Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
bee (anglais) - Le mot du jour - Forum Babel
bee (anglais)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Lou caga-blea



Inscrit le: 05 Sep 2006
Messages: 514
Lieu: Nissa

Messageécrit le Saturday 26 May 07, 14:37 Répondre en citant ce message   

Exact. Abelha qui dérive lui-même d'un diminutif, apicula, de apis "abeille". Les parlers d'oïl devaient disposer d'un mot directé hérité de lat. apis, car, je crois, que la forme ée (< APE(M)) est attestée en anglo-normand.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1144
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Saturday 26 May 07, 16:16 Répondre en citant ce message   

Cela n'explique toujours pas le 'Imme' allemand.
N'y trouve-t-on pas le 'mel' latin?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
max-azerty



Inscrit le: 11 Jan 2006
Messages: 796
Lieu: arras

Messageécrit le Saturday 26 May 07, 19:05 Répondre en citant ce message   

Pokorny évoque l'hypothèse indo- européenne *a(m)p-i/e,b- se rapportant à l'abeille.
De ce mot dériverait le latin "apis" et le germanique "imbia", évoluant en "Imbe" puis "Imme".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Kova



Inscrit le: 27 Apr 2007
Messages: 140
Lieu: Angoulême

Messageécrit le Sunday 27 May 07, 12:24 Répondre en citant ce message   

Parenthèse :
max a écrit:
Pokorny

en polonais veut dire : humble.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3486
Lieu: Nissa

Messageécrit le Sunday 27 May 07, 16:11 Répondre en citant ce message   

Je n'ai pas réussi à trouver de traces de ce « *a(m)p-i/e,b- » dans Pokorny et, de plus, je ne comprends rien à la notation. Des références plus précises seraient souhaitables.

L'hypothèse d'une prénasalisée *ᵐbh (s'il s'agit bien de ça) est intéressante (là-dessus, Martinet, Des Steppes aux océans, pp. 169 et 172) mais elle ne résoud toujours pas le problème de la sourde du latin apis.

Si des rapports existent réellement entre ce mot latin et le plattdeutsch Imme, j'aimerais bien qu'on me les explique …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
max-azerty



Inscrit le: 11 Jan 2006
Messages: 796
Lieu: arras

Messageécrit le Sunday 27 May 07, 20:48 Répondre en citant ce message   

sur google tu tapes:

database query to indo-european etymology

dans le champ "meaning", tu tapes "bee".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 3486
Lieu: Nissa

Messageécrit le Monday 28 May 07, 1:38 Répondre en citant ce message   

Merci. Je ne connaissais pas ce site, j'utilisais celui de l'IED.

Il semblerait que les deux utilisent plus ou moins une base commune pour la présentation mais que le matériel diffère un peu : le russe se fonde sur le Walde-Pokorny qui est plus ancien (années 30), le néerlandais sur le Pokorny (fin des années 50). Mais il me faudra du temps pour vraiment faire une comparaison sérieuse.

Une chose est cependant claire d'emblée : pour les choses courantes, le tien est plus efficace (informatiquement) que le mien qui est très souvent saturé …

Pour ce qui est de l'abeille, voici les deux entrées du Pokorny :
Citation:
Root / lemma: bhei-
English meaning: bee
German meaning: `Biene'
Comments: mit n-, k- oder t-Erweiterung
Material: Die kurze Form noch in aisl. bӯ-fluga, alem. bī, bair. beij; daneben Formen mit n (kaum erst der schwachen Dekl. entnommen), wie ahd. bini n. `Biene', ablaut. bīa f. (*bī-ōn- = ags. béo, engl. bee), bīna (nhd. dial. Bein); aksl. bъčela, bьčela ds. (*bhikelā); cymr. bydaf `Bienenstock', аpr. bitte, lit. bìtė, bitìs, lett. bite `Biene'.
Gall. *bekos `Biene' (M. -L. 1014), air. bech m. `Biene', gäl. speach `Stich', cymr. beg-eg(y)r `Drohne' weichen im Vokal ab (tabuierende Entstellung?).

