Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
glamour - Le mot du jour - Forum Babel
glamour

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3574
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Wednesday 25 Jul 07, 12:57 Répondre en citant ce message   

glamour (et l'adjectif glamoureux) viennent de l'anglais glamour (en américain, glamor)

ce terme s'emploie pour désigner un charme sophistiqué, plus particulièrement celui du cinéma hollywoodien des années 50 avec ces femmes, "stars" et autres "sex symbols" teinturées en blond (un blond tellement artificiel qu'il vire au jaune)

quelle est l'origine de ce mot anglais ? c'est le français grammaire
comment est-on passé de la grammaire au glamour ?

en fait, le nom anglais désigne à l'origine quelque chose de charmant avec l'idée d'enchantement, d'envoûtement, de magique, d'où l'idée de beauté magique.

c'est une altération (écossaise) de l'anglais grammar, du français grammaire
à prendre dans le sens de grimoire (livre de magie), terme qui est lui aussi une altération de grammaire

le cinéma des années 50 est le grimoire des temps moderne qui a transformer une belle fille comme Norma Jean Baker en star nommée Marylin Monroe. C'est toute la magie du 7e art qui envoûte et enchante...
Mais cet art qui paraissait enchanteur dans les années 50 parait aujourd'hui plutôt désuet : trop artificiel, trop sophistiqué...

Pour remonter plus loin, le latin a emprunté au grec γράμμα : à l'origine le caractère gravé (du verbe γράφω, graver, écrire) puis la lettre, les lettres (comme les belles-lettres)


Dernière édition par Xavier le Wednesday 25 Jul 07, 20:06; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Helene



Inscrit le: 11 Nov 2004
Messages: 2865
Lieu: Athènes, Grèce

Messageécrit le Wednesday 25 Jul 07, 13:58 Répondre en citant ce message   

En grec c’est le terme αἴγλη qui se rapproche le plus de glamour il est synonyme d’éclat, de séduction. On le retrouve dans l’Iliade d’Homère à la Rapsodie 19 vers 362

Voici un extrait du texte en grec ancien

αἴγλη δ᾽ οὐρανὸν ἷκε, γέλασσε δὲ πᾶσα περὶ χθὼν
χαλκοῦ ὑπὸ στεροπῆς· ὑπὸ δὲ κτύπος ὄρνυτο ποσσὶν
ἀνδρῶν·


Et la traduction

Et la splendeur en montait dans le ciel, et toute la terre, au loin, riait de l'éclat du bronze, et retentissait du trépignement des pieds des hommes.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Nikura



Inscrit le: 08 Nov 2005
Messages: 2038
Lieu: Barcino / Brigantio

Messageécrit le Wednesday 25 Jul 07, 15:33 Répondre en citant ce message   

Xavier a écrit:
Mais cet art qui paraissait enchanteur dans les années 50 parait aujourd'hui plutôt désuet : trop artificiel, trop sophistiqué...

En tant que cinéphile convaincu, je me permets de nuancer cette phrase.
Certes il y a une superproduction massive de mauvais films depuis plusieurs années. La source: l'argent. Si les gens sont assez bêtes pour perdre leur temps devant de grosses productions holliwoodiennes, dans ce cas, Xavier, je suis d'accord avec toi. Cela dit cela ne date pas d'hier... Un film aussi glorifié que "Casablanca" m'a personnellement semblé hyper stéréotypé, artificiel et ennuyant.
Cependant, il y a des cinéastes de talent postérieurs à Eisenstein ! Il y en toujous eu et cela n'et pas prèsde s'arrêter. Si l'on sort du cliché de récompenses telles que les Oscars, on peut découvrir des films exceptionnels.
Voyez une oeuvre telle que le film russe "Иди и смотри" (Elem Klimov, 1985), on est loin de l'enchantement des stars des années 50 et pourtant c'est du grand cinéma.
Le cinéma a évolué dans plusieurs directions. Certains filments des choses pour faire de l'argent. D'autres filment des choses pour passer des messages, créer des sensations, dénoncer ou encore provoquer la peur ou le dégoût, faire réfléchir etc...
Le cinéma moderne est loin d'être désuet, artificiel ou sophistiqué, pourvu qu'on cherche à voir autre chose que des films à effets spéciaux, des films d'aventures extravagantes à s'y ennuyer ou encore des histoires d'amour à l'eau de rose à vous faire quitter la salle tant ça sent pas fort la rose justement.
J'ai vu un film bosniaque il y a peu sur la situation d'une mère violée par un soldat serbe et de sa fille. Ce fut une expérience troublante que de voir ce film. Et si pense au film "El laberinto de Fauno" je me dis qu'avec des scènes telles que celles de la poursuite de maquisards républicains espagnols par des miliciens franquistes zélés et de la fuite d'une petite fille perdue au milieu de ce monde et se réfugiant dans un univers imaginaire, on trouve plus d'une raison de reconsidérer le cinéma.

