Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Vocabulaire allemand d'origine française - Forum allemand - Forum Babel
Vocabulaire allemand d'origine française
Aller à la page 1, 2  Suivante
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum allemand
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Demonius



Inscrit le: 28 Mar 2007
Messages: 39

Messageécrit le Wednesday 06 Jun 07, 20:56 Répondre en citant ce message   

Je cherche une liste plus ou moins exhaustive de tous les verbes, substantifs et adjectifs allemands d'origine française.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ElieDeLeuze



Inscrit le: 14 Jun 2006
Messages: 1588
Lieu: Allemagne

Messageécrit le Wednesday 06 Jun 07, 21:22 Répondre en citant ce message   

Ca risque d'être une longue liste... et relativement instable, en plus. Il y a beaucoup de couples lexicaux franco-allemands qui ne s'emploient pas forcément indifféremment l'un pour l'autre.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Poisson rouge



Inscrit le: 08 Sep 2006
Messages: 93
Lieu: Hansestadt Hamburg (Allemagne)

Messageécrit le Friday 08 Jun 07, 11:00 Répondre en citant ce message   

Déjà, pour les verbes, c'est simple: tous les verbes en -ieren sont d'origine française (si je ne m'abuse) : telefonieren, funktionieren, korrigieren, etc. Évidemment l'orthographe a été germanisée. Il y a eu une très importante influence française au XVIIe et XVIIIe siècles en Allemagne, d'où les nombreux mots d'origine française. Je pense que c'est quasiment impossible d'en faire une liste... Tut mir leid!
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Demonius



Inscrit le: 28 Mar 2007
Messages: 39

Messageécrit le Friday 08 Jun 07, 21:33 Répondre en citant ce message   

Y a t-il eu une grosse influence du latin sur la syntaxe et la morphologie de l'allemand "primitif"(déclinaisons etc....) ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ElieDeLeuze



Inscrit le: 14 Jun 2006
Messages: 1588
Lieu: Allemagne

Messageécrit le Friday 08 Jun 07, 22:00 Répondre en citant ce message   

Non, les déclinaisons et tout le reste étaient là avant et après le latin et le peuple ne savait pas grand chose du latin, il a toujours parlé comme il a voulu comme des grands.

On voit par contre l'influence de la grammaire latine dans les descriptions de la grammaire allemande par les grammairiens. Dans une certaine mesure, on peut tout de même penser que la tradition latiniste n'est pas étrangère à la normalisation de la langue allemande, mais sans influence directe sur la langue elle-même.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Le Grec



Inscrit le: 09 Jun 2007
Messages: 3
Lieu: Kavala, Grèce

Messageécrit le Saturday 09 Jun 07, 14:40 Répondre en citant ce message   

Die französische Sprache hat seit dem 17. Jahrhundert großen Einfluß auf das Deutsch ausgeübt. Selbst im preußischen Hof sprach man besser Französisch als Deutsch, da zu dieser Epoche überall in Europa das Französische als die Sprache der Eleganz und des Adels galt.
Deutsche Wörter wie Boulevard, Konfitüre und Trottoir haben französischen Ursprung
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
felyrops



Inscrit le: 04 May 2007
Messages: 1144
Lieu: Sint-Niklaas (Belgique)

Messageécrit le Sunday 10 Jun 07, 0:45 Répondre en citant ce message   

Aber der Maréchal Maurice de Saxe (1696-1750, ein richtiger Deutscher) schrieb phonetisch: "Vou feres compagne avec moy, pour faire les foncsions d'eintendant de larmée dopservation" (sic)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
José
Animateur


Inscrit le: 16 Oct 2006
Messages: 11046
Lieu: Lyon

Messageécrit le Tuesday 12 Jun 07, 11:36 Répondre en citant ce message   

Dimanche dernier, l'émission Karambolage sur ARTE a justement consacré une chronique au remplacement progressif, notamment de la part des jeunes, de mots d'origine française par des mots anglais :
ex : Büro--) Office - Chef--) Boss - Bourgeois--) Yuppie

La rubrique complète :
http://www.arte.tv/fr/connaissance-decouverte/karambolage/Cette-semaine/1491988.html

Citation:
Source : ARTE.TV - KARAMBOLAGE

Le mot : le banquier

Hinrich Schmidt-Henkel nous propose maintenant une petite incursion dans la vie de deux banquiers allemands, l’un d’âge mûr, l’autre beaucoup plus jeune.

Aujourd’hui, je vais vous présenter deux messieurs. Attention, je les présente avec des mots allemands.

Voilà le premier. Er ist Bankier. Il habite eine Villa, peut-être un prestigieux Appartement. Le matin, il va in das Büro, il salue seinen Chef, et ensuite il fait ce qui est sein Metier.

Bankier - Appartement - Büro - Chef - Metier: tous des mots français repris tels quels en allemand.

Et voilà son jeune collègue. Il est ein Banker. Il habite dans un Apartment. Le matin, il se rend dans son Office, il salue son Boss, et ensuite il fait ce qui est son Job.

Banker - Apartment - Office - Boss - Job: tous des mots anglais repris tels quels en allemand.

Actuellement, dans la langue allemande, l'anglais vient se substituer à beaucoup de mots français, et cela dans bien des domaines de la vie, pas seulement de la vie économique. Auparavant, le français était en vogue, „es war en vogue", mais aujourd'hui ist es passé, mais non: es ist „out".

