Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
pute, putain (français) / peut (patois lorrain) - Le mot du jour - Forum Babel
pute, putain (français) / peut (patois lorrain)
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
kongurlo



Inscrit le: 27 May 2007
Messages: 53
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 29 May 07, 18:29 Répondre en citant ce message   

Etant originaire du plateau de Langres (52), je vais vous présenter un petit mot bien de chez nous. Il s'agit de l'adjectif "peût" (prononcé avec le "eu" de bleu) qui signifie "laid, mauvais". Au féminin, on dit "peûte" (avec le "eu" de peur). Il existe aussi le verbe "peussir" ou "'se peussir" qui signifie "enlaidir, s'enlaidir". D'une façon générale, il s'applique plus à la laideur de l'âme qu'à celle du corps, mais on dit les deux.

On parlera par exemple d'une personne laide ou peu aimable en disant : qu'il est peût celui-là ou quel peût coco !
Une femme peu affable ou peu gâtée par la nature sera une peûte ou une peûte bête
Le temps qui se gâte, se peussit chez nous.

En fait j'aimerais savoir si quelqu'un connaît un mot proche ou apparenté ou en connaîtrait éventuellement l'étymologie... J'ai quitté cette région il y a quinze ans et j'ai pas mal voyagé, mais je ne l'ai entendu nulle part ailleurs.

Merci de vos réactions et ne soyez pas peûts !!!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
PatoisantLorrain



Inscrit le: 25 Aug 2006
Messages: 216
Lieu: Bayonnais

Messageécrit le Tuesday 29 May 07, 19:35 Répondre en citant ce message   

Le mot peut (et son féminin peute) est connu également dans toute la Lorraine. Chez nous aussi, on dit la peute bête. Dans le patois de la Bresse / Cornimont, on a aussi peut'mot : laidement, peut'tè : laideur. En patois de la région de Metz, on a aussi peut'ment : laidement et peutieu : enlaidir.

Le mot peut viendrait de putidus en latin (dictionnaire étymologique) comme l'ancien français put, pute signifiant sale, puant. Et pute a dérivé dans le mot que l'on connait mais à l'origine, une femme pute, c'était une femme sale.

Dans le livre Paroles d'Oïl de DPLO (Défense et Promotion des Langues d'Oïl), il y a un texte de Maurice Legros, un patoisant originaire de Dampierre, près de Langres. Comme il est né en 1924, je ne sais pas s'il est toujours vivant. Je sais qu'il écrivait aussi dans le revue Lou Champaignat.
J'ai aussi des textes en patois de Nijon (Bassigny), patois qui fait partie du domaine lorrain.
Au piaihi d'te lère !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
kongurlo



Inscrit le: 27 May 2007
Messages: 53
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 29 May 07, 21:01 Répondre en citant ce message   

Ça, c'est intéressant. Je ne savais pas que ce mot était utilisé sur un territoire aussi grand. Je suis très content d'en connaître l'étymologie qui est de surcroît très intéressante et pas si compliquée que je ne pensais.
c'est vrai que nous disons aussi "peutement".

Et vous connaissez les peuteux ? Je ne sais pas trop comment l'écrire, mais c'est le nom de la groseille à maquereau si je ne m'abuse.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6529
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Thursday 06 May 10, 17:06 Répondre en citant ce message   

angl. poontang : vulg.
1)n. relations sexuelles
2)n. terme insultant pour désigner la femme

Noté en 1910, ce terme vient du créole de la Nouvelle Orléans, du français putain
angl. poon : abréviation de poontang
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 01 Aug 10, 7:37 Répondre en citant ce message   

giòrss a écrit:
Lat. putus. It. putto, esp. puto, qui viennent d'une racine *pu- = procréer

J'ai lu quelque part que ce même putus pourrait bien être aussi à l'origine de putain, lequel n'aurait donc rien à voir avec la notion de pourriture comme on le dit un peu partout. (Mais je crains - sans mon Gaffiot sous la main - qu'il n'y ait quelque part une histoire de longueur de voyelle ...)

