Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Le wallon liégeois et le lorrain : xh, hh et autres - Forum langue d'oïl - Forum Babel
Le wallon liégeois et le lorrain : xh, hh et autres
Aller à la page Précédente  1, 2
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum langue d'oïl
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
PatoisantLorrain



Inscrit le: 25 Aug 2006
Messages: 216
Lieu: Bayonnais

Messageécrit le Sunday 29 Apr 07, 22:27 Répondre en citant ce message   

Pour avoir, c'est a'oû ou awè (ça dépend des communes, zone de Saint Dié), voici la conjugaison (petites varations entre les communes)

Présent : dj'ai, t'es, il è, elle è, dj'os, vos ôz, is ot, elles ot
Imparfait distant : dj'a'oûs / dj'awais / dj'awis, t'a'oûs /..., il a'oût /..., elle a'oût /..., dj'awênes, vos awênes, is awêne(nt), elles awêne(nt).
Imparfait prochain : dj'a'oûzôr / dj'awaizôr / dj'awizôr, t'a'oûzôr /... ; dj'awênôr, vos awênôr, is awenôr, elles awênôr.
Passé simple : dj'ôs, t'ôs, il ôt, elle ôt, dj'on.nes / awênes, vos on.nes / awênes, is on.ne(nt) /... etc
Futur: j'arai / èrai, t'arès / èrès, il arè / èrè, elle arè / èrè, dj'aros / èros, vos arôz / èrôz, is arot / èrot, elles arot / èrot
Conditionnel : dj'arôs / èrôs, t'arôs / t'èrôs, il arôt / èrôt, elle arôt / èrôt, dj'arênes / èrânes, vos arênes / èrânes, etc
Subjonctif : que dj'ôsse, t'ôsses, il ôsse, elle ôsse, dj'onsses / insses, vos onsses / insses, etc
Participe passé : è'u / èvu

L'imparfait prochain est une spécialité lorraine, il indique un passé proche ou simultané.

Pour être

Présent : dje seus, t'as, il ast, elle ast, dje sos, vos sôz, is sot, elles sot
Imparfait prochain : dj'ôr, t'ôr, il ôr, elle ôr, dj'ènôr, vos ènôr, is ènôr, elles ènôr
Passé simple : dje feus, te feus, i feut, elle feut, dje fènes / fin.nes, vos fènes / fin.nes, is fène(nt) / fin.ne(nt), elles fène(nt) / fin.ne(nt)
Futur: dje s'rai, etc
Conditionnel : dje s'rôs, etc
Subjonctif : que j'feusse, t'feusses, i feusse, elle feusse, j'finsses, vos finsses, is finsse(nt), elles finss(nt)
Participe passé : estu

Les formes ènôr et awênôr disparaissent au profit de ènes / ène(nt) et awênes / awêne(nt)

Compliqué le vosgien, n'est-ce pas !
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Pablo Saratxaga



Inscrit le: 30 Jan 2006
Messages: 222
Lieu: A Rtene, etur Lidje et Vervî

Messageécrit le Monday 30 Apr 07, 1:40 Répondre en citant ce message   

Wallon aveur (ou awè)

prezintrece: dj' a, t' as, il a, nos avans (ou ons), vos avoz (ou oz), il ont
erirece durant (imparfait): dj' aveu, t' aveus, il aveut, nos avéns, vos avîz, il avént
erirece simpe (passé simple): dj' ava, t' avas, il ava, nos avîs, vos avîz, il avît
futurrece: dj' årè, t' årès, il årè, nos årans, vos åroz, il åront
condicioneu: dj' åreu, t' åreus, il åreut, nos åréns, vos årîz, il årént
subdjonctif prezint: ki dj' åye (ou ouxhe), ki t' åyes (ou ouxhes), k' il åye (ou ouxhe), ki nos åyanxhe (ou ouxhanxhe), ki vos åyoxhe (ou ouxhoxhe), k' il åyexhe (forme est) ~ k' il ouxhnuxhe (forme ouest) (*)
subdjoncfif passé: ki dj' avaxhe (ou ouxhixhe), ki t' avaxhes (ou ouxhixhes), k' il avaxhe (ou ouxhixhe), ki nos avénxhe (ou ouxhénxhe), ki vos avîxhe (ou ouxhîxhe), k' il avénxhe (ou ouxhénxhe)
imperatif: åye (ou ouxhe), åyans (ou ouxhans), åyoz (ou ouxhoz)
pårt. passé: avou (ou yeu), avowe (ou yeute)
pårt. prezint: avant (ou ouxhant)