Évidemment, cette transformation linguistique reflète une transformation sociale. Der Bankier, c'est l'emblème de la grande bourgeoisie capitaliste, le jeune Banker celui du capitaliste boursier moderne. Jadis der Bourgeois - aujourd'hui der Yuppie.

Le soir, der Bankier a ein „Rendez-vous" avec seiner „Maitresse", il lui apporte des „Dessous" ou autre chose pour sa „Garderobe" et ein „Parfüm", peut-être ein „Rouge". Der Banker a „ein Date" avec sa „Love affair", et pour lui plaire, il lui apporte un peu de „Underwear" pour son „Outfit" et „eine Fragrance" ou „ein Blush" - alors là, nous sommes en plein langage publicitaire.

Deux époques, deux visions sociales viennent se heurter au sein de la langue allemande. C'est vraiment ein „Crash" - ou, comme dirait plutôt notre Bankier, eine „Karambolage".
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
ElieDeLeuze



Inscrit le: 14 Jun 2006
Messages: 1588
Lieu: Allemagne

Messageécrit le Tuesday 12 Jun 07, 17:47 Répondre en citant ce message   

C'est amusant car meme chez les jeunes, en Suisse, bankier et banker n'ont pas le meme emploi. La realite suisse sera toujours liee a Bankier, alors que les affaires financieres globales pourront l'etre a banker.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
acdebombourg



Inscrit le: 30 Mar 2007
Messages: 225
Lieu: Viviers du Lac

Messageécrit le Wednesday 01 Aug 07, 16:57 Répondre en citant ce message   

Si la grammaire allemande se rapproche du latin, c'est parce que cela a été codifié par des hommes d'église qui parlaient latin.(Luther en fut un des principaux).
Si le français est présent en allemand, c'est en effet parce qu' au 17ème siècle, il était de bon ton de parler français dans les cours européennes,.
Mais il y a une autre source: ce sont de nombreux huguenots qui ont fui en Allemagne après la révocation de l'édit de Nantes.
Enfin, il existe dans le parler vernaculaire berlinois tout un tas d'expressions qui sont véhiculées phonétiquement comme "schematante" qui, si je ne m'abuse, veut dire "au bordel", et il y en a parait-il bien d'autres.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Honchamp



Inscrit le: 09 Sep 2007
Messages: 6
Lieu: France . Région Centre . Ardennes .

Messageécrit le Monday 10 Sep 07, 21:09 Répondre en citant ce message   

J'ai acheté il y a 2 ou 3 ans un livre appelé "Apropos deutsch" , de Sabine Thiel-Gotkovsky , editions Belin , octobre 1995 . Il devait dormir dans les rayonnages de la librairie.
Ce livre fait la liste des mots français utilisés en allemand ( plus ce qu'elle appelle les "mots internationaux") environ 5000 selon l'auteur , dont la plupart sont des "vrais amis" . Ils sont classés en 8 chapitres , déclinés chacun en différents thèmes . Avec chaque mot , sa phonétique , son pluriel , son ou ses différents sens . Il y a aussi des expressions ( Ex : "im Adamsköstum") , et les faux-amis ( Ex: die Motte: la mite ) .
Il est vraiment trés bien fait .
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
hvor



Inscrit le: 04 May 2005
Messages: 367

Messageécrit le Monday 02 Feb 09, 14:48 Répondre en citant ce message   

'Douche' (je ne sais pas comment ça s'écrit dans la version allemande) et 'Bonbon'?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
DanielR



Inscrit le: 02 Feb 2008
Messages: 89
Lieu: Bruehl / Allemagne

Messageécrit le Monday 02 Feb 09, 19:04 Répondre en citant ce message   

hvor a écrit:
'Douche' (je ne sais pas comment ça s'écrit dans la version allemande) et 'Bonbon'?

"Dusche" et "Bonbon", hvor.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
zab05



Inscrit le: 03 Nov 2009
Messages: 10
Lieu: paca

Messageécrit le Tuesday 03 Nov 09, 11:10 Répondre en citant ce message   

Et c'est bien à cause des termes grammaticaux utilisés par les latinistes et appliqués à l'allemand que pendant très longtemps l'allemand a été considéré comme la langue des classes d'"élite" dès la 6°.Combien de malheureux élèves ont été contraints par des parents bien intentionnés à s'inscrire dans une "bonne" classe, celle où la LV1 était l'allemand et EN PLUS où on apprenait le latin. Et ça a bien fini par nous jouer des tours, à nous ,enseignants, puisque ces classes ont été de plus en plus désertées, au point que cette langue a été presque considérée comme "rare", au même titre que le grec ancien! Or, je peux affirmer que des termes comme "conditionnel", subjonctif, et même complément d'objet direct ou indirect ne correspondent à aucune réalité, sans parler du rejet et de la particule dite séparable: celle ci ne se sépare pas, elle reste à sa place, c'est le verbe qui quitte la particule pour aller s'installer ailleurs. Et longtemps les enseignants en allemand ont été considérés comme d'affreux maniaques de la grammaire, des épouvantails plein de principes et de rigueur. Ne perdons pas de vue que l'allemand est logique avant tout, ce qui rend l'apprentissage plus accessibles aux élèves dyslexiques.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
hvor



Inscrit le: 04 May 2005
Messages: 367

Messageécrit le Tuesday 03 Nov 09, 22:32 Répondre en citant ce message   

Die Idee. Ou pas?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum allemand Aller à la page 1, 2  Suivante
Page 1 sur 2









phpBB (c) 2001-2008