Projet Babel forum Babel
Contact - Règles du forum - Index du projet - Babéliens
INSCRIPTION - Connexion - Profil - Messages personnels
Clavier - Dictionnaires

Dictionnaire Babel

recherche sur le forum
Harem - Forum des langues turques - Forum Babel
Harem

Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum des langues turques
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant
Auteur Message
Lezarvert



Inscrit le: 08 Nov 2006
Messages: 148
Lieu: Allemagne

Messageécrit le Wednesday 26 Dec 07, 14:22 Répondre en citant ce message   

[Je fais un topic ici avant de placer ce mot dans la rubrique "Le mot du jour", histoire d'affiner l'analyse sémantique et de récolter vos avis.]

Sens français

Le francophone de base qui entend le mot "harem" s'imagine une vaste étendue de femmes dénudées, dans le cadre fastueux de cet Orient dépeint pas les peintres orientalistes du XIXe siècle. Le harem désigne à la fois le lieu et le statut du groupe que se constitue un homme riche en manque d'affection... :mrgreen:

L'image d'Epinal par excellence.

Sens turc

Harem:
1. Eski saray ve konaklarda kadınlara ayrılan daire.
(Autrefois appartement des femmes dans les anciens sérails et dans les grandes maisons.)
2. Karı, eş > Femme, épouse (filancanın haremi > Le harem d'untel)

Harem ağası: Eski saray ve konaklarda harem hizmetinde bulunan hadım ağası (Dans les anciens sérails et dans les grandes maisons personne notable eunuque noir chargé des affaire du Harem.)
Haremlik selamlık olmak: Bir yerde kadınlar ayrı, erkekler ayrı oturmak. (Être haremlik, selamlık : Dans la même endroit faire des groupes de femmes et d'hommes.)

Le sens de "harem" se précise, mais il tire son essence de "haram"

Haram:
Yapılması veya yapılmaması dince yasak olan. (Si faire ou ne pas faire une chose est défendue par la religion.)

Sens arabe

Harem vient de l'arabe حريم [ḥarīm], ce qui signifie gynécée. Mais le mot harem dérive aussi de "harâm" qui désigne quelque chose de sacré. C'est ce qu'en arabe on nomme un "3add", c'est-à-dire qu'il contient en lui-même un charge positive et une négative. la "Haram", c'est en fait ce qui est sacralisé, en opposition au profane Hallâl (ouvert). De là:
beyt-al-harâm pour désigner la "ka3ba", la maison sacrée البيت الحرام aş-şahr-al-Harâm le mois sacré (où, dans l'Arabie pré-islamique, il était interdit de se battre) الشهر الحرام mais aussi:
mahrûm (celui qui n'a rien, qui est dépourvu de tout) محروم Dans le cas du Harem, il semble que ce soit plutôt le sens de "sacré", "réservé" qui ait été retenu que celui, de proscrit, d'interdit religieux qui s'opposerait à Hallâl, entendu comme ce qui est prescrit par la religion.


Dernière édition par Lezarvert le Thursday 27 Dec 07, 20:40; édité 1 fois
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
orhan



Inscrit le: 15 Mar 2005
Messages: 532
Lieu: Turquie

Messageécrit le Wednesday 26 Dec 07, 17:03 Répondre en citant ce message   

Harem:
1. Eski saray ve konaklarda kadınlara ayrılan daire.
(Autrefois appartement des femmes dans les anciens sérails et dans les grandes maisons.)
2. Karı, eş > Femme, épouse (filancanın haremi > Le harem d'untel)

Harem ağası: Eski saray ve konaklarda harem hizmetinde bulunan hadım ağası (Dans les anciens sérails et dans les grandes maisons personne notable eunuque noir chargé des affaire du Harem.)
Haremlik selamlık olmak: Bir yerde kadınlar ayrı, erkekler ayrı oturmak. (Être haremlik, selamlık : Dans la même endroit faire des groupes de femmes et d'hommes.)

Haram:
Yapılması veya yapılmaması dince yasak olan. (Si faire ou ne pas faire une chose est défendue par la religion.)
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Abdüssalâm
Animateur


Inscrit le: 02 Jan 2007
Messages: 909
Lieu: Aiguillon

Messageécrit le Thursday 27 Dec 07, 18:26 Répondre en citant ce message   

le mot "Harâm" en arabe ne signifie pas sytématiquement quelque chose d'interdit, mais plutôt quelque chose de "sacré". C'est ce qu'en arabe on nomme un "3add", c'est-à-dire qu'il contient en lui-même un charge positive et une négative. la "Haram", c'est en fait ce qui est sacralisé, en opposition au profane Hallâl (ouvert). De là:
beyt-al-harâm pour désigner la "ka3ba", la maison sacrée البيت الحرام
aş-şahr-al-Harâm le mois sacré (où, dans l'Arabie pré-islamique, il était interdit de se battre) الشهر الحرام
mais aussi:
mahrûm (celui qui n'a rien, qui est dépourvu de tout) محروم
Dans le cas du Harem, il semble que ce soit plutôt le sens de "sacré", "réservé" qui ait été retenu que celui, de proscrit, d'interdit religieux qui s'opposerait à Hallâl, entendu comme ce qui est prescrit par la religion.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Luc de Provence



Inscrit le: 11 Jul 2007
Messages: 683
Lieu: Marseille

Messageécrit le Thursday 27 Dec 07, 18:48 Répondre en citant ce message   

Il existe une chanson Tunisienne qui dit " harramt nhibbek " : tu m'as interdit de t'aimer.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Papou JC
Animateur


Inscrit le: 01 Nov 2008
Messages: 8285
Lieu: Meaux (F)

Messageécrit le Thursday 25 Feb 16, 15:18 Répondre en citant ce message   

On peut remonter plus haut que le sacré et l'interdit : le sens premier et concret de la racine sémitique حرم Hrm, c'est "tresser fortement, serrer un noeud très fortement".
Son contraire, la racine حلّ Hll (> halal), signifie "desserrer un noeud, défaire les bagages" et "mettre pied à terre", se poser, en somme, pour se reposer, "faire une halte".
Il est facile de comprendre comment, à partir de ces significations très concrètes, ces deux racines en sont venues ensemble à exprimer respectivement et tout naturellement l'interdit et le permis, l'illicite et le licite, etc.
Cf. en français lier > obliger.
Voir le profil du Babélien Envoyer un message personnel
Montrer les messages depuis:   
Créer un nouveau sujet Répondre au sujet Forum Babel Index -> Forum des langues turques
Page 1 sur 1









phpBB (c) 2001-2008