Wallon esse

prezintrece: dji so, t' es, il est, nos estans, vos estoz, i sont
erirece durant (imparfait): dj' esteu (ou ere), t' esteus (ou eres), il esteut (ou ere), nos esténs, vos estîz, il estént
erirece simpe (passé simple): dj' esta (ou fouri), t' estas (ou fouris), il esta (ou fourit), nos estîs (ou fourîs), vos estîz (ou fourîz), il estît (ou fourît)
futurrece: dji serè, ti serès, i serè, nos serans, vos seroz, i seront
condicioneu: dji sereu, ti sereus, i sereut, nos seréns, vos serîz, i serént
subdjonctif prezint: ki dj' soeye, ki t' soeyes, k' i soeye, ki nos soeyanxhe, ki vos soeyoxhe, k' i soeyexhe (forme est) ~ k' i soeynuxhe (ou fouxhnuxhe) (formes ouest) (*)
subdjoncfif passé: ki dj' fouxhe (ou estaxhe ou fourixhe), ki t' fouxhes (ou estaxhes ou fourixhes), k' i fouxhe (ou estaxhe ou fourixhe), ki nos fouxhénxhe (ou estaxhénxhe), ki vos fouxhîxhe (ou estaxhîxhe), ki vos fouxhénxhe (ou estaxhénxhe)
imperatif: soeye (ou fouxhe), soeyans (ou fouxhans), soeyoz (ou fouxhoz)
pårt. passé: s(i)tî (ou s(i)tou)
pårt. prezint: estant

(*) la 6e personne de l'indicatif et subjonctif present a deux terminaisons possibles, une commençant par voyelle (écrite -èt à l'indicatif, -exhe au subj.; utilisées à l'est) et une commençant par consonne (écrite -nut à l'indicatif et -nuxhe au subj.; utilisée à l'ouest)

seul être et avoir ont autant de formes possibles, pour les autres verbes c'est bien plus simple, eg:

Wallon netyî (Français netoyer)

prezintrece: dji neteye, ti neteyes, i neteye, nos netians, vos netyîz, i netièt ~ neteynut (*)
erirece durant (imparfait): dji netyive, ti netyives, i netyive, nos netiéns, vos netyîz, i netiént
erirece simpe (passé simple): dji netia, ti netias, i netia, nos netyîs, vos netyîz, i netyît
futurrece: dji neteyrè, ti neteyrès, i neteyrè, nos neteyrans, vos neteyroz, i neteyront
condicioneu: dji neteyreu, ti neteyreus, i neteyreut, nos neteyréns, vos neteyrîz, i neteyrént
subdjonctif prezint: ki dj' neteye, ki t' neteyes, k' i neteye, ki nos netianxhe, ki vos netyîxhe, k' i netiexhe ~ neteynuxhe (*)
subdjoncfif passé: ki dj' netiaxhe, ki t' netiaxhes, k' i netiaxhe, ki nos netiénxhe, ki vos netyîxhe, k' i netiénxhe
imperatif: neteye, netians, netyîz
pårt. passé: netyî, netieye
pårt. prezint: netiant
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
PatoisantLorrain



Inscrit le: 25 Aug 2006
Messages: 216
Lieu: Bayonnais

Messageécrit le Monday 30 Apr 07, 9:15 Répondre en citant ce message   

Pour le participe présent, c'était èyant et ètant, étant réguliers je ne les avais pas marqués.

Pour nous, on trouve la forme nos dans la Vallée de la Moselotte (La Bresse, Ventron, Vagney) ainsi qu'à Fontenoy-la-Joûte, ailleurs c'est je / dje ou parfois he.

Les formes de l'imparfait et du subjonctif sont si nombreuses que j'en remplirais des pages. Difficile donc de faire une langue unifiée. Mais il faut voir aussi le côté pratique, au premier coup d'oeil, on sait de quel parler il s'agit ! Voici quelques formes : j'atôs / j'atins et j'atôza / j'atinza à l'imparfait prochain ; j'ateûs / j'atins ; j'tais / j'tins et j'taizeûr / j'tinzeûr.
Pour le subjonctif : que j'sôs ou j'sâys, j'sôys / j'sinsses (que j'sinhhes dans le Lunévillois ou j'habite)

Le passé simple et un temps qui n'existe plus que dans les Vosges et dans le Sud de la Meurthe-et-Moselle ainsi que dans le Sud de la Meuse et certaines communes près de Toul. Pour les communes situées en Meurthe-et-Moselle et en Meuse, je devrais dire "existait", les derniers locuteurs se comptent sur le bout des doigts. Même dans les Vosges, les patoisants sont très âgés et pour les réunions de patois, il est dur de constater qu'à chaque rentrée en septembre, certains ne reviendront plus.