Pardon pour le HS. Je voulais juste défendre le 7ème art. La surproduction de mauvais films nuit à la production de qualité, tout comme des livres tels que "Da Vinci code" nuisent à la renommée de romans exceptionnels ou à de petits écrivains de talent qui gallèrent. Tout marche pareil : on voit tellement et entend tellement parler de la merde qu'on en néglige les bonnes choses.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Kyrillion



Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 311
Lieu: Haute-Savoie

Messageécrit le Wednesday 25 Jul 07, 19:37 Répondre en citant ce message   

Je trouve ce mot de glamour d'une sonorité très disgracieuse, ce qui évidemment en altère le sens, mais vu sa popularité je dois être le seul.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Xavier
Animateur


Inscrit le: 10 Nov 2004
Messages: 3574
Lieu: Μασσαλία, Prouvènço

Messageécrit le Wednesday 25 Jul 07, 20:09 Répondre en citant ce message   

@ Nikura : j'ai corrigé mon texte
j'évoquais le cinéma hollywoodien des années 50 avec ses "stars" (l'époque glamoureuse de Hollywood) et non le cinéma en général
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 10774
Lieu: Lyon

Messageécrit le Thursday 26 Jul 07, 12:53 Répondre en citant ce message   

Le glam rock (pour glamour rock) correspond à un mouvement musical né dans les années 1970 et représenté entre autres par BOWIE, KISS ou QUEEN. Les tenues vestimentaires étaient résolument excentriques, avec paillettes. On peut les trouver au choix originales, créatives ou de mauvais goût. On est en tout cas assez éloigné du glamour de papier glacé de l'origine.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Jacques
Animateur


Inscrit le: 25 Oct 2005
Messages: 6510
Lieu: Etats-Unis et France

Messageécrit le Thursday 26 Jul 07, 14:13 Répondre en citant ce message   

Xavier a écrit:
glamour (et l'adjectif glamoureux) viennent de l'anglais glamour (en américain, glamor)

Dans les textes américains, j'ai toujours vu "glamour". Est-ce dû à l'attraction (au charme) du fr. amour ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Dino



Inscrit le: 09 Oct 2006
Messages: 481
Lieu: Αθήνα – Ελλάδα

Messageécrit le Saturday 28 Jul 07, 19:53 Répondre en citant ce message   

En Grec le mot αίγλη, équivalent de glamo(u)r évoque splendeur, gloire, intelligence, etc. Pour les chercheurs hellénophiles, il en existe même des prénoms, anciens ou même modernes, comme Αγλαΐα, Αγλαóς, etc.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8285
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 29 Dec 15, 6:46 Répondre en citant ce message   

Xavier a écrit:
c'est une altération (écossaise) de l'anglais grammar, du français grammaire

Je ne serais pas aussi affirmatif. Etymonline propose aussi une origine qui me semble plus plausible :

Jamieson's 1825 supplement to his "Etymological Dictionary of the Scottish Language" has glamour-gift "the power of enchantment; metaph. applied to female fascination." Jamieson's original edition (1808) looked to Old Norse (= vieux norois) for the source of the word. Zoëga's Old Icelandic dictionary has glám-sýni "illusion," probably from the same root as gleam.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2778
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 29 Dec 15, 10:17 Répondre en citant ce message   

Je n'en sais rien, mais l'origine traditionnelle ne me déplaît pas. On a d'ailleurs sensiblement les mêmes développements en vieux français :

Le rapprochement -- erroné peut-être -- entre "glamour" et "grammar" est fait par Robert Burns lui-même, le popularisateur du terme écossais, avec Scott et il y a un parallèle sémantique intéressant avec "to spell".

Pour le détail des premières occurrences du mot en langue écossaise, voir l'intéressant Dictionary of the Scots Language :
http://www.dsl.ac.uk/entry/snd/glamour
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8285
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 29 Dec 15, 10:35 Répondre en citant ce message   

On a quand même l'impression que Burns joue sur la forte paronymie entre grammar et glamour, non ?
Un rapprochement de poète ne génère pas automatiquement une étymologie.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2778
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 29 Dec 15, 13:48 Répondre en citant ce message   

Naturellement, et ce n'est probablement pas cela seulement qui a convaincu le dictionnaire écossais ou l'Oxford Dictionary d’admettre cette étymologie. Ce n'est qu'une illustration.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8285
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 29 Dec 15, 16:59 Répondre en citant ce message   

Tout de même, si on avait d'autres cas, même un seul autre cas, de gr- latin devenant gl- en écossais, ce serait plus convaincant.

Dans le long article que Etymological Dictionary of the Scottish language : dictionnaire étymologique de la langue écossaise, par John Jamieson & John Longmuir, David Donaldson (1879) consacre à glamer / glamour, il n'y a aucune allusion à grammar. En revanche, on relève ceci :

In Cleasby's Isl. Dict., under "Glamr, a poetical name of the moon" it is stated that "this word is interesting on account of its identity with Scot. glamour.

Le rapport Lune > sorcellerie me semble plus logique et plus universel que cette histoire de grammaire > glammaire à laquelle je crois de moins en moins, probablement inventée par un latiniste d'Oxford, latiniste et farceur.


Dernière édition par Papou JC le Tuesday 29 Dec 15, 17:56; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
embatérienne
Animateur


Inscrit le: 11 Mar 2011
Messages: 2778
Lieu: Paris

Messageécrit le Tuesday 29 Dec 15, 17:41 Répondre en citant ce message   

Oxford observe justement qu'on connaît en latin médiéval la forme "glomeria", dans "magister glomeriae" à l'université de Cambridge.
Cette remarque est reprise dans cette page :
http://lecourrierdesetatsunis.com/tag/glomerie/
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8285
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Tuesday 29 Dec 15, 17:59 Répondre en citant ce message   

Nos messages se sont croisés : le cas peregrinus > pèlerin, pilgrim est effectivement intéressant.
L'article, bien documenté, est convaincant. Merci !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Le mot du jour
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008