References: WP. II 184 f. , WH. I 555 f. , Specht Dekl. 46.
Page(s): 116
-------------------------------------------------------
Root / lemma: embhi-, empi-
English meaning: a k. of mosquito or bee
German meaning: `Stechmücke, Biene'
Comments: Mit tabuierendem Wechsel bh : p?
Material: Gr. ἐμπίς, -ίδος `Stechmücke';
ahd. imbi (ältester Beleg impi pīano), mhd. imbe (*embi-o-) `Bienenschwarm, Bienenstock', erst spät-mhd. `Biene', nhd. Imme, ablautend ags. imbe (*umbia) `Bienenschwarm'.

References: WP. I 125, WH. I 57.
Page(s): 311

Tu remarqueras que le latin apis a été retiré de *embhi-/*empi-. D'ailleurs, le grec ἐμπίς [empís] « moustique » est lui-même douteux car :
1) on ne voit pas bien pourquoi un tabou linguistique aurait concerné cette bestiole …
2) Chantraine en propose une autre étymologie, plus banale, « buveur », basée sur ἐμ-πίνω [empínō] « boire un coup ».
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jean-Charles



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 3119
Lieu: Helvétie

Messageécrit le Monday 28 May 07, 2:59 Répondre en citant ce message   

gilou a écrit:
Skipp a écrit:
Jean-Charles a écrit:
Puisqu'on s'intéresse aux abeilles étasuniennes, voici ce que je viens d'apprendre au sujet des butineuses: Il y a actuellement un mal mystérieux qui les détruit massivement, au point que le pays doit importer des abeilles de l'étranger. La cause du mal est inconnue.

Probablement encore un pesticide utilisé par l'agriculture ... Certains de ces pesticides ont été interdit en France (Gaucho, Poncho et autres...).

C'est beaucoup plus mystérieux: Aux dires des apiculteurs européens, l'effet des Gaucho, Régent et apparentés, c'est de tuer les abeilles, effet qu'on est endroit d'attendre d'un insecticide.
Aus Etats Unis, ce qui se passe, c'est que les ruches (et donc les larves) sont subitement abandonnées par les ouvrieres. C'est le 'Colony Collaps Disorder' présent aussi en Europe, mais a une bien moindre échelle, et connu depuis une cinquantaine d'années.

Il y a quand même quelque-chose qui ne colle pas:
Je connais le phénomène de division des ruches: Les ouvrières qui partent élèvent une nouvelle reine. On n'a donc pratiquement par de perte de pollinisatrice.
Or, le principal problème qui est cité est qu'il n'y aurait plus de pollinisatrice. Autrement dit: Elles n'existent plus en tant que pollinisatrices. Donc, elles ne se nourrissent plus. Donc, elles sont mortes.

On voudrait noyer le poisson, on n'agirait pas autrement.

Quelle est la version française de Colony Collaps Disorder ?


Pour en revenir à l'aspect social aux États-Unis d'Amérique, je trouve intéressant qu'on utilise le concept d'abeille pour nommer ceux qui s'associent dans un but commun qui les intéresse, alors que la plupart des civilisations que je connais insistent sur le côté travail forcé pour la un souverain ou, très éventuellement, pour la collectivité.

Le glissement de sens est très intéressant car il permet de citer les abeilles dans un autre contexte que cauchemardesque.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Kyrillion



Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 311
Lieu: Haute-Savoie

Messageécrit le Monday 28 May 07, 9:16 Répondre en citant ce message   

Napoléon était un grand admirateur des abeilles.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Skipp



Inscrit le: 01 Dec 2006
Messages: 737
Lieu: Durocortorum

Messageécrit le Monday 28 May 07, 12:44 Répondre en citant ce message   

gilou a écrit:
C'est beaucoup plus mystérieux: Aux dires des apiculteurs européens, l'effet des Gaucho, Régent et apparentés, c'est de tuer les abeilles, effet qu'on est endroit d'attendre d'un insecticide.

Sauf que les "insecticides" employés sont sensés être sélectif et ne pas s'attaquer aux pollinisateurs... Ces pesticides n'auraient pas pour effet direct celui de faire mourrir les abeilles mais ils perturberaient le sens de l'orientation de ces insectes et celles ci se perdraient alors sans retrouver la ruche.

gilou a écrit:
Aus Etats Unis, ce qui se passe, c'est que les ruches (et donc les larves) sont subitement abandonnées par les ouvrieres. C'est le 'Colony Collaps Disorder' présent aussi en Europe, mais a une bien moindre échelle, et connu depuis une cinquantaine d'années.