En Lorraine, on n'utilise que le subjonctif imparfait sauf pour le verbe et avoir où l'on a parfois le présent et l'imparfait.

Pour la région de Saint Dié, on a donc pour natt'yi / nettoyer

Présent : dje nattée, te nattée, i nattée, elle nattée, dje natt'yos, vos natt'yiz, is natt'yot, elles natt'yot
Imparfait : dje natt'yis, ... ; dje natt'yênes...
Imparfait prochain : dje natt'yizôr... ; dje natt'yênôr (parfois à Ban-de-Laveline, sinon natt'yênes)
Passé simple : dje natt'yeus... ; dje natt'yênes
Futur : dje nattérai, te nattérès, i nattérè, elle nattérè, dje nattéros, vos nattérôz, is nattérot, elles nattérot
Conditionnel : dje nattérôs... ; dje nattérênes
Subjonctif : que j'natt'yeusse... ; que j'natt'yinsses
Impératif : nattée ! natt'yos ! natt'yiz !
Participe présent : natt'yant
Participe passé : natt'yi
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Normanneren



Inscrit le: 18 Mar 2007
Messages: 165
Lieu: Odense - Danemark

Messageécrit le Saturday 12 May 07, 2:31 Répondre en citant ce message   

Pascal a écrit:
pour le NOrmand, je suis incompétent et me repose entièremetn sur Maisse et sa nouvelle lecture Clin d'œil...


Pour le normand voir ce que j'ai déjà mentionné pour la prononciation du h aspiré (mots d'origine germanique):
http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=7690&start=30.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Poyon



Inscrit le: 24 Jul 2005
Messages: 768
Lieu: Liège (Waremme)

Messageécrit le Saturday 12 May 07, 13:45 Répondre en citant ce message   

Là, on voit les limitres du r'fondou... Notament pour la conjugaison liégeoise... Mais on va pas encore s'engueuler sur la graphie Clin d'œil
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
waleste



Inscrit le: 23 May 2009
Messages: 2
Lieu: liège

Messageécrit le Saturday 23 May 09, 8:51 Répondre en citant ce message   

Juste une petite contribution d'un habitant de la région:
à l'Est de la province de Liège le xh se prononce généralement toujours comme un h plus ou moins aspiré (localités de Xhoffray, Xhoris, Xhendelesse, les nombreuses rues xhavées), je n'ai JAMAIS entendu un xh comparable au ch allemand (comme bach par exemple), mais je ne connais pas le wallon des environs de Sourbrodt par exemple, peut-être là-bas .... Quelques fois le xh est prononcé un peu comme un J chuinté, comme dans Spixhe, près de Theux, il est d'ailleurs toujours durci avant un E, ce qui semble logique en pronciation française (Cerexhe et Flexhe se prononcent comme en français). Quand on se rapproche de Liège, le xh aura tendance à se prononcer X, par francisation de la langue parlée et cette tendance s'accélère dans les jeunes générations. mais la place Xhovémont, par exemple, se prononce, normalement, toujours hovémont.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Feintisti
Animateur


Inscrit le: 09 Oct 2005
Messages: 1600
Lieu: Liège, Belgique

Messageécrit le Saturday 23 May 09, 15:04 Répondre en citant ce message   

Effectivement, les jeunes générations n'ont aucune idée de la prononciation du XH dans les toponymes ou les noms de personnes. Ils prononcent donc X...

waleste a écrit:
je n'ai JAMAIS entendu un xh comparable au ch allemand (comme bach par exemple)

Pour les toponymes en xh, je ne sais pas, mais pour le wallon en lui-même, je sais que par chez moi (j'habite près de Liège), on dit par exemple "i n' a nin m'zåhe" (il n'y a pas besoin) en prononçant le H comme un CH allemand (qui se confond quasiment avec le R).

Citation:
un peu comme un J chuinté

Le son "j" est de toute façon un son chuinté. Je ne vois pas trop ce que ça signifierait.

Citation:
il est d'ailleurs toujours durci avant un E

Durci? Dans quel sens?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
waleste



Inscrit le: 23 May 2009
Messages: 2
Lieu: liège

Messageécrit le Saturday 23 May 09, 16:14 Répondre en citant ce message   

Bon, n'étant pas linguiste, je chuinte où il ne faut pas triste
disons, un son "ch" français très mouillé.
quand à "durcir", je me comprenais mais cela ne suffit bien évidemment pas Clin d'œil
aussi voulais-je simplement dire que l'on prononce "bêtement" comme en français: Cerekse, Flekse.

sinon deux ou trois autres exemples du h muet: xhorreur (hé oui !) c'est à dire exploitant d'une galerie d'exhaure (de hore comme on dit souvent), d'une areine (= un xhoré).
plusieurs sons en sk, x, xs sont muets , ainsi le herpai, qui est un ciseau vient de scalpellum; la grange se dit heure, vient de scure, afr grange aussi et puis home, qui signifie écume ainsi les scories que l'on appelle fierhome (ou fierhume) = écume de fer. bref pour dire que de nombreux exemples en wallon de l'est montrent bien cet amenuisement du son jusqu'à sa quasi dispartion.
Ah oui, me vient aussi le pouhon, c'est la source à Spa, prononcé pou'on et qui vient de pous', pousson, le puits (de puiser) et puis bouxhon, prononcé bou'hon, c'est le buisson
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1576
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Tuesday 26 May 09, 17:54 Répondre en citant ce message   

Il existe le mot trixhe, (terre en friche), équivalent NL driesche, (notamment un lieu-dit sur les xhauteurs de Flémalle).
Ecrit et prononcé dans mon enfance trihe, il est maintenant prononcé [tʀiks].
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1576
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Tuesday 12 Mar 13, 18:09 Répondre en citant ce message   

Citation:
le HH est souvent issu d'une paire consonantique (sc, sr, rs, ss, sch, xs..) dans le mot bas-laitn bien sûr

Ben justement, il s'agit également de racines (proto)-germaniques, par exemple:
w. heûre, grange, NL schuur [sk]
Citation:
< pgm. *skūra- (m./o.), *skūrō- (v.), *skūrijō- (v.

w. hène, morceau de bois fendu, attelle, de l'a. bas frq skina, bois fendu, baguette < pgm *skin(n), PIE *skeh-i, fendre.
Etc...

Ce qui m'intéresserait, c'est de savoir à quelle époque cette mutation consonantique a eu lieu. Serait-elle issue du choc du bas latin et du gallo-germanique, c'est à dire dès le premier siècle de notre ère?

Remacle observe que l'apparition de ce h, qu'il appelle h secondaire, est attestée en 1138 (toponymie): Fehe, w. Fèhe, du latin fiscu, actuellement notée Fexhe. C'est bien entendu une date butoir.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1576
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Saturday 12 Apr 14, 11:47 Répondre en citant ce message   

Sur le blog de PatoisantLorrain, à qui j'adresse un grand bonjour, j'ai noté les mots de wallon liégeois semblables ou identiques au lorrain.
lorrain / wallon / français

wé wère guère
pus pus plus
ven'rdi vin'rdi vendredi
volo vola voilà
charrèye tchèreye charretée
châ tchâr viande
tortus turtos tous
Noé id Noël
slo solo soleil
Colas Colas (Ni)colas
bin id bien
rèwâde wâde garde (verbe)
râho râhon (Jalhay) raison
nos id nous
jone djône jeune
côp id coup
rabresso rabresser embrasser
wace que j'ai v'nu / wice qui dj'a v'nou / où je suis venu
elle k'nahhot / elle kinoh' / elle connaît
mâhon / Namur mâjon, Liége mohone / maison
eût' ût' huit
nenni id id (anc fr.)
couté coûtê couteau
pané panê pan de chemise
pô id peu
c'menci c'minci commencer
kwèri id (aller) chercher, (quérir)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
PatoisantLorrain



Inscrit le: 25 Aug 2006
Messages: 216
Lieu: Bayonnais

Messageécrit le Saturday 12 Apr 14, 23:09 Répondre en citant ce message   

Et co vos bonjour, Dawance ! C'est vrai que le wallon liégeois est très proche du lorrain. C'est à croire que les Wallons liégeois sont venus autrefois en Lorraine ! (ou l'inverse !)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
dawance



Inscrit le: 06 Nov 2007
Messages: 1576
Lieu: Ardenne (belge)

Messageécrit le Sunday 13 Apr 14, 19:02 Répondre en citant ce message   

Plus sûrement qu'ils ont des ancêtres communs ! Avec le Gallo aussi d’ailleurs.

Une colle: pourrais-tu me dire s'il subsiste des traces du roman dans l'un ou l'autre dialecte de Trier (Trêves), ville romaine fondée en 88 av. JC ?
Autrement dit, y existe-t-il un dialecte germano-roman (proche du lorrain) ?
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum langue d'oïl Aller à la page Précédente  1, 2
Page 2 sur 2









phpBB (c) 2001-2008