (chèvre)
hongrois : "kecske" (pr. ketchkè) = même sens

turc : tepsi (plateau)
hongrois : "tepsi" (pr. tepchi) = plaque allant au four

turc : tezek (bouze sechée)
hongrois : "tőzeg" (pr. teuzègue) = tourbe

turc : cep (poche)
hongrois : zseb (pr. jèb) = même sens

turc : ata (père, parent, ancêtre)
hongrois : "atya" (pr. atia) = père, ancêtre)

turc : ana (mère)
hongrois : "anya" (pr. ania) = même sens

turc : tavuk (poule)
hongrois : "tyúk" (pr. tiouc) = même sens

turc : aslan (lion)
hongrois : "oroszlán" (pr. oroslane) = même sens

turc : çadır (tente)
hongrois : "sátor" (pr. chator) = même sens

turc : çok (très, trop, beaucoup)
hongrois : "sok" (pr. choc) = beaucoup, trop

turc : kazan (marmite)
hongrois : "kazán" (pr. kazane) = chaudière

Voilà pour la première partie. Je ne vois pas de quels mots il peut s'agir là où j'ai mis des points d'interrogation.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum des langues turques Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 1 sur 5









phpBB (c) 2001-2008