(J'ajoute à propos de ce nom féminin en -ain qu'il constitue un argument fort pour ne pas avoir besoin de créer l'affreux écrivaine cher à certaines - et certains - féministes.)

A propos de ce putus signifiant "petit garçon", voir le MDJ putus (latin)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1576
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Sunday 01 Aug 10, 8:31 Répondre en citant ce message   

J'ai le Gaffiot sous la main:
-pūtĕr: pourri
-pŭtus:
1)pur, propre
2) petit garçon = pūsus= pūpus.
No comment...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Horatius
Animateur


Inscrit le: 11 Apr 2008
Messages: 692

Messageécrit le Sunday 01 Aug 10, 10:57 Répondre en citant ce message   

Ben, pour autant que je sache :
le [u] long accentué latin évolue en [y] : murum > mur
le [u] bref accentué latin en position libre évolue en [oe] : gula > gueule

Donc, d'après cette règle, et si le mot a suivi une évolution naturelle depuis le latin, putain vient de la racine du latin puter, putidus, putere... C'est l'étymologie qu'on donne habituellement !

Mais il est vrai que certains disent autre chose :
Littré : les noms "pute, putain" viendraient de la racine de puer (latin : puta : jeune fille) : Littré note que dans le plus ancien exemple attesté (XIIe siècle), putain signifie simplement "jeune fille". Le nom "pute" n'aurait ainsi aucun rapport étymologique avec l'adjectif d'Ancien Français "put" (puant, méchant) qui lui vient bien de putidus.
Ménage : par antiphrase, "putain" vient de "putus", pur.

Je n'ai pas les compétences pour trancher, si du moins il est possible de le faire...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2784
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Sunday 01 Aug 10, 19:21 Répondre en citant ce message   

www.etimo.it



puttana/putaine derive de puta= jeune fille




http://www.cnrtl.fr/definition/putain

Citation:
Prononc. et Orth.: [pytε̃]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) 1121-34 « femme de mauvaise vie » (Philippe de Thaon, Bestiaire, 834 ds T.-L.); 1278 terme d'injure à l'adresse d'une femme débauchée dame putain, Orde ribaude (Sarrazin, Hem, éd. A. Henry, 3042); b) 1853 adj. fig. et fam. « qui prostitue son amitié au premier venu, qui cherche à plaire à tout le monde » ici d'un homme (Flaub., loc. cit.); 2. 1863 putain de + nom « marque le mépris, l'exaspération » un « putain » de chat (Goncourt, op. cit., p. 1238); cf. 1916 ma putain de vie (Barbusse, Feu, p. 121); 3. 1931 putain! interj. triviale qui marque l'étonnement, le dépit, la colère, etc. (Mac Orlan, La Bandera, XI ds Rob.). Anc. cas régime en -ain (v. aussi nonnain) de l'a. fr. pute, v. pute; cf. aussi l'a. prov. putan(a) « fille, putain » (Rayn.; FEW t. 9, p. 635a) d'où l'ital. puttana (DEI). Fréq. abs. littér.: 388. Fréq. rel. littér.: xixe s.: a) 54, b) 1 032; xxe s.: a) 487, b) 757.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Sunday 01 Aug 10, 19:44 Répondre en citant ce message   

Le TLF semble donner le français putain comme origine de l'italien puttana ... Si c'est vrai, on n'est pas très avancé.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
giòrss



Inscrit le: 02 Aug 2007
Messages: 2784
Lieu: Barge - Piemont

Messageécrit le Sunday 01 Aug 10, 23:20 Répondre en citant ce message   

Non, le TLF dit que l'italien "puttana" dérive du provençal "putana".
C'est possible.

