Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
CORÉEN - Article sur l'histoire de la langue coréenne - Langues du monde - Forum Babel
CORÉEN - Article sur l'histoire de la langue coréenne

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues du monde
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
hvor



Inscrit le: 04 May 2005
Messages: 368

Messageécrit le Saturday 05 Jan 08, 5:02 Répondre en citant ce message   

Voici un article intéressant (et un peu long) sur l'histoire de la langue coréenne, écrite en anglais, par un russe. Des extraits:

Citation:
“mul” has many recognized phonetic analogues in other Altaic languages as well: muke (“water”, Manchurian), mū (“water”, Evenkian), mőren (“river”, Mongolian), etc.
Citation:
In the structure of new alphabet, all consonants (total of 14) were divided into “pure” (全淸: k, t, p, ch, s, h), “half-pure” (次淸, actually, aspirated: k’, t’, p’, ch’), and “impure” (全濁, actually, glottalized: kk, tt, pp, ss).

The form of the letters– arguably, suggested and influenced also by the already existing regional non-Chinese writing systems (notably, Tibetan) – was, in principle, to resemble the places of their articulation - dorso-velar k (ㄱ) resembled soft palate, nasal bilabial m (ㅁ) resembled mouth, and so on.

10 vowels (known as “middle sounds”, 中聲) were made up of three basic elements: side dot (·) symbolizing the Heaven, ”ŭ” (ㅡ) symbolizing the Earth, and “i” (ㅣ) symbolizing the humans.

Then, all derivations were to be grouped into “yang” (”open” vowels: ”a” ㅏ, “o” ㅗ) and “yin” (“closed vowels”: “u” ㅜ, “ŏ” ㅓ) signs. There were also special signs for indicating tones (Later Medieval Korean had three tones).
Citation:
French Catholic missionaries published first modern Korean-foreign dictionary, the “Dictionaire Coreen-Francais”, in 1880
Citation:
“Konglish” is mostly used for mapping non-traditional cultural phenomena for which Korean or Sino-Korean names are not readily available. For example, “meeting” stands for a kind of pre-arranged group blind date with some elements of evening party, while “bed-ting” can be used if a couple from a 'meeting' go to a hotel for the evening, and after breakfast never contact each other again. On more serious note, “villa” usually means either trendy Western restaurant, or some kind of newer studio apartments in upscale districts, both things being immensely popular among better-to-do educated urban youngsters.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
gilou
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 1530
Lieu: Paris et Rambouillet

Messageécrit le Saturday 05 Jan 08, 20:36 Répondre en citant ce message   

Un article un peu flou sur certains points.
En particulier sur le fait qu'il n'est pas certain du tout que le royaume de Koguryŏ ait parlé une langue "coréenne", contrairement aux royaumes de Paekche, Silla et l'alliance de Kaya (six petits états).
La langue de Silla semble bien être l'ancêtre du Coréen moderne. La langue de Paekche semble en être proche (bien qu'a ses débuts, la classe régnante, venue de Koguryŏ y ait parlé sa langue).
Des témoignages chinois de l'époque font état des différences entre la langue parlée à Koguryŏ et celles parlées au sud, à Paekche et Silla.
Il y a un article de Wikipedia sur la langue de Koguryŏ, mais il ne fait reference qu'aux ouvrages de Beckwith, qui si j'en crois certains, fait une reconstruction assez peu plausible.
Il semble probable que la langue parlée à Koguryŏ ait été une langue toungouse (ou une langue coréenne dans laquelle la composante toungouse est plus forte que dans les langues coréennes du sud?), mais comme on n'en connait que 80 mots et a travers une graphie chinoise, il est difficile de se prononcer sur la question.
Un exemple: Le terme pour roi
En langue de Koguryŏ (en fait celle de la classe dirigeante a Paekche ici): woraka (d'apres une source chinoise) On trouve une trace de ce terme en japonais: (koni-)oruku "reine de Paekche".
En langue de Paekche: kici (même source)
En langue de Silla: k(y)es(y)e
Il y a en fait beaucoup de points obscurs sur les langues parlées dans les anciens royaumes de Corée, et il n'est pas certain que la littérature spécialisée sur le sujet soit exempte de reproches méthodologiques (pour qui a lu Languages and history de R A Miller).
Il y a de nombreuses questions ouvertes, comme:
- Les relations entre le langage de Koguryŏ et le Japonais ancien (de troublantes similarités sur les noms de nombres par exemples) sont elles dues a une immigration du royaume de Paekche au 5e et 6e siecle [immigration civilisatrice qui vu un certain nationalisme japonais, se retrouve souvent renommée "contacts culturels et commerciaux"...] ou témoignent elles d'une immigration plus ancienne de populations venues de Mandchourie au Japon?
- Jusqu'a quel point les langues de Koguryŏ et Silla différaient elles, car on y trouve du lexique proche aussi, mais est-ce une question d'emprunt d'une langue à l'autre?
- Qu'en est il de certaines similitudes lexicales troublantes entre des termes dravidiens et des termes de coréen ancien. Un artefact des lois probabilistes ou une indication sur une lointaine parenté linguistique?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
rorozuna



Inscrit le: 14 Mar 2007
Messages: 105
Lieu: ROUEN

Messageécrit le Sunday 13 Nov 11, 0:35 Répondre en citant ce message   

gilou a écrit:
- Qu'en est il de certaines similitudes lexicales troublantes entre des termes dravidiens et des termes de coréen ancien. Un artefact des lois probabilistes ou une indication sur une lointaine parenté linguistique?

Pourrais-tu nous en dire plus à ce sujet ? As-tu des références consultables en ligne ou des ouvrages qui en parlent ? Merci.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
gilou
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 1530
Lieu: Paris et Rambouillet

Messageécrit le Sunday 13 Nov 11, 12:53 Répondre en citant ce message   

Je n'ai plus les références d'il y a trois ans en tête. Mais les deux linguistes qui ont écrit sur le sujet dans les années 80 sont Ôno Susumu et Morgan Clippinger.
Par contre, sur l'ancien coréen, j'ai depuis feuilleté (pas eu le temps de me livrer à une lecture de fond) le livre de Ki-Moon Lee et Robert Ramsey, A History of the Korean Language, et celui de Alexander Vovin, Korea-Japonica: A Re-evaluation of a Common Genetic Origin (qui critique certaines idées de Ramsey).
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Lukas



Inscrit le: 18 Dec 2011
Messages: 1
Lieu: Paris

Messageécrit le Sunday 18 Dec 11, 0:09 Répondre en citant ce message   

La partition de la péninsule coréenne, effective en 1948, a entraîné une différenciation linguistique entre le Nord et le Sud de la Corée, qui tiennent à la fois :

- à des politiques linguistiques différences ;
- à des nuances lexicales et grammaticales.

Lire l'article "Pourquoi un dictionnaire commun à toute la Corée ? Les nuances linguistiques entre le coréen du Nord et du Sud"
http://www.amitiefrancecoree.org/article-pourquoi-un-dictionnaire-commun-a-toute-la-coree-90623555.html
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Langues du monde
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008