Les américains sont très friands de pesticides, fongicides, hormones, OGM, etc... Et après ils se demandent d'où viennent leur problème... Voir ici:
http://users.tvcablenet.be/personal/tvcn9710/Documents/Document73.pdf
http://www.beekeeping.com/articles/fr/consequenses_gaucho.htm
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
kongurlo



Inscrit le: 27 May 2007
Messages: 53
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 29 May 07, 19:22 Répondre en citant ce message   

felyrops a écrit:
Est-ce que la bee anglaise ne serait pas importée de Flandre? Chez nous c'est "bij" et ça se prononce presque de la même façon.
Il y a aussi le suédois "bi", qui se prononce comme en anglais.
En ce qui concerne l'allemand 'Biene', le pluriel 'Bienen' me semble un double pluriel. L'ancien allemand 'Imme', par contre, a donné le flamand 'imker' (apiculteur) (en anglais simplement bee-keeper).

Je ne pense pas que le "ne" de Biene soit un ancien pluriel, mais plus un diminutif ou collectif.
Pour en revenir à notre collection d'abeilles, voici encore quelques langues aux abeilles apparentées :
- "byfluga" en islandais (vous avez reconnu "by" que l'on a affublé d'une mouche "fluga", la mouche-abeille donc... qui rappelle notre musaraigne en français, la souris araignée pour souligner l'agilité)
- "bitė" en lituanien et "bite" en letton. Les deux pays baltes vouent une adoration aux abeilles depuis des temps immémoriaux. Présente dans la mythologie, dans les rites pays, l'abeille est le seul animal en lituanien qui a un statut quasiment humain. Mourir se dit "mirti" pour les êtres humains, mais "užgauti" pour les tous les animaux SAUF pour l'abeille dont on dit aussi "mirti". Manger se dit "valgėti" pour les êtres humains, mais "ėsti" pour tous les animaux SAUF pour l'abeille dont on dit "valgėti". On remarque donc une forme d'anthropomorphisme concernant les abeilles. Je crois qu'il en est de même en letton.
Les Lituaniens ont aussi un mot collectif (avec un suffixe rappelant celui du mot allemand) qui est "bitiniai" et signifie donc "les abeilles" et ce mot n'est pas sans rappeler le français "butiner". Un hasard ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
max-azerty



Inscrit le: 11 Jan 2006
Messages: 796
Lieu: arras

Messageécrit le Tuesday 29 May 07, 20:17 Répondre en citant ce message   

"butiner" est dérivé de "butin",qui provient lui-même du germanique "bute", échange, partage.
cf allemand moderne"Beute", le butin.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
kongurlo



Inscrit le: 27 May 2007
Messages: 53
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 29 May 07, 20:53 Répondre en citant ce message   

max a écrit:
"butiner" est dérivé de "butin",qui provient lui-même du germanique "bute", échange, partage.
cf allemand moderne"Beute", le butin.

En effet, ça tient la route. Mais j'aurais bien aimé trouver un pont entre mon mot lituanien et nous... Ce sera pour une autre fois.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1144
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Tuesday 29 May 07, 23:17 Répondre en citant ce message   

Pour délimiter les deux grandes familles de langues, il faut sans doute partir du grec μελισσα (melissa = abeille) et son principal produit, le miel:

Czech: med Danish: honning Dutch: honing Estonian: mesi Finnish: hunaja French: miel German: der Honig Greek: μέλι Hungarian: méz Icelandic: hunang Italian: miele Latvian: medus Lithuanian: medus Norwegian: honning Polish: miód Portuguese: mel Romanian: miere Russian: мёд Slovak: med Slovenian: med Spanish: miel Swedish: honung English: honey.

Pour la famille latine "mel", je vois 14 langues.

La branche germanique donne danois, néerlandais, finnois, allemand, icelandais, norvégien, suédois et anglais.

A remarquer que la boisson fermentée à base de miel donne dans certaines langues 'med, mede, mead' et dans d'autres hydromel ou cervoise.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11064
Lieu: Lyon

Messageécrit le Wednesday 30 May 07, 11:09 Répondre en citant ce message   

@ Felyrops : Pourquoi donnes-tu les langues en anglais et pas en français?! Si tu as fait un copier/coller d'une source anglophone, il vaut mieux faire une citation.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Page 2 sur 3









phpBB (c) 2001-2008