La prémière attestation italienne du nom serait "puta", pluriel "pute" (an 1090):

"Sisinnium: Fili de le pute, traite! Gosmari, Albertel, traite! Falite de retro co lo palo, Carvoncelle!"

http://www.hs-augsburg.de/~harsch/italica/Cronologia/secolo11/Clemente/cle_iscr.html

It. mod.:
Sisinnio: «Figli di puttane, tirate! Gosmario, Albertello, tirate! Carvoncello, spingi da dietro con il palo»
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 02 Aug 10, 5:34 Répondre en citant ce message   

Bizarre que l'italien ait recours à l'ancien français ou à l'ancien provençal pour un mot dont la source, quelle qu'elle soit, est évidemment latine. Comment appelait-on donc "les filles de joie" dans la péninsule avant cet emprunt venu du nord ? Prostituta ?
Et si puta était tout simplement une abréviation hypocoristique de prostituta ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2695
Lieu: Nissa

Messageécrit le Monday 02 Aug 10, 9:48 Répondre en citant ce message   

Je ne vois là-dedans rien de très bizarre quand on sait la pénétration du provençal en Italie. C'est d'ailleurs le point de vue défendu par Meyer-Lübke (entre crochets, une aide aux non-germanistes) :
M.-L. a écrit:
6890 pūtus "Kind", 2. pūttus
2. Aital. putto "Knabe", putta "Mädchen", frz. putain, prov. puta, putana (> ital. puttana) "Hure" [putain]. Von ital. puttana aus bekommt auch [provient aussi pour] aital. putta, span. puta, portg. putta die Bedeutung [la signification] "Dirne" [prostituée], und danach [de là] aital. putto "feil" [vénal], "käuflich" [achetable], span., portg. puto "Schandknabe" [mignon, giton]. — Ablt. [Dér.] trevigl. putina "Augapfel" [globe oculaire].
(Frz. putain zu PUTIDUS 6878 ist hegrifflich [théoriquement] nicht annehmbar [pas acceptable].
Das Verhältnis [rapport, relation] von lat. PUTUS zu der rom. Grundform [forme de base romane] *puttus bedarf noch [aurait encore besoin] der Aufklärung [éclaircissement]
(aital. est pour alt-italienisch)

En outre, il n'y a pas besoin qu'un mot manque pour qu'il y ait emprunt d'un terme étranger, c'est souvent aussi une question de mode ou, dans le cas présent, d'édulcoration (mot puttana compris putta par les enfants) comme, par exemple, l'allemand eine Madame.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 02 Aug 10, 10:03 Répondre en citant ce message   

Juste.
Si je comprends bien (merci pour la traduction), Meyer-Lübke rejoint au moins partiellement Littré quant à l'origine du mot, n'est-ce pas ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Outis
Animateur


Inscrit le: 07 Feb 2007
Messages: 2695
Lieu: Nissa

Messageécrit le Monday 02 Aug 10, 11:19 Répondre en citant ce message   

Il me semble aussi que tu as bien compris.

J'ajouterai qu'une évolution péjorative des noms féminins (catin, garce, etc.) est d'une affligeante banalité alors que, à mon humble avis, utiliser la notion de puanteur pour nommer les filles de joie, ne saurait être une idée d'honnête homme.

Certains hommes d'église, certaines femmes pieuses et désespérément fidèles pourraient avoir une telle idée, mais ce ne sont pas gens à être de grande influence dans le vocabulaire familier des choses du sexe …
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8212
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Monday 02 Aug 10, 18:20 Répondre en citant ce message   

Et pourtant (je cite Horatius)
Citation:
si le mot a suivi une évolution naturelle depuis le latin, putain vient de la racine du latin puter, putidus, putere... C'est l'étymologie qu'on donne habituellement !

Il serait peut-être temps de clamer urbi et orbi que cette étymologie est à la fois fausse et déshonorante ... surtout pour ceux et celles qui la colportent depuis Dieu sait quand